₪ Académie Keimoo ₪

In a decade, will you be there ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tamagoyaki nous voici ! [PV Jun Aoki]

Aller en bas 
AuteurMessage
Edith C. Thompson
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Féminin Taureau Dragon Age : 18
Adresse : Chambre 02 - Rez-de-chaussée
Compteur 27
Multicompte(s) : /

KMO
                                   :

MessageSujet: Tamagoyaki nous voici ! [PV Jun Aoki]   Sam 3 Fév 2018 - 18:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Valeska n’avait pas répondu à la question d’Edith, elle l’avait tout bonnement esquivée. Pourtant, la blonde n’avait rien fait, ou même dit, de mal mais elle était peu habituée à la plaisanterie et n’en comprenait pas toujours toutes les subtilités. Edith était beaucoup trop sérieuse, tout le temps, et était peu amène à comprendre les blagues qu’on pouvait lui faire. L’absence de réponse ne la vexait pas pour autant. Les événements qui avaient traversé sa vie étaient une des causes de ce repli, elle ne s’était pas vraiment épanouie comme toute jeune fille de son âge et tentait tout de même tant bien que mal de le rattraper.

Un rire se déploya et finit par accompagner le sien. Ses yeux bleus, joyeux et sincères comme ils ne l’étaient que si rarement, se tournèrent vers sa compagne de chambre. Finalement, elle ne s’était pas vexée d’être gentiment moquée. Edith pouvait ainsi constater que les traits de Valeska s’adoucissaient lorsqu’elle riait, que son visage s’ouvrait aux autres. La jeune blonde avait envie d’en apprendre un peu plus sur sa camarade, qui devait être au fond une personne surprenante. Mais cela viendrait sûrement avec le temps.

Edith sortit de sa poche un élastique à l’annonce de ce petit atelier cuisine improvisé, grâce auquel elle attacha sa masse de cheveux. La fabrication de tamagoyaki l’intéressait, c’était un plat qu’elle savait assez simple, comme l’omelette que lui cuisinait sa grand-mère régulièrement. Valeska n’avait pas mis la difficulté très haute et elle avait hâte de déguster pour la première fois ce plat. Depuis son arrivée au Japon, jamais elle n’avait gouté de tamagoyaki et avait tout de même un peu peur du résultat final de la recette, après cuisson.

Valeska lui tendit un tablier, accroché dans le couloir et elle la remercia avant de le passer autour de son cou. En même temps, il serait idiot de tacher ses vêtements, surtout que son pull était blanc, alors que de quoi se protéger était disponible. Elle le nouait ensuite comme elle avait appris à le faire et se retourna vers sa camarade, avec un regard de défi.

« Nous verrons bien ! Mais je brûlerais peut-être une… » Elle s’arrêta un instant, doutant sur le mot « Poêle ? »

Elle fût invitée à entrer dans cette immense salle d’inox et s’exécuta, remerciant Valeska rapidement. Rapidement, elle s’installait derrière un plan de travail et observait la salle, cherchant où accrocher le regard. Elle ne savait pas vraiment où pouvaient se trouver les ingrédients.

« Je peux t'aider à sortir les ustensiles et les ingrédients ? Par contre je ne sais pas où ils se trouvent. » Demanda-t-elle, volontaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forumactif.com/t10954-edith-charlie-thompson-mei http://keimoo.forumactif.com/t10988-edith-c-thompson#233642 http://keimoo.forumactif.com/t10955-livret-scolaire-d-edith-c-thompson#233331
Jun Aoki
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Féminin Bélier Dragon Age : 18
Adresse : chambre 02, rez-de-chaussée
Compteur 162
Multicompte(s) : Montaro Adkins

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Tamagoyaki nous voici ! [PV Jun Aoki]   Lun 5 Fév 2018 - 4:43

Voilà que cela faisait un petit moment que je me rendais régulièrement au club de cuisine après les cours, contrairement à mes anciennes habitudes, dans mon lycée en Espagne, j’étais plutôt assidu lorsqu’il s’agissait des clubs, et prenait même du plaisir à y participer, sans pour autant l’admettre ouvertement. Je me remémorais la première fois que j’étais venue dans cette salle, depuis mon retour à Keimoo. Le premier atelier de cuisine auquel j’avais tenté de participer à ma manière, et ce jeune garçon que je semblais avoir terriblement embêté. Je m’étais néanmoins promis de me rattraper, mais n’avait jamais eu la chance de le recroiser. Il faut dire que si en été, le club était assez vide, pendant la période scolaire, il était plutôt animé, et semblait plaire à une bonne majorité d’élèves. Par chance, à cette heure, il n'y avait encore personne.

Je m’emparais d’un tablier à mon tour, que je nouais rapidement autour de ma taille, peu soucieuse finalement d’une éventuelle tâche, la majorité de mes vêtements étant de couleurs sombres. Je jetais néanmoins un regard à ceux de ma camarade, qui portait alors un pull blanc, un peu trop simple à mon goût. J’aurais bien évidement pu lui proposé une bataille de farine, mais, cela n’aurait pas été sans conséquences, et je doutes qu’elle aurait apprécié.

Ma camarade releva ses cheveux qu’elle attacha, afin de pouvoir bien cuisiner. Elle dévoilait ainsi son visage qui était tout de même charmant. Elle avait un charme européen, plutôt reconnu au Japon. Je me doutais qu’elle allait avoir du succès auprès de nos camarades. Loin de la jalouser cependant, je la scrutais, avant de rire lorsqu’elle se mit à douter sur le mot « poêle ».

C’était finalement assez attendrissant, elle avait un petit accent étranger, certainement comme moi lorsque j’étais en Espagne. Je me doutais ainsi que ça ne devait pas être évident pour elle d’avoir à parler japonais alors que ce n’était pas sa langue maternelle. En fait, j’ignorais quelle pouvait bien être sa langue natale. Je me retournais donc vers elle, afin de la questionner.

« Au fait, d’où est ce que tu viens ? Je me doutes que tu n’es pas japonaise… »

Je rougissais légèrement, détournant mon regard du sien. Voilà que je commençais à m’intéresser à elle réellement. Je me demandais si elle en faisait autant, si elle me trouvait intéressante, car elle ne m’avait finalement pas tellement questionner depuis le début de notre parcours. Peut être était elle timide, ou peut être me méprisait elle, tout comme j’avais commencé à le faire. C’était un réel problème chez moi, ce manque de confiance, qui me pousse à développer cette sorte de carapace quelques peu hautaine et froide, de laquelle je ne tire pour seule jouissance que le sarcasme.

Je repris néanmoins, histoire de masquer ce semblant de gêne que j’avais pu laisser paraître.

« Bon, avant toute chose, je crois qu’une petite visite de la cuisine s’impose. »

J’attachais alors mes cheveux en queue de cheval, ce qui me donnait un air bien plus sérieux, puis commença par lui montrer les tiroirs, dans lesquels elle pourrait trouver tous les ustensiles de cuisine, y compris les fameuses poêles. Ensuite, les frigos, qui constituaient une pièce à part, où de nombreux aliments étaient mis à disposition, les fruits et légumes dans des cagettes au centre, les viandes et poissons dans des congélateurs sur les côtés.

Une fois le tour fait, je me plaçais derrière un comptoir, lui indiquant de prendre place derrière mon opposé.

Je la regardais alors, un sourire en coin, le regard pétillant, tout en la défiant.

« À vos marques … »

Dans l’attente de son signal.

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forumactif.com/t10934-jun-aoki-en-charge-mei http://keimoo.forumactif.com/t10951-65325oshi-65325oshi http://keimoo.forumactif.com/t10937-livret-scolaire-jun-aoki
 
Tamagoyaki nous voici ! [PV Jun Aoki]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nous voici réuni !
» Nous voici 40 rugissants!!
» "Papi Forge" Nous voici ! [RP SOLO]
» Orgies, beuveries et baston, nous voici ! Ou pas...
» Archipels Torran nous voici ! [ PV : Hakuryuu ] [TERMINÉ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: ₪ L'académie Keimoo ₪ :: ► Campus :: Complexe Académique :: Le Bâtiment des Clubs :: Les clubs "Passion" :: Club de Découvertes Culinaires-
Sauter vers: