₪ Académie Keimoo ₪

The Future is like a puzzle with missing pieces: difficult to read, and never, never what you think.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une femme, un tableau et un homme !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une femme, un tableau et un homme !    Sam 11 Oct 2014 - 9:22

Aujourd'hui il fait beau, j'ai donc mis ma petite robe à fleurs. J'ai lissé mes cheveux avec l'aide de mon cousin, il est gentil c'est lui qui me l'a proposé hier soir on n'avait rien pas grand-chose a faire pour occuper notre soirée. Aujourd'hui malgré le beau temps je décide d'aller au musée j'aime bien les musées c'est souvent intéressant parfois il y des expos passionnantes et c'est calme personne y va jamais à par Éden pour ses exposées.

Je lui envoie un message à celui-là pour lui demander s'il va bien et ce qui fait ce soir pour savoir si je peux taper l'incruste.

Bon me voilà arrivée au musée il n'y a personne à cette heure-là je me promène donc de tableau en tableau regardant les toiles abstraites, puis ceux beaucoup plus réaliste. Je suis touché par certains tableaux vraiment beaux d'autres me font sourire. L'art !dommage que je sois si nul en dessins cela aurait été passionnant de savoir à dessiner, mais je suis nulle et ne veux pas apprendre on ne peut pas savoir tout faire j'ai déjà un don pour le sport jpeux pas savoir tout faire je ne suis pas superwomen.

Je m'assieds un instant mettant mes cheveux lissés pour une fois sur le côté. Je me sens belle à cet instant, je me trouve sexy dans cette robe qui épouse mes formes sans les mouler. Je saisis mon sac à main et pioche dedans le paquet de petits sablés a la violette que ma sœur a faite et ma bouteille d'ice tea. Je bois une gorgée et regarde le tableau en face de moi une femme blanche de dos assise sur une chaise on voit son visage dans un miroir face à elle, elle pleure. Je m'imagine que cette femme attend son mari partie en guerre, où son mari un marin parti en mer. Je ne souris pas vraiment et sors un petit calpin et un stylo pour écrire ce que je ressens face à ce tableau je l'écris en japonais.
Je remange un petit gâteau et bois une gorgée de ma bouteille. J'entends du bruit dans le fond du couloir je me demande bien qui peut être la à cette heure-ci.

La personne se met en face du même tableau ce qui me gâche la vue mais suis plus trop concentré perdue dans mes pensés. C'est un homme brun grand de taille sûrement plus vieux que moi. Je tousse m'étranglant en regardant l'homme pas concentré sur ce que j'ingurgitais.
Revenir en haut Aller en bas
Takuya Hibari
► Université - Deuxième année
► Université - Deuxième année
avatar

Genre : Non Binaire Vierge Cochon Age : 22
Adresse : Bougu
Compteur 173

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Une femme, un tableau et un homme !    Sam 11 Oct 2014 - 18:11

Jour de repos, je m'étais réveillé à 8H précises sans avoir besoin de réveil. A 9H j'avais mangé, et m'étais déjà habillé. Une veste bleue marine, un pantalon assortie et une mallette de cuir sombre qui tranchaient avec une chemise aux imprimés nuageux. J'ouvris la fenêtre, goûtant la tiédeur de la matinée lorsque les rayons du soleil se posèrent sur ma peau. Je ne travaillerais pas aujourd'hui.

Je sortis de l'Académie, cigarette au bec, me dirigeant vers le centre. Les élèves et le corps enseignant ne me connaissaient pas, ne se retournaient pas sur mon passage, et c'était mieux ainsi. J’espérais n'être jamais connu ici, que ce soit pour de bons ou de mauvais actes, car je savais qu'un homme ayant de l'attention n'est pas un homme libre et que je n'étais peut-être pas assez fort pour tenir mes engagements avec la pression des regards en plus. Pourtant, je savais également que tôt ou tard, je serais confronté à ces mêmes regards, je n'avais qu'à repenser à ma petite discussion avec Ueno pour m'en rendre compte, les nouvelles à Keimoo vont vites, trop vites.

Keimoo n'était pas Tokyo, et son centre n'était pas Shibuya, cependant les immeubles qui se dressaient de part et d'autres suffirent à me rappeler ces dernières années. Je détestais la nostalgie, elle m'était contre-productive et désagréable, aussi je décida de me changer les idées en faisant le touriste, me fondre dans la foule, au moins durant une journée.

Je m'excentrait de l'oppression du centre, marchant rapidement j'arrivais dans un autre quartier, plus bas, plus espacé, moins stressé mais ô combien plus vivant à mes yeux. Un des panneaux indiquaient la direction à prendre pour se rendre au musée de la ville, mes pas empruntèrent naturellement ce chemin.

J'entrais rapidement, peu de monde se pressait à l'entrée, encore moins à l'intérieur. Cela me plut, les tableaux, sculptures et vestiges d'époques oubliés pouvaient rester à peu près tranquille pour le moment.

Un des tableaux attira mon regard. Réaliste, celui-ci représentait une femme devant son miroir, de dos. Je crois qu'elle pleurait. Sans aller jusqu'au chef d’œuvre, le talent était là, l'originalité non. Je croisa mes bras derrière mon dos, la femme, avec son visage occidental et ses yeux légèrement bridés aurait put être ma mère. Était-elle ainsi en ce moment ?

Une quinte de toux me fit me retourner, mécontent de m'être fait ainsi dérangé dans mes pensées. J'abaissais les yeux, une jeune femme se tenait assise derrière moi, elle devait s'être étouffée avec un de ses gâteaux qu'elle tenait encore dans sa main. Je me déridais légèrement, cela arrivait à tout le monde.

« Un peu d'eau mademoiselle ? » Proposais-je avec un sourire en coin, ouvrant ma mallette dans le même temps.

Lui tendant une bouteille d'eau et attendant qu'elle reprenne son souffle pour me répondre, je la dévisagea. Peau sombre, cheveux sombres, jeune, jolie, sans doute. Son age devait être à peu près égale au mien, ce qui faisait d'elle une probable élève de l'académie.

J'espérais alors qu'elle ne s'adressait pas à ses interlocuteurs de la même manière qu'une certaine Fuyuko, car ce genre d'échange au milieu d'un musée ferait tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une femme, un tableau et un homme !    Lun 13 Oct 2014 - 23:03

Le garçon s'est assis à côté de moi. Je continue à tousser puis ça passe je le regarde avec les larmes aux yeux à cause de la toux. Je lui souris il me propose de l'eau que j'accepte en prenant la bouteille. Je bois des deux gorgées et lui souri une nouvelle fois, un sourire angélique je suis dans mon humeur d'ange aujourd'hui.
« Merci pour l'eau, c'est gentil j'ai réussi en m'étouffer avec un gâteau à la violette, ils sont pourtant super bon »

Je ne me suis pas présenté je m'en rend compte que maintenant. Je peux observer le visage de l'homme à mes côtés, un brun ténébreux des yeux qui percent les miens qui sont noirs. Ma main touche mes cheveux je me sens mal à l'aise de le regarder comme ça, je baisse le regard et lui redonne sa bouteille.
Je devrais peut-être me présenter le silence semble durer une éternité.
« Je me suis pas présenté désolé, je suis Clémentine Simon et toi . À part être mon sauveur bien sur ? »

Je lui souris sur ses mots, mon regard se plante dans le sien j'attends sa réponse avec impatience. Mon téléphone vibre un message de mon cousin : « Je te rejoins si tu veux . » Je lui réponds de ne surtout pas me rejoindre que je ne suis pas seule je te raconte ce soir. Je remets mon téléphone à coque rose dans ma poche
Je le regarde souriant et détourne les yeux je touche les cheveux frénétiquement. Vous connaissez cette impression d'être gênés face à une personne que vous ne connaissez pas, il vous impressionne. Il vous donne envie de courir loin très loin. Ben c'est exactement ce que je ressens en ce moment. Cette sensation nouvelle, bien qu'agréable me semble étrange. Je n'ai jamais ressenti cela même avec Rei et pourtant je l'aime beaucoup je ne me sens pas aussi gêné et attiré par lui. Je sens mon coeur battre à la penser de Rei et quand je regarde ce garçon face à moi c'est dans mon corps que cela s'agite, mes mains deviennent moites et mes yeux ne soutiennent son regard que très peu de temps.
Je le regarde maintenant dans les yeux et ma main frôle la sienne, j'attrape mon paquet de sablé et lui en propose un.
« Tu en veux un . C'est ma sœur qui l'est à fait ils sont super-bon »

Je lui souris en le regardant dans les yeux, je continue à faire glisser ma mèche de cheveux sur mes doigts fins.
Revenir en haut Aller en bas
Takuya Hibari
► Université - Deuxième année
► Université - Deuxième année
avatar

Genre : Non Binaire Vierge Cochon Age : 22
Adresse : Bougu
Compteur 173

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Une femme, un tableau et un homme !    Mar 21 Oct 2014 - 23:35

Je la regarda un moment tandis qu'elle se remettait doucement. Jeune, environ mon age dirais-je, taille moyenne, jolie, sans doute, étrangère, sans doute aussi. Elle me souri gentiment, je repris ma bouteille, près à reprendre la visite sans attendre autre chose de sa part, aussi je fus légèrement surpris lorsque celle-ci continua.

« Merci pour l'eau, c'est gentil j'ai réussi en m'étouffer avec un gâteau à la violette, ils sont pourtant super bon. »

Je lui souris, autant se montrer poli, souhaitant lui répondre mais celle-ci ne me laissa pas le temps et reprit, gênée.

« Je me suis pas présenté désolé, je suis Clémentine Simon et toi . À part être mon sauveur bien sur ? »

Française donc, et celle-ci semblait vouloir continuer notre discussion. Je regardais ma montre, quitte à passer pour un malpolie, j'avais encore le temps, autant en profiter, voir ce qu'elle pouvait m'apporter. Je m'assis à côté d'elle alors que celle-ci tapotait discrètement sur son téléphone. Je me présentais la voix légèrement rauque, regardant tout à tour le tableau nous faisant face et la femme assise à mes côtés.

"Takuya Hibari, enchanté."

Elle s'agitait sur le banc, le teint rose, pliant et dépliant ses doigts. J'observais son manège sans en avoir l'air et avec recul. Je n'avais pas l'habitude de susciter ce genre de réaction, l'air bien trop hautain et distant, voir franchement antipathique, pour attirer. Histoire de cœur j'avais eu, il y a quelques années, une fille encore plus cynique et froide que moi, cela n'avait pas été de tout repos mais j'en gardais de bons souvenirs. Enfin, pas vraiment le type de fille de Keimoo, quoique vu certaines, et encore moins celle qui se tenait juste à côté de moi. Pourtant celle-ci se prêtait à ce jeu, absurde.

« Tu en veux un . C'est ma sœur qui l'est à fait ils sont super-bon »

Je la regarda dans les yeux un moment, un sourire que je savais désarmant au visage., lui répondant d'une tirade mi-blagueuse, mi-sarcastique.

"Avec plaisir, je ne peux jamais rien refusé d'une femme que je viens de sauver d'un dangereux sablé."

Je souhaitais jouer un peu, après tout j'avais la journée, pourtant je ne pouvais pas m'empêcher de me moquer de moi même, mon tatouage lui même semblait rigoler de moi. J'étais ridicule et stupide, me disais-je, je ne la connaissais pas, elle ne me connaissait pas et nous ne vivions visiblement pas dans le même monde avec ses manières d'ange.
Malgré ces réflexions internes, je ne laissais rien transparaitre, je jouais, assis sur un banc dans un musée, au séducteur à deux yens.

"Et tu es à Keimoo non? Je me trompe?"

Ridicule vous dis-je.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une femme, un tableau et un homme !    Mer 21 Jan 2015 - 19:35

Je le regardais dans les yeux maintenant. Mon téléphone se remet à vibrer je le regarde mon cousin qui me demande si je suis avec Rei et qui faut absolument que je lui raconte et qu’il a un truc à me dire aussi. Je range mon téléphone avec un sourire mais ne lui répond pas.
Le jeune garçon Takuya, je pense donc vu son prénom et ses traits qu’il est Japonais. Je me sens un peu idiote face à ce garçon un eut trop beau. Il prend un des gâteaux que ma sœur a faits avec bonté pour moi. Hanna est super-gentille en ce moment avec moi je crois qu’elle est amoureuse d’un garçon de sa classe la petite princesse en robe devient une grande princesse mais toujours en robe rose. Je suis perdu dans mes pensé puis me reconcentre sur lui pour répondre à sa dernière question si je suis à keimoo.
« Oui je suis à l’université de Keimoo, j’étudie la psychologie me spécialisant dans les troubles dus à l’enfance et toi tu es a l’académie . Je ne t-y ai jamais croisé »

Je me ressaisis moi championne d’escrime ne pouvait pas montrer que j’étais impressionné par ce garçon j’avais l’air ridicule et je m’en rends bien compte.
Je regardai le tableau en arrière-plan et si cette femme se levait et partait qu’est-ce qu’elle irait faire ? Sans doute qu’elle essuierait ses larmes. J’avais toujours mon carnet à la main je regardai le garçon dans les yeux.
« J’aime ben se tableau il est beau, pas original certes mais il me fait ressentir quelque chose »

Une phrase un peu comme perdu, je regarde le garçon et prends un sourire angélique. J’entame un autre gâteau.

« Ta vue ils sont on non . Ma sœur et un génie des cuisines moi pas du tout mais je n’ai aucune idée de pourquoi je te raconte ça »

Je souris bêtement, je crois que je j’aime bien parler de tout est n’importe quoi avec les gens Éden a raison je suis bien trop sociable. Mais j’ai l’impression que je dois combler les vides avec ce garçon les vides m’angoissent je fais la même chose avec Rei sauf si l’on s’entraine au basket. Je regarde le garçon le dévisageant en essayant de rester discrète, je souris, je fais glisser une mèche de cheveux sur mes doigts en me demandant si ce garçon est sportif . Et ce que cela donnerait un terrain de basket ou une piste d’escrime. Je sais parfaitement que j’ai l’air idiote je dois l’être un peu en effet.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Une femme, un tableau et un homme !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Milah ? Quelle erreur pour une femme d'attendre que l'homme construise le monde qu'elle veut, au lieu de le créer elle-même. [Anaïs Nin]
» “Une femme qui se laisse enlever est toujours ravie.” [Elliara]
» [Event&Libre] First celebrations in Kanto
» Make one last appeal for the life I lead ? Tommy J.
» [Matroos] L'habillement à Matroos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: Archives Rp's :: Rp's 2014-
Sauter vers: