₪ Académie Keimoo ₪

In a decade, will you be there ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lawrence E. Swanster
● Université - 4ème année - Président Cuisine/Thé - Vice Président Jardinage/Ikebana
● Université - 4ème année - Président Cuisine/Thé - Vice Président Jardinage/Ikebana
Lawrence E. Swanster

Genre : Masculin Balance Coq Age : 25
Adresse : Hiryuu : 03 rue de la Chance, app: 11.
Compteur 177
Multicompte(s) : Kohaku J. Mitsumasa | Creepy

KMO
                                   :

HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] Empty
MessageSujet: HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ]   HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] EmptyMer 12 Juin 2013 - 1:02

Hi, call me Mister Sunshine.

Because don’t you think it’s easier to smile ?





Chaleur diluvienne, chute de rayons solaires, halos orangés rougis par la lumière, l’été, saison chaude et impitoyable, se manifestait au Japon avec une frénésie passionnelle. Elle éloignait les élèves les moins studieux de leurs travaux et les plongeait dans l’ardent désir de vaquer à des activités siégeant hors de leur curriculum scolaire. Lawrence faisait partie du lot, appréciant les rayons orangés, bourrés de rayons UV dont le violet s’infiltrait dans ses pores comme un poison, alors que ceux-ci qui percutaient son corps dénudé. Peu d’occasions prêtaient à ce qu’on retire ses vêtements en public, au Japon, mais la plage et certaine activités sportives comptaient parmi ses raisons valables. C’est pourquoi, en ce jour de Juin brillant de soleil et de vie, le jeune populaire arpentait les dunes claires de la plage en compagnie de d’autres gens de sa caste, des amis lambdas dont certains apparaissaient régulièrement dans son quotidien et d’autre s’étant joint à la sortie plus par soucis de côtoyer les gosses de riches de l’Académie Keimoo. Ils s’étaient établis, groupe d’environ six personnes qu’ils représentaient, tout  près de l’eau , plantant un parasol dans le sable et l’entourant grossièrement de leurs serviettes aux teintes chatoyantes et criardes.

Certaines choses ne semblaient pas changer, peu importe le pays, et Lawrence, s’il fermait les yeux et se concentrait sur la chaleur environnante, sur l’air brouillant et l’atmosphère lascive, avait presque l’impression d’être de retour chez lui. Excepté que chez lui,  on n’entendait pas des exclamations nipponnes à tout va et que le blond naturel de ses cheveux ne détonnait pas dans un océan de charbon ou de teintures étranges. Soit, c’était avec le sourire aux lèvres et ses yeux bleus scintillant de bonheur, parce que le jeune Swanster aimait profiter des bonnes occasions, qu’il étendait une dose généreuse de crème solaire sur tous les endroits accessibles de son corps, prévenant  ainsi de douloureux et affligeant coups de soleil et autres dommages gracieuseté des rayons de poison violet. Il écoutait distraitement les piaillements de ses ‘amis’ et glissaient quelques commentaires enjoués ça et là, lorgnant la foule et remarquant de nombreuses têtes familières, d’autres élèves de l’Académie qui profitaient de leur journée de congé hebdomadaire pour s’amuser au lieu de travailler.

Personnellement, Lawrence prévoyait rattraper son retard en soirée, espérant secrètement que son déstabilisant, mais remarquablement intelligent lorsqu’il y mettait du sien, ami, Joshua, serait disponible. Il était toujours plus agréable de travailler dans la bulle critique qu’érigeait Kohaku, passant des commentaires à tout va sur le sens que pouvait prendre le travail ou sur la tâche à exécuter pour pouvoir récolter une bonne note. ( « Même, si en fais, j’ai envie d’écrire FUCK YOU en grosses lettres sur la feuille, parce que ce travail c’est juste trop con. Mais Ryo ne serait pas content, I guess. » ) Ce faisant, il mettait le petit tenaillement que sa procrastination laissait retentir dans sa tête dans un coin reculé de son esprit et se jetait corps et âme dans la journée à venir.

Ses ‘potes’ et lui avaient opté, pour commencer en beauté, pour une partie de ballon tout ce qu’il y avait de plus banal. Réminescente d’une partie de volleyball qu’on aurait dépouillé de ses règles, le groupe s’était divisé en deux équipe et s’envoyait un gros ballon bariolé de fraises et d’ananas surréalistes, jaunes, rouges et orangés, par l’intermédiaire de services foireux et de ‘smash’ vicieux. Les exclamations et cris allaient de bon train et la partie se voyait déjà bien entamé lorsque se présenta la troisième opportunité à Lawrence d’exécuter un ‘smash’. L’intérieur de sa paume heurta le plastique de plein fouet, déviant lourdement pour réaliser un ricochet sur le parasol le plus près avant de finir sa course sur la tête d’une jeune femme qui profitait, elle aussi, d’un séjour dans le sable.

« Oh, God. »

« HEADSHOT ! », hurla l’un de ses compères, ricanements amusés déboulant hors de ses lèvres, alors que Lawrence s’approchait de sa victime, vaguement embarrassé par son manque d’adresse.  

«  Je suis désolé, Miss ! Mon tir a manqué de précision. »


__________________________________________________
HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] 2ykzvpz


Remember.:
 


Dernière édition par Lawrence E. Swanster le Mer 24 Juil 2013 - 22:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t7886-lawrence-e-swanster-100 http://keimoo.forum-actif.net/t8299-swan-s-lake
Invité
Invité
Anonymous


HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] Empty
MessageSujet: Re: HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ]   HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] EmptyMar 18 Juin 2013 - 9:34

Un nouveau pays, une nouvelle école, un ami d'enfance qu'elle doit surveiller comme on lui avait dit, même si dans un sens ces deux là se surveillaient mutuellement. Heureusement pour eux ils n'étaient pas tout le temps fourrés ensemble, sinon on n'aurait pu croire à un vrai petit couple, alors qu'il ne se supportait pas, mais, malgré ça ils étaient assez souvent fourrés ensemble, ce qui contredit toute sa logique dans sa petite tête à notre Louise. Mais, aujourd'hui était un autre jour et elle comptait bien profiter pour visiter d'autre endroit que cette charmante école, ou elle en avait déjà fait le tour et encore le tour, qui a chaque tournant lui donnait l'impression de découvrir encore quelque chose de nouveau. Oui cette école était vraiment grande, un peu plus grande que la sienne en Amérique, mais, bon ce n'est pas encore si extraordinaire comme elle pense, après tout plus une école est grande et plus il y a de chance pour braver les interdits.

C'est ainsi qu'aujourd'hui, par une chaleur intenable, qu'elle eut une idée elle avait entendu parler de la plage par certains de sa classe, et comme Louise adore la plage, elle se dit que ce jour serait parfait pour aller un peu visiter cette plage qui avait l'air si extraordinaire de ce qu'elle entendait, même si pour elle une plage reste une plage, celle-ci devait être extraordinaire sûrement pout les amoureux ou quelque chose dans ce genre. Elle se prépara donc pour aller à la plage et comme elle ne fait pas la moitié des choses, elle avait tout prévu du bikini à la boisson en partant par la crème à bronzé et ainsi de suite. Elle avait décidé d'y aller à pied toute manière ce n’était pas loin et qui dit sportive dit ne pas prendre trop les transports et surtout elle n'aime pas gaspiller son argent pour rien alors qu'elle sait très bien sans passé, malgré que c'est une fille riche, on ne dirait pas au premier abord, certes en tout cas sa ce voyait moins que Lucas c'est sur.

C'est ainsi qu'après plus ou moins 1h30 de marche tout en prenant son temps, elle arrive enfin à cette charmante plage qui quand elle était arrivée était déjà bien bondée, elle qui n'aime pas spécialement le monde la voilà en pleine effervescence de gens. Mais, ça ne va pas l'arrêter pour autant oh que non, s'il faut même qu'elle fasse un parcours du combattant pour trouver sa place elle le fera, elle veut profiter de cette plage et rien ne l'arrêtera même pas le fait de se ramasser du sable sur elle en passant à côté d'une enfant qui jouait avec sa pelle et son seau. C'est ainsi qu'elle trouva un coin assez charmant, pas trop de monde, juste un groupe de jeunes gens qui jouait au Beach volley et pas beaucoup d'enfants par la avec leurs parents, mais, c'est parfait comme endroit, elle installa sa serviette, mis des cailloux pour qu'elle tienne, une fois ceci fait, il était temps de profiter du soleil, elle enleva son short, sa blouse pour laisser apparaitre un beau maillot orange, elle rangea ses affaires dans son sac à dos, sortit ses lunettes de soleil et son Ipod pour écouter de la musique, elle ne s'était pas spécialement fait amie avec ceux de l'école, donc c'est toute seule qu'elle profitera de ce petit moment se détende.

Elle s'installe enfin se mit de la crème pour ne pas cramer, et c'était partit pour faire la carpette de plage, tout en calculant pour se retourner sur le dos après tout il ne faut pas qu'un côté soit plus bronzé que l'autre n'est-ce pas? Passons et faisons-nous bronzé.


*si c'est ça la vie de lycéenne j'y reste autant qu'on veut dans cette école*

C'est ainsi qu'après quelques heures, et parce qu'elle s'était un peu endormie il faut bien l'avouer, elle s'était déjà retournée trois fois et là elle était sur le ventre, lorsqu'elle se reçoit un ballon en plastique sur la tête, elle se redresse d'un coup, non pas parce qu'elle a eu mal, mais le ballon était tombé de l'autre côté de son corps, elle s'était assise et avait maintenant le ballon en main, quand elle regarde à qui il appartenait, mais en tournant simplement la tête sur le côté elle vit un jeune garçon debout à côté d'elle et qui venait sûrement de s'excuser, ben oui elle a dû deviner puisqu'elle avait de la musique dans les oreilles. Elle coupa celle-ci et le regarda ainsi donc c'est lui qui a tiré dans le ballon et qui lui ait atterri sur la tête. Elle lui répondit donc en japonais avec son accent, oui elle ne sait pas encore l'enlever et elle n'y peut rien. Elle remonta ses lunettes sur sa tête de façon à voir ce jeune homme.

"Pas de soucis, ce ballon t'appartient donc, tiens attrape."

Elle lui lança avec un peu de force, bon certes ce n’était pas la même chose que le base-ball, mais, un sport est un sport et Louise adore le sport. Quoi? Oui normalement dans cette situation une jeune fille normale aurait vu un beau mec comme lui aurait certainement commencé à vouloir le draguer. Ben désolé Louise n'est pas de ce genre-là, c'est peut-être pour ça qu'elle n'était pas aussi populaire que Lucas, non au lieu de ça elle lui a relancé son ballon avec force et pas de grâce, comme une populaire ferait. Bah elle n'était pas là pour draguer non plus, elle n'était pas venue dans cette idée. Elle regarde le groupe un peu plus loin, qui avait l'air de faire des signes puis repris attention sur le jeune homme.

"Je crois qu'il t'attende pour continuer votre partie"

Fit signe de tête vers les amis de celui-ci qui continuait de faire des signes, qu'elle ne comprenait pas spécialement. Au moins lui il avait déjà des amis, pas comme elle qui a eu du mal à s'intégrer dans cette école.
Revenir en haut Aller en bas
Lawrence E. Swanster
● Université - 4ème année - Président Cuisine/Thé - Vice Président Jardinage/Ikebana
● Université - 4ème année - Président Cuisine/Thé - Vice Président Jardinage/Ikebana
Lawrence E. Swanster

Genre : Masculin Balance Coq Age : 25
Adresse : Hiryuu : 03 rue de la Chance, app: 11.
Compteur 177
Multicompte(s) : Kohaku J. Mitsumasa | Creepy

KMO
                                   :

HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] Empty
MessageSujet: Re: HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ]   HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] EmptySam 27 Juil 2013 - 14:17


Les joues rosies par l’embarras, un sourire incertain flottant sur ses lèvres, Lawrence observait la jeune femme qu’il venait d’indisposer par l’intermédiaire de son tir, s’excusant promptement. Déjà qu’à la base s’humilier de la sorte prouvait être dérangeant, c’était encore pire lorsque la victime de son humiliation s’avérait être une fille. Jolie, pas japonaise et lui rendant la monnaie de sa pièce, son ballon en l’occurrence, avec une force insoupçonnée. C’était comme se faire démonter par sa petite sœur dans une partie de jeux vidéo. Lawrence attrapa le plastique glissant entre ses doigts, manquant de l’échapper et s’indignant mentalement à la pensée de la possibilité de subir une seconde vague d’embarras. Vraiment Swanster, n’échappe plus rien et ne laisse plus tes tirs dévier ailleurs que dans l’eau pour le reste de la journée. Il ne manquerait plus que tu heurtes un gamin, la prochaine fois. Bon il ne s’agissait que d’un accident et un peu de tact suffirait à réparer les pots cassés, mais tout de même.

Lorsqu’il exerça une poigne suffisamment solide sur le jouet sphérique, le populaire blond laissa une main voltiger jusqu’aux longues mèches ondulées qui s’étaient échappées de sa queue de cheval et ajouta à son sourire une pointe de gratitude.

« Merci beaucoup. Et encore désolé. »

Il promena son regard sur la silhouette de la demoiselle, détaillant l’aspect du maillot de bain, pour passer sur les courbes, plonger sur les clavicules et glisser sur des bras bien définis. Hm. Le fils de riche lança un regard de biais à ses amis, réceptionnant au même moment la remarque de la brunette. Une proposition d’office, qui en plus d’être polie et bien avenue, immisçait la victoire dans son esprit. Vive la plage est les petites joies qu’elle procurait. Et les petits avantages, surtout.

La jeune femme lui signala que ses amis l’attendaient, bien qu’on pouvait aisément les entendre lui hurler de retourner continuer la partie, parmi d’autres commentaires plus ou moins reluisants, digne de la gente masculine adolescente qu’ils représentaient. Lawrence étouffa un ricanement et s’arma de son sourire classique, celui qui vous susurrait qu’il avait grandit dans l’or, qui jetait le doute dans votre esprit. Un prince ? Ou un simple prétentieux ?

Il se pencha légèrement en avant et tendit sa main à l’inconnue.

« Il y avait de la force derrière ce tir, Miss. Je peux vous inviter à vous joindre à nous ? »

C’était bien de le souligner, car, en effet, elle semblait posséder une force notable qui pouvait devenir un atout lorsqu’implantée dans un contexte sportif, une brutalité suffisamment féminine pour aussi pouvoir servir de distraction. Un mélange de rose et de jaune, pour le plaisir d’un voir un chaleureux orangé  fleurir. Une pierre deux coups, dans le profit d’une ruse innocente.

Peu désireux de la voir refuser son offre, le populaire renchérit sur ses précédentes paroles, dévoilant ses intentions de victoire à celle qu’il avait percuté avec le ballon de plage bariolé de fruits criard et espérant que son honnêteté mise de concert avec son intérêt prouverait suffisant pour la convaincre. Après tout, plus on est de fous, plus on rit et Lawrence était d’abord et avant tout là pour s’amuser, décompresser et saluer l’été de manière adéquate. De l’eau salé, des couleurs à n’en plus finir et de la nudité, bonjour l’été.

« Avec quelqu’un comme vous dans mon équipe, je suis certain que j’aurais davantage de chances de gagner. »

L’incident qui l’avait propulsé à la rencontre de cette inconnue, probablement une autre étudiante, vu son gabarit se trouvait déjà loin dans son esprit, l’embarras oublié aussi rapidement qu’il s’était présenté. Et les voix de ses ‘potes’ retentissaient toujours en arrière-fond, de plus en plus impatientes et désireuses de se remettre au jeu.

Mais qu’est-ce que tu fous, Swanster ?

Je profite, je m’amuse.


__________________________________________________
HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] 2ykzvpz


Remember.:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t7886-lawrence-e-swanster-100 http://keimoo.forum-actif.net/t8299-swan-s-lake
Invité
Invité
Anonymous


HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] Empty
MessageSujet: Re: HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ]   HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] EmptyVen 2 Aoû 2013 - 16:07

Elle le regardait et tout en le regardant pour le détailler, ben quoi c'est une fille aussi elle a bien le droit de mater un peu non? si exactement donc autant qu'elle le fasse et elle doit bien avouer que de voir se corps devant elle la réjouissait, mais, ce n'est pas pour autant qu'elle va lui sauter dessus et lui poser un tas de question comme ferait la plupart des autres filles qu'elle avait déjà croisé ici au lycée et qu'elle ne comprenait pas du tout leur comportement, d'ailleurs il va falloir qu'elle étudie ce comportement anormal, si un mec vous plait, il suffit de lui dire non? Pourquoi faire autant de chichi? Si après on se ramasse un râteau, ben tant pis on trouve mieux ailleurs, C'était sa devise, et vu qu'elle était rarement dans l'embarras, ce genre de chose à elle ne lui faisait plus rien.

Bref, reprenons ou nous en étions, après lui avoir refiler le ballon avec un peu de force, elle ne voulait pas tout dévoiler, car, mine de rien ces bras étaient musclé avec l'équitation qu'elle pratique depuis qu'elle toute petite et avec tous les sport qu'elle engage pour être bien dans sa peau, elle doit dire qu'elle a du muscle et d'ailleurs c'est bien ce qui lui fait peur, car, trop de muscle c'est affreux, d'ailleurs en parlant de ça elle regarda directement ses bras, mais, heureusement pour elle il s'était bien...


"pas d" soucis ça arrive des choses comme ça"

C'est vrai après tout si on ne veut pas être déranger une fois qu'on est à la plage, autant aller dans l'eau ou plus loin de ceux qui joue, une plage est publique si on ne supporte pas le monde on fait demi-tour et on retourne à l'école ou ailleurs. Elle voyait bien qu'il était embêter à cause de ça, pourtant elle ça ne l'avait pas spécialement déranger, grâce à ça elle s'est réveillée surtout, mais, ça il n'est pas obliger de le savoir n'est-ce pas? Laissons-le encore rougir. Quand elle l'entendit l'inviter à jouer, elle le regarde puis elle regarde ses amis, elle devoir aller avec des gens qu'elle ne connait? Il la bien regardée? Oui en effet il la regarde bien.

"C'est que je ne...."

Elle n'eu pas le temps de terminer sa phrase que le mot victoire venait de sortir de la bouche de ce jeune garçon, en tant que sportive et qui aime gagner, elle s'était arrêtée en plein dans sa phrase, et l'avait regardé avec des yeux qui voulait vraiment tout dire, la victoire ne lui échappera pas même si parfois elle perd elle n'est pas mauvaise perdante heureusement, sinon avec les défaites qu'elle a déjà eu elle serait six pieds sous terre. Un petit sourire narquois elle lui prit sa main pour montré son consentement à vouloir jouer et se redresse avec son aide.

"Si on parle de victoire je ne peux que dire oui pour y participer si bien entendu vos amis son d'accord."

Elle chercha quelque chose dans son sac, un élastique car mine rien ses cheveux était vraiment très long, elle les attaches en queue de cheval bien haute et sa lui arrive toujours autant au milieu du dos, faudrait qu'elle pense à les faire couper peut-être... Elle le regarde quand elle pense enfin peut-être à se présenter, car, s'il commence à jouer avec lui mieux vaut qu'il sache au moins son prénom, pour la prévenir de quand elle doit prendre le ballon.

"Au fait je suis Louise Grey's et à qui ai-je l'honneur?"
Revenir en haut Aller en bas
Lawrence E. Swanster
● Université - 4ème année - Président Cuisine/Thé - Vice Président Jardinage/Ikebana
● Université - 4ème année - Président Cuisine/Thé - Vice Président Jardinage/Ikebana
Lawrence E. Swanster

Genre : Masculin Balance Coq Age : 25
Adresse : Hiryuu : 03 rue de la Chance, app: 11.
Compteur 177
Multicompte(s) : Kohaku J. Mitsumasa | Creepy

KMO
                                   :

HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] Empty
MessageSujet: Re: HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ]   HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] EmptyDim 22 Sep 2013 - 7:35


Là où l’invitation avait semblé la déstabiliser lors des premières secondes où elle s’était extirpée de la bouche de Lawrence, dès qu’il renchérit en s’attardant sur la défaite cuisante qu’ils infligeraient, à eux deux, à ses prétendus ‘amis’, les yeux de la jeune femme s’illuminèrent. Oh, elle avait donc un esprit de compétition suffisamment affiné pour étouffer l’inconfort qu’avait paru lui imposer l’idée de se joindre à une bande d’inconnus ? Lawrence prit en note le trait de caractère dans un coin de son esprit, se promettant de s’en souvenir si le besoin d’en abuser se faisait ressentir. Après tout, les gens pourvus d’un fort esprit de compétition et d’un orgueil tout aussi pointus étaient toujours relativement faciles à manipuler.

Elle attrapa la main tendue, ses doigts forts se crispants dans les siens, et le sourire du populaire se prononça, aussi luminescent et agréable qu’à l’habitude. Doré, comme les filaments luisant qui serpentait dans les reflets de sa chevelure blonde. Lawrence n’était jamais davantage dans son éléments que lorsqu’imbibé des teintes chaudes de l’atmosphère. Il aida donc la petite sportive à se relever, puis apprécia le mouvement de ses longues mèches sombres lorsqu’elle s’attarda sur celles-ci les nouant dans une queue de cheval. Elle souhaitait certainement que ceux-ci ne l’embêtent pas trop durant le jeu quoique, au vu de leur longueur, Swanster doutait que de simplement les attacher suffise. Pas qu’il ne s’en plaigne, sa capillarité la complimentait bien.

« Votre présence ne posera aucun problème à mes compagnons. Allons donc nous emparer de la victoire, Miss . »

En effet, Ijiwaru et le reste de la petite bande ayant momentanément élu domicile sur la plage ne rechigneraient pas du tout de voir une nouvelle joueuse rejoindre leur partie. Enfin, Lawrence l’espérait. Il ne se rendait pas toujours compte que ses diverses fréquentations possédaient des mentalités conflictuelles et des esprits opposés qui pouvaient menés à des altercations dont la violence variait selon les individus impliqués. Des couleurs divergentes. La rencontre d’Ijiwaru avec Kohaku, exemplairement, avait été si venimeuse qu’Evelynn n’avait su sur quel pied danser, observant ses deux amis se cracher des insultes, alambiquées lorsqu’elles provenaient des lèvres de Kohaku et désespérément crues lorsqu’elles s’extirpaient de celles d’Ijiwaru. Ils en étaient venus aux poings et le blond avait dû aller chercher un surveillant pour calmer la donne. Il cligna des yeux. Miss Louise paraissait toutefois être le genre d’individu que sa caste d’amis uniformes, populaires, apprécieraient. Elle ne détonnait pas trop avec le paysage, charmait de son apparence et parlait franchement sans faire preuve de trop d’affront. Oui, elle n’aurait aucun problème à s’intégrer.

Il inclina légèrement la tête, habitué à ce genre d’esquisses révérencielles lorsqu’il se présentait et dévoila son nom de la même voix claire et enjoué dont il usait depuis le début de leur rencontre.

« Lawrence Evelynn Swanster, pour vous servir. »

Le riche héritier de la firme Hufflester entreprit ensuite de se saisir, sans trop de force, juste assez pour l’inciter à le suivre, le poignet de Louise et l’entraina vers ceux qui l’attendaient. Des exclamations impatientes explosèrent lorsque le duo s’approcha des visages qui attendaient depuis déjà plusieurs bonnes minutes la poursuite de leur jeu. Lawrence lança le ballon à l’un d’eux, un japonais aux traits expressifs et à la teinture caramel.

« Enfin fini de flirter, Law’ ? », cracha ce dernier d’un ton plein d’humour, brodé dans des implications moqueuses, rattrapant avec aise le ballon de plage et le glissant dans les mains de l’une des demoiselles qui jouaient préalablement avec eux.

« Jamais, Ijiwaru. », lança Lawrence d’un ton dérisoire à l’endroit de son complice de vices, roulant des yeux et ricanant juste pour la forme. Il désigna ensuite Louise, d’un revers de main, qu’il laissa osciller dans un moulinet aristocratique pendant quelques secondes. Violet bigarré de vert. Inutile.

« Voici Louise. Elle va se joindre à nous. On reprend le compteur des points à zéro ? Qui commence ? »

Il se retourna vers Louise pour s’assurer que l’atmosphère ne l’étouffait pas.

« Tu veux ouvrir le jeu ? »


__________________________________________________
HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] 2ykzvpz


Remember.:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t7886-lawrence-e-swanster-100 http://keimoo.forum-actif.net/t8299-swan-s-lake
Invité
Invité
Anonymous


HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] Empty
MessageSujet: Re: HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ]   HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] EmptyDim 6 Oct 2013 - 9:28

Bon certes, elle venait quand même de se faire avoir par celui-ci, car, Louise n'aurait jamais accepter de participer à ce genre d'activité surtout avec des inconnus qu'elle ne connaissait pas, mais, au vu de son statut et de sa posture elle voyait très bien que ce n’était pas le genre de personne malsaine ou du moins, un tueur de jeune fille qui les attires avec on ne sait quel tour pour les tuer en suite, oui Louise à de la suite dans les idées. Mais, certes en acceptant elle venait de mettre une faute imparable, mais, il faut dire qu'elle avait entendu le mot victoire et depuis qu'elle était arrivée elle n'avait pas encore pratiqué le sport dans lequel elle s'était inscrite, vu qu'il y avait eu des complications au niveau de l'administration et tant que ceci n'était pas réglé elle ne pouvait pas disposer des salles de sport. Alors oui elle sait faite avoir, mais, si ça peut lui permettre de faire un peu de sport autant le faire. Même si elle doit bien se douter de ce qu'il sait dit dans sa petite tête lorsqu'elle a accepté. Mais, a lui de découvrir le vrai caractère de la jeune fille, après tout est-ce qu'on ne dit pas qu'on montre bien ce qu'on veut au autres pour se protéger? Et ça Louise l'applique aux pieds de la lettre depuis qu'elle est arrivée ici.

C'est ainsi donc qu'elle accepta sa main tendu pour se relever, bon elle appréhendais quand même un peu la partie après tout elle venait de le rencontré et ses amis elle ne les connaissait pas, une chose est sur c'est qu'elle restera sur ses gardes, tant qu'elle ne connaitrais pas mieux ce groupe elle se méfierais, comme à son habitude d'ailleurs, mais, elle savait qu'être trop sur sa garde risque également de mettre mal à l'aise les autres, mais, elle sait bien que pendant la partie elle ne sera presque pas sur ses garde, peut-être au début, mais, après ça devrait aller.


"Alors dans ce cas, sa me changera un peu les idées."

Oui ce changer les idées autant le faire, puis ils n'avaient tous vraiment pas l'air méchant autant en profiter un petit peu elle a bien le droit non? Si Lucas la voyait il rigolerait bien d'elle en lui disant plein de chose désagréable auquel elle riposterais tout au tant pour lui faire du mal, tiens d'ailleurs avec ce qu'elle avait vu dans le groupe au du moins d'où elle était, elle avait pu distingué des jeunes filles également, qui avait l'air d'être vraiment jolie, Lucas aurait été là même s'il n'aime pas trop le sport il aurait participer rien que pour les filles, après tout un populaire on ne le change pas! Malheureusement, bien qu'elle le tape souvent.

Lorsqu'il lui dit son prénom enfin un long nom ça pour un garçon, mais, assez sympathique le premier prénom avec de la chaleur tans dit que le deuxième lui faisait penser réellement à un prénom de fille et ne parlons de son nom de famille qui la faisait penser à la famille riche, elle s'attendait avec un nom pareil voir un égaux démesurer chez celui-ci, mais, il n'en avait pas l'air maintenant ce n'est que la première impression on verra bien par la suite. Lorsqu'elle senti qui lui prit son poignet, ok ça voulait tout dire il était près à jouer et a l'emmener avec sur le terrain de jeu avec ses amis à lui.

elle ne dit rien lorsqu'il la présenta, après tout elle venait d'observer les amis de Lawrence et franchement de ce qu'elle voyait elle se dit que cette partie allait certainement être amusante voir un peu trop dans la compétition de celui qui va gagner ce premier jeu ou se set, elle fit juste un signe de la main pour dire bonjour, elle n'était pas du tout écrasée par leurs présences, quand ses yeux tombent sur les filles, aucun doute elle avait vu juste Lucas aurait été là il se serait rejoins avec elle pour le jeu, enfin non pour les fille et elle l'aurait écraser comme jamais. Mais, là n'était point la question il était tant de jouer.


"Heu ok pourquoi pas."

Pourquoi venait-elle d'accepter de commencer la partie, elle ne sait même pas ce qu'elle vaut au Beach volley, elle a déjà joué mais jamais en ouvrant le jeu. Elle respira un coup et souffla elle se mit en place du côté gauche en arrière pour faire le premier service, si elle se souvient de ses cours de volley c'est la matcheuse plus ou moins ce poste là.

"Prêt? Let’s go"

C'est ainsi qu'elle lança le ballon en face d'elle et qu'elle arme son bras pour ensuite lorsqu'il redescend un peu elle frappe dedans avec une force insoupçonnée, le ballon arrivait de l'autre côté lorsqu'elle se rendait compte que ce n'était pas du tout la même chose un ballon en plastique que les vrais, elle avait un peu dévié son tir sans le faire exprès, mais, le ballon arrivait de l'autre côté c'était déjà bien.
Revenir en haut Aller en bas
Lawrence E. Swanster
● Université - 4ème année - Président Cuisine/Thé - Vice Président Jardinage/Ikebana
● Université - 4ème année - Président Cuisine/Thé - Vice Président Jardinage/Ikebana
Lawrence E. Swanster

Genre : Masculin Balance Coq Age : 25
Adresse : Hiryuu : 03 rue de la Chance, app: 11.
Compteur 177
Multicompte(s) : Kohaku J. Mitsumasa | Creepy

KMO
                                   :

HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] Empty
MessageSujet: Re: HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ]   HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] EmptyLun 12 Mai 2014 - 19:28



Bonjour très cher et inexistant journal. C’est le Lawrence d’avant le séisme qui t’écrit. Tu sais . . . celui qui souriait encore pour un rien, qui sortait avec ses amis et planifiait des fêtes sexy dans un coin de son cahier de math en songeant distraitement, peut-être un jour, les exposer du comité. Tu te souviens. ? Cet adolescent là, bah, il n’était ni majeur, ni brisé. Il n’en pinçait pas pour Cammy Logan, il ne subissait pas les séquelles psychologique du séisme, il détestait encore profondément Chanteclair, croyait encore que William l’ignorait et ne recherchait pas désespérément ce Lun Marv avec qui il n’avait jamais parlé. Seuls trois trucs étranges avaient réussi à venir perturber sa vie depuis sa naissance et il s’en portait très bien, car il estimait être la lumière à ces déviances, le chevalier, le prince, le beau. Aujourd’hui, il a changé, hein, il ne sourit plus de la même manière et son hypocrisie renferme beaucoup plus d’amertume que d’immaturité. Miya Chanteclair est passée à deux doigts de mourir, il a découvert Cammy Logan inconsciente dans un lit d’hôpital, William est porté disparu, Lun Marv aussi d’ailleurs et Kohaku recommence à peine à lui parler.

Avant, durant cet été où il s’amusait à valdinguer le long des plages japonaises avec ses amis populaires, majoritairement des gens auxquels il ne parle plus vraiment maintenant, ce Lawrence aurait répondu sans la moindre hésitation qu’il était heureux d’exister. Aujourd’hui, il répondrait assurément la même chose, sauverait les apparences en tirant un sourire cendrés du coin de ses lèvres, mais . . . ce serait un mensonge.

Il y a une ombre sur le soleil maintenant et il déchirerait le mot prince à coup de cisailles s’il le pouvait, il, il, il . . .

Cher journal inexistant, tu te rappelles, cette belle journée, il y a si longtemps, qu’il avait passé à la plage ?

-

« Eh bien ! Bravo Miss Louise ! Voilà une mise en jeu qui se respecte ! », siffla Lawrence en direction de sa nouvelle camarade de jeu après que celle-ci ait lancé le ballon de l’autre côté du filet, appréciatif et amusé. Il lui faisait grand plaisir de constater que la jeune femme s’intégrait sans mal à leur partie de volleyball de plage, le ballon décrivant un arc prononcé dans les airs, porté par la brise d’été et les exclamations des joueurs. Papillon social qu’il était, Lawrence allait toujours de l’avant pour faire de nouvelles rencontres, mais s’affairait aussi à prendre soin que les gens qu’il emportait à sa suite soient assez forts pour suivre la cadence. Vraisemblablement, Miss Louise n’aurait aucun problème à suivre son rythme, ou du moins, pas pour le temps de cette journée.

Le blondinet asséna un coup de paume au ballon de plastique qui flotta dans sa direction, le reportant dans les hauteurs, puis, de l’autre côté du filet.  Même s’il avait utilisé l’idée de remporter la victoire pour intéressée la nouvelle venue, Lawrence ne possédait pas un esprit de compétition particulièrement notable, toujours fier de son niveau peu importe les circonstances. Il savait que les échecs se surmontaient et ne ressentait jamais le besoin de faire des preuves desquelles il n’avait aucunement besoin de se préoccuper. Comme maintenant. Il souriait, ses ondulations dorées suivant ses mouvements, attrapant les rayons du soleil.

La partie dura longtemps et, une fois terminée, Lawrence n’accorda aucune attention à l’identité de l’équipe vainqueur, s’éloignant momentanément du groupe pour enfoncer ses deux pieds dans l’eau, tout sourire. Nul doute que Louise pourrait supporter ses amis le temps de quelques secondes. Une fois sa trempette terminée, ses cheveux lorgnant ses clavicules et ses yeux ciels clignotant d’amusement, Swanster se rapprocha de nouveau du groupe et les héla, éternel boute-en-train :

« Merci de m’avoir aidé à fuir mes obligations d’étudiants, tous. »

Ijiwaru roula des yeux à cette remarque, agréant tout de même d’un rire aboyé que n’importe quoi valait mieux que de passer une si belle journée enfermé avec un livre d’histoire et demandant à Louise ce qu’elle avait cherché à évité comme responsabilité en s’égarant à la plage.

N’importe quelle responsabilité se devait d’être méticuleusement évitée lors de journée si charmante.

« On refait la même chose la semaine prochaine ? »




__________________________________________________
HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] 2ykzvpz


Remember.:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t7886-lawrence-e-swanster-100 http://keimoo.forum-actif.net/t8299-swan-s-lake
Contenu sponsorisé




HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] Empty
MessageSujet: Re: HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ]   HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HI, CALL ME MISTER SUNSHINE. [ Louise ]
» Mister Stark
» Louise de La Vallière [UC]
» Ains't no sunshine when she's gone (31/05, 17h29)
» Little Miss Sunshine ~ Ana & Chris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: Archives Rp's :: Rp's 2014-
Sauter vers: