₪ Académie Keimoo ₪

If you get tired, learn to rest, not to quit.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Escrime synonyme de défouloir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Escrime synonyme de défouloir   Mar 26 Nov 2013 - 15:15

Bonjour, ici la présidente du club d’escrime.

Je vous propose une séance de sport. (Dit comme ça, ça fait peur mais attendez de savoir la suite)

Je vous propose une séance de sport spéciale pour se détendre et déstresser
Pop’… voulant entrer dans la belle robe rose pour le bal venez faire une séance de sport pour brûler des calories.
Vous les racailles, rebelle il est temps de se défouler sur vos ennemis à travers un mannequin. Sans risque de se faire renvoyer.
Vous gotiques, crépies, punkintello il est temps de se défouler avant les examens.  
Les artistes, il est temps de découvrir une forme d'art
Le sujet est pour tout le monde.  
Le but est simple je vous donne une arme et un masque. 
Il y a plusieurs mannequins et vous devez frapper dessus par n’importe quel moyen (avec l’arme qui sera le sabre). Pour vous motiver vous pouvez imaginer des gens que vous n’aimez pas, ramener des photos. Et tout ça sur un fond musical . (Profitez'en pour nous faire partager la musique que vous écoutez en ce moment.)
J’appelle cette animation : Ce défouler avant les fêtes de fin d’année et les examens(ça fait perdre des calories en plus)
Quelques règles : 
-L’arme est forcément un sabre
-Interdiction de lancer l’arme
-Interdiction de frapper les autres participant
-Obligation de porter le masque
Et obligation de s’amuser.
Venez-vous défouler. (Tous se passe en Rp)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Escrime synonyme de défouloir   Mar 3 Déc 2013 - 3:19

[Hors Jeu : Désolé Clémentine, je me sers de ton personnage comme d’un PNJ. Vu que je ne poste qu’un OS. LuvYou, Sister.]

Après tout ! Lun rentra dans la salle d’Escrime. Il regarda à gauche, à droite et se rendit jusqu’à Clémentine pour lui demander un sabre. Il n’était pas habitué à cette arme, mais après tout ! Pourquoi pas !?
La rage qu’il accumulait depuis des mois, ses mensonges à sa famille et ses amis, sa dépendance à la drogue, la prostitution pour survivre oublier, sa haine pour Brisebois, sa rage du monde extérieur, il pouvait bien faire ressentir tout cela. Si ça permettait de se calmer …

Le blond regarda autour de lui, à nouveau. Personne n’était là. Souriant, il se rendit en direction de l’ordinateur portable.



La musique lancée, il se rendit jusqu’au mannequin et y colla la photographie d’une personne. Après l’avoir fixé un instant, le blond de recula. Il tendit le sabre et, à l’aide de la lame gifla le mannequin. De plusieurs coup,le temps des minutes de la musique.

Et de la suivante.



Et de la troisième.



A bout de souffle, avec si peu d’efforts, le blond soupira. Il reposa l’arme et se rendit en direction des douches et fit un geste de la main à Clémentine pour lui souhaiter bonne chose. Il en profita pour lui laisser un paquet de dragibus avec un sourire taquin.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Escrime synonyme de défouloir   Sam 14 Déc 2013 - 5:05


Et si le monde est bruyant, Rydia n’entend rien d’autre que le bourdonnement diffus du sang dans ses oreilles, qui tambourine violemment contre les parois de ses capillaires sanguins. La jeune femme se complait dans cette atmosphère, s’isole dans les vibrations de son propre corps. Et elle frappe, elle frappe sans prendre le temps de s’arrêter pour voir si les coups atteignent correctement leur cible, elle frappe comme une tornade déchainée. Le masque camoufle la frustration peignant ses traits, la grimace qui retrousse mauvaisement ses lèvres.

Le poids du sabre entre ses paumes. Le sang explosant contre ses tympans. Puis rien d’autre. Pas de dame à l’hôpital, pas d’examen imminent, pas de Yuki sans sourire, pas d’absence de temps pour acheter ses cadeaux de Noël. Elle frappe. De longues minutes, une heure certainement, piaffant ses cris tel un cheval aux rennes lâchés.

Cette activité est une charmante idée, le genre qui laisse le corps de la féministe se cambrer tout entier en une impression très nette d’exister. Elle n’a pas besoin de se concentrer sur son stress, pas besoin d’analyser les émotions contradictoires qui vrombissent dans son système limbique, non, tout ce qui importe son les coups, le champ d’action qu’elle arrive à observer de par-dessous son masque. Elle la sueur humecter le derrière de sa nuque, se perdre dans ses cheveux, alors que sa respiration s’alourdit. Ce n’est que lorsque ses jambes tremblent sous le poids d’un effort qu’elle n’a pas l’habitude de faire qu’elle s’arrête, ses genoux heurtant le sol en un bruit sous.

Ses doigts viennent retirer le masque de sa tête et ses cheveux de jais se répandent en un désordre immonde autour de son visage. L’étudiante respire lourdement, toisant le mannequin qu’elle vient de rouet de coups de par-dessous ses cils, le menton à peine incliné.

Hm. Peut-être devrait-elle songer à s’inscrire à un club de sport de combat plus corporel que le kyudo. Le temps lui manque, songe-t-elle distraitement, accrochant ses ongles contre son scalp dans un mouvement succinct qui ramène une partie de sa tignasse vers l’arrière. Elle se relève lentement, prenant bien soin de remettre le matériel emprunté à sa place et s’assurant de décocher un sourire bienveillant à la tenante du club.

Elle reviendra peut-être, de temps en temps, si on le lui permet, pour décharger son corps de toutes les ondes nocives qui le pollue. Oui.

Rydia sort de la salle d’escrime plus légère que lors de son entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Escrime synonyme de défouloir   Dim 15 Déc 2013 - 21:22



...
Je rentre dans la salle d’Escrime et je me dirige vers Clémentine. Je compte pas m’amuser avec un de ces cure-dents qui lui plaît tant. Je suis juste venu lui porter un café et l’écouter jaser et râler sur le manque de participations. J’aime bien l’entendre râler, c’est comme une musique à la radio qui nous réveille le matin. On fait pas attention aux mots, on fait juste attention au rythme.

Puis, je mets à jaser à mon tour. Je parle beaucoup contrairement à ce qu’on pourrait croire. Installer sur un banc, mon ordinateur portable sur mes genoux, mes doigts notant mon dernier essai et mes dernières analyses, je distrais mon cerveau de mots à la suite. Je lui raconte la dernière venue d’Ethan au garage, son engueulade incompréhensible avec Lun Marv et leurs disputes qui les a conduit à s’ignorer royalement. Je comprends rien à leurs histoires et ça me gonfle. Lun me gonfle à toujours mal prendre les choses. Il est comme ça. Fragile. Il a besoin d’être rassuré.

Parfois je me demande si le destin ne m’a pas placé sur sa route pour empêcher tout ça. Pour conduire le cœur vers le silence et lui faire entendre la raison d’un cerveau.

Je continue à causer, du doctorat particulièrement, de noël avec mes parents. Je dois aller à Tokyo, ça me gonfle. Je dis que j’irais pas. J’irais sûrement. Toute ma famille y va ! Je me vois mal changer d’avis.

A moins qu’ils ne changent d’avis et ne viennent ici pour éviter que mes grands-parents et arrière-grands-parents ne se déplacent.

Fin d’heure, fin de discussion. Je dois retourner bosser. Je range mon ordinateur portable, je fais un signe de la main à Clémentine. On se voit plus tard et je me barre.

 
...
Revenir en haut Aller en bas
Hisaka Rika
♣ Université - 2ème année
avatar

Genre : Masculin Poissons Rat Age : 21
Adresse : 15 Rue du Tatami, Quartier Hebi
Compteur 582
Multicompte(s) : Hayden Yoshida

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Escrime synonyme de défouloir   Mer 18 Déc 2013 - 17:04

Je ne me rappelle pas être venu dans cette salle par intérêt, non...à la base j'étais juste venu pour regarder les autres se ridiculiser à taper sur des vulgaires mannequins. Les festivités approchent à grands pas, ce sont les derniers moments que je passe au lycée avant de rentrer chez moi pour quelques jours. Un élève passe devant moi, je m'apprête à me lever pour lui céder ma place sur le banc, mais je me rends vite compte qu'il n'a pas envie de s'asseoir. D'un geste satisfait, il retire son masque et pose son...sabre juste à côté de moi, le tout avant de s'en aller, loin de moi, en dehors du bâtiment. Je pousse un soupir, décidément, les gens sont de moins en moins civilisés, ils laissent traîner leur bordel partout. Alors que je ramasse rapidement l'équipement posé à mes côtés, je me mets en tête que je vais juste le ramener au capitaine du club puis quitter cet endroit pour squatter un autre local. L'escrime, c'est bien à regarder d'un petit oeil amusé.

Mais alors que je me dirige vers l'endroit où sont entreposés les autres masques et armes, je sens quelque chose ou plutôt quelqu'un me pousser vers l'avant, là où se trouvent les mannequins. C'est lorsque je le regarde avec l'air interrogatif le plus innocent possible que je comprends ce qu'on attend de moi, je m'apprête à protester, mais un autre élève râle derrière moi parce qu'il n'a pas toute l'après-midi et aimerait bien passer avant la fin de la journée.

Je ne trouve pas le courage de rétorquer, j'enfile le masque et empoigne le sabre, bon...ça ne fonctionne pas comme dans les jeux vidéos mais ça devrait aller quand même, pour ne pas trop me mettre la honte. Pense à quelque chose qui te donne envie de frapper Hisa ! Enfin, en ce moment, le sentiment qui domine le plus chez moi, c'est l'envie de réconfort moral. Non seulement les examens me filent la flemme intergalactique, mais depuis peu j'ai appris que Naoko avait été hospitalisée suite au tremblement de terre d'Août. Je m'en veux un peu quand même de ne pas avoir pris de ses nouvelles, quel genre d'ami suis-je ?

Sans m'en rendre compte, je frappe le mannequin avec de plus en plus d'ardeur, pourquoi est-ce que je me retrouve à faire ça ? Est-ce ça, la colère ? La rage ? Etant une personne habituellement très calme, il est difficile pour moi de connaître la véritable nature de mes propres sentiments. Je ne m'étais jamais rendu compte qu'un tel sport pouvait être jouissif dans ce genre de moments, ceux où vous êtes complètement perdus avec vos propres émotions. Alors que j'assène un violent coup de sabre à ma cible immobile, je songe à tous ces gens, à Rin notamment, ce garçon avec qui je me suis disputé à la piscine la dernière fois.

Combien de temps est-ce que je suis resté là, à m'acharner sur un jouet sans aucune raison valable, combien de temps m'a-t-il fallu pour tomber à genoux devant cette figure immobile, la chemise trempée et le front dégoulinant de sueur ? Je réalise alors que l'on m'observe, je me relève et retire mon masque en inspirant une grande bouffée d'air. Je baisse les yeux pour ne pas croiser le regard des autres élèves, traverse l'espace qui me sépare de l'autre bout de la salle, je tends timidement l'équipement à la capitaine du club avant de quitter les lieux...Le sport c'est épuisant, quand même.

__________________________________________________




Lonely boy

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t9008-hisaka-rika http://keimoo.forum-actif.net/t9035-journal-de-bord http://keimoo.forumactif.com/t9679-livret-scolaire-d-hisaka-rika
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Escrime synonyme de défouloir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Escrime synonyme de défouloir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Escrime synonyme de défouloir
» Apprenez avec le Maître d'Escrime
» traité de métallurgie- Escrime
» Chaque jour est synonyme de renouveau
» Ces lettres sont devenues synonyme de malheur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: Archives Rp's :: Events :: Event2013~₪ Endofyear ₪ :: ► Animation des Clubs-
Sauter vers: