₪ Académie Keimoo ₪

In a decade, will you be there ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Fission nucléaire [Kami]

Aller en bas 
AuteurMessage
Joshua Coda
♥ Professeur d'Anglais et Français {Lycée}
♥ Professeur d'Anglais et Français {Lycée}
Joshua Coda

Genre : Masculin Gémeaux Chat Age : 32
Adresse : Chez Kami Otagame
Compteur 159

KMO
                                   :

Fission nucléaire [Kami] Empty
MessageSujet: Fission nucléaire [Kami]   Fission nucléaire [Kami] EmptyDim 19 Avr 2015 - 17:55

Judikaël est une femme libérée, Judikaël est un homme. Les jambes écartés, les coudes sur les genoux, Judikaël est souverain, il regarde les passants tout autour accomplir leur fonction dans sa vision de l'univers, qui peu à peu devenait ambitieuse, ils passent. Judikaël n'est plus un brin d'herbe, et la brise ne sert plus qu'à le mettre en valeur. Judikaël ferme les yeux, les cligne et les rouvrent. Le soleil s'est cassé le nez contre l'horizon et toutes les couleurs du parcs se sont estompés. Passés à la gomme, ne reste plus qu'une sombre silhouette dont le terne rayonnement ne suffit pas à éclipser la lueur de la lampe torche du garde.

« Le parc va fermer mademoiselle. »

Judikaël n'est plus rien.

Ça faisait quelques temps, depuis cette virée dans le labyrinthe, que la jeune femme n'avait pas été confronté aux ténèbres. Elle avait repris quelques couleurs, ses muscles ne la tirait plus et ses seins pointaient dans ses vêtements. Elle avait fait son adieu à Joshua, devenu une coquille vide, elle préférait être une femme en ce soir. Les lueurs se multipliaient à mesure que la nuit s'assombrissait, sous l'effet de l'été, les photons s'étaient inversés. Si c'était bien le cas, dans une logique de physique quantique, que se passerait-il les soirs d'équinoxe ? Fission nucléaire. Quels soirs étions-nous ?
La jeune femme était en congé, elle avait bu un verre dans un bar. Maintenant que c'était fait, elle avait l'impression que ça n'avait été qu'un souvenir fugace. Incapable de savoir le jour qu'afficherait le calendrier, Judikaël ne s'en souciait pas. Néanmoins, elle avait envie d'une explosion. La voilà devenue scientifique.
Elle s'était arrêtée à un bar, un second, pour boire un autre verre. Le souvenir s'est estompé tout aussi vite. Elle se retrouvait toujours à errer dans des rues éclairées, à s'en crever les yeux. Pourquoi avait-elle commencer ça ? Aucune foutue idée. Une envie de rencontre, des désirs de feu. Quand l'incompréhension se mêle aux événements et se distille aux angoisses des découvertes, parfois, ça se mélange et ça bout. Même en haut des montagnes, même aux fonds des océans. Elle ne connaissait pas d'océans capable d'abreuver ce brasier. Elle se sentait tonnerre sans pouvoir expliquer cela. Ah, oui. Elle tenait mal l'alcool.

À mesure qu'elle s'aventurait dans les quartiers sombres de la ville, Judikaël perdait la notion de couleur, d'odeur. Tout se mélangeait, même dans sa tête. Elle ne voulait surtout, surtout par penser à quand elle devrait rentrer dans sa chambre, froide, c'était le dernier endroit où elle voulait aller. Retrouver sa solitude mal peigné, et s'enfiler des tasses de thés adossé à la fenêtre, à demi dévêtue, dans les odeurs de renfermé. Là-bas tout était clair, simple, quand elle ne souhaitait plus que le chaos. Lola était le chaos, Joshua était le fruit d'un chaos plus profond encore. La nuit c'était encore trop simple, son esprit se mélangeait, se ratatinait, s'étirait. Les odeurs de transpiration, de friture, d'alcool et de clope la rendait malade, c'était trop ordinaire. Le noir, synthèse de tout le reste, serait l'idéal, un chaos tranquille, une grande tâche de tout, à l'inverse du rien de l'univers de la jeune femme. Et bientôt trente années de blanc.

Adossée à un mur, Judikaël glissa jusqu'au sol, s'asseyant dans toute la crasse du monde. Elle avait trouver son lieu, une ruelle désertique, où pas une lumière ne filtrerait du noir. Et pourtant, rien n'était encore parfaitement assez noir pour elle. Ivre et malade, elle attendit simplement que le sommeil la ravisse, l'entraîne dans sa noirceur. Mais même ses paupières semblaient d'un bleu marine fétide, trop éloigné de son vœu.

Au bout de quelques minutes, elle entendit des pas. Un seul rythme, claquant, cinglant, prévenant de quelque chose de neuf. Levant les yeux, elle aperçut alors ce qu'elle attendait. Un noir si profond qu'on n'apercevait plus que les contours.

« Enchantée, délivrance. »

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Avatar par Cammy Logan
Signature par Narcisse de Lioncourt  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.revedemay.canalblog.com http://keimoo.forum-actif.net/t9710-judikael-coda-professeur-de-francais-anglais#220309 http://keimoo.forum-actif.net/t9722-melancholic-language-teacher
Kami Otagame
♦ Civil - Artiste Tatoueur
♦ Civil - Artiste Tatoueur
Kami Otagame

Lion Serpent Age : 30
Adresse : Vous percer la peau. Peut-être même vous la peindre.
Compteur 79
Multicompte(s) : Dans tes cheveux.

KMO
                                   :

Fission nucléaire [Kami] Empty
MessageSujet: Re: Fission nucléaire [Kami]   Fission nucléaire [Kami] EmptyVen 1 Mai 2015 - 15:57


    Fission nucléaire,
    Mon histoire est belle,
    mon histoire est celle d'un animal étrange et rebelle.




    Chapitre un : « Un papillon dans la toile. »

    Si l'on devait disséquer les gens, je ne ressentirais aucune émotions à écharper hommes et enfants. Mais les femmes seraient ces êtres fragiles et ensanglantés qui sous mes doigts, éventrés, ressembleraient à ces morceaux de puzzle que je voudrais reconstituer. Des histoires de chair et de sentiments, où mes lèvres pleureraient les modulations de ces voix éteintes, sur lesquelles je déposerais les bougies silencieuses et mortuaire d'une perte de direction.

    Alors cette femme qui chancelle est une chandelle que je veux voir allumée en dépit de mes allures trop déstuctrices. Cette femme qui s'est écroulée un peu trop dans sa tête et devant mes yeux me donne envie d'ébranler le monde pour qu'elle ne soit pas seule dans sa chute ; quand bien même cela serait injuste pour tout le reste de l'humanité. En équilibre sur le bord du fil, j'observe les choses se desservent, tandis que je m'approche, mes ongles caressant la surface d'un mur allié à mes côtés. L'Araignée n'était même pas en chasse, ce soir. Le Diable n'était même pas éveillé. Je n'avais pour objectif que simplement ruiner mes talons à marcher dans la nuit. Je n'avais pour motivation que simplement faire pointer l'entrejambe de quelques pantalons. Mes jambes nues qui parcourent la nuit, et mes cuisses cerclées, la jupe est courte, les talons sont hauts. J'ai déposé sur mes cheveux une couronne de tulipe noire, et l'on pardonnera mes effets trop sombres, trop rouges pour une humanité qui se souille de ma laideur. Je traverse la ruelle, et je sais qu'elle relève les yeux vers moi tandis que je me penche au dessus d'elle. Bonjour, petite feuille, petite pousse, fragile humaine.

    « Enchantée, délivrance. »

    Je souris. C'est adorable.

    « Je n'ai rien de la délivrance. Je suis le néant. »

    Si tu touches mes flancs, il n'y aura pas de trous de lance, pas de preuve de délivrance. Je ne suis pas le Messie, je suis l'Antéchrist, et mes doigts parcourent les courbes de son visage, dans une découverte abstraite et délicate du coin de sa joue.

    « Mais je crois que tu as besoin d'un peu de compagnie, ce soir. Tu ne devrais pas rester là. »

    Sauf si tu tiens à ce que ce soit quelqu'un d'autre, quelque chose d'autre que moi qui te mange. C'est à toi de voir. Je récupère ses doigts entre les miens, et je me relève lentement.

    « J'habite à deux pas d'ici. Une cuisine éclairée, un chocolat chaud, et un lit confortable. Cela te tente ? »

    Je ne connais même pas ton nom, mais pour la nuit, tu seras mienne.

__________________________________________________
« Araignée. »
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Coda
♥ Professeur d'Anglais et Français {Lycée}
♥ Professeur d'Anglais et Français {Lycée}
Joshua Coda

Genre : Masculin Gémeaux Chat Age : 32
Adresse : Chez Kami Otagame
Compteur 159

KMO
                                   :

Fission nucléaire [Kami] Empty
MessageSujet: Re: Fission nucléaire [Kami]   Fission nucléaire [Kami] EmptyDim 5 Juil 2015 - 23:38

« Je n'ai rien de la délivrance. Je suis le néant. »

Elle ne mentait pas. Les cheveux nuits, la couronne de tulipe plus sombre encore, la robe aérienne n'étant plus qu'un apparat inutile à un fantôme, le drap cachant l'absence. Judikaël en avait la certitude, la délivrance elle était là, sous son habit, et d'admiration elle devint désir de possession, de guérison.

« Vous l'êtes. »

Emporte-moi. Possède-moi. Détruis moi. Oh créature démoniaque, venue de l’abîme. Abîme-moi.
La jeune femme n'entendait plus ses paroles. Elle était devenue cette représentation abstraite de tout ce qu'elle désirait et tout ce qu'elle demandait, elle et toute la destruction que son arrivé promettait. L'idée qu'elle l’emmène dans son royaume de noirceur, troublée par l'alcool et la frange lui camouflant la vue, séduisit le professeur du monde rationnel pour lui faire perdre le peu de raison qu'il lui restait. Lentement, elle rampa sur le sol, souillant ses vêtements sur le pavé, pour toucher du bout de l'ongle la cheville blanche de cette sublime divinité. Envoûtée et admirative, elle caressa mollet, cette ligne poursuivit par la courbe du talon de ses escarpins. Allant jusqu'à frôler sa chaussure du bout de la langue, prostrée à ses pieds, elle y trouva le goût d'une libération souveraine. Retrouvant une force venue des limbes, oubliant les titubements et le déséquilibre de son esprit, elle se leva soudainement et agrippa à la robe de cette apparition dégageant une aura prodigieusement maléfique.

« Je vous suivrais où vous le souhaiterez, au fin fond de l'enfer si c'est ce que vous décidez. »

Ivre, elle trébucha sur un carré du pavé. La lumière semblait s'être assombrie davantage, comme absorbée par la peau blanche de cette femme porcelaine drapée dans la nuit. À moins qu'un unique contact avec elle l'avait déjà emportée sous terre, dans son monde de noirceur, et que le reste de l'univers n'était plus visible que par transparence, au fin fond de cette bulle de ténèbres translucides. Il faisait froid. Tout s'était glacé à son arrivé. Bien que l'été arrivait, la jeune femme sentit ses poils se dresser sous les mailles de son vêtement, se geler sur place et lui piquer les bras. Ce picotement lui provoquait des frissons électriques. Tout son corps, tout son monde semblait en ébullition seul grâce aux pouvoirs de cette femme qu'elle suivait dans les ruelles. Elle brûlait tant de lui retirer ses vêtements, de dénouer son corsage, de découvrir la pureté de son enveloppe corporelle, fondre dans le corps d'emprunt du démon.

Le souffle chaud, inconsciente encore de ses actes, Judikaël se pencha à l'oreille de sa partenaire d'une nuit, suppliante, essayant de croiser ce regard qui sans doute, la délivrerait de toutes les souffrances :

« Je vous en prie. Votre nom. J'aimerais connaître le nom de celle qui me perdra. »

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Avatar par Cammy Logan
Signature par Narcisse de Lioncourt  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.revedemay.canalblog.com http://keimoo.forum-actif.net/t9710-judikael-coda-professeur-de-francais-anglais#220309 http://keimoo.forum-actif.net/t9722-melancholic-language-teacher
Contenu sponsorisé




Fission nucléaire [Kami] Empty
MessageSujet: Re: Fission nucléaire [Kami]   Fission nucléaire [Kami] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Fission nucléaire [Kami]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fission nucléaire [Kami]
» Prolifération nucléaire: Le bal des hypocrites
» La voiture nucléaire
» LUMINUS mâle Pinscher de 6 ANS, aveugle et énucléé
» Aire d'entrainement "Tokkun" de Raidan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: ₪ Keimoo ville et quartiers ₪ :: ► Bougu :: Bars et boites-
Sauter vers: