₪ Académie Keimoo ₪

The Future is like a puzzle with missing pieces: difficult to read, and never, never what you think.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Show Must Go On

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HAN Yun-Jin
♦ Civil - Consultant ponctuel aux urgences psychiatriques de l'Hôpital de Keimoo
avatar

Genre : Masculin Scorpion Serpent Age : 27
Compteur 321
Multicompte(s) : Ivory Lancaster

KMO
                                   :

MessageSujet: The Show Must Go On    Sam 13 Déc 2014 - 2:44

Au premier janvier, quand il eut dessaoulé suffisamment, il se rendit à l'hôpital, fêter le nouvel an avec les collègues. Plus que jamais, l'envie de partir loin de cette ville était forte, mais ça le chagrinait de devoir quitter cette ambiance de travail. Et là, du bon saké dans des verres en plastique, ou dans les tasses à thé, le cœur récemment mis en pièces, il aurait pu verser sa petite larme à l'idée de les quitter dans peu de temps.

Au lieu de ça, il demanda à une collègue :

- J'aurais besoin de voir le dossier d'une patiente victime du séisme.

- Une des tiennes ?
- Non, elle est élève à Keimoo. Enfin, l'était tout du moins. Je l'ai rencontré il y a peu.
- Comment elle s'appelle ?
- Cammy Logan, commença Yun-Jin doutant que sa collègue puisse se souvenir de ce nom parmi la flopée du séisme, elle...
- Ah, la fille du Dr Logan.

Yun-Jin resta bouche-bée.

- Le neurochirurgien ?
- Lui-même. Tu ne savais pas ?
- Non. Ça ne m'a même pas effleuré l'esprit.
- Qu'est-ce que tu as besoin de savoir ? Je doute que notre éminent chirurgien voit d'un bon œil que tu farfouilles dans le dossier de sa fille.
- Oui, ça serait un très mauvais départ. J'ai juste besoin de la contacter. J'aurais voulu la raccompagner chez elle après le bal de Keimoo. Mais je n'ai pas pu.
- Tu ne choisis pas n'importe qui pour cavalière...
- Junsa-san, je ne savais même pas qui elle était...
- Ah ah, je te taquine. Je ne peux pas te donner son numéro, ou son adresse..., commença-t-elle d'un air ennuyé.
- Non bien sûr. Mais... Si je te donne une lettre, tu peux inscrire l'adresse dessus ? 
- Mieux, tombeur, je peux la lui donner.
- Ce n'est pas ce que tu crois...
- Ah oui ?
- Je ne m'engagerai pas dans une relation alors que je pars dans quelques mois.
- Ça aurait pu te donner une raison de rester.

Yun-Jin ne sut quoi répondre. Il détourna rapidement le regard, les événements de la veille bien trop présents dans sa mémoire.

- J'ai toutes les raisons du monde de partir.

Elle hocha la tête, respectant sa position.

- Donne-moi cette lettre, je ferai en sorte qu'elle la reçoive.
- Merci.
- Je t'en prie. Si cette fille pouvait te faire rester ...
- Je suis touché, répondit-il avec un sourire faible.
- C'est vraiment dommage, tu pourrais faire carrière ici.
- Junsa-san ...
- Juste ... Pense que tu seras toujours le bienvenu ici et que ton travail est apprécié et désiré.
- Merci.
- C'est juste la réalité.
- Trop de saké.
- Trop de saké, confirma-t-elle en souriant.

Sur une simple feuille, il écrivit :


Citation :
Toutes mes excuses pour avoir disparu ainsi. J'espère que tu me pardonneras et que tu voudras bien qu'on se revoit. Au moins une fois.
Voici mon numéro 81XXXXX et mon adresse email wangmulgogi@naver.co.kr

À bientôt.

Han Yun-Jin


Et il donna la courte lettre. Maintenant, il fallait attendre.


Dernière édition par HAN Yun-Jin le Lun 10 Aoû 2015 - 18:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/fiches-validees-f234/han-yun-jin-finie-en-charge-set-t5512.htm#165987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/planning-t5852.htm
Cammy Logan
♦ Civil - {Pluri-emploi} Itinérante
♦ Civil - {Pluri-emploi} Itinérante
avatar

Genre : Féminin Poissons Cheval Age : 27
Adresse : Arms of Mother Nature
Compteur 816
Multicompte(s) : Shiki & Erik

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: The Show Must Go On    Lun 15 Déc 2014 - 16:48

L'air soucieux, Cammy franchit les portes de l'hôpital. Les évènements récents lui martelant le crâne, elle ne cessait de songer à l'invitation de Yui à le  rejoindre en France mais était-ce bien prudent ? Allez ainsi à l'autre bout du monde à la poursuite d'un mirage qu'elle n'arriverait peut-être même pas à atteindre... du moins, pas comme elle y pensait. Un simple bout de papier déchiré. Des mots, ses mots, griffonnés ainsi à la va vite. Ca n'avait pas de style, ce qui était loin de rendre le message impersonnel. L'imperfection dans tout ses état rendait l'invitation tellement alléchante. Était-ce bien raisonnable ?

Elle soupira, tout en prenant appui sur son indispensable béquille. Pour un peu, elle ne la sentait plus. Elle craignait à penser qu'elle avait fusionner avec cet objet au départ encombrant et qui désormais, était devenu une partie d'elle même, le prolongement de son bras jusqu'à la terre ferme. Tout était fait en sorte qu'elle ne puisse s'élever plus dans ses ébahissements et autres fantaisies, mais rien n'y faisait: Cammy se détachait de plus en plus de la réalité et rien ne semblait pouvoir l'en empêcher.

- Logan-san ?

Une voix, familière, retentit quelque part dans l'air sans faire déloger la petite Australienne de son égarement volontaire au pays des confusions.
- Logan-san ??, répéta la voix. Cammy releva la tête, et se rendit compte qu'elle s'était arrêtée. Devant elle, se dressait la forme d'un médecin de l'unité Médico-Psychologique de l'hôpital de Keimoo. Comment s'appelait-elle déjà ? Son nom de lui revenait pas.
- Oh... bonjour, euh...
- Junsa, dit cette dernière avec un petit sourire réconfortant, en aucun cas vexé par l'oubli de la rouquine. L'aphasie laissait encore quelques traces.
- Oui, Junsa-san, gomen nasai.
Cammy s'inclina, les joues s'empourprant légèrement.
- J'ai quelque chose pour vous. Je n'imaginais pas avoir la possibilité de vous en faire la remise aussi vite.

Etonnée, les yeux de Cammy s'agrandirent. Sans avoir le temps de répliquer, le médecin lui tendit, une simple feuille pliée . Le premier mot qui lui vint à l'esprit fut "complice". Pourquoi ? A peine se fut-elle saisi du document que la femme s'éloigna. Cammy détailla sa démarche assurée, et sa queue de cheval couleur ébène battant l'air à chaque balancement. Elle l'imagina sur une monture, arc et flèches au dos. Hippolyté, Reine des Amazones.

Avec un petit sourire, Cammy sortit de sa rêverie éphémère et déplia le papier mystérieux. Une vague de nostalgie la prit en remarquant la ressemblance avec ce a quoi elle songeait quelques minutes plus tôt. Quelques idéogrammes sur une simple feuille qui n'avaient dans un premier temps aucun sens à ses yeux, jusqu' à ce qu'elle lise le nom du signataire.

Han Yun-Jin.

Son coeur s'affola un instant lorsqu'elle se remémora la sublime danse qu'il lui avait offerte à Noël. Il était vrai que pour une raison obscure, il avait totalement disparu après son Couronnement. Petit frisson. Elle s'efforça de ne pas penser à Lawrence, ce dernier ayant la facilité de lui provoquer quantités d'impressions plus complexes les unes des autres.
Cammy relut la lettre dont les mots désormais prirent tous leurs sens. La demoiselle regarda le panneau directionnel situé près de l'accueil ; "Service Neurologique". Le Docteur Logan aura la visite de sa fille un autre jour: Cammy fit demi tour tout en sortant son Gsm. Elle ajouta le numéro et l'adresse mail dans le profil de Yun-Jin, dont elle avait déja anticipé la création, sans jamais pouvoir y mettre la moindre information. Désormais, elle composait déjà un message.

Citation :
"Mon cher Yun-Jin...Je n'ai pas la possibilité de rendre grâce à la beauté de ce joli mot que tu m'as adressé, aussi je mise sur la diligence par ce message. J'apprécierais vraiment te revoir, également. A l'écart d'une quelconque foule de préférence. Parce que, s'il faut compter sur un autre bal... je risque de m'impatienter.
Affectueusement, Cammy."

Une pointe d'humour, ce n'était pas son habitude mais voilà. Cette lettre lui avait mis du baume au coeur.

__________________________________________________
Autres comptes
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t8967-cammy-logan-23-ans-f-australienne http://keimoo.forum-actif.net/t7927-just-a-tear-drop-away#200099
HAN Yun-Jin
♦ Civil - Consultant ponctuel aux urgences psychiatriques de l'Hôpital de Keimoo
avatar

Genre : Masculin Scorpion Serpent Age : 27
Compteur 321
Multicompte(s) : Ivory Lancaster

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: The Show Must Go On    Lun 22 Déc 2014 - 1:20

Yun-Jin frissonnait en ce début de Janvier, assis au fin fond de l'amphithéâtre, les bras croisés. Le professeur parlait, la moitié de l'amphi écoutait, l'autre faisait semblant. Lui ... suivait ce cours tout en pensant à autre chose. C'était un cours de deuxième année. Le sujet était facile, c'était des choses élémentaires, mais repasser par là lui semblait être une bonne idée. Il se sentait tellement perdu.

Son portable vibra dans sa poche. Il ne prit la peine de regarder.

Venir là, c'était tenter de retrouver les fondements de sa motivation. De revenir à cette époque où tout lui paraissait limpide. Où tout lui paraissait faisable.
En bon énervé, il ne tint pas une minute de plus. Yun-Jin passait par des phases assez énervantes où il ne supportait pas les messages non lus de sa messagerie, les notifications sur son portable ou les listes pas entièrement cochées sur les post-it. Les post-it tout court d'ailleurs.
Il sortit son téléphone et lu le message.

Citation :
"Mon cher Yun-Jin...Je n'ai pas la possibilité de rendre grâce à la beauté de ce joli mot que tu m'as adressé, aussi je mise sur la diligence par ce message. J'apprécierais vraiment te revoir, également. A l'écart d'une quelconque foule de préférence. Parce que, s'il faut compter sur un autre bal... je risque de m'impatienter.
Affectueusement, Cammy."

Son agacement retomba un peu. Elle lui tira un faible sourire. Il décrocha quelques secondes du cours - ce n'est pas comme si c'était très important - pour réfléchir. Où est-ce qu'il souhaitait la rencontrer ? Il soupira légèrement. Quelque chose d'aussi simple ne devait pas être aussi difficile, mais en ce moment, il n'arrivait à rien. Après quinze bonnes minutes à chercher quoi lui dire il commence à taper :

Citation :
Cammy, j'en suis heureux. Y a-t-il un endroit où tu souhaiterais aller ? Un salon de thé ? Je t'emmène où tu veux. Bien à toi, Yun-Jin.

Envoyé.

Maintenant, il guettait la réponse de Cammy. Il ne l'aurait peut-être que le lendemain. Ou dans une heure. Sa jambe tressautait nerveusement. Ça ne lui ressemblait tellement pas ...
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/fiches-validees-f234/han-yun-jin-finie-en-charge-set-t5512.htm#165987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/planning-t5852.htm
Cammy Logan
♦ Civil - {Pluri-emploi} Itinérante
♦ Civil - {Pluri-emploi} Itinérante
avatar

Genre : Féminin Poissons Cheval Age : 27
Adresse : Arms of Mother Nature
Compteur 816
Multicompte(s) : Shiki & Erik

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: The Show Must Go On    Lun 22 Déc 2014 - 15:49

Cammy s'était longtemps posé la question du meilleur endroit pour un rendez-vous dans l'intimité optimale. Elle avait songé à aller chez ses parents, ces derniers travaillant toute le jour, mais Yun-Jin lui accorderait-il une entrevue en journée ? Et s'il n'était pas disponible avant le soir ? Quelque soit le lieu auquel elle pensait, il y avait toujours un inconvénient, le majeur étant, l'extérieur. Le froid n'était pas une condition acceptable pour une conversation confortable et les lieux couverts étaient publics. Or, elle ne voulait voir personne. Ou plutôt, elle souhaitait pas être elle-même observée. Elle ne pouvait pas décemment demander à Yun-Jin s'il avait un logement en ville, car d'une, c'était stupide comme question et de deux, le taux de probabilité que ça soit le cas était de l'ordre des 50% .

C'est pourquoi, elle se trouvait désormais devant ces escaliers colimaçons en bois. Cela faisait presque quatre mois qu'elle n'était pas revenue ici. Près de la porte principale qui ne payait pas de mine, trois étiquettes figuraient à côté des sonnettes. L'une étant abîmée par la météo et donc illisible, une autre étant vierge. La dernière, quant à elle, était inexistante. Cammy se trouvait dans le quartier Hiryuu, non loin de l'hôpital. Elle avait réfléchi sur la route menant à cet endroit. L'espace d'un instant, elle avait pensé au temple. Et puis la solution s'était quasiment trouvé. Il ne restait plus qu'un obstacle à affronter.




______





Quelques temps plus tard, Cammy pianotait sur son téléphone. Un message pour ses parents, plus quelques recherches sur le Net pour des raisons pratiques liées à son idée. Elle termina son programme en envoyant un dernier message à Yun-Jin.

Citation :
"Je nous ai trouvé le lieu idéal, voici l'adresse: 20b boulevard Hikari, Hiryuu. Numéro 7. Dis-moi quand tu penses arriver, je suis disponible toute la journée.
Amicalement, Cammy."

Elle ne s'était pas rendue compte que plus de deux heures s'étaient écoulées depuis l'envoi de son premier message.








HS:
 

__________________________________________________
Autres comptes
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t8967-cammy-logan-23-ans-f-australienne http://keimoo.forum-actif.net/t7927-just-a-tear-drop-away#200099
HAN Yun-Jin
♦ Civil - Consultant ponctuel aux urgences psychiatriques de l'Hôpital de Keimoo
avatar

Genre : Masculin Scorpion Serpent Age : 27
Compteur 321
Multicompte(s) : Ivory Lancaster

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: The Show Must Go On    Lun 22 Déc 2014 - 21:20

Pendant un quart d'heure, il surveilla son portable, la nervosité le gagnant petit à petit. Puis il le remit dans sa poche, sans pour autant se détendre. Il le sortait régulièrement, voir s'il n'avait pas loupé une vibration. Mais non. Il croyait le sentir vibrer, mais non. Au bout d'une heure, il cessa son manège. C'était ridicule. Il fallait qu'il se calme.

L'heure suivante ne fut pas plus glorieuse. Il hanta littérallement la bibliothèque, errant sans but entre les étagères, son regard s'arrêtant sur quelques titres parfois. Il s'arrêta parfois, sortant un livre de son hibernation et le feuilletant rapidement. Une ligne ou deux sur une page. Une quatrième de couverture. Une bibliographie. Mais rien ne venait.

Il évita soigneusement la période romantique en littérature, ou les tragédies de Racine, ou encore la poésie amoureuse. Au out d'un moment, il ne put que fuir la section psychologie, ça le culpabilisait trop. Alors il déambulait à l'étage Histoire Géographie.
Il était en train de feuilleter un atlas des poissons dangereux quand son téléphone vibra.

Citation :
"Je nous ai trouvé le lieu idéal, voici l'adresse: 20b boulevard Hikari, Hiryuu. Numéro 7. Dis-moi quand tu penses arriver, je suis disponible toute la journée.
Amicalement, Cammy."

Il fut très surpris de cette réponse. Il ne s'attendait pas du tout à ce qu'elle lui donne rendez-vous maintenant. Aujourd'hui. Il referma le bouquin, le rangea d'un mouvement fluide sans le regarder. Il avait les yeux rivés sur son téléphone. Sa main libre passa dans ses cheveux. Cheveux pas très propres. Bon sang. Il se regarda discrètement. Pas très présentable non plus. Hiryuu ... C'était pas si loin que ça. Mais aller chez lui et revenir ... ça allait prendre trop de temps.

Citation :
"Dans une heure et demi, ça va ?"

Non. Il changea le message :

Citation :
" Dans une heure, ça te va ? Yun-Jin"

Le message laissait entendre qu'elle y était déjà, il n'allait pas la faire attendre. Sitôt sorti de la bibliothèque, il appela un ami habitant dans l'université et lui demanda s'il pouvait venir prendre une douche chez lui et lui emprunter des affaires.


* * *

Son ami avait décidé que Yun-Jin n'était au départ pas assez habillé, aussi lui prêta-t-il une chemise un sous-pull et un gros manteau bien chaud en plus d'une écharpe. Il insistait pour les gants mais Yun-Jin refusa, prétextant qu'il était déjà en retard tout en le remerciant infiniment. Il lui revaudrait ça. Peut-être. En attendant, il descendit du bus qui l'avait amené à proximité du lieu de rendez-vous et se mit à marcher d'un bon pas, tentant de se détendre. Il n'était pas particulièrement nerveux à l'idée de revoir Cammy, mais, c'était un fait, depuis quelques temps, il était sur les nerfs H24.

10, 14, 14bis, 18. .....
Le 20a lui fit une impression très étrange. Un Host Club. L'espace d'une seconde, il espéra sincèrement que ce n'était pas la lieu de rendez-vous, mais au 20b, il se fustigea d'avoir pu avoir une telle pensée. N'importe quoi, vraiment.

20b. Il y regarda à deux fois mais c'était bien là. 20b boulevard Hikari. Une porte en bois, lourde, vieille. Fermé.

Numéro 7, hein ? Il regarda la petite rangée de bouton et appuya sur le numéro 7.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/fiches-validees-f234/han-yun-jin-finie-en-charge-set-t5512.htm#165987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/planning-t5852.htm
Cammy Logan
♦ Civil - {Pluri-emploi} Itinérante
♦ Civil - {Pluri-emploi} Itinérante
avatar

Genre : Féminin Poissons Cheval Age : 27
Adresse : Arms of Mother Nature
Compteur 816
Multicompte(s) : Shiki & Erik

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: The Show Must Go On    Mer 24 Déc 2014 - 9:28

Il était presque midi lorsqu'une sonnette retentit. Tandis que le 20a somnolait, attendant la nuit prochaine pour une soirée plus calme que les précédentes en ce début d'année, le 20b s'ouvrait à un jeune homme, lui laissant le loisir d'apprécier la vue d'un escalier qui semblait aussi vieux que la porte d'entrée. Il s'agissait d'une résidence. A l'origine, c'était une surface commerciale constitué de 8 bureaux, deux à chaque étage. Le quatrième, pour des raisons de superstition, n'était jamais habité et donnait libre cours aux histoires urbaines les plus incroyables du voisinage. Il n'avait en réalité qu'une fonction de stockage pour l'entreprise.
Le cinquième étage était en travaux lorsqu'était survenu le tremblement de terre. Pour l'instant à l'abandon, il ne s'était toujours pas remis de sa semi-destruction, les propriétaire de l'immeuble ayant d'autres projets sur d'autres terrains. Les bureaux ont fusionné à chaque niveau pour devenir des studios, n'abritant désormais que 3 locataires. Si on était un peu curieux, on pouvait voir les nom "Valentine" et "Shizen" sur les portes 01 et 05 menant au troisième étage. Au troisième étage, pas de nom. Juste un numéro, même pas de sonnette.

L'ouverture du numéro 7 se fit quelques instants après celle de la lourde porte d'entrée au rez de chaussée.

- Bonjour, Yun-Jin.

Cammy souriait timidement au Coréen, qu'elle voyait pour la première fois habillé normalement. C'était une drôle de sensation: l'impression d'être propulsé de force dans une réalité qui ne lui convenait pas. Le jeune homme portait une tenue sobre, qui le rajeunissait. Enfin, qui ne le vieillissait pas. Pas de maquillage, pas de chemise ouverte, elle ne lui donnait pas plus de 25 ans. Ils avaient peu partagé en deux rencontres, aussi elle ne savait rien de lui sinon ce qu'il a pu laissé démontrer lors des deux bals de la Saint Valentin en 2010, et de celui de Noël dernier (2013). Ce qui était sûr, c'est que Han Yun-Jin était un jeune homme courtois, bon danseur, soucieux des autres, sachant se comporter en gentleman dans les instants les plus propices. Il était la première personne qu'elle invitait chez elle. Elle s'y était toujours refusée. Son studio était son petit havre de paix, parfaitement insonorisé malgré la présence vulgaire du host-club juste à côté. Lors de la fusion des locaux de chaque niveau, l'épaisseurs des murs avait été renforcée par une deuxième couche de béton.

- Je t'en prie, entre.

De son côté, Cammy était toute aussi sobre dans sa tenue d'hiver préféré. Une longue jupe épaisse type écossais dans les tons chocolat-café-crème et qui cachait une paire de bottines marron à lacets aux talons larges mais pas plus hauts que 4 cm. Un pull parme à manches longues, lui tenait chaud et il fallait bien ça: ça ne faisait qu'une heure et demie qu'elle avait augmenté le chauffage, et il faisait encore un peu frais et humide dans la pièce. A propos de l'intérieur, il était clean. Cammy s'était épuisée - en plus d'avoir grimpé ces escaliers en plus de quinze minutes - à passer l'aspirateur et le plumeau. Sa mère avait beau passer deux à trois fois par semaine pour nettoyer, ramasser le courrier et arroser les nombreuses plantes, la petite rouquine se refusait à recevoir quelqu'un sans faire un peu de ménage. Elle n'avait pas eu le temps de savourer ses retrouvailles avec son studio, 5 mois après être retournée chez ses parents à cause de son handicap. Avant ce jour, il lui aurait été impossible, même en une heure, même en deux heures, de grimper ces marches. Elle avait vraiment bien progressé. Sa volonté était forte, mais elle avait tendance à se laisser aller et à vouloir tout abandonner. Il lui arriver de temps en temps d'oublier sa béquille, pourtant. Comme actuellement. Elle était allée ouvrir la porte, sans. Elle s'en rendit compte d'ailleurs, tandis que Yun-Jin pénétrait son intérieur de style Shabby Chic. Couleurs dominantes: gris/blanc, avec deci, delà quelques touches de couleurs pastelles, vieux-rose, parme, lavande, mauve, anis, pêche etc.  Tous les meubles et accessoires de décoration étaient de la récupération. Certains avaient été retapés, restaurés, des mains même de la petite australienne, lorsqu'elle avait emménagé.

Son coeur s'accéléra. Profitant qu'il ait le dos tourné un instant, elle s'appuya sur murs, tables et autre supports pour extirper d'un porte-parapluie sa petite canne de nacre qu'elle avait utilisée au bal et que sa mère avait ramenée, avec le reste de sa tenue 30's.
Une odeur de jasmin flottait dans l'air: Cammy était en train de préparer du thé. Ce n'était pas vraiment l'heure pour le thé, mais c'était idéal pour se réchauffer.
Deux chaises de terrasse en fer forgé blanc cérusé, déparaillées mais accordées les attendaient.

- Please, take a seat.

Sa langue natale lui avait échappé, une fois de plus. Elle ne s'en rendait pas compte, surtout chez elle. Son souffle se fit court mais elle ne regrettait pas ses efforts.

__________________________________________________
Autres comptes
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t8967-cammy-logan-23-ans-f-australienne http://keimoo.forum-actif.net/t7927-just-a-tear-drop-away#200099
HAN Yun-Jin
♦ Civil - Consultant ponctuel aux urgences psychiatriques de l'Hôpital de Keimoo
avatar

Genre : Masculin Scorpion Serpent Age : 27
Compteur 321
Multicompte(s) : Ivory Lancaster

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: The Show Must Go On    Ven 2 Jan 2015 - 21:04

L’immeuble était du même âge que sa porte, vieux. Il s’était demandé si Cammy lui avait donné rendez-vous chez elle, et, une question en amenant une autre, si elle habitait chez ses parents ou non. Allait-il rencontrer ses parents ? Mais voyant l’état de l’immeuble et l’absence de nom à l’entrée, il semblerait que non. Il ne s’attarda pas sur ce détail plus longtemps et monta les escaliers, s’arrêtant à chaque étage pour repérer le numéro 7.
3 ème étage.
 
Pas de nom. Juste un numéro, même pas de sonnette.
 
Définitivement pas la résidence de la famille du célèbre neurochirurgien.
 
- Bonjour, Yun-Jin. 
- Bonjour, Cammy, répondit-il avec un sourire.
- Je t'en prie, entre.
 
Yun-Jin voulut prononcer les politesses nipponnes de circonstances et puis, les mots restèrent coincés dans sa gorge. Incapable de savoir si Cammy suivait l’étiquette japonaise ou non. Si elle s’en offusquerait ou non. Il serra les dents. On va dire que ça passe.
Il regarda rapidement la déco, rien ne s’imprimera dans ses souvenirs. Une impression d’intimité indéniable, c’est une fille qui habite ici, c’est sûr. Mais les couleurs, les formes … Rien ne reste.
Cammy est ravissante, ‘comme toujours’ pense Yun-Jin. Ses vêtements lui vont très bien. Il sourit. Ses cheveux sont magnifiques. Il la revoit dans ses tenues de bal. La première, un souvenir de plus en plus vague à mesure que le temps passait. La deuxième, beaucoup plus vivace. La soirée se rappelle à lui, encore, pour la énième fois, le frais de l’hiver lorsqu’il se dirigeait vers le bal. Les réflexions de Cammy sur sa tenue. Leur dénouement heureux quand il se présenta enfin à elle. Leur échange. Cette ambiance si particulière. Il ne l’avait vu qu’une seule fois dans sa vie, à ce moment-là, mais il la considérait déjà comme une amie, quelqu'un de confiance. Et cette confiance devait être réciproque, sinon, elle ne l'aurait pas invité chez elle. Oui, c'était probablement son appartement personnel, maintenant qu'il y pensait. Sous les lumières tamisées, elle avait dit oui, il l'avait portée, elle était légère... Elle était parfaite. Ils étaient parfaits, il avait oublié les gens autour, il ne voyait qu'elle. Elle et ses cheveux de feu qu'elle avait libérés pour lui. Jusqu'ici c'était parfait. C'était le bal qu'ils méritaient tous les deux.

Et après... Après... Il aurait voulu arrêter le temps. Car après...
Yun-Jin, le regard dans le vague, se perdit un instant dans un tourbillon de mauvais souvenirs.
 
- Please, take a seat. 
 
Il se retourna vers elle quand il entendit sa voix. Son anglais charmant. Etait-il dans ses pensées depuis longtemps ? Il ne savait plus … Il se morigéna, mordant sa langue pour le ramener sur terre.
Il posa son regard sur elle et remarqua tout de suite la fatigue. Il se flagella encore plus.
 
- Pardon, je n’ai même pas proposé mon aide. Je...

Il se rapprocha d'elle et remarqua la canne. Cammy l'avait-elle depuis le début ? Il n'avait pas fait attention.

- Ne me laisse pas être aussi inattentionné, dit-il en venant l'aider avec le thé. Asseyons-nous.

Il la laissa s'asseoir et prit place à son tour.

-Comment vas-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/fiches-validees-f234/han-yun-jin-finie-en-charge-set-t5512.htm#165987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/planning-t5852.htm
Cammy Logan
♦ Civil - {Pluri-emploi} Itinérante
♦ Civil - {Pluri-emploi} Itinérante
avatar

Genre : Féminin Poissons Cheval Age : 27
Adresse : Arms of Mother Nature
Compteur 816
Multicompte(s) : Shiki & Erik

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: The Show Must Go On    Dim 4 Jan 2015 - 15:22

Et elle l'avait remarqué, ce regard perdu tandis qu'elle l'avait invité à s'assoir. C'était la première fois qu'il manifestait une expression autre que de la bienveillance à son égard. A ce moment furtif, Yun-Jin était ailleurs alors que la situation ne s'y prêtait pas. Etait-ce son appartement qui lui faisait rappeler quelque chose ? Elle connaissait ce regard, elle avait vu quelque chose de similaire en Yui.
Et puis, il s'en fut allé comme il était venu, laissant son empreinte dans la mémoire de l'Australienne. Le gentleman fit son come back, arrachant ainsi un sourire amusé sur les lèvres de Cammy. La situation était différente de leurs deux précédentes rencontres. Cammy était en sécurité chez elle, il n'y avait personne d'autre qu'eux deux et c'est tout naturellement qu'elle répondit.

- Tu n'es pas inattentionné, Yun-Jin. Tu es mon invité.

Toujours aussi prévenant, Yun-Jin l'aida à positionner le service à thé de porcelaine de Limoges sur la nappe immaculée à la dentelle délicate. Elle s'installa et versa avec soin le liquide chaud et parfumé dans les tasses.

- Sinon je vais bien. J'ai passé le réveillon du Nouvel An chez mes parents avec quelques uns des collègues et amis de mon père.

Elle reposa la théière simplement et prit une légère inspiration avant de planter un regard inquisiteur dans celui de son ami.

- Anyway. Si tu me disais ce qui ne va pas ?

Cammy n'était pas douée pour éclaircir les choses dès qu'elle était (ou se sentait) directement concernée. Elle avait tendance à s'enfoncer dans le trouble à la limite de l'aliénation dès lors que ses sentiments étaient heurtés, toutefois... Toutefois, elle avait conservé sa perspicacité d'antan, dès lors que quelque chose semblait porter atteinte à son entourage proche. Et dans ce cas, elle redevenait celle qu'elle était avant 2010. Le Temps se contorsionnait, formait quelques boucles désordonnées pour tapisser les murs de l'instant présent. Cammy attrapa l'anse de sa tasse qu'elle amena lentement vers ses fines lèvres, les humidifiant par la boisson brûlante. L'odeur du jasmin, les volutes de vapeur réchauffèrent son atmosphère. La rouquine prit une autre lichée de thé pour redéposer ensuite son récipient sur sa soucoupe.

- Ton message écrit respirait le désespoir. Et il y a quelques instants, tu étais plongé dans le souvenir de quelque chose de pénible.  

Elle ne désirait pas lui tirer les vers du nez, mais c'était un fait: Yun-Jin désirait la revoir sous le couvert de quelconques excuses dont elle peinait à comprendre la cause. Elle avait délibérément accepté de terminer la soirée avec Lawrence, laissant de ce fait le Coréen seul. Si quelqu'un devait s'excuser, c'était bien elle. Trop occupée par sa propre conjoncture, elle ne s'était même pas aperçue que Yun-Jin avait quitté le bal, avant un long moment. Devait-elle considérer cela comme de l'égoïsme ? Il lui avait offert un moment inoubliable, par deux fois et pourtant, il craignait de ne plus la revoir. Pourquoi ? Que s'était-il passé après le bal, où s'était sauvée cette assurance qu'il affichait si facilement alors ?
Elle porta un regard autour d'elle, savourant la douceur de son intérieur. Elle aimait cet endroit. Il était propice à la confidence, à l'intimité.

- Tu sais, c'est la première fois que j'invite quelqu'un chez moi. Je n'en ai jamais eu l'opportunité en vérité. Je ne sais même pas qui sont mes voisins, je ne les ai jamais croisés. Ce n'est peut-être pas plus mal, c'est un mystère propre à cet immeuble.
Je ne suis pas venue ici depuis le séïsme, ma condition ne me le permettait pas.  C'est pourquoi il ne fait pas très chaud, et que je n'ai que du thé à t'offrir.


Elle expira. Pas un seul bégaiement. Le travail sur sa respiration était bon, malgré sa fatigue apparente. Elle était dans son élément, en compagnie d'une personne qu'elle appréciait.

- Confie-toi à moi, Yun-Jin. Let me support you this time.

Elle désirait vraiment l'aider. Ne serait-ce qu'en lui proposant une écoute.

__________________________________________________
Autres comptes
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t8967-cammy-logan-23-ans-f-australienne http://keimoo.forum-actif.net/t7927-just-a-tear-drop-away#200099
HAN Yun-Jin
♦ Civil - Consultant ponctuel aux urgences psychiatriques de l'Hôpital de Keimoo
avatar

Genre : Masculin Scorpion Serpent Age : 27
Compteur 321
Multicompte(s) : Ivory Lancaster

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: The Show Must Go On    Dim 4 Jan 2015 - 18:39

Il s'abîma dans la contemplation des vapeurs de l'eau chaude s'élevant gracieusement. Il allait pour lui raconter quelque chose à propos de son père mais ...

- Anyway. Si tu me disais ce qui ne va pas ?

Il se figea. Et baissa son regard.

- Ton message écrit respirait le désespoir. Et il y a quelques instants, tu étais plongé dans le souvenir de quelque chose de pénible.  

Fixés sur sa propre tasse, il n'osa pas relever les yeux. Le désespoir. C'était tellement pathétique. Il se redressa, s'appuyant contre le dossier et croisa les bras, s'intéressant à tout sauf à ce qui était devant lui. Il n'avait jamais été un livre ouvert et ça ne devait pas commencer. Non. Pas maintenant.

- Tu sais, c'est la première fois que j'invite quelqu'un chez moi. Je n'en ai jamais eu l'opportunité en vérité. Je ne sais même pas qui sont mes voisins, je ne les ai jamais croisés. Ce n'est peut-être pas plus mal, c'est un mystère propre à cet immeuble.
Je ne suis pas venue ici depuis le séïsme, ma condition ne me le permettait pas.  C'est pourquoi il ne fait pas très chaud, et que je n'ai que du thé à t'offrir.


- Je n'ai pas froid.

Il inspecta mieux l'appartement. Maintenant qu'elle le disait, il ne donnait pas l'impression d'être habité. C'est quelque chose qu'il aurait remarqué. Avant. Ses sens n'étaient plus aussi aiguisés. Sa retenue n'était plus aussi opaque. Et ça le paniquait complètement. Etait-ce vraiment à cause de Shiki tout ça ? Comment, après plus de quatre ans, ça pouvait le mettre à terre ainsi ? Pourquoi pas plus tôt ? C'était incompréhensible. Il ne devait pas y avoir que ça. Quelque chose d'autre .. Il devait y avoir quelque chose d'autre ...

Sa poitrine complètement opressée, il n'arrivait pas à respirer. Ses bras se resserrent sur son propre corps. Peut-être que s'il serrait assez fort, il empêcherait toutes ce sensations de le tuer à petit feu.

- Confie-toi à moi, Yun-Jin. Let me support you this time.

- Je ...

Il se leva, incapable de rester en place. Il avait l'impression d'assister à la mort de la moindre cellule en lui. Cela faisait des mois que son hygiène de vie avait dégringolée. Il ne dormait plus normalement, il ne s'alimentait plus comme il fallait. Il ne rentrait plus chez lui. Dormant n'importe où. Chez un ami. Chez une fille qu'il venait de rencontrer. Ne dormant pas. Jusqu'au nouvel an, c'était encore dissimulable. Mais plus maintenant.
Le froid ou la chaleur n'avait plus de signification pour lui.

- Il faut que je m'en aille, murmura-t-il.

Faisant quelques pas, lentement, il décroisa les bras, posa ses mains sur ses hanches. Puis, non. Sa main sur sa bouche. Elle passa sur son visage, fatigué, fatiguée.
Il se retourna vers Cammy.

- Je n'aurais pas du venir aujourd'hui. Je voulais te voir pour que ... Parce qu'on ne s'est jamais vu dans des circonstances normales. On s'est vu très peu et pourtant tu comptes pour moi, j'aurais voulu être un ami pour toi. Mais ...

Il recroisa les bras. Un objet trop lourd forçait l'enceinte, il sentait les fissures s'agrandir. Non, non, non, il ne fallait pas.

- M-mais je crois que je ne suis pas une bonne personne et que je ne mérite même pas de gâcher ton temps, de ... ah djongmal...

Il lui tourna le dos à nouveau. Le mur se lézardait de plus en plus, il avait du mal à tout faire tenir debout. Il prit une grande inspiration, fermant les yeux, pour ne pas craquer. Retrouver son calme. Retrouver sa retenue. Retrouver sa fermeté.

- Je ... Je suis flatté d'être ... D'être le premier que tu invites ici.

Même si je ne mérite tellement pas cet honneur, pensa-t-il très fort.

- J'étais venu pour ...

Pour lui apporter quelque chose, lui donner quelque chose, pas pour abuser d'elle. C'était absurde ce qui lui arrivait, jamais il ne s'était retrouvé dans une telle situation.
Près de la fenêtre - quand avait-il avancé jusqu'ici ? - son regard descendit sur la rue. Le Host Club. Un japonais. Cheveux noirs, bien coiffés, costume sombre bien taillé. Il ne ressemblait pas à Shiki. Il ne ressemblait pas à Shiki. Non.
Shiki est saoul. Shiki pue l'alcool. Shiki ... Shiki ...

Il baissa la tête. Il se sentit trembler de l'intérieur.

Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/fiches-validees-f234/han-yun-jin-finie-en-charge-set-t5512.htm#165987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/planning-t5852.htm
Cammy Logan
♦ Civil - {Pluri-emploi} Itinérante
♦ Civil - {Pluri-emploi} Itinérante
avatar

Genre : Féminin Poissons Cheval Age : 27
Adresse : Arms of Mother Nature
Compteur 816
Multicompte(s) : Shiki & Erik

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: The Show Must Go On    Lun 10 Aoû 2015 - 20:14

Spoiler:
 






Assise sur cette petite chaise de jardin, elle porte sa tasse de thé aux lèvres, étirées en un doux rictus.  Elles sont ornées d'une brillance artificielle légèrement orangée au goût exotique. Le liquide lui brûle un peu la langue, et pourtant il a refroidi voilà plusieurs heures.

- Mais qu'est-ce que tu racontes, Yun-Jin ? Nous sommes déjà amis. N'est-ce pas ?

Elle pose sa tasse, attrape la théière qu'elle incline vers l'autre tasse.

- Il va falloir que j'en refasse. Que préfères-tu : jasmin, ou agrumes ?

La théière est vide depuis longtemps, mais dans ce petit studio, le temps s'est tout simplement évanoui.
Une existence n'en est une que si le Temps est présent, et inversement. Pas de temps, pas de vie. Pas de vie, pas de Temps.


FREE ME
from this world
[►]



Plus tôt dans la journée, au troisième étage d'un bâtiment assez ancien, une jeune femme inclinait la tête, le regard hagard, presque absent. Elle avait accueilli chez elle une personne qui n'était ni son père, ni sa mère. Une personne en qui elle faisait confiance sans raison particulière, juste parce qu'elle était là lorsqu'elle avait eu besoin de soutien, et quand personne ne pouvait ou ne voulait lui tendre la main. Ce jour là, elle souhaitait simplement lui rendre la pareille, quand bien même elle n'était pas une experte en la matière. Cammy Logan est une personne passionnée dans tout ce qu'elle fait. Les études, la cuisine, l'entretien des espèces végétales. Et en amitié, elle est prête à tout. Absolument tout. Du plus simple service au plus gros des sacrifices. S'il était encore de ce monde, Jin Mashimoto aurait pu en témoigner. S'il n'était pas à l'autre bout de la planète, Noahki Saigara aurait pu de façon désarmante, vous en fournir la preuve juste par la présence d'une bonne moyenne en Histoire sur une vieux bulletin de notes. Mais il ne fait pas bon de briser ce que Cammy a mis tant de temps à construire : à savoir, la confiance. Qu'en penserait Lawrence E. Swanster ?

Dis-moi, Yun-Jin... A quoi pensais-tu ? Toi, le couard, toi qui n'a pas su saisir cette main qu'une personne qui ne croit plus en l'espèce humaine te tendait, à quoi pensais-tu ? Lorsque tu l'as lâchement abandonnée sous un prétexte bidon, toi qui n'a pas su la regarder dans les yeux et lui dire que tu avais tout simplement mal ? A quoi pensais-tu ? Parce que la patience n'est pas une vertu prédominante chez toi ? Parce que tu en as marre de courir après des soi-disant chimères ?


DON'T GIVE IN
We can walk through the fields



Ici, dans cet appartement, une jeune femme remplit pour la énième fois une tasse de thé qui n'en fini plus de déborder. L'air n'est plus saturé d'humidité, la demoiselle n'utilise plus que de l'eau froide : elle n'a plus d'allumettes pour enflammer ce gaz qui s'échappe de la cuisinière. Elle approche ses doigts du bouton pour éteindre l'appareil ménager.

Elle se ravise. Dehors, le temps est magnifique. Une belle journée pour dormir. Cammy ferme la fenêtre, se réinstalle sur sa chaise après avoir accroché le norigae de son sac sur la chaise qui lui fait face.

- Mais qu'est-ce que tu racontes, Yun-Jin ? Nous sommes déjà amis. N'est-ce pas ?

Elle répète encore cette phrase, et pour monologue, baragouine quelques citations de romans et autres contes parmi ses préférés avant de rajouter ce qui suit.

- Il va falloir que j'en refasse. Que préfères-tu : jasmin, ou agrumes ?

Elle ne se lève plus, elle n'en a plus la force. Le temps n'est plus qu'une boucle, et dans l'espace illimité et lumineux de ce 40 m², un trou noir ce forme, aspirant tout ce qui est et qui ne sera probablement plus jamais. Plantes, petits accessoires de décoration plus ou moins vieux. Livres, livres, livres.
Souvenirs, histoire.
Vie.


Running around in circles feeling caged
By endless rules
Can you free me
Free me from this world
***
Go to sleep


Il va falloir que j'en refasse. Que préfères-tu : jasmin, ou agrumes ?


Allongée à même le sol, sur le tapis formé de sa boisson préférée, Cammy Logan, 23 ans, n'entend pas les coups qui tambourinent à la porte.

__________________________________________________
Autres comptes
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t8967-cammy-logan-23-ans-f-australienne http://keimoo.forum-actif.net/t7927-just-a-tear-drop-away#200099
 
The Show Must Go On
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Hillywood Show
» Retro Taco Show.
» Rétro Taco Show 2011.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls
» Chris Sabin Vs Big Show

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: ₪ Archives ₪ :: ► Disparition :: Archives Rp's :: Rp's 2014-
Sauter vers: