₪ Académie Keimoo ₪

The Future is like a puzzle with missing pieces: difficult to read, and never, never what you think.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cruelty free ~ Ft. Nori

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erik Thornberg
► Personnel - Concierge | Mécanicien
► Personnel - Concierge | Mécanicien
avatar

Genre : Masculin Sagittaire Tigre Age : 42
Adresse : Hiryuu
Compteur 241
Multicompte(s) : Cammy & Shiki

KMO
                                   :

MessageSujet: Cruelty free ~ Ft. Nori   Dim 24 Juil 2016 - 18:47

- Mikael, tu es déjà prêt ?
- Oui.

Ce gamin… Définitivement, il m’épate tous les jours. Mais bon sang, il est vraiment de moi ce rejeton ? Je regarde les courbes fabuleuses de mon épouse, la forme de son visage et…. Je soupire. Mikael est mon gosse. Il a cette droiture que je possédais déjà à son âge, mais c’est la douceur de Rebecka que je vois dans ses yeux. Elle est une mère exemplaire. Je me demande ce que ça aurait donné si j’avais mis mon grain de sel à l’éducation de notre fils. Bien sûr, j’aurais été strict. Bien sûr, il en aurait bavé. Et bien sûr, il m’aurait détesté. En fin de compte, même si ça me fait chier, je suis content que Reb’ se soit chargé à elle seule de son éducation. Je sens toutefois l’influence de mon beau père, mais… peu importe. Je m’occupe de lui maintenant, alors je passe ma main sur sa tête et j’appuie pour le faire se courber par la force en ricanant bêtement.

- Erik, nan ! Tu sais bien que je déteste ça !!!

Et voilà, ça revient. Ce pincement au cœur. Je guette le moment où il m’appellera « Papa ». Ce sera le jour où il me considèrera vraiment comme tel. Je serai, je pense, le plus heureux ces pères…. Parmi tant d’autres, je sais, foutez-moi la paix. Je lâche alors ma prise et sort mon paquet de clopes, pour donner le change et ne pas manifester physiquement les élans de ma déception.

- T’as prévu de manger quoi là-bas ?
Changement de sujet, pour revenir sur nos préparatifs.
- Et bien, Maman a fait une salade de riz aux légumes et tofu au sésame. Je ne vais quand même pas faire l’affront de réclamer du poisson ou du bœuf.
- En plus, c’est Mikael qui a souhaité nous accompagner…

La douce voix de Rebecka m’éloigne de ce sentiment de frustration mêlé d’amertume. Je regarde Mikael qui se contente de hausser les épaules. Je suis content. Autant Reb a bien voulu suivre mon mode d’alimentation, autant notre fils – gourmand comme ce n’est pas permis – a plus de mal. Mais cet effort là… C’est juste un cadeau tombé du ciel. Alors forcément, je me casse deux minutes pour ne pas le montrer et me contente de charger la glacière dans le coffre de la bagnole.


BORN TO BE ALIVE
It's all I need to occupy a mind like mine


Trente minutes plus tard, nous trouvons sans mal le point de rendez-vous des végétaliens&friends des environs. Cette Vegan Place organisée sur un réseau social a attiré pas mal de monde. Le principe de cette rencontre plein de vie et cruelty-free est de mitonner un plat et de l’offrir à une ou plusieurs personnes, histoire d’amener la convivialité. Il n’y a d’ailleurs pas que des végétaliens, mais aussi des personnes qui sont en transition vers un monde meilleur, où chaque petite existence animale aurait sa chance.
Je ne vois pas beaucoup de têtes connues. Quel dommage. Les tables de piques-nique sont déjà toutes prises, aussi c’est à même la pelouse que nous installons notre festin. Je prends le plat de partage, et après avoir salué mes deux amours, je cherche à qui l’offrir. Mon regard se pose alors sur cette silhouette, à l’ombre d’un arbre et à l’écart de tout, à la limite du périmètre réservé à l’évènement. Etrange de s’isoler alors que le but est de faire des rencontres. Et bien, s’il ne va pas aux autres, c’est moi qui irait à lui. Aussi, je me poste droit devant lui de toute ma hauteur, empêchant désormais le soleil de l’atteindre. J’étire un large sourire. Pas sûr qu’il le voit, vu ma position en contre-jour.
D’office, je lui tends la barquette contenant la petite cuisine de ma femme. Je manque cruellement de délicatesse, merci, je suis au courant.

- Tu sais que le but n’est pas de bouffer en solo ?

« Salut, ça va ? » C’est pour les mômes et ceux qui manquent de conversation. Et puis, ça se voit qu’il est bizarre. Bienvenue au club.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - ©Patrick Hernandez

__________________________________________________
Citation :
I'm a free spirit.  Either admire me from the ground, or fly with me...but don't ever try to cage me.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10419-erik-thornberg#228228 http://keimoo.forum-actif.net/t10575-le-saviez-vous-le-thor-tue-titre-temporaire#229780
Nori Yamagachi
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Masculin Poissons Chat Age : 18
Adresse : Second étage , chambre 204
Compteur 60

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Cruelty free ~ Ft. Nori   Lun 25 Juil 2016 - 21:20

Un jour de week-end , une journée de liberté , enfin de huit heures à dix-huit heures , ce qui est déjà agréable. Le temps est clément , il fait ni trop chaud ni trop froid , parfait pour aller se balader en ville. L'enfant prépare tranquillement ses affaires dans sa chambre ; son camarade de chambre n'étant pas là , le jeune homme supposa qu'il était parti faire un peu de sport. Un sac à dos , une petite bouteille d'eau , un carnet de croquis et le matériel nécessaire , son téléphone portable et un appareil photo , Nori était paré. Avant de partir , il prit le soin de recoiffer ses cheveux rouges emmêlés et de s'habiller. En effet , vu qu'il n'était pas allé prendre son petit déjeuner , il était actuellement en boxer pikachu dans sa chambre et avait passé le début de matinée à écouter de la musique et à dessiner un oiseau venu se poser sur sa fenêtre. Il décida de porter un pantalon noir , un sweat avec des cupcakes et des Doc martens.

Il décide de se rendre dans un parc où il a ses habitudes : il s'asseoit toujours contre le même arbre et si la place est prise , il rebrousse chemin et rentre à l'Académie. Arrivé à l'endroit tant convoîté , il se rend compte qu'aujourd'hui , le calme n'est pas au rendez vous. En effet , plusieurs personnes discutent , allongées sur la pelouse verdoyante . Certaines font de la musique , d'autres picorent des aliments que Nori ne peut pas voir de si loin. L'enfant s'adosse à l'arbre et sort son carnet et commen ce à croquer la scène de loin. Les participants à ce petit...pique nique semblent heureux , mais sont bruyants , et l'enfant n'aime pas le bruit. Il se recroqueville contre l'arbre. Il ne veut pas qu'on vienne le voir.

Malheureusement , quelques secondes plus tard , une silhouette vint à sa rencontre. Avec le contre jour , le jeune homme a du mal à distinguer les traits de cette personne. Un homme , blond. Ca commence bien , il est original , celui là. Etrangement , pas de sarouels  , pas de pieds nus et de froufrous multicolores mais une tenue s'apparentant à une tenue de travail. Un t-shirt , un pantalon large kaki , rien de bien folichon. Il est plus âgé que Nori , c'est sûr. Au loin , deux personnes lui ressemblant. Sa famille.

- Tu sais que le but n’est pas de bouffer en solo ?

Alors là , il fait fort. L'enfant n'est pas du tout adepte des piques niques , tout comme il n'est pas adepte des restaurants. Manger , c'est déjà difficile , manger avec des gens , c'est encore plus compliqué. Le jeune homme fit l'effort de redresser la tête. L'homme lui tendit une boîte remplie d'une salade de riz aux légumes et tofu au sésame. D'abord méfiant , il finit par saisir le récipient.

-Ah mais moi j'suis pas un hippie hein !

Nori se redressa un peu , puis se leva doucement , pour voir l'homme de plus près.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10448-9668nori-yamagachi9658 http://keimoo.forum-actif.net/t10508-chronologie-de-nori-yamagachi http://keimoo.forum-actif.net/t10450-livret-scolaire-de-nori-yamagachi#228453
Erik Thornberg
► Personnel - Concierge | Mécanicien
► Personnel - Concierge | Mécanicien
avatar

Genre : Masculin Sagittaire Tigre Age : 42
Adresse : Hiryuu
Compteur 241
Multicompte(s) : Cammy & Shiki

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Cruelty free ~ Ft. Nori   Mar 26 Juil 2016 - 23:42

- Hein ? Hippie ? De quel siècle tu viens toi ?

Il se lève, mais il est encore tout petit. Bah ouais, bien sûr. A part Wikipedia Guy, je n’ai pas vraiment eu l’occaz’ de voir des morveux plus grand que ma gueule. Dommage, ça aurait été fun, tiens. J’étire un sourire débile, à ma façon.

- Goûte, crétin, avant de dire des conneries.

Bon bah apparemment, je me suis planté royal. Je crois que s’il n’est pas avec le reste de la commu, c’est tout simplement parce qu’il n’a rien à voir avec elle. Et puis après, qu’est-ce que ça peut faire ? Je me tourne un peu, et fait un signe à l’attention de ma femme. Le genre de signe qu’elle connait par cœur : « je ne vais pas revenir pas tout de suite, ne m’attends pas. » J’en avais un peu abusé lorsque je j’agrippais mon téléphone à la frontière entre les deux siècles lorsqu’une affaire était en jeu. Elle comprenait alors que le travail passait avant tout, avant notre mariage, avant elle. En m’y repenchant bien , j’étais vraiment un con à l’époque. Enfin, un carriériste, plutôt. Toutefois aujourd’hui, c’est différent. Notre fils est là, elle n’est pas seule. Pas comme ce gamin aux cheveux rouges. Les Japonais, je vous jure. Ils peuvent autant se faire oublier que le contraire. Alors forcément, face à un m’as-tu-vu qui cherche à se fondre dans l’ombre d’un arbre, je me dis d’office qu’il y a "baleine sous caillou".


LIFE
Name the place, I’ll be there



Finalement, comme pour répondre à son lever, je m’assieds en tailleur. Avec un peu de chance, nous serons presque de la même taille. Héhé. Ni âge, ni taille, qu’on soit riche ou pauvre, jeune ou vieux, laid ou beau, lycéen ou concierge…lorsqu’il est l'heure de casser la croûte, nous sommes tous égaux. Même avec les animaux. Parce que c’est ainsi, chaque vie est précieuse. Je l’ai appris durant ces quinze années passées au mitard. Au départ, j’avais vraiment envie de faire passer à ce connard l'envie de s’en prendre à mon frangin et de lui ôter sa liberté. J’ai risqué la mienne à en faire saigner mes jointures. Je ne voulais qu’une chose, qu’il paye, qu’il bouffe ma haine à en faire entrer l'os de son tarin dans le crâne. Toutefois…. Je me suis ravisé à l’instant même où j’ai vu le visage de mon fils, pour la première fois. Ce n’était qu’une photo mais… il était issu de moi, et de Rebecka. J’étais père… et j’avais donné la vie. Enfin, ma piètre contribution, je le reconnais. Ma femme a tout fait après que j’ai semé ma graine. Toutefois, lorsque je le regarde, lorsque je ressens mon sang, battre dans ses veines… Définitivement, je n’ai le droit de mort sur personne. C’est pourquoi, à l’instant où j’ai vu ces joues grassouillettes en photo, je me suis refusé à consommer la moindre chair, même animale. Plus encore, je ne veux rien qui provienne d’un animal.

    « T’es végétalien ? Mais tu manges quand même du poisson ? »
    «  Non mais t’es débile ou tu le fait exprès ? Est-ce que la poiscaille pousse dans les arbres ? »
    «  Et tu penses au cri de la carotte ? »
    « Tu sais quoi, bouffon ? Questionne Grand-Mère feuillage et le jour où elle te répond, reviens me voir. »
    «  Mais…et les carences ? »
    « Tu crois ptet que bouffer des nouilles instantanées tous les jours, c’est bouffer équilibré ? Il est où ton diplôme de nutritionniste, connard ? »


Les omnis, j’vous jure.
Je regarde le gamin au cheveux saignants – je préfère ça que de parler à un steak – et lui intime d’un geste de la main de se rassoir.

-   Tu sais que y’a plus un hippie depuis des lustres ? Même tes parents n’ont pas vécu cette époque alors ferme la et mange. Sinon ma femme va se vexer. C’est une très bonne cuisinière et ce tofu, c’est juste une putain de tuerie… Cruelty-free, bien entendu.

Sur ce j’attrape ce qu’il a laissé là, sans savoir que mon geste pouvait être indiscret.

- Oh bah dis donc mon mignon, t’as un putain de coup de crayon ! Perso lorsque je dessine un bonhomme….ça se limite à un rond pour la trogne et des traits pour les bras et les guibolles…


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] - ©Des’ree
Supernatural (1999)

__________________________________________________
Citation :
I'm a free spirit.  Either admire me from the ground, or fly with me...but don't ever try to cage me.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10419-erik-thornberg#228228 http://keimoo.forum-actif.net/t10575-le-saviez-vous-le-thor-tue-titre-temporaire#229780
Nori Yamagachi
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Masculin Poissons Chat Age : 18
Adresse : Second étage , chambre 204
Compteur 60

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Cruelty free ~ Ft. Nori   Mer 27 Juil 2016 - 19:49

L'enfant se sentait minuscule face à son interlocuteur , qui avait l'air d'avoir fort caractère et de vouloir toujours avoir le dernier moment. Le jeune homme , sensible , avait du mal avec son franc parler , mais avec le temps il s'était forgé une carapace pour éviter de pleurer en public. Il répondait donc à ses interlocuteurs , parfois pas très gentiment , et essayait d'avoir le dernier mot , et généralement on le laissait tranquille. Mais celui-là , il semblait hors catégorie. Si l'enfant ne l'avait jugé qu'à son langage , il lui aurait donné une quinzaine d'années. Et puis , il n'avait pas manqué de toupet pour venir perturber l'enfant qui se reposait au pied de son arbre préféré.

-Hein ? Hippie ? De quel siècle tu viens toi ?

Quelle question...il était doté de la vision non ? Il voyait bien que ce gamin était plus jeune que lui. Fichtre. Et puis , il était logique , Nori Yamagachi. Il voit une bande de joyeux lurons jouer du ukulélé dans un parc pieds nus en mangeant des graines , ce sont des hippies. Même si l'enfant rentrait dans le cliché , il était végétarien et connaissait donc la vérité , ses soucis de santé l'empêchant de devenir végétalien.

-Je... j'ai dix-sept ans. Du coup , je suis né au vingtième siècle , je crois. Et vous ? Ah pardon , il est malpoli de demander aux adultes leur âge.


Le jeune homme devenait insolent , il devrait se retenir , mais cet adulte , si il était aussi sympathique que Nori le croyait , devrait comprendre pourquoi il se comporte ainsi.

-Goûte, crétin, avant de dire des conneries.

Crétin ? L'enfant n'avait pas faim. Il regardait le plat qui semblait appétissant , mais il n'en avait pas envie. Les séquelles de ses troubles alimentaires étaient encore présentes , encore plus lorsqu'il devait manger devant ou avec des gens qu'il ne connait pas.

-Ca a l'air très appétissant , mais je n'ai pas très faim , mais si c'est pour faire plaisir à votre femme je veux bien goûter.

Et l'enfant saisit les baguettes , et commença à déguster. C'était bon. Pour la première fois depuis longtemps , il appréciait ce qu'il mangeait. Une salade de riz aux légumes avec tofu et sésame , beaucoup de textures , beaucoup de couleurs , de saveurs différentes. L'homme lui fit signe de se rasseoir , un soulagement pour Nori , pour qui rester debout était presque insupportable.

 - Tu sais que y’a plus un hippie depuis des lustres ? Même tes parents n’ont pas vécu cette époque alors ferme la et mange. Sinon ma femme va se vexer. C’est une très bonne cuisinière et ce tofu, c’est juste une putain de tuerie… Cruelty-free, bien entendu.

Ses parents...comme si c'était le moment d'en parler. Le jeune homme ne les a pas vus depuis des années. Et en plus de ça , il se permettait de lui donner des ordres. Et si cet homme n'était pas aussi sympathique qu'il le pensait ? Et c'est quoi ,  cruelty-free  , une marque de sous-vêtements ? L'enfant ne parlait pas bien anglais.

-Oh bah peut-être que quand vous êtes nés , il y en avait encore , non ? Je rigole. Que signifie  cruelty-free ? Je ne connais pas.

L'homme se saisit alors du carnet de croquis de Nori .

- Oh bah dis donc mon mignon, t’as un putain de coup de crayon ! Perso lorsque je dessine un bonhomme….ça se limite à un rond pour la trogne et des traits pour les bras et les guibolles…

Mon mignon ? Après lui avoir donné des ordres , il le draguait maintenant ? Quel drôle de type !

- Je dessine juste comme ça..enfin..je suis à l'Académie Keimoo. Et je suis au club d'arts , mais rien de bien folichon , c'est tout . Le grand dadais , sur le dessin , c'est vous. Si vous voulez , je vous le donne!
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10448-9668nori-yamagachi9658 http://keimoo.forum-actif.net/t10508-chronologie-de-nori-yamagachi http://keimoo.forum-actif.net/t10450-livret-scolaire-de-nori-yamagachi#228453
 
Cruelty free ~ Ft. Nori
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings
» The Imperial Gift FREE L5R Cards!‏
» Clem Free, frère en service
» 10 eme hussard FREE !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: ₪ Keimoo ville et quartiers ₪ :: ► Hiryuu :: Jardin des secrets-
Sauter vers: