₪ Académie Keimoo ₪

The Future is like a puzzle with missing pieces: difficult to read, and never, never what you think.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Visite imprévue [PV Elora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hayden Yoshida
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
avatar

Vierge Dragon Age : 28
Adresse : 3 rue de la chance - Apt 22
Compteur 109
Multicompte(s) : Hisaka Rika

KMO
                                   :

MessageSujet: Visite imprévue [PV Elora]   Lun 29 Déc 2014 - 21:09



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Visite imprévue (Elora)



Quand vous invitez quelqu’un chez vous pour la première fois, il y a deux types de situations. Soit c’est un ami proche et il n’y a aucune gêne, la personne s’installe comme si ne rien n’était et puis tout le monde est à ses aises. Dans l’autre cas, c’est une personne assez spéciale et vous stressez tous les deux parce que vous ne savez pas si l’hôte va se sentir bien chez vous. Et bien entendu, je suis dans la deuxième situation. Après avoir ouvert la porte d’entrée, la voix de mon frère me guide jusqu’à notre appartement. En bon gentleman, j’invite Elora à rentrer et l’accompagne jusqu’à l’étage où la porte est restée ouverte. Nous rentrons à l’intérieur avec hâte, nous n’avons qu’une seule idée en tête : nous débarrasser de nos vêtements mouillés – notamment nos chaussures -  pour regagner des affaires plus confortables…même Elora ne semble pas avoir de vêtements de rechanges sur elle. Alors que je la débarrasse de mon manteau et pose ses chaussures à l’entrée de l’appartement, je rougis à l’idée de devoir lui prêter un de mes T-shirt, si bien que je finis par me gagner la tête contre la penderie sous le regard interloqué de mon cadet.

Chris Yoshida, un garçon d’un mètre soixante-quinze à peu près, me ressemblant plus ou moins lorsque j’avais son âge, surtout au niveau de la silhouette. La différence qui nous caractérise le plus, c’est sûrement la couleur de nos yeux, j’ai hérité du vert de notre mère tandis que lui s’est vu attribuer l’héritage génétique de notre géniteur. Cette réflexion m’amène à sourire, je me demande comment va réagir Elora lorsqu’elle le verra, est-ce qu’elle me confondra avec lui ? En tout cas, cette soirée promet d’être un peu plus agitée que les dernières que nous avons passées ici. Alors que je reviens vers l’entrée de l’appartement, je constate que la jeune femme n’a pas changé de place depuis notre arrivée, elle se sent peut-être encore gênée d’être venue à l’improviste, mais je pense également que c’était la meilleure des solutions pour elle et moi. Elle aurait eu du mal à rejoindre sa maison – ou villa – à pied et même avec les transports. Quant à moi, je m’en voudrais de l’avoir laissée partir et d’apprendre qu’il lui est arrivé malheur quelques temps après.

« La salle de bain se trouve au fond du couloir, à gauche. Tu peux utiliser le sèche-linge si tu veux et… »

Je m’empourpre immédiatement. Des pensées légèrement déplacées ont pris dans mon esprit sans mon autorisation. Gêné, je me mets à regarder mes pieds et souffle doucement pour que seule la hollandaise puisse m’entendre.

« Si tu veux des vêtements de rechange…ma chambre est en face de salle d’eau. Je-je vais te chercher des serviettes. »

Et ? De toute évidence, je ne suis pas allé jusqu’au bout de mon raisonnement. C’est déjà suffisamment embarrassant de l’imaginer dans un de mes T-shirt larges que je porte pour dormir, et puis je l’ai invité, je vais sûrement devoir lui laisser mon lit…Rah, chassez ces images impures de ma tête et redonnez-moi ma concentration. Sans plus attendre – afin qu’elle ne se rende pas compte que j’avais rougi – j’avais foncé vers l’armoire de ma chambre pour y prendre quelques serviettes en ignorant les T-shirts et sous-vêtements posés juste en dessous. Les joues encore roses, mais beaucoup moins qu’il y a quelques instants, je lui apporte du linge de maison propre et détourne immédiatement le regard pour éviter une situation gênante pour nous deux, encore une fois. On peut dire que ce ne sont pas des retrouvailles ordinaires, mais soit, au lycée nous n’étions pas un couple comme les autres non plus. Nous représentions le groupe des populaires par excellence et ce, un peu malgré moi. Je ne cache pas que mon attractivité m’a beaucoup plu, mais en même temps, j’avais toujours un sentiment de culpabilité lorsque j’usais de mes charmes.

Pour passer à autre chose, je décide de prendre le relais en cuisine et laisser Chris se vautrer sur le canapé devant une émission sur les jeux vidéo. Machinalement, je retourne la viande et fais revenir les légumes dans la poêle jusqu’à atteindre une cuisson optimale. L’odeur m’attire, mais étrangement je parviens à rester indifférent au point de ne pas être tenté de goûter. Je finis par éteindre la plaque et servir des portions égales à tout le monde sous le regard angoissé de mon frère qui craint de manquer de nourriture. Avant de m’asseoir à table, je recouvre l’assiette de mon invitée pour que sa nourriture reste au chaud. Alors que mon cadet commence à manger après avoir grogné un « Itadakimasu ! » avec une bien mauvaise foi, j’attends patiemment le retour de mon hôte, en espérant qu’elle vienne avant que je meure de faim…Bon, j’exagère sans doute un peu…Quoique.



Icônes sur : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rejoignez le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Elora Van Alen
♣ Université - 5ème année
avatar

Vierge Dragon Age : 28
Adresse : 27 rue Tatami, Quartier Hebi
Compteur 173
Multicompte(s) : Faith E. Delavigne

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Visite imprévue [PV Elora]   Mar 30 Déc 2014 - 0:26

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hayden Yoshida & Elora Van Alen
"Désolée de déranger!"
Le petit frère de Hayden vint la saluer. Enfin petit, il ne l’était pas trop par la taille, vu qu’il arrivait presque à la même hauteur que la grande hollandaise. Il avait une bonne bouille et tout de suite, elle sut que le lien qui les unissait ne pouvait pas être remis en cause. Elle avait l’impression d’avoir en face d’elle le Hayden qu’elle avait connu quand elle avait presque dix ans de moins. Cela la renvoya dans ses souvenirs et du couple qu’ils formaient. Le japonais n’avait pas beaucoup changé, mais ses traits s’étaient précisés et ils étaient devenus plus adultes et matures. La seule différence était dans les yeux, mais cela, la jeune femme ne le nota pas tout de suite. Elle se présenta donc à Chris, et le remercia pour son hospitalité, s’excusant de la gêne occasionnée. Elle se tourna vers Hayden.

- Il te ressemble vraiment, on dirait toi quand on était ensemble ! s’exclama-t-elle.

Elle avait dit cela comme si leur couple semblait comme une évidence à l’époque. Sans aucune gêne ni retenue, pour la première fois de la soirée. Du Elora tout craché d’ailleurs. Sauf qu’elle ne savait pas pourquoi, Hayden lui faisait perdre beaucoup de ses moyens depuis qu’elle l’avait croisé dans cette passerelle, ce qui était chose rare. Après tout, leur situation était un brin originale, voire spéciale. Puis, elle s’avança dans l’appartement quand le japonais commença à lui parler de la salle de bain. Elle n’avait pas spécialement envie de prendre une douche maintenant, mais en y réfléchissant, c’était probablement le meilleur moment. En plus, elle avait froid donc elle avait besoin de se réchauffer un peu.

Seulement voilà, comme elle n’était pas prévue au programme, elle n’avait aucun vêtement avec elle. Hayden avait donc pensé à cela bien avant elle et elle le remarqua dans ses paroles. Tout comme le fait qu’il se mît à rougir ne lui manqua pas. Cela lui parut étrange puisqu’elle ne l’avait pas connu aussi chaste et timide auparavant. Même si cela datait un peu, il connaissait un minimum le corps d’Elora suite à des câlins ou quelques contacts corporels. Son embarras prouvait qu’il avait changé et que désormais, il ne se sentait plus aussi à l’aise avec la question. A moins qu’autrefois, il jouait bien son jeu. Pourtant, la jeune femme le laissa tranquille, sans rien dire, pour ne pas envenimer la situation. Elle ignorait ce qui lui passait à l’esprit et n’y pensait même pas une seconde, ne pouvant se douter si c’étaient des pensées déplacées ou non.

Au final, il alla dans sa chambre et en revint quelques secondes plus tard avec des serviettes propres et des vêtements de rechange pour elle. Elle le remercia avec un grand sourire au moment où il détournait le regard. A nouveau, elle eut une expression de surprise qui traversa son visage, mais elle préféra couper court à toute cette situation pour se rendre dans la salle de bain. Elle se déshabilla et entra dans la douche. L’eau chaude qui coulait sur son corps lui fit un bien fou. Bien évidemment, elle prit un savon et un shampooing au hasard. De toute façon, ils étaient tous à destination masculine, alors en sortant de cette salle de bain, elle sentirait l’homme. Elle ne tarda pas trop, comme elle avait l’habitude de le faire sous sa propre douche, pour ne pas trop user d’eau chaude. Elle en sortit et se sécha entièrement.

A peine un quart d’heure après, elle fut prête. Elle avait revêtu l’un des t-shirts large que Hayden lui avait passé. Seul souci, elle n’avait rien à ne se mettre en bas car son pantalon était bien trop mouillé pour qu’elle pût le porter. Elle l’accrocha comme elle le pouvait pour le laisser sécher et n’eut d’autre choix que de sortir en culotte. Cela ne la dérangeait pas elle, personnellement car elle n’avait jamais eu de soucis à montrer son corps avec lequel elle se sentait tout à fait à l’aise. En revanche, elle se doutait bien que ce n’était pas forcément la meilleure des choses à faire quand elle se trouvait chez son ex et son petit frère. Mais elle n’avait pas le choix.

- Je sais que c’est vraiment indécent et j’en suis désolée, mais je ne savais pas quoi faire d’autre, s’expliqua-t-elle.

Elle revint pour ranger rapidement son t-shirt et son soutien-gorge dans son sac avant que les yeux masculins ne se rivassent sur elle. Elle tomba alors sur son portable et remarqua le fait qu’elle avait un appel manqué et un message sur la boîte vocale. Elle s’empressa alors de l’écouter, car c’était bien Tang mais qui avait appelé de son bureau, numéro qu’elle ne connaissait pas avant. Comme elle s’en doutait, il avait eu beaucoup de travail et donc, il n’avait pas vu l’heure passer. Néanmoins, si elle comprenait, ce n’était pas pour autant qu’elle n’était pas trop en colère contre lui. Mais ce n’était pas un sujet sur lequel elle devait réfléchir à cet instant. Elle parlerait avec lui plus tard.

Elle se tourna pour voir qu’ils étaient à table et qu’une troisième assiette avait été préparée pour elle. Elle s’avança alors et remercia Hayden pour le repas. Quand elle souleva le couvercle, elle se rendit compte qu’il lui avait mis bien trop de nourriture qu’elle n’en prenait. Mais elle ne dit rien pour l’instant et commença à manger, le ventre criant famine. Le petit frère avait déjà terminé son assiette alors que Hayden l’avait attendue.

- Tu n’étais pas obligée de m’attendre, tu sais, dit-elle. Mais merci quand même.

Elle avala quelques légumes et prit la moitié de la viande seulement. Au bout d’un moment, elle s’arrêta tout simplement et attendit que le japonais terminât de manger lui aussi.

__________________________________________________
"Fuck love, give me diamonds...
I'm already in love with myself
So in love with myself...
You can't break my heart
You can't take my pride"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Kit by Tsu-shi


Dernière édition par Elora Van Alen le Mer 21 Jan 2015 - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t9866-surprise-elle-revient-plus-mauvaise-que-jamais-elora-van-alen http://keimoo.forum-actif.net/t9890-i-just-wanna-have-some-fun-and-i-ll-do-it-until-i-m-done-v2#222688
Hayden Yoshida
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
avatar

Vierge Dragon Age : 28
Adresse : 3 rue de la chance - Apt 22
Compteur 109
Multicompte(s) : Hisaka Rika

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Visite imprévue [PV Elora]   Sam 3 Jan 2015 - 23:17



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Durant l’absence de la jeune femme, le silence est au rendez-vous autour de la table. Il faut croire que si je n’engage pas la discussion, mon frère se contente de dévorer la nourriture en faisant abstraction de ma présence. Ce soir, cela ne me dérange pas vraiment, je suis un peu perdu dans mes pensées et j’aurais bien vite perdu le fil de la conversation. Si accueillir Elora chez moi avait presque semblé naturel, cela n’est pas tout à fait clair dans ma tête, les événements se sont enchaînés très rapidement…Peut-être un peu trop. La retrouver sur cette passerelle après tant d’années, alors que je la pensais partie loin de Keimoo après l’incident. Je commence à triturer nerveusement une mèche de cheveux derrière mes oreilles en repensant à ce qu’elle m’a dit dans le couloir il y a quelques instants. Sans retenue, elle a évoqué le temps où nous sortions ensemble, soit dix ans auparavant, et cela juste en regardant Chris.

« Je sais que c’est vraiment indécent et j’en suis désolée, mais je ne savais pas quoi faire d’autre. »

Je ne cherche pas vraiment à comprendre la raison pour laquelle la jeune femme a dit ça et je lève les yeux vers la personne concernée, malheureusement je ne suis pas le seul à avoir le regard rivé sur Elora vêtue d’une culotte et d’un de mes T-shirts. Cela nous prend quelques instants, à mon frère et moi, pour réaliser quel spectacle se défile dans notre appartement. Juste une poignée de secondes…en trop. Le lycéen se met alors à tousser avant de se lancer dans la contemplation de sa nourriture, le visage aussi rouge qu’un mur de brique. Quant à moi…J’ai réussi à me maîtriser…plus ou moins. Je ne réagis pas immédiatement quand elle me remercie pour le repas, mais finis par lui adresser un simple hochement de tête en guise de réponse. Au moment même moment où la hollandaise prend son couvert, Chris lâche le sien dans son assiette, s’étire sur sa chaise et commence à fixer les motifs de la nappe cette fois-ci.

« L’invité est roi. N’est-ce pas Chris ? »

Ce dernier marmonne un « Ouais » à peine audible, toujours sans adresser un regard à la jeune femme. Je ne peux que le comprendre, ce n’est pas tous les jours que je reviens avec une femme à la maison, encore moins un mannequin. Ravi, je saisis à mon tour mes baguettes et commence à manger, un peu plus et mon ventre allait émettre des grognements. En un peu moins de deux minutes, j’engloutis successivement des bouchées de viande et de légumes, mon estomac me réclamant plus à chaque fois. Après une longue période de silence, Chris ouvre enfin la bouche…avec une question pour le moins inattendue de sa part.

« C’est ta copine ?»

J’ai presque failli avaler de travers lorsque mon cadet m’adresse la parole. Depuis l’université, je n’ai plus eu de relation sérieuse, donc je comprends que ça le surprenne, mais quand même. Un peu plus de tact aurait été trop demandé ? Plus de doute possible maintenant, il a entendu ce qu’elle m’a dit quand nous étions dans le couloir. Tiens, pour une fois que j’aurais souhaité qu’il ne pose pas trop de questions. Sans qu’Elora s’en rende compte, j’adresse un regard furieux en direction de mon frère, mais je finis par lui répondre.

« Non, enfin…C’est une ancienne camarade de classe, nous sortions ensemble au lycée. Et avec la neige, elle aurait eu de mal à rentrer chez elle. Voilà. »

Je me tourne ensuite vers la concernée, l’interrogeant du regard pour être sûr que je n’ai rien oublié ou si elle souhaite ajouter quelque chose. La dernière bouchée de viande atterrit dans ma bouche suite à cela. Je balaye la table du regard, apparemment Elora a également fini de manger, même si elle ne semble pas avoir grand appétit. Sous le regard avide de Chris devant la nourriture encore dans l’assiette de la hollandaise, je commence à débarrasser et à poser la vaisselle dans l’évier. Que ça lui serve de leçon ! Une fois la vaisselle terminée et les restes mis au frigo, je me dirige vers la douche, laissant mon frère et mon ex-petite-amie seule dans le salon pour quelques minutes. L’eau chaude sur mon corps encore engourdi me fait un bien fou et je dois avouer avoir du mal à quitter le bain après m’être lavé. Après m’être séché, puis changé – T-shirt et boxer pour dormir – je reviens dans la pièce commune, la serviette encore sur la tête.

« Vous voulez faire quoi ? »

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rejoignez le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Elora Van Alen
♣ Université - 5ème année
avatar

Vierge Dragon Age : 28
Adresse : 27 rue Tatami, Quartier Hebi
Compteur 173
Multicompte(s) : Faith E. Delavigne

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Visite imprévue [PV Elora]   Mer 21 Jan 2015 - 21:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hayden Yoshida & Elora Van Alen
"Désolée de déranger!"
L’atmosphère qui régnait autour de la table à manger était un peu tendue d’après la jeune femme. D’un autre côté, elle comprenait que cela pouvait être un brin gênant de la voir débarquer si soudainement à moitié nue. Elle n’était pas prévue, ce qui rendait la situation encore plus dérangeante. Un silence s’était installé tout le long du repas, du moins pendant qu’Elora mangeait. Elle jetait quelques coups d’œil vers les deux hommes. Entre l’un concentré à manger et – c’était son impression – éviter son regard, et son petit frère qui préférait avoir les yeux rivés sur la nappe, la hollandaise ne savait vraiment pas comment se comporter. Elle restait donc elle aussi silencieuse, et observait la scène tout simplement. Elle ne mit pas beaucoup de temps à manger vu qu’elle n’avait pas très faim et surtout, parce qu’elle n’était pas une grande mangeuse.

Puis, le petit frère décida de rompre ce silence un peu pesant, avec une question directe et franche, sans passer par quatre chemins. Elora poussa un petit soupir, s’apparentant davantage à un rire rapide, avant qu’un sourire apparût aux coins de ses lèvres. Ses yeux se posèrent tout de suite sur Hayden pour tenter de déchiffrer sa réaction, notamment ce qu’il allait répondre. Elle attendait, presqu’impatiente de savoir. Mais il tourna la tête vers celui-ci et elle ne put pas rien voir de ce qu’il fit à ce moment. Ensuite, il dit tout simplement, avec une voix qui lui parut quand même bien gênée, qu’ils avaient été ensemble au lycée. Quand il finit de parler, elle tourna son regard vers Chris et sourit chaleureusement. Elle confirma les dires de son grand-frère simplement en hochant de la tête mais elle ne dit rien. De toute façon, il avait rappelé le nécessaire, il n’y avait rien d’autre de vraiment intéressant à savoir. Le reste les concernait eux deux.

Hayden se mit alors à débarrasser et Elora le remercia gentiment lorsqu’il prit son assiette. Elle ne bougea pas de sa place pour l’instant, car elle attendait de voir ce qu’il ferait par la suite. Visiblement, il en fut de même pour le petit frère qui semblait ne plus décrocher ses yeux de la jeune femme. Cela ne la gênait pas du tout, ni ne la mettait mal à l’aise. Ses jambes étaient cachées par la table, alors il ne pouvait rien voir pour l’instant, à moins que tout ne se passât dans son esprit. Mais cela, elle préférait ne pas le savoir. Son ex petit ami finit de ranger les restes laissés par elle dans le réfrigérateur et ensuite, par se rendre dans la salle de bain pour prendre à son tour sa douche.

A cet instant, elle se sentit vraiment toute seule. Elle n’avait pas de conversation à débuter avec le petit frère. Si ce dernier la dévorait du regard, elle détournait le sien afin qu’il comprît qu’elle n’était pas intéressée. Il était beaucoup trop jeune pour elle. Elle avait quand même des principes et elle évitait de sortir ou coucher avec tous ceux qu’elle considérait beaucoup trop jeune. A cause de cela, elle resta assise sur sa chaise, autour de la table. Elle balaya la pièce du regard, avant de la diriger vers l’entrée où elle avait laissé son sac et aussi son portable qui, dans un moment comme celui-ci lui manquait terriblement. Les minutes qui passèrent lui parurent des heures. Ensuite, elle regarda par la fenêtre pour constater que la neige ne cessait de tomber et même, s’était intensifiée. Elle avait vraiment bien fait de demander l’hospitalité de Hayden, même si elle devait se sentir un brin mal à l’aise comme dans ces instants-là.

Quand il sortit de la douche, il était presque comme le sauveur de la jeune femme. Le fait qu’il apparut également en t-shirt et en boxer ne la dérangea pas du tout et surtout, elle n’y fit même pas attention. Elle vivait avec un homme dans la maison et était habituée à ce genre de situation presque tous les jours. Puis, ce n’était pas comme si des corps d’homme elle n’en avait jamais vu dans sa vie. En revanche, elle n’avait jamais vraiment eu l’occasion de voir celui de Hayden. Ils n’avaient pas été aussi proches à l’époque. Le japonais arriva dans la pièce et demanda ce qu’ils souhaitaient faire. Comme elle n’en avait aucune idée, elle ne répondit pas tout de suite. Elle tourna sa tête vers Chris pour attendre sa réponse à lui. Ce à quoi, il se leva et décréta tout simplement qu’il n’avait rien à faire entre Elora et Hayden. Il se retira et partit dans sa chambre, les laissant tous seuls.

- Je suis désolée, dit-elle, même si en réalité elle préférait cela plutôt que d’être reluquée par ce dernier toute la soirée. Sincèrement, je n’en ai aucune idée. Peut-être posons-nous devant un film. Qu’en penses-tu ?

Elle fit un grand sourire à Hayden en même temps qu’elle se levait enfin de sa chaise. Devant lui, elle ne ressentait aucune gêne. Elle attendit non seulement sa réponse mais aussi sa réaction afin de le suivre par la suite.

__________________________________________________
"Fuck love, give me diamonds...
I'm already in love with myself
So in love with myself...
You can't break my heart
You can't take my pride"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Kit by Tsu-shi
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t9866-surprise-elle-revient-plus-mauvaise-que-jamais-elora-van-alen http://keimoo.forum-actif.net/t9890-i-just-wanna-have-some-fun-and-i-ll-do-it-until-i-m-done-v2#222688
Hayden Yoshida
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
avatar

Vierge Dragon Age : 28
Adresse : 3 rue de la chance - Apt 22
Compteur 109
Multicompte(s) : Hisaka Rika

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Visite imprévue [PV Elora]   Jeu 29 Jan 2015 - 20:50



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lorsque j’ai fait irruption dans la pièce, j’ai bien remarqué que l’ambiance semblait tendue entre mon jeune frère et mon ex-petite-amie. Je retiens un soupir en me plaçant entre eux, ne sachant pas trop par où commencer, mais je leur propose quand même une activité de groupe pour combler le silence un peu trop pesant. Ce à quoi je ne m’attendais pas, par contre, c’est que Chris se lève en bougonnant et s’enferme dans sa chambre…pourtant c’est exactement ce qu’il est en train de faire. Du coup, il ne reste plus que nous deux dans l’espace qui me sert de cuisine. Je reste abasourdi durant quelques secondes à cause de la réaction de mon cadet, bien qu’il ne soit pas aussi sociable que moi, c’est la première fois que je le vois aussi irrité par la venue d’une invitée. La voix de la jeune femme me rappelle à la réalité, tout d’abord pour s’excuser, puis pour me suggérer de regarder un film.

Je hoche machinalement la tête, n’ayant pas pour habitude de contredire les gens que je reçois chez moi. D’un geste de main hâtif, je l’invite à se rendre dans le salon, je ne sais pas vraiment si on peut appeler ça comme ça étant donné que seule la table à manger sépare la cuisine du coin télévision. Je m’installe lourdement sur le canapé et jette un regard en arrière pour finalement rendre son sourire à la jeune femme, voulant ainsi lui montrer qu’elle ne dérange pas. Néanmoins, je ne peux pas cacher le fait que je suis horriblement fatigué et cette douche n’a fait que me conforter dans mon état. Après avoir ressenti les bienfaits de l’eau chaude sur ma peau, je serais prêt à me glisser sous mes draps et dormir jusqu’à ce que mon réveil me rappelle à l’ordre. Pourtant, les voix émanant de la télévision me tiennent éveillé par je ne sais quel miracle.

Pour être honnête, je ne regarde pas énormément la télévision, c’est plutôt mon frère qui joue à la console dessus quand il a du temps libre. Du coup, je ne suis pas au parfum des films qui passent, du programme que propose chaque chaîne en général, et donc je me retrouve à zapper les journaux télévisés – qui ne font que parler de la « snowpocalypse » qui s’abat sur le Japon depuis ce matin – et les documentaires animaliers qui ont sûrement très peu d’intérêt pour l’étudiante à mes côtés. Entre deux chaînes, je lance un regard discret vers la jeune femme. Est-ce que je dois lui poser la question ? Je me mordille la lèvre inférieure nerveusement, oubliant soudainement que l’écran nous montre le processus simplifié de la reproduction des oursins par des schémas. Résolu à ne pas passer pour un mauvais hôte, je me tourne lentement vers elle et plonge mon regard émeraude dans le sien.

«Il s’est passé quelque chose avec mon frère ? »

Je ne sais pas si je peux tirer des informations de son regard. En général, cette stratégie fonctionne plutôt bien avec les lycéens que j’ai en cours, mais avec une femme, non plus que ça…avec Elora, j’ai comme un doute là-dessus. En tout cas, il semblerait qu’elle ne fut pas très à l’aise avec mon cadet, et lui cherche manifestement à la fuir. Les quelques minutes passées sous la douche auraient-elles été de trop ? Qu’est-ce qu’ils ont bien pu se dire, faire pendant mon absence ? Inconsciemment, j’ai commencé à cogiter et à essayer de poser des hypothèses, ce qui me fait presque sourire moi-même. A force d’enseigner, je commence à établir de fausses analogies entre les mathématiques et ma vie, j’ai vraiment besoin de ce week-end pour me ressourcer.

« Tu peux tout me dire, tu le sais. »

Cette phrase m’a échappé, merde. Autour de moi, le décor change, les traits d’Elora se font moins précis. Ce que je viens de dire par inadvertance, ce sont les mots que j’ai prononcé lorsque je l’ai retrouvée lors de son arrestation. Est-ce qu’elle s’en souvient aussi bien que moi ? De ce jour où elle a définitivement rejeté mon aide après avoir totalement disparu de ma vie ? Je baisse les yeux, doucement, honteux. Les mots de trop, il semblerait que je sois celui qui les prononce encore une fois.

« Désolé. »

Je tente de reporter mon attention sur l’écran lumineux et je fonce les sourcils à la vue d’un oursin traversant l’océan, qu’est-ce que j’ai bien pu faire pour en arriver là ? Un animé louche – ecchi – plus tard, je tombe enfin sur quelque chose qui a l’air d’être un film, en tout cas il y a un synopsis disponible et de vrais acteurs (bien que les noms ne me disent rien) sont présents sur la scène. Je pose la télécommande et essaie de me faire tout petit.


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rejoignez le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Elora Van Alen
♣ Université - 5ème année
avatar

Vierge Dragon Age : 28
Adresse : 27 rue Tatami, Quartier Hebi
Compteur 173
Multicompte(s) : Faith E. Delavigne

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Visite imprévue [PV Elora]   Ven 30 Jan 2015 - 13:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hayden Yoshida & Elora Van Alen
"Désolée de déranger!"
La raison pour laquelle elle s’était excusée – encore une fois – c’était parce qu’elle avait bien vu que Hayden semblait préoccupé. La réaction de son frère n’était peut-être pas celle qu’il espérait et tout cela, c’était à cause d’elle. Normalement, elle était ferme et froide et un tel comportement ne l’aurait vraiment pas touchée. Mais une atmosphère étrange et différente planait autour des deux ex et Elora avait vraiment du mal à comprendre tout cela. Son malaise de déranger devait être probablement dû à la nature de sa relation avec le professeur japonais, qui en quelque sorte, avait été vraiment à part de celles qu’elle avait eues avec d’autres hommes. Chris était parti rejoindre sa chambre en deux trois mouvements, ce qui laissa Hayden abasourdi. La jeune hollandaise le sortit visiblement de ses pensées quand elle commença à parler.

Il finit tout de même par l’inviter à passer au salon, juste à côté et simplement séparé de la cuisine par la table à manger. Elle avança donc vers le canapé mais elle ne sut pas vraiment où se placer, ayant du mal à se décider. Ainsi, elle attendit que Hayden fût installé et elle le vit s’affaler de tout son poids sur le canapé. Cela eut le don de lui décrocher un rapide rictus au coin de ses lèvres, s’apparentant à un petit sourire. Enfin, elle vint s’asseoir à côté de lui, à sa droite. Elle enleva ses chaussons et mit ses jambes sur le canapé, tentant le plus possible de se lover contre la matière de ce dernier. Puis, elle tourna la tête vers la télévision, alors que le japonais changeait de chaînes pour, probablement, trouver un film. Ils tombèrent d’abord sur les journaux télévisés qui parlaient de la tempête de neige qui sévissait actuellement et après, il laissa quelques instants sur un documentaire qui parlait de la reproduction des oursins. Elora fronça les sourcils, étonnée de son choix.

Elle tourna la tête vers lui au même moment que lui le faisait, donc leurs regards se croisèrent. La hollandaise comprit alors qu’il avait envie de lui demander quelque chose et que ses pensées avaient davantage occupé son esprit plutôt que l’action de changer de chaîne. La question fusa dans le salon et Elora détourna la tête, très mal à l’aise. Il ne s’était justement rien passé avec son petit frère. C’était juste qu’elle avait été trop reluquée et elle n’avait pas apprécié. Elle soupira, réfléchissant au fait si Hayden avait vraiment besoin de savoir. Ce n’était rien de grave et cela pouvait rester entre Chris et elle. Elle n’avait pas envie de le déranger et de l’inquiéter avec une telle chose. Elle décida donc de ne rien dire, préférant garder cela pour elle. Elle ne mentirait pas, elle occulterait un peu la vérité, simplement.

Mais, au moment où elle avait l’intention de lui parler, il prononça une phrase qui lui glaça le dos. La même qu’il avait dite bien des années plus tôt quand, un soir après les cours, elle était restée toute seule dans la classe et regardait par la fenêtre. Il était venu lui parler après son arrestation pour lui proposer son aide, qu’elle avait refusé froidement. Cette fois-ci, ses yeux fixaient la neige qui tombait, par la fenêtre. Elle avait l’impression de revenir plusieurs années plus tôt, dans cette salle de classe. La dernière fois, elle avait été méchante, mais aujourd’hui, elle était très loin d’avoir une telle envie. La situation n’était pas la même non plus. Alors elle laissa quelques secondes passer, se détendant un peu, et enfin, elle revint tourner la tête vers lui, affichant un petit sourire gentil.

- Il ne s’est rien passé entre lui et moi, dit-elle tout simplement.

Elle nota alors qu’il avait baissé les yeux et elle fronça les sourcils, surprise. C’était comme s’il avait eu honte d’avoir dit cela. D’ailleurs, il s’excusa, ce qui confirma les pensées de la jeune femme. Avec douceur, elle posa ses doigts sous le menton de Hayden, le remontant un peu et l’obligeant autant qu’elle le pût, de lui faire relever les yeux sur elle. Elle n’avait toujours pas perdu son sourire.

- Ne sois pas désolé, lui ordonna-t-elle. Ce serait plutôt à moi de le faire pour mon comportement de l’époque envers toi.

Concentré à nouveau sur les chaînes, Elora ressentit la gêne qu’il lui transmettait presque comme un appel au secours. Ses yeux se posèrent machinalement sur la télévision pour voir ce qui s’y passait. Elle déglutit en voyant l’animé ecchi sur une des chaînes, mais il changea rapidement pour enfin, tomber sur un film. Elle ne le connaissait pas, tout comme les acteurs ne lui disaient pas grand-chose, mais elle ne s’en préoccupa pas. Au moins, c’était un film potable – du moins, elle l’espérait – et ils pouvaient avoir cela en bruit de fond s’ils parlaient ou en support pour passer le temps s’ils restaient silencieux. La jeune femme se mit quand même un peu à regarder, réfléchissant davantage à ses précédentes paroles. Elle n’avait préféré rien préciser de plus, ne sachant pas s’il gardait encore de la rancœur envers elle pour l’avoir trompé d’une telle manière. Puis du fait de l’avoir rejeté, alors qu’il était venu en paix par la suite.

- Avec le temps tu sais, j’ai un peu honte quand même, avoua-t-elle, en baissant les yeux quelques instants.

Puis, elle tourna le visage vers lui, mais il ne regardait que la télévision. Elle ne sut pas la raison qui la poussa à faire les gestes suivants, mais elle fut très rapide pour mettre une main sur sa joue et attirer son visage vers elle. Elle rapprocha tout son corps de lui et vint poser ses lèvres sur les siennes. Un frisson la traversa et elle se retrouva – dans son esprit – à l’époque où ils étaient ensemble et échangeaient quelques chastes baisers dans les couloirs. Là, elle se permit d’aller un peu plus loin et elle finit par l’embrasser franchement, passant la barrière de ses lèvres pour venir faire en sorte que leurs langues dansassent. Quand elle rompit le baiser et qu’elle se recula, elle resta encore quelques instants avec sa main sur sa joue. Elle ne s’excusa pas, ne regrettant en rien ce baiser. Désormais, elle lui donnait l’opportunité de la repousser s’il en avait envie, comme elle l’avait fait avec lui dix ans plus tôt.

__________________________________________________
"Fuck love, give me diamonds...
I'm already in love with myself
So in love with myself...
You can't break my heart
You can't take my pride"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Kit by Tsu-shi
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t9866-surprise-elle-revient-plus-mauvaise-que-jamais-elora-van-alen http://keimoo.forum-actif.net/t9890-i-just-wanna-have-some-fun-and-i-ll-do-it-until-i-m-done-v2#222688
Hayden Yoshida
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
avatar

Vierge Dragon Age : 28
Adresse : 3 rue de la chance - Apt 22
Compteur 109
Multicompte(s) : Hisaka Rika

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Visite imprévue [PV Elora]   Mar 3 Fév 2015 - 20:44



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Si nos retrouvailles s’étaient plutôt bien déroulées dans l’ensemble, il semblerait que tout dérape désormais. Nous enchaînons les situations tendues malgré notre réserve et même si j’ai un peu de mal à l’avouer, je crois bien que c’est la question de mon frère, quand nous étions à table, qui a causé ce malaise qui s’est creusé, de plus en plus, entre nous. Finalement, je me demande si partir prendre une douche n’était pas un prétexte pour fuir quelques instants, mais évidemment, c’était loin d’être la bonne solution. Bien qu’Elora ait utilisé un ton relativement neutre pour déclarer qu’il n’y a rien eu entre mon frère et elle, j’ai senti quelque chose. Mon cœur s’était mis à battre de plus en plus fort, jusqu’à ce que je ne puisse plus me retenir, jusqu’à ce que ces mots, que je m’étais efforcé de bannir de mon vocabulaire, reviennent au bout de ma langue. Ils ont été à l’origine d’un des seuls rejets que j’ai connu dans ma vie, ils sont ceux qui agacé la jeune femme au point de me fermer la porte de son cœur lorsque nous étions encore des adolescents.

Je me suis excusé très rapidement et j’ai tourné la tête en tentant de me focaliser sur l’écran de télévision, mais même si je me force à fixer cet écran, mon esprit bouillonne. Le temps où je jouais au play-boy n’est plus qu’un vestige parfois douloureux à assumer. Maintenant que je suis professeur, voir des jeunes souffrir de leur amour à sens-unique me fait énormément de peine, et ça…il m’a fallu des années pour comprendre qu’on ne pouvait pas jouer avec les sentiments des autres. Dans toutes mes relations, j’ai été égoïste, je n’ai pensé qu’à mon propre plaisir. A présent je n’écoute plus la télévision, mon regard est vide, presque absent de la scène. C’est comme si je flottais au milieu de nulle part, non, je sais bien où je suis…Je suis dans le passé, dans les regrets du jeune enseignant que je suis devenu.

Bien entendu, je ne vois pas Elora s’approcher lentement de moi, ou peut-être que je ne veux simplement pas la voir, je ne veux pas affronter ça, son regard, ses excuses. Jusqu’à présent, elle ne s’excusait que pour m’avoir demandé l’hospitalité, maintenant c’est différent, ce sont les excuses que j’avais toujours attendues au fond de moi. La hollandaise prend mon visage entre ses mains, je ne réagis pas, elle pose ses lèvres sur les miennes. J’ignore pourquoi je ne songe pas de suite à la repousser comme mon bon sens me l’hurle du plus profond de mon âme. Pendant ces quelques secondes, je la laisse faire. Un sentiment de nostalgie m’envahit, mais aussi une vague de chaleur, rapidement suivie par des frissons lorsque la jeune femme met fin à son geste. Je la regarde dans les yeux et lui souris presque tendrement. Il n’y a qu’une chose que j’ai envie de dire à présent.

« Merci. »

Je ne sais pas si elle comprend la signification de mon remerciement, et je ne sais pas non plus à quoi elle s’attendait à me volant un baiser, comme ça, après des années d’absence. Doucement, je reviens à ma position initiale et laisse un écart entre nous. Les mains jointes, je cherche mes mots, comment pourrais-je lui faire passer le message ?

« Elora. Je… »

Qu’est-ce qui me bloque à présent ? Est-ce que je doute ? Pas du tout, vraiment pas. Mais alors quoi ? Je manque de courage ? C’est certainement ça. Les joues légèrement roses de gêne, je m’efforce tout de même de rester discret et de ne pas éveiller le moindre soupçon chez mon frère qui, mine de rien, doit avoir une oreille collée au mur pour savoir ce qu’il se passe dans le salon. Ainsi, je chuchote pour que seule l’étudiante puisse m’entendre.

« Je souhaite que nous devenions amis. »

Au fond de moi, une blessure datant de l’adolescence s’était refermée, des cicatrices marquées par le doute et la peur du rejet ont fini par disparaître en cette soirée d’hiver. La conclusion va peut-être l’étonner, cette décision de repartir à 0. Non, de tout simplement continuer notre route en gardant nos travers et nos vécus, mais en ne sautant pas aucune étape. Mes sentiments pour Elora ne naîtront malheureusement jamais, elle et moi sommes trop différents pour former un couple à proprement parler. Néanmoins, je suis convaincu que nous pouvons développer un autre genre d’affection, une relation qu’elle n’aurait peut-être pas l’habitude d’entretenir avec un homme.


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rejoignez le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Elora Van Alen
♣ Université - 5ème année
avatar

Vierge Dragon Age : 28
Adresse : 27 rue Tatami, Quartier Hebi
Compteur 173
Multicompte(s) : Faith E. Delavigne

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Visite imprévue [PV Elora]   Mar 3 Fév 2015 - 22:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hayden Yoshida & Elora Van Alen
"Désolée de déranger!"
Un simple merci. C’était ce qu’il lui fallut pour froncer les sourcils et être agacée. Elora se demanda un instant la raison pour laquelle il était en train de la remercier, doutant une seconde que ce fût pour le baiser. Mais elle chassa rapidement cette loin de son esprit et finit par comprendre que c’était probablement pour ce qu’elle avait dit un peu plus tôt. Il était tout à fait normal qu’il se fût attendu à des excuses de sa part, même si elles arrivaient dix ans plus tard. Toutefois, la jeune hollandaise n’espérait aucun remerciement de sa part à lui. Elle ignorait à quel point les événements de l’époque l’avaient affecté, n’étant pas dans sa tête, mais de son côté, elle n’y portait plus une grande importance. Si elle s’était excusée, sans vraiment le faire en réalité, c’était parce qu’avec dix années de recul, elle acceptait le comportement idiot d’une adolescente au cœur brisé. Mais malheureusement, si aujourd’hui elle devait se retrouver dans une situation identique, elle était sûre qu’elle réagirait de la même manière.

Se rendant compte de la niaiserie de son comportement actuel, elle se recula comme si tout d’un coup, le japonais était devenu la peste. Elle s’en voulut instantanément d’avoir été aussi faible et sentimentale depuis le début de toute cette soirée. Visiblement, ses retrouvailles l’avaient vraiment perturbée. En colère contre elle-même, son esprit bouillonnait à tel point qu’elle tentait de se contrôler pour ne montrer aucun signe de ce qui s’y passait. Pourtant, la seule chose dont elle avait envie, c’était de crier et de frapper les coussins du canapé, perdant la raison. A la place, elle s’assit face à la télévision et fit tout pour éviter de poser son regard sur lui. Elle inspira longuement et expira pour se concentrer sur le film à la télévision mais surtout, reprendre ses esprits et redevenir la Elora qu’elle était au quotidien parce qu’à cet instant, elle ne se reconnaissait plus du tout. Elle n’avait pas flanché depuis son retour des Etats-Unis, et ce n’était certainement pas le bon moment pour le faire.

Les prochaines paroles de Hayden n’améliorèrent pas la situation. Elle tourna la tête vers lui, très surprise. Elle le regarda quelques secondes avec des yeux écarquillés. Amis. Elle avait banni ce mot de sa vie depuis plusieurs mois désormais et jouait davantage dans la cour des solitaires, sans pour autant ressentir le besoin de la présence de personnes proches autour d’elle. Elle s’en sortait parfaitement bien toute seule, même beaucoup mieux qu’avec des amis. Ainsi, elle s’était éloignée de tout le monde. Des amis, Elora n’en avait pas. Ou plutôt, n’en avait plus. Le contact avec Shiro était rompu, par exemple. Elle ne parlait plus à Kim Chae non plus. Puis, le plus flagrant c’était bien Tsu avec qui, même s’ils habitaient sous le même toit, elle ne s’entendait plus aussi bien qu’auparavant. Seul Narcisse avait su trouver un réel chemin vers son cœur, et encore, rien n’était fait et stable. De ce fait, il était impossible pour elle de concevoir une amitié avec le japonais.

Elle finit par tourner la tête une nouvelle fois vers la télévision. Elle lui avait fait croire – à tort – qu’elle avait changé mais surtout, qu’ils pussent devenir amis. Non, ce n’était pas une option. Elle ne l’avait pas embrassé dans le but de retrouver une relation amicale avec lui. Mais très vite, elle avait compris que finalement, il n’y avait aucun moyen pour qu’ils dépassassent les limites qu’ils n’avaient pas franchies quand ils avaient été un couple. Bien évidemment, cela ne la dérangeait pas puisqu’elle avait tenté sa chance sans rien espérer en réalité. Mais s’il souhaitait quelque chose avec elle, c’était la seule chose qu’elle avait à lui offrir. Elora tenta de suivre le film qui se déroulait sous ses yeux, mais c’était tout simplement impossible vu que l’action semblait déjà bien avancée et qu’elle avait raté le début. Elle soupira, agacée, ne parvenant même pas à se détendre et oublier ses pensées et sa colère.

- Désolée, je crois qu’il vaut mieux que j’aille dormir, dit-elle simplement avec la voix la plus neutre possible, même si ce n’était pas forcément le plus évident du monde à faire. Je suis fatiguée.

Elle utilisait cette excuse simplement pour cacher tout ce qu’elle ressentait à cet instant. Pourtant, elle se doutait qu’elle n’arriverait pas à s’endormir facilement, trop préoccupée par tout ce qui s’était déroulé en cette soirée. La fuite lui parut la meilleure des choses à cet instant précis, puisqu’elle avait le besoin de s’éloigner de lui et de l’éviter. Elle n’avait pas envie d’être franche avec lui maintenant, même si elle le serait bien tôt ou tard. Pour l’instant, tout ce qu’elle espérait, c’était de s’isoler pour mieux se reprendre et oublier ce comportement totalement impensable selon elle.

- Pourrais-tu me dire où je peux aller trouver le sommeil ? demanda-t-elle.

Elle attendait sa réponse, sans le regarder, pour ensuite pouvoir suivre ses directives et partir là où il le lui indiquait. Son impatience de se retrouver seule occupait son esprit.

__________________________________________________
"Fuck love, give me diamonds...
I'm already in love with myself
So in love with myself...
You can't break my heart
You can't take my pride"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Kit by Tsu-shi
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t9866-surprise-elle-revient-plus-mauvaise-que-jamais-elora-van-alen http://keimoo.forum-actif.net/t9890-i-just-wanna-have-some-fun-and-i-ll-do-it-until-i-m-done-v2#222688
Hayden Yoshida
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
avatar

Vierge Dragon Age : 28
Adresse : 3 rue de la chance - Apt 22
Compteur 109
Multicompte(s) : Hisaka Rika

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Visite imprévue [PV Elora]   Mer 4 Fév 2015 - 22:05



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sa réaction, ou au contraire son manque de répondant par rapport à ma proposition en disait long sur la jeune femme. J’en tire néanmoins un faible sourire de mon côté, lorsqu’elle ne me regarde pas. Un sourire triste, il semblerait que finalement, je sois le seul à avoir fait un pas en avant dans la vie, malgré tout ce que j’ai pu penser auparavant – à comprendre depuis le début de nos retrouvailles mouvementées – la hollandaise n’a jamais changé depuis cet incident. Avec du recul, ses excuses me semblent sincères, mais teintées d’obligation, c’est quelque chose qu’elle s’est sentie obligée de faire pour mon hospitalité et…pour ce moment aussi. Qu’avait-elle espéré en m’embrassant si soudainement ? Que je me serve de son corps en guise d’excuse ? Je ne suis plus un adolescent, je ne veux plus jouer à ce jeu là. Je me sens à la fois alerté par son comportement étrange et apaisé d’avoir pu tirer définitivement un trait sur cette histoire, un flux d’émotions contradictoires s’emparent de mes sens, je suis à deux doigts de prendre la parole, mais mon bon sens me fait garder la tête froide.

Je n’ai pas envie que cette soirée soit à l’origine d’une nouvelle dispute entre les deux jeunes adultes que nous sommes. Je lui adresse un regard discret, mais elle semble absorbée par la télévision…ou ses pensées, je ne saurais dire ce qu’elle a en tête à ce moment précis. Toujours est-il que je suis rassuré par le fait qu’elle ait opté pour le silence au lieu de créer un scandale. En quelques secondes, le temps d’une réplique de ma part, je l’avais visiblement refroidie. C’est ce que je conclus en tout cas, lorsqu’elle se lève pour me dire qu’elle est fatiguée et qu’elle souhaite dormir, là, maintenant, tout de suite. Je hoche la tête et me relève à mon tour quand elle me demande où elle va passer la nuit. Toute la gêne que j’avais pu ressentir en l’accueillant ici, quand je me suis demandé où elle allait bien pouvoir dormir, tous ces sentiments avaient disparus. Mon cœur est bien plus serein maintenant que je sais que je ne serai jamais plus qu'ami pour elle. Et encore, il semblerait qu'elle ait renoncé à toute relation de ce genre, ne jurant que par du...physique ?

« Suis-moi. »

Un ordre court, concis pour lui montrer que j’ai compris son message. Nous passons rapidement devant la porte de la chambre de mon cadet avant d’arriver au niveau de la mienne. Je pousse la clenche et pénètre dans la pièce, lui présentant mon lit assez spacieux, en espérant que mon odeur ne la dérange pas. Je lui explique qu’elle peut changer les draps si elle le souhaite, et que si elle a un problème, je suis disponible dans le salon. Le plus calmement possible, je lui adresse un « Bonne nuit » avant de tourner les talons. Eh oui, je vais dormir sur le canapé ce soir. Au moins chacun aura son petit coin de confort pour penser et réfléchir sur lui-même. Je finis par quitter la pièce, lui laissant une veilleuse au cas où elle ne serait pas à l’aise avec les endroits sombres et inconnus. Une fois la porte fermée, j’aspire au calme et longe le couloir à peine éclairé par la télévision du salon. L’atmosphère est plus détendue maintenant que je suis seul devant l’écran qui devient noir au moment où je presse le bouton « QUIT » de ma télécommande.

Je commence par m’asseoir brutalement sur le canapé, laissant tomber quelques mèches de cheveux sur mes yeux, ma nuque menaçant de craquer si je continuais d’incliner la tête en arrière. Une fois étiré, je m’allonge silencieusement sur le canapé et passe mes bras derrière ma tête. Je n’ai pas pensé à prendre une petite couverture pour la nuit, et je refuse de retourner dans ma chambre, ne voulant pas me confronter à l’intimité de la jeune femme. Un léger sourire naît sur mes lèvres à cette pensée. Quelques heures plus tôt, j’aurais été affolé à l’idée de penser à de telles choses…parce que nous étions en couple et que quelque part je pensais qu’il allait se passer un truc entre nous si nous nous retrouvions seuls comme avant ? Ce devait être ça. Mais je me suis fait de fausses inquiétudes, il n’y a jamais vraiment eu quelque chose avec Elora, et il n’y aura vraisemblablement jamais rien. Sur cette pensée, je ferme les yeux et attends patiemment la venue de Morphée qui vient me prendre dans ses bras, toutes les nuits. Et c’est bien le seul depuis un moment d’ailleurs.

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rejoignez le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Elora Van Alen
♣ Université - 5ème année
avatar

Vierge Dragon Age : 28
Adresse : 27 rue Tatami, Quartier Hebi
Compteur 173
Multicompte(s) : Faith E. Delavigne

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Visite imprévue [PV Elora]   Dim 8 Fév 2015 - 12:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hayden Yoshida & Elora Van Alen
"Désolée de déranger!"
Il lui demande de le suivre, ce qu’elle fit. Ils arrivèrent dans sa chambre et il lui laissa son lit, s’installant dans le salon pour la nuit. Elora ne lui demanda rien du tout et ne se sentit pas du tout gênée par le fait qu’elle dérangeât encore une fois et l’obligeât ainsi de ne pas dormir dans son lit. En tout cas, la jeune hollandaise ne défit pas les draps. Chez elle, c’était une femme de ménage qui s’en occupait une fois par mois, alors elle n’allait tout de même pas le faire elle-même chez Hayden. Il partit et elle se retrouva enfin seule dans la chambre. Elle s’assit sur le lit, soupirant et fixant le sol, perdue dans ses pensées. Cette soirée était vraiment très étrange. Ensuite, elle se leva pour regarder par la fenêtre la neige qui tombait de façon continue. Les rues étaient enneigées et les voitures garées devaient supporter un poids important de neige sur leurs toits. Elle se doutait déjà que le lendemain, le trafic serait complètement paralysé.

D’un air triste, elle se perdit une nouvelle fois dans ses pensées, la couleur blanche de la neige attrayant son regard. Comme hypnotisée, elle se mit à réfléchir sur son retour à Keimoo. Avait-elle bien fait ? Qu’espérait-elle réellement trouver en revenant ? Elle-même s’était imposée des barrières pour limiter les contacts avec les autres personnes, notamment les liens amicaux. Elle avait tout fait pour être seule et ne compter que sur elle-même, éliminant de sa vie les seuls amis proches qu’elle avait avant de partir. Au final, elle commençait à douter du fait que ce fût une bonne idée. Tout cela simplement pour suivre Tang, alors que ce dernier n’avait plus autant de temps à lui accorder qu’avant. A San Francisco, il ne voyait qu’elle, elle était son centre de l’attention. A Keimoo, c’était différent, elle était une parmi tant d’autres. Au fur et à mesure de ses réflexions, elle regrettait de plus en plus sa décision.

Mais aux Etats-Unis, elle n’avait rien. Pas d’amis, pas de travail. Elle sortait, s’amusait et rentrait avec des inconnus si elle en avait envie. Une vie de liberté qu’elle appréciait fortement et qui lui donnait la sensation de maîtriser cette vie comme elle le souhaitait. Elle arrivait alors à être la femme forte qu’elle avait toujours prétendu être. A Keimoo, elle n’avait plus rien non plus désormais. Sauf les souvenirs, les bons comme les mauvais. Et elle n’avait pas pris cela en compte en revenant. Elle se retrouvait avec Tsu sur le dos, alors qu’elle avait cherché à le tenir éloigné de sa vie. Elle rencontrait Hayden par hasard après presque dix ans et cela lui rappelait la dernière fois qu’elle avait eu le cœur complètement brisé. Puis, elle tombait sur Narcisse, faisant naître en elle les sentiments qu’elle avait éprouvé avant son départ bien des années plus tôt. Quant à Tang, il la laissait complètement seule.

Si elle avait essayé de sortir et s’amuser comme aux Etats-Unis, elle s’était rapidement rendue compte de la différence des deux cultures. Le choc fut important et Elora ne le supporta pas. Ainsi, elle avait fini par ne plus retourner dans les boîtes de nuit ni dans les bars, s’y ennuyant presque à en mourir. Ici, elle n’avait plus cette impression de contrôler sa vie. A cause de cela, elle se mettait en colère contre elle-même, car elle s’estimait beaucoup trop faible si elle ne parvenait pas à passer outre ces obstacles et redevenir la femme forte qu’elle avait été autrefois. Sauf que cette femme-là – Elora ne voulait pas l’admettre et se mentait à elle-même – n’avait été qu’un mirage, un mensonge. Elle n’avait jamais existé. C’était juste l’image que la jeune hollandaise avait toujours voulu donner d’elle. Une carapace qu’elle avait construite pour se protéger contre les insécurités de la vie.

Après une bonne dizaine de minutes de réflexion, Elora finit par se décider à aller au lit. Elle rentra sous la couette et ferma les yeux, tenant de dormir. Mais Morphée n’était pas prêt à la prendre dans ses bras. Pour cette raison, elle se retourna une bonne vingtaine de fois dans une position puis dans l’autre, cherchant celle qui lui convenait le mieux. Aucune ne parvenait à la satisfaire. Au bout d’un moment, elle se mit sur le dos et regarda le plafond, soupirant longuement. Même les exercices de respiration n’arrivèrent pas au bout et ne la détendirent pas suffisamment pour la laisser s’endormir. Ses pensées revenaient sur le tas beaucoup trop rapidement. De toute façon, elle avait su depuis le début qu’elle allait avoir du mal à trouver le sommeil, mais elle ne s’imaginait pas que cela fût à ce point-là. Pourtant, elle ne s’en rendit finalement pas compte mais Morphée sembla avoir pitié d’elle et la prit également.

« Elle avance. Elle regarde ses pas, marchant sur le bitume. Puis elle relève la tête. Elle connaît cette rue pour l’avoir empruntée bien des fois. Elle se laisse donc guider par ses pas, et continue son chemin inconsciemment. Elle arrive enfin à un bâtiment et là, elle aperçoit de nombreuses voitures de police. Sa tête se tourne et elle reconnaît, de l’autre côté de la rue, le petit Jin Ikeda. Elle va le voir, ne sentant pas la présence d’une autre personne. Elle se met à côté de lui et le retient pour qu’il ne se jette pas dans le bâtiment, faisant ainsi une bêtise.
Mais très vite, elle se voit sortir de ce bâtiment, escortée par deux policiers. Calme avec un air impassible, elle rentre dans une voiture de police, qui part rapidement. Elle n’a pas le temps de rattraper la voiture pour se sauver. Il est trop tard pour elle. La seconde suivante, c’est Ren qui sort en criant qu’elle, elle n’y était pour rien. Alors elle accourt, tentant de repousser les policiers et de délivrer Ren, mais rien ne survient. Il doit aussi entrer dans une voiture. Elle frappe contre les vitres, elle crie, elle pleure. Mais rien ne se passe. Elle court derrière la voiture qui part et très vite, elle est séparée de lui, encore une fois. Elle tombe à genoux sur la route en pleurant et crie. »


- REEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEN !

Elle se réveilla en sursaut. Son regard balaya la pièce pour se rendre compte qu’elle n’était pas chez elle. Elle respirait fort et, en tentant de reprendre sa respiration, elle se souvint qu’elle était dans la chambre d’Hayden. Elle baissa la tête et comprit qu’à cause de son cri, elle avait dû réveiller également les deux hommes. Ce cauchemar, elle ne l’avait pas fait depuis très longtemps. Brûlante, elle se leva tout de suite de son lit pour filer dans la salle de bain. Elle se passa de l’eau fraîche sur le visage pour nettoyer les gouttes de sueur qui ruisselaient ou perlaient sur celui-ci. Puis elle leva la tête pour se regarder dans le miroir. Elle frappa le plan du lavabo, furieuse et se mit à pleurer sans qu’elle se préoccupât qu’elle fût chez Hayden et non chez elle. Après tout, Elora n’était en réalité qu’une pauvre âme torturée une fois la carapace transpercée…

__________________________________________________
"Fuck love, give me diamonds...
I'm already in love with myself
So in love with myself...
You can't break my heart
You can't take my pride"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Kit by Tsu-shi
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t9866-surprise-elle-revient-plus-mauvaise-que-jamais-elora-van-alen http://keimoo.forum-actif.net/t9890-i-just-wanna-have-some-fun-and-i-ll-do-it-until-i-m-done-v2#222688
Hayden Yoshida
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
avatar

Vierge Dragon Age : 28
Adresse : 3 rue de la chance - Apt 22
Compteur 109
Multicompte(s) : Hisaka Rika

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Visite imprévue [PV Elora]   Sam 7 Mar 2015 - 17:06



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour une raison qui m’échappe, j’ai du mal à trouver le soleil en cette nuit d’hiver. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé en me tournant dans tous les côtés, en aplatissant les coussins, changeant de position, et au final, même si je suis fatigué, je ne parviens pas à fermer l’œil. Je ne suis pas tranquille, et le pire c’est que j’ignore complètement la raison qui force ma conscience à me torturer de la sorte. C’est assez. Sans faire le moindre bruit pour ne pas réveiller les deux autres occupants de l’appartement, je me redresse, au milieu du salon. Je commence à marcher vers la porte d’entrée à tâtons pour y récupérer une paire de pantoufles, jetant au passage un coup d’œil vers la porte de la chambre de mon frère. Pas de lumière. Pour une fois que je n’aurais rien dit s’il était resté tard sur son ordinateur, nous aurions pu parler autour d’un verre de jus d’orange, mais soit, je suppose que sa journée a dû être éreintante. J’attrape mon blouson, mon téléphone et un paquet de cigarette et fais demi-tour.

J’arrive au niveau de la grande fenêtre, celle qui donne sur la rue endormie à cette heure-ci. Il est une heure du matin. Ma main gauche vient chercher mon briquet, toujours glissé dans ma poche, l’autre sort habilement une cigarette du paquet. En quelques secondes à peine, elle est allumée, elle est au bout de mes lèvres, je me sens mieux. Au dehors, la neige s’entasse encore et encore, sauf à l’endroit où les cendres de ma clope tombent. La chaleur fait fondre l’épais manteau blanc, et la fumée que j’expire se confond avec la buée relâchée par ma respiration. Mon premier rouleau de tabac est entièrement consumé au bout de quelques minutes à peine. Je ne réfléchis pas plus longtemps et en allume un autre, j’en enchaîne peut-être deux ou trois comme ça, en attendant que la nuit passe ou que je finisse par m’effondrer de fatigue sur le rebord de fenêtre.

Finalement, c’est le froid qui me fait rebrousser chemin. Vers deux heures et trente minutes à peu près, je commence à grelotter et je ne sens presque plus mes joues. Je laisse tomber mon mégot par-dessus le balcon, c’était la dernière fois n’est-ce pas ? Ouais, j’ai faibli et j’ai retouché à cette merde alors que j’avais promis d’arrêter. Je ferme la fenêtre, et retourne m’assoir sur le canapé. Seule la lumière provenant des lampadaires est en mesure de m’éclairer, mais la réverbération des ondes lumineuses sur la neige me fait sentir comme en plein jour.  J’aimerais aller chercher de quoi me couvrir dans ma chambre, mais je ne sais pas si je suis en droit d’empiéter sur l’intimité d’Elora. Enfin, quand j’y pense, elle a bien scellé nos lèvres il y a quelques heures à peine, qui sait comment et où aurait pu se terminer la soirée si je ne l’avais pas repoussée. Je soupire, et me laisse tomber lourdement sur le canapé, jette un coup d’œil sur mon téléphone. Pas de nouveau message, pas le moindre contact connecté pour me changer les idées. Ce n’est pas comme ça que je veux être avec elle, je ne veux pas franchir cette barrière avec elle et faire un pas en arrière dans ma vie, la réputation du mec à filles me collerait de nouveau à la peau. L’écran de mon cellulaire affiche désormais trois heures, dix minutes, et je ne suis toujours pas en train de dormir. Fort heureusement, je n’ai pas de cours à donner demain matin.

- REEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEN !

Un cri transperça l’appartement et peut-être même la résidence dans son intégralité. Je sursaute, réagissant à l’évènement inattendu en laissant tomber mon téléphone. Cette voix, Elora ? Je fronce les sourcils, Ren, ce n’était pas le mec avec qui elle avait eu des ennuis au lycée ? Celui pour qui elle m’avait plaqué ? Elle a encore des problèmes avec ce type là ?! Une porte claque au moment où je me lève, ce n’est pas celle de mon frère, mais celle de ma chambre. J’avance doucement dans le couloir après avoir allumé la lumière. Elle s’est réfugiée dans la salle de bain. Je ne sais pas si je devrais y entrer, ça ne serait pas très poli d’un côté. Derrière moi à présent, une autre porte s’ouvre. Entre la l’ombre et la lumière, je peux discerner le visage exténué de mon jeune frère, je lui adresse un sourire compatissant et lui lance.

« Yo. Tu peux aller te recoucher, je pense que je peux m’en occuper moi-même.
- Quand même, c’est quoi ce bordel ? Si à la limite elle avait crié ton nom, j’aurais compris ce que vous faites et j’me serais pas posé de question, mai-…
- Va dormir, allez. Ouste.
»

Il me regarde avec des yeux ronds avant de retourner dans sa chambre. Une fois la porte fermée, je me retourne vers la salle-de-bain. Quoiqu’il se passe, il entendra quand même notre discussion. L’eau coule à flot. Je fais un pas en avant, arrive au niveau de la porte et toque deux fois. Avant d’entrer, j’annonce ma venue.

« Je vais entrer, si ça ne te dérange pas. »

En fait, je ne lui laisse pas vraiment le choix, je suis chez moi après tout. J’ouvre la porte, un peu soucieux de l’état dans lequel j’allais la retrouver, mais finalement on dirait qu’il y a eu plus de dégâts matériels que physique. En soi, elle donne juste l’impression d’avoir pleuré toutes les larmes qu’elle avait retenu jusqu’ici, rien de plus. Il est trois heures passées, et je dois m'occuper de mon ex-petite-amie qui a fait un cauchemar. Ma vie est décidément un peu étrange. En tout cas, si elle avait pensé à partir en douce au petit matin, c'est raté.

« Tu veux un verre de jus pour te calmer ? Ou quelque chose à manger ? »



HRPG : J'ai mis du teeemps, beaucoup plus que prévu. Désolé encore.

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rejoignez le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 
Visite imprévue [PV Elora]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Visite imprévue
» Une visite imprévue • Katherine & Stefan.
» Visite imprévue - Feat Ana
» Visite imprévue (Groupe 01 / Event 03)partie 01
» Une visite pas si imprévue [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: ₪ Keimoo ville et quartiers ₪ :: ► Hiryuu :: Village des traditions-
Sauter vers: