₪ Académie Keimoo ₪

The Future is like a puzzle with missing pieces: difficult to read, and never, never what you think.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Morceaux d'écosphère.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zakuro Fea
▼ Université - 2eme Année - Comité des Elèves
▼ Université - 2eme Année - Comité des Elèves
avatar

Genre : Masculin Lion Coq Age : 24
Adresse : 3, rue la Chance, app. 11, quartier Hiryuu
Compteur 1515
Multicompte(s) : Kami Otagame - Emmanuel Kokei

KMO
                                   :

MessageSujet: Morceaux d'écosphère.    Lun 29 Déc 2014 - 20:20

From : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
To : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Subject: Morceaux d'écosphère en place !

Fichiers joints :  Quelques clichés du marché. Je les prends.
Spoiler:
 


    La cour était déblayée, des tas de neige résidant contre un portail ouvert, un bonhomme de neige grimaçant accueillant ainsi les visiteurs, sa face enneigée tournée vers la rue, les flocons poudreux venant flirter entre le vent et le sol.

    Les doigts douloureux, la peau humide et rougie par le froid, je glissais les clés dans la serrure du Salon de Thé Métaphysique. Silencieux et vide, il ne nécessitait pour le moment aucun autre nom, son antre dévoilé comme un corps que l'on ouvrait brusquement. Je pénétrais dans les liens en silence, venant frapper le rebord de mes chaussures contre le paillasson, avant de pester contre la froideur d'une neige qui s'infiltrait partout. Repoussant les quelques grains blancs qui s'étaient incrustés sur l'avant du plancher face au seuil des lieux, je refermais la porte derrière moi, usant de mon coude, mes mains étant prises.

    Les Doc étant rangées, je traversais en silence la pièce principale du Salon, glissant mes foulées avec une appréciation certaine sur le parquet cirée et immobile des lieux. Il n'y avait aucune agitation pour déclencher le piège du plancher rossignol du Salon de Thé de Yui, aujourd'hui ; si ce n'étaient mes propres pas. Je dépassais les poufs et autres sièges, la table d'accueil et le bar, pour me rendre derrière, là où l'on trouvait lavabo, frigidaire, et amas par dizaines de tasses en tous genre. Je récupérais, du bout des doigts, deux bols épais, que je disposais sur le rebord du l'évier. J'y mettais les sacs en plastiques que je tenais dans les mains. A l'intérieur, les poissons ryokin achetés préalablement au marché du quartier Bougu, nageaient convulsivement, dans des ronds endiablés.

    Sortant de la pièce dite « cuisine », je retournais à l'entrée, pour aller récupérer l'aquarium de verre que j'avais acquéri un peu plus tôt. Un coup d'oeil aux branchement me découragea, et soulevant l'objet rectangulaire, aux dimensions importantes, je retournais vers la cuisine.

    Nettoyer puis remplir l'aquarium, observer les poissons rouges et noir en attendant que le niveau de l'eau augmente dans le large rectangle de verre et de silicone, puis récupérer celui-ci pour aller le disposer dans la pièce principale du salon, le positionner contre le mur de manière à ce que la luminosité, quoiqu'hivernale, puisse venir se refléter dans l'eau, et enfin, brancher le dispositif d'épuration de l'eau. Une fois les formalités installées, vérifiées et sûres, je retournais jusqu'à l'évier.

    Dans le premier sac en plastique, trois poissons ryokin noirs nageaient, se disputant l'espace étroits entre les parois plastifiées contiguës. Dans le second, quatre poissons rouges, plus vivaces, menaient une valse frénétique, leurs yeux globuleux agrandis par l'effet de réfraction. J'eus un sourire, venant tapoter avec douceur contre le plastique ; l'un des poissons rouge s'approchant, sa bouche s'ouvrant et se fermant en des syllabes silencieuses. Je savais qu'il fallait faire attention à l'intégration des poissons dans l'eau : les produits et le mélange de l'eau étant nécessaire ; je versais avec soin l'eau dans l'aquarium, le niveau de celui-ci s'élevant petit à petit, tandis que les poissons étaient plongés, les uns après les autres dans leur nouvel habitat. Des roches véritables et des algues sélectionnées avec le vendeur étaient installées au fond de l'aquarium, et immédiatement, un des ryokin calico vint flirter avec les plantes aquatiques. Il fut rapidement imité par les autres, tandis que je froissais entre mes mains les sacs en plastiques vidés. Le vendeur m'avait prévenu qu'il ne fallait pas les nourrir avant trois jours, mais je disposais la boite à granulés près de l'aquarium, de manière à ne pas la perdre aussitôt. Sept poissons, face à moi, commençaient ainsi les mouvements hypnotiques d'une scène qui manquait aux lieux. L'esprit se perdait facilement face aux déplacements lents et aléatoires des poissons exotiques, songeais-je, tandis que les mots écrits de Valentine me revenaient en mémoire : « Rassemblez imagination et concept dans un même espace et vous obtenez l'intérêt. ». Un sourire, de nouveau, et je m'écartais, retournant à l'entrée du salon.

    « C'est votre première nuit ici, mes petits amis. Faites connaissance, et évitez de mourir trop vite. Je reviendrais demain vérifier que tout va bien. »

    Je récupérais mes docs, et sortais en silence.
    Dehors, la neige avait déjà eu le temps de draper la cour d'une nouvelle pellicule scintillante.

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le bleu. Tu es le ciel qui surplombe la terre, qui grise le regard des gens en quête de réponses ou d’atmosphère. Tu es l’intemporalité qui veille sur la planète, qui transcende l’existence sans pour autant la manipuler, sans pour autant se l’approprier. » K. J. M
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t9740-zakuro-fea-fiche-2-0-maj?highlight=Zakuro+Fea+2 http://keimoo.forum-actif.net/t8720-zakuro-fea
Yui Valentine
♦ Civil - Mirage | Directeur Adjoint
avatar

Genre : Masculin Capricorne Cochon Age : 33
Adresse : Quartiers Hebi
Compteur 1185
Multicompte(s) : Lei

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Morceaux d'écosphère.    Mar 30 Déc 2014 - 0:02

From :  yui_valentine@keimoo.jp
To : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Subject: Re:Morceaux d'écosphère en place

Féa, vous ne m'aviez pas dit que vous rajouteriez des hommes de neiges et non des poissons?
Quoiqu'il en soit. Appelez en un Féa, l'autre Princesse. Le reste vous reste libre de choix.

...Pourquoi 7?!

Merci,
Yui



Ainsi donc, Yui Valentine, lorsque le Salon se vidait de ses patients, pouvait passer une éternité à contempler seul, cet aquarium aux sept habitants vivaces. Des êtres tout de même étranges, se mouvant et se nourrissant des filaments de ses pensées. Et, dans ses moments les plus assommés par le manque de sommeil, Valentine avait une pensée qui allait inexorablement vers la Prédatrice. Cette fille mangeuse de ses rêves, qu'il n'arrivait à croiser que dans les couloirs métaphysiques de son cerveau.

From :  yui_valentine@keimoo.jp
To : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Subject: Re:Re: Morceaux d'écosphère en place / en priorité urgente


PS: Appelez en un Kami!!! Un rouge.


__________________________________________________
"Je suis l'Empereur, l'empereur de rien mais Empereur quand même."

Avatar: Yui vu par Shiki
Carte de visite du Salon par Naoko Tanaka

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t9308-yui-valentine http://keimoo.forum-actif.net/t10362-valentine
 
Morceaux d'écosphère.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'automne en mille morceaux!
» ou trouver des morceaux d'ardoise ?
» Gotan Project revisite le Tango
» Nightwish
» Morceaux vous ayant marqués

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: ₪ Keimoo ville et quartiers ₪ :: ► Bougu :: Carrefour des délires-
Sauter vers: