₪ Académie Keimoo ₪

If you get tired, learn to rest, not to quit.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les baguettes [Nori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aslinn Eadhra
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Féminin Bélier Tigre Age : 19
Adresse : Internat
Compteur 236

KMO
                                   :

MessageSujet: Les baguettes [Nori]   Dim 6 Mar 2016 - 15:02

Le Japon. Ça va bientôt faire une semaine que je suis arrivée. Je me remets du décalage horaire tout doucement. Je ne suis plus dans l'état pitoyable dans lequel j'étais à mon arrivée. J'ai commencé à m'occuper des papiers pour Keimoo. Je suis déjà inscrite, mais comme tout c'est fait en ligne avant que j'arrive, il y a tous les papiers à signer ou remplir. Trop de papiers.
Soupir.

D'un autre côté j'ai le temps. Je commencerai les cours en avril, dans deux semaines. Mes parents ont préféré m'envoyer en avance de façon à ce que j'aie le temps de trouver des repères. Heureusement que j'ai le temps. Je n'imagine même pas l'horreur que ça aurais été de commencer les cours directement après mon arrivée. J'aurais magistralement raté mon début d'année. Non seulement à cause de la fatigue accumulée entre le voyage et le décalage horaire; mais aussi à cause de moi-même.
Je me sens perdue.

Le Japon est un beau pays. Enfin de ce que j'en ai vu en une petite semaine. Mais c'est surtout un autre pays, radicalement différent de l'Irlande. Tout est différent. Je me doutais que ça ne serait pas pareil; mais la c'est vraiment "tout" qui est différent. D'autant plus que je me suis clairement rendu compte que mon japonais est loin d'être suffisant. Je peux communiquer; comprendre et me faire comprendre. Mais mon accent est à couper au couteau, et j'ai assez fréquemment besoin qu'on me répète pour que je comprenne. Ça me fatigue d'avoir à demander de répéter. J'ai toujours l'impression que les gens me prennent pour une imbécile. Et puis j'ai du mal à me faire à ces regards qui traînent constamment sur mes cheveux. Porter un T-shirt rose fluo avec des baskets vert flashy aurait eu le même effet. Je me suis même faite prendre en photo dans la rue. Ils ne sont pas gênés quand même. Enfin. Ça dépend des moments. La plupart du temps les Japonais sont quand même très discrets. Je me donne vraiment l'impression d'être une sorte de racaille sans gêne par moment -ce que je ne suis pas, enfin, pas de mon point de vue- mais je ne pense pas que le temps y changera grand chose. Je parle fort, je le sais, mais j'ai beau essayer de changer ça je n'y arrive pas. On me remarque trop facilement. Ça ne me plaît pas. Mais ce ne m'embête pas non plus. À part les regards un peu trop longs sur mes cheveux.

Toujours est - il que; le Japon. En plus d'avoir une langue différente et des standards physiques radicalement différents de moi, ils ont aussi une culture différente. Ce qui est tout à fait logique, mais qui en reste néanmoins quelque chose de plus à gérer pour moi. Il y a un gouffre entre la vie à l'européenne et la vie asiatique.

Et actuellement, mon plus gris problème est : manger.
Ça m'énerve. J'ai faim. Mais je n'arrive pas à manger.

Les baguettes. Mais qu'est ce qui leur prend de manger avec des baguettes. Je ne vois pas vraiment ce qui pourrait être simple à manger avec des baguettes, mais la j'ai le sentiment d'avoir tiré la chose la plus compliquée possible à manger avec deux bouts de bois.

J'ai eu envie de découvrir ce que c'était qu'un Rāmen. J'en ai beaucoup entendu parler, ça faisait un certain temps que je voulais goûter. Jusque là ça sent très bon. L'ambiance dans l'espèce de petit restaurant est sympathique, même si les gens sont plus affairés à manger qu'à discuter entre eux. Je suppose que c'est le genre de choses qui se mange rapidement quand on a pas réellement le temps de prendre un repas.

Toujours est - il que je suis devant mon bol, qui a vraiment l'air appétissant. Mais les nouilles, ça ne tient pas sur une baguette.

Je ne sais pas manger avec des baguettes. Ça n'est pas la première fois que je me retrouve avec des baguettes pour manger; mais jusque là j'avais réussi à faire en sorte de récupérer une fourchette ou me débrouiller autrement qu'avec les baguettes. Mais la voilà. Les nouilles ça glisse. Je n'ai pas de fourchette. Ils m'ont aussi donné une grosse cuillère bizarre, mais les nouilles ne tiennent pas dedans non plus. Je veux manger mon Rāmen moi.

Je pense qu'il va falloir que j'essaye sérieusement d'apprendre à manger avec des baguettes. Je suis partie pour vivre au moins un an, et probablement plus si je décide de rester après cette année -ce qui est plus que probable, je n'ai aucunement envie de retourner en Irlande - et si je ne sais pas manger avec des baguettes je ne pourrais tout simple pas me nourrir. Je dois apprendre.
Et puis mon Rāmen à l'air vraiment bon. Je n'ai pas envie qu'il refroidisse. Mon ventre fait du bruit depuis au moins une heure et demie, et il se déchaîne depuis que ce bol est sous mon nez. J'ai faim. Il y a la personne à côté de moi, qui logiquement sait se servir de baguette. Il a l'air bien japonais. Un peu grand, mais très longiligne et brun. Je suis sûre qu'il sait s'en servir. Je le concentre. Je n'ai pas envie qu'il ne comprenne pas ce que je demande à cause de mon accent. Je prépare ma phrase dans ma tête. Les mots sont normalement à leur place.

"Hum... Excusez-moi ? "

Je laisse une pause, je lui laisse le temps de me calculer.

"Je suis étrangère, je ne sais pas me servir de baguette. Vous pourriez me montrer ?"

J'ai choisi la carte de la politesse. Généralement c'est la plus efficace pour avoir une réponse et de l'aide. Ma voix ne tremble pas. Je suis loin d'être timide. J'espère seulement qu'il ne va pas éclater de rire à cause de mon accent. Je sais que ce dernier les amuse la plupart du temps. J'ai un accent irlandais. Logique. Mais pour eux c'est un accent anglais étrange. Je m'applique autant que possible. Il devrait disparaît doucement avec le temps...


Dernière édition par Aslinn Eadhra le Mar 23 Aoû 2016 - 4:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://bluepineapple.tumblr.com http://keimoo.forum-actif.net/t10472-aslinn-eadhra http://keimoo.forum-actif.net/t10494-bonjour-au-revoir
Nori Yamagachi
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Masculin Poissons Chat Age : 18
Adresse : Second étage , chambre 204
Compteur 60

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Les baguettes [Nori]   Mer 9 Mar 2016 - 10:53

Après des jours à faire semblant de manger matin, midi et soir à l'académie , Nori avait faim.Par chance , il n'avait pas cours l'après-midi.Il sortit de l'académie , son sac à dos gris sur l'épaule.Il erre dans les rues de la ville qu'il ne connaît pas tant que ça , même si il est scolarisé à Keimoo depuis plus d'un an maintenant.C'est une ville sympathique , avec quantité de restaurants de tous styles.Il arrive que Nori ne mange pas à l'académie , surtout quand il fait beau temps.Dans ces cas-là il part en ville et achète un sandwich ou une salade végétarienne et va dessiner dans les nombreux parcs et jardins que comportent la ville.Les enfants qui jouent au ballon , les personnes âgées qui donnent à manger aux pigeons , l'homme d'affaires qui passe un coup de fil.Tous ces petits détails émerveillent le jeune garçon.La diversité.

Son ventre grogne , Nori compte lamentablement les quelques pièces et billets qu'il a dans la poche de son pantalon bleu foncé.Il a assez pour manger un ramen.Il entre dans un restaurant à la devanture sommaire dans une petite rue sombre.Un peu glauque certes ,mais au moins c'est ouvert.

L'angoisse envahit le jeune homme.Il n'a plus mangé dans un restaurant depuis son anorexie.Il a peur qu'on le juge du regard , qu'on se demande ce que fait un si jeune garçon ici.Il demande un ramen végétarien et part à la recherche d'une place libre.En effet , le restaurant est bondé.Il s'installe à côté d'une jeune femme à la chevelure rousse.Elle doit avoir un peu plus de seize ans , peut-être dix sept ans.Ce visage lui est inconnu.Il enlève sa veste , la pose sur sa veste et voit son ramen arriver.Il prend ses baguettes et commence à manger.Il a appris à s'en servir quand il était petit , avec sa tante qui lui en préparait parfois pour le dîner.
"Hum..Excusez-moi?"
Le jeune homme tourne la tête.Ca doit être la jeune fille à ses côtés qui lui a parlé.Il daigne la regarder , et hésite à répondre.Après mûre réfléxion décide de la laisser terminer sa phrase , puisqu'elle doit sûrement vouloir quelque chose.
"Je suis étrangère , je ne sais pas me servir de baguettes ,vous pouvez me montrer ?"
Quelle drôle d'idée de demander ça à Nori.Ma cocotte , tu ne sais pas dans quoi tu te lances , pensa-t-il intérieurement.Il avait l'air d'une notice d'utilisation ? Non , juste d'un jeune japonais qui mangeait un ramen.Elle avait un drôle d'accent.Le nord de l'Europe , peut-être.Nori n'était pas bon en géographie.Elle ne faisait vraiment pas japonaise , dans tous les cas.
"Oui oui , bien sûr , regardes." Il attrape ses baguettes et d'un geste délicat , fait tourner les nouilles sur celles-ci.
Il lui sourit , tout en rougissant légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10448-9668nori-yamagachi9658 http://keimoo.forum-actif.net/t10508-chronologie-de-nori-yamagachi http://keimoo.forum-actif.net/t10450-livret-scolaire-de-nori-yamagachi#228453
Aslinn Eadhra
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Féminin Bélier Tigre Age : 19
Adresse : Internat
Compteur 236

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Les baguettes [Nori]   Dim 13 Mar 2016 - 13:46

Quand il tourne la tête vers moi, je remarque les traits droits et fins de son visage qui étaient jusqu’alors caché par ses cheveux. La silhouette fine, sans chair, qui se cache sous les vêtements du japonais se superpose avec celle d’Ewen. Ils ont la même carrure, et doivent mesurer environ la même taille. La nostalgie explose dans mon ventre. Mes amis me manquent. Je ne connais vraiment personne ici, à part les gens de l’administration qui m’ont donné des papiers et des informations. Ah si. Il y a aussi l’étudiant qui est en charge de moi. Mais je suis loin de le considérer comme un ami. Pour l’instant je me sens seule. Mais la solitude ne m’achèvera pas. J’ai subis bien pire.

« Oui oui, bien sûr, regardes. »

Sa voix est douce, fluette, facile à comprendre. Tant mieux. Ses gestes son délicats, calculé. Il saisit ses baguettes de façon presque gracieuse. Il y a du calme qui se dégage de lui, au milieu de la foule qui s’agite dans le restaurant.
Mes yeux se concentrent maintenant sur les baguettes. Le positionnement entre ses doigts est… complexe… Je ne comprends pas vraiment comment il fait pour les tenir toutes les deux avec une seule main et les articuler de façon à ce qu’elles se rapprochent ou s’éloignent. Puis quand il les mets dans le bol, il fait tourner les pattes autours de ces dernières. Et elles tiennent. Quand il les soulève, il y a des nouilles entre les baguettes, prêtes à être mises en buche. Ça m’impressionne.

Je prends mes baguettes à mon tour ; dans un geste beaucoup moins gracieux. J’essaye de placer la première de ses dernières entre mes doigts, puis la seconde.

Je ne sais pas trop quoi penser de ce que j’ai entre les mains. Ce ne sont plus les nouilles qui glissent des baguettes. Ce sont les baguettes qui glissent de mes doigts. J’ai le sentiment d’être désespérante.

Je relève les yeux vers lui. Il a un peu rougis et souris légèrement. Il a l’air horriblement timide. Je n’ai peur être pas choisi la meilleure personne qui soit pour me servir de guide explicatif. Mais bon. Il n’a vraiment pas l’air méchant. Et puis, ce n’est pas le temps qui me manque, je vais donc lui extorquer toutes les techniques possibles pour réussir à maitriser l’art de manger avec des baguettes. Désolée très cher si tu voulais être tranquille, mais je risque de t’embêter encore un certain temps, vu comme je suis partie.

« Je n’y arrive pas… »

Je plonge mes yeux dans les siens et le fixe avec insistance. Tu ne te débarrasseras pas de moi comme ça. J’ai besoin d’explications un peu plus complètes.

« Tu peux m’expliquer comment on les mets entre les mains ? »


J’ai faim. Vraiment.
Comme pour confirmer ma pensée, mon estomac gronde une fois de plus.

__________________________________________________
•  ●  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ●  •

Benefit:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://bluepineapple.tumblr.com http://keimoo.forum-actif.net/t10472-aslinn-eadhra http://keimoo.forum-actif.net/t10494-bonjour-au-revoir
Nori Yamagachi
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Masculin Poissons Chat Age : 18
Adresse : Second étage , chambre 204
Compteur 60

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Les baguettes [Nori]   Lun 14 Mar 2016 - 13:58

Elle est rousse , sûrement plus petite que lui mais pourtant Nori est plus qu'intimidé.Elle n'est pas japonaise , on pourrait presque la prendre pour une touriste , mais le jeune garçon voit bien que c'est une étrangère qui souhaite étudier ici..une touriste n'essayerait pas par tous les moyens de maîtriser l'art de manger un ramen tout en étant sensuelle !Quelle idée d'aller dans un restaurant en pleine semaine à l'heure fatidique du rush...elle aurait pu choisir un moment où elle aurait embêté un serveur , cela aurait bien arrangé Nori.

Le jeune homme a envie de rire tellement la situation est comique.Lui , ancien anorexique qui hait par dessus tout manger avec quelqu'un ou qu'on le dérange pendant son repas est en train d'aider une jeune femme novice en l'art de manier les baguettes.

Après ses explications , elle tente d'attraper les baguettes mais malheureusement , les précieux couverts glissent de ses mains.
"Je n'y arrive pas.."
Nori essaye de ne pas montrer son désespoir et se contente de baisser la tête.Il espérait manger tranquille , et voilà qu'une jeune fille veut apprendre à manger sans avoir l'air d'une goinfre..ça n'existe pas "manger un ramen pour les nuls"? Mais maintenant qu'il est là , il ne va pas s'enfuir comme un voleur sous prétexte qu'une inconnue l'a abordé ! Nori et la vie sociale , ça fait deux.Quand il sort du lycée , c'est pour être tranquille , pas guide touristique.Espérons qu'elle le rémunère.

Il reprend donc doucement , attrape ses baguettes et recommence avec des gestes doux , délicats , en allant au ralenti pour que la demoiselle comprenne enfin et que son ramen ne refroidisse pas.Il veut bien aider les gens , mais il a faim aussi.
"Tu peux m'expliquer comment on les mets entre les mains ?"

Le jeune commençait à en avoir marre , les sensations de faim s'intensifiaient et faire un malaise devant une inconnue n'est pas la meilleure façon de faire connaissance ,c'est évident.Il reprend donc une troisième fois , ayant honte de lui , faisant doucement tourner les nouilles sur ses baguettes en bois.Il regarde la jeune fille dans les yeux et trouve ce contact visuel gênant.
"Tu as compris ?"
L'estomac de son interlocutrice gronde , Nori ravale son rire.Il espère qu'elle va enfin y arriver car il a vraiment faim , et commence à se pencher sur la table , pris de vertiges.
"Pardon , mais faut vraiment que je mange." dit-il d'un ton hautain non voulu au départ.
Il mange alors son ramen en imaginant à quel point il est une figure divine pour la jeune rousse et réprime un ironique sourire avant de passer la main dans ses cheveux.Son attitude auprès de la demoiselle changeait , il n'était pas aussi gêné qu'au début.Et si il était en train de virer gentil ?
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10448-9668nori-yamagachi9658 http://keimoo.forum-actif.net/t10508-chronologie-de-nori-yamagachi http://keimoo.forum-actif.net/t10450-livret-scolaire-de-nori-yamagachi#228453
Aslinn Eadhra
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Féminin Bélier Tigre Age : 19
Adresse : Internat
Compteur 236

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Les baguettes [Nori]   Mar 15 Mar 2016 - 14:48

"Pardon , mais faut vraiment que je mange."

Je... Mais... c'est du sadisme.
Je lui en veux.
Énormément.
Beaucoup.
Moi aussi je veux manger.
Il avait l'air pale quand même. Son empressement à manger n'est pas normal. Ne t'énerve pas. Ne crie pas. Ne hurle pas. Arête de le regarder avec ces yeux. Calme toi. Ce n'est pas le moment de recommencer comme il y a trois ans. Les gens sont tes égaux. Ils ont des raisons à eux et ne sont pas juste la pour t'être utile. Ce japonais à l'air gentil, il t'a aidé. Fait preuve de bonne foi.
"Ça va ?"
J'entends ma propre voix sortir de ma bouche. L'état de mon maître baguettes m'inquiète; mais je n'ai pas pu empêcher la touche sarcastique due à la jalousie qu'éprouve actuellement mon estomac de sortir.
Il n'a pas l'air au plus haut de se forme.
Et fait des efforts toi-même. Il t'a expliqué au moins trois fois comment prendre les baguettes. Tu est stupide sur ce coup. Désespérante et stupide. Essaie mieux.

Je me reprends moi-même. Je doit y arriver. Je suis sûre que je peux le faire. Je respire un coup. Me concentre. Je met la première baguette dans ma main droite. Puis je positionne l'autre par dessus. Au moins ce coup-ci, elles ne tombent pas lamentablement d'entre mes doigts dès que je commence à les articuler. Ça reste une façon de les tenir très sommaire, mais au moins, ça a l'air de marcher. A peu près.
Je mets mes baguettes dans le bol comme je l'ai vu faire un certain nombre de fois déjà et enroule les pâtes autour. Ça a l'air de marcher. Jusqu'ici.
Quand je remonte les baguettes pour commencer à manger, toutes les pâtes glissent.
Enfin ; presque.
Trois malheureuses pâtes sont restées accrochées entre les baguettes. Si je n'avais pas eu le bol devant moi je me serait tapée la tête contre la table.
Positivons un peu. C'est déjà une nette amélioration par rapport à mes premiers essais. Je regarde mes trois pâtes avec sarcasme. Je suis désolée pour elles, mais elles seront les premières à subir le triste sort qu'est être haché, avalé et digéré par une Irlandaise en vadrouille. Elles sont tièdes. Presque froides. Ça me déprime. Ça n'avais vraiment pas l'air mauvais. Mais je doit avouer que la c'est vraiment bof. Très bof même. Mais ça remplira quand même mon estomac. Enfin. Si je parviens à en prendre plus que trois.

Mes yeux retournent vers l'asiatique à qui je dois doit ce premier soulagement. Il passe la main dans ses cheveux. Ses yeux on l'air épuisés. Son teint est terne. Son visage est anguleux. Presque trop. Il n'a vraiment pas l'air en forme. J'ai du vraiment l'embêter à lui demander de l'aide.

"Je suis vraiment désolée. Je devrait réussir à me débrouiller toute seule maintenant."

Mes yeux retombent sur mon bol, puis remontent lentement vers le mur en face de moi.

"Si je peux quelque chose faire pour toi... dis le moi."

Mes iris retournent sur le japonais, sans que ma tête ne tourne. Je le fixe du coin de l'œil. J'ai un doute sur l'ordre des mots de ma dernière phrase. J'attends qu'il me réponde pour pouvoir évaluer sa réaction.
J'ai vraiment le sentiment de l'avoir épuisé. Je voudrais faire quelque chose en échange. Histoire de me montrer gentille pour une fois. De toute façon je n'ai rien à faire en ce moment. Ça peut être n'importe quoi.

__________________________________________________
•  ●  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ●  •

Benefit:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://bluepineapple.tumblr.com http://keimoo.forum-actif.net/t10472-aslinn-eadhra http://keimoo.forum-actif.net/t10494-bonjour-au-revoir
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les baguettes [Nori]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les baguettes [Nori]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la rhétorique prend le relais des baguettes... [Pv Calli]
» Les baguettes magiques
» Catalogue d'objets magiques - batons et baguettes
» MATCH #4 - SERPENTARD vs GRYFFONDOR
» [TUTO] Réaliser des échelles en bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: ₪ Keimoo ville et quartiers ₪ :: ► Centre ville: Tsukuyomi Place et Palais impérial :: Les centres commerciaux :: Les restaurants-
Sauter vers: