₪ Académie Keimoo ₪

In a decade, will you be there ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous


Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins] Empty
MessageSujet: Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins]   Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins] EmptyMar 28 Fév 2012 - 20:03

En ce moment Nikita avait envie de voir autre chose que l'onsen. De toutes façons il avait déjà fini de nettoyer la pièce. Il ne s'en doutait pas qu'il serait certainement oblige de le refaire en son retour. Il semblerait que les gens s'amusent à le voir passer en silence pour faire et réfère son boulot... Il aurait pu leur dire un mot ou deux, peut-être même dix ou plus... mais il ne disait jamais rien. Peut-être qu'il savait que cela ne servait pas à grand-chose. C'était presque comme si le comité le connaissait et s'était décidé de mettre sa patience à l'épreuve... Si c'était ainsi c'était certain, il n'allait pas marcher ni courir... Comme les aller-retour commençait à lui fatiguer il se décidait de sortir un peu afin de se reposer a l'air frais. Alors, il récupéra ses bottes pour sortir de l'onsen voir l'ile.
 
Comme il voulait être seul il s'était décidé de ne pas attendre que quelqu'un l'accompagne. De toutes façons l'endroit ne serait pas plus inconnue qu'un autre qu'il ne connait pas. Alors, il faisait confiance à son sens d'orientation. En traversant le Parc National Shikotsu-Toya il finit par apercevoir un lac avec au centre une ile. Curieux, son envie d'explorer grandissait. Il cherchait un passage ou un moyen pour aller sur l'ile, une fois qu'il l'avait trouvé il se retrouvait au centre du lac sur l'ile Nakano-shima. Alors, il commençait son exploration tranquillement. Après un moment il se décidait de faire une pause pour admirer l'environnement. C'était plutôt sympa et agréable comme endroit, il pouvait également apercevoir quelques daims se déplaçant tranquillement sans se soucier de quoi que ce soit. Après tout il se retrouvait dans un parc national, pour une fois il pouvait observer des animaux dans la nature sans que quelqu'un les tuent. Alors, même si cela ne se voit pas il était heureux.
 
Alors qu'un daim s'était approche de lui et qu'il approchait sa main très doucement pour ne pas l'effrayer il aperçut quelqu'un d'autre. C'était une fille aux cheveux rouge, il ne la connaissait pas, mais il l'avait déjà vu dans le bus. Donc elle venait forcement de l'académie Keimoo. Alors qu'il s'était cru seul sa présence ne le dérangeait pas. Pourquoi pas en profiter pour faire sa connaissance ? Elle semblait être seule, elle ne devait pas avoir peur de se perdre non plus... Du coup il essayait d'engager la conversation en essayant de ne pas parler trop fort à cause des animaux.
 
- Bonjour, vous vous promenez seul ?
Revenir en haut Aller en bas
Ethel Dawkins
♦ Civil - Œnologue
Ethel Dawkins

Genre : Féminin Verseau Coq Age : 25
Adresse : Quartier Hiryuu, Immeuble Sakura, Appt 33
Compteur 443

KMO
                                   :

Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins] Empty
MessageSujet: Re: Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins]   Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins] EmptyVen 2 Mar 2012 - 17:20

Un peu de tranquillité [...]
« Nikki & Ethel»



Ethel poussa un cri rageux, fouillant sa valise de fond en comble. Elle était pourtant persuadée d’avoir pris son carnet à croquis avant de partir ! Indifférente au véritable champ de bataille qu’elle venait de créer dans la chambre, elle ne se souciait même pas de remettre les affaires dans sa valise. Si quelqu’un était dérangé par le bordel, il pouvait ranger, après tout ! Au final, tout sourire au fond de sa valise, son carnet la regarda en clignant de l’œil. Le prenant sauvagement, elle le regarda d’un œil mauvais. Au moins, il était là. Si elle ne pouvait même pas dessiner pendant ces trois jours, alors qu’elle était au milieu d’un cadre superbe, c’était une perte de temps ! Se fichant légèrement de rentrer dans les tons du parc, elle enfila un collant jaune fluo, une robe aux bandes multicolores et des ballerines à fleurs, partant d’un air joyeux vers l’île qu’elle avait préalablement remarquée.
Quittant l’auberge où ils logeaient, elle se dirigea vers le minuscule estuaire, cherchant des yeux un bateau. Un vieil homme finit par lui faire un clin d’œil, et lui montra un bateau au moteur qui flottait un peu plus loin.
« Tu viens avec ceux de l’Académie Keimoo ? On nous a demandé de mettre à votre disposition quelques zodiacs, si tu veux traverser. »

Lui faisant un grand sourire, elle le remercia et monta dedans, allumant le moteur pour traverser. S’arrêtant en plein milieu de l’eau, elle s’accouda au bateau et regarda l’eau. Passant légèrement ses doigts sur la surface de l’étendue, elle sourit, s’imprégnant du calme ambiant. Fermant les yeux, la rouquine se laissa doucement bercer, savourant un retour au calme, seule. Au final, elle ralluma le moteur, et continua jusqu’à l’île. Sautant agilement sur la terre ferme, elle accrocha le bateau à une pierre et partit dans les bois. Semblable à la forêt qui se trouvait non loin de Keimoo, ce lieu semblait plus paisible, plus sacré. Comme si beaucoup moins d’hommes l’avaient foulé, et que chacun respectait l’importance de ces lieux. Mère Nature n’avait jamais été dérangée dans sa bienveillance. Soupirant, elle leva la tête vers le haut des arbres, laissant le soleil filtrant réchauffer son visage.

S’asseyant contre un arbre, elle ferma à nouveau les yeux et sourit, apaisée. Il ne lui manquait… Qu’une chose, peut-être. Fouillant dans la poche de sa robe, elle sortit une cigarette… Légèrement enrichie. Fumant doucement, elle sourit d’autant plus, tout en sachant pertinemment que ce qu’elle faisait était… Mal ? Qu’importe, personne ne le saurait ou ne pourrait lui reprocher, et elle ne pourrait qu’être plus réceptive à la nature, même si certaines personnes qu’on ne nommera pas ne serait pas d’accord avec ce genre de pratique. Souriant à cette pensée, elle finit de fumer, et se releva. Sa tête tourna un instant, et elle dû s’appuyer à l’arbre pour ne pas tomber. Titubant sur quelques mètres, elle croisa un Daim. Tiens, il y avait des daims, au Japon ? Surement !

L’apercevant, il baissa la tête et s’arrêta, dressant fièrement la tête vers elle. Ne voulant pas l’effrayer, Ethel lui fit un grand sourire, et ne s’approcha pas plus. Il finit par se détourner et partir un peu plus loin dans les fourrées. Restant un instant fixé sur le sol maintenant vide de tout animal, elle secoua la tête et rigola. Un écureuil, surement intrigué, descendit de son perchoir et s’approcha d’elle doucement, ses moustaches frémissantes restant interrogatives. S’accroupissant, elle tendit la main, frissonnant en sentant le petit animal se presser contre sa main, à la manière d’un chat, puis s’enfuir en courant.

- Bonjour, vous vous promenez seul ?

Sursautant, elle se releva, se tournant vers la voix. C’était un jeune homme. Si elle avait été en mesure de se souvenir, elle aurait remarqué qu’il était dans le bus pour aller dans le Parc avec Keimoo. Mais elle avait dormit tout du long, et n’avait même pas remarqué les gens autour d’elle au final ! Mais c’était le plus probable, quel autre adolescent se promènerait ainsi sur l’île ? Lui souriant, elle regarda un instant autour d’elle avant de s’approcher, doucement.

« Je ne suis jamais seule, dans la nature. Il y a bien trop de vie pour se promener seul ! »

Bon d’accord, ce n’était peut-être pas le sens de sa question, mais la réponse avait semblé évidente. Si elle avait été en compagnie, il aurait été – comme le nom l’indique – en sa compagnie. La rouquine nota qu’il l’avait vouvoyée, chose qu’elle faisait rarement instinctivement. La plupart du temps, elle tutoyait les autres de son âge, malgré les conventions exigées au Japon. Lors de son arrivée, les principes sociaux et les pronoms, le vouvoiement et le tutoiement, avait été quelque chose de complexe à intégrer. En Angleterre, ils se disent tous You c’est plus clair ! Oh, mais elle oubliait tout de même les principes. Tendant la main, elle fit un énorme sourire au jeune homme.

« Je m’appelle Ethel, et toi ? – Si jamais je peux te tutoyer ! – »




__________________________________________________
Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins] 9885011de24598f900765f774eea646531ec0d

Si je t'ai blessé, c'est que ta blessure est aussi la mienne.
Alors, ne m'en veux pas.
Je suis un être inachevé.
Bien plus que tu ne le crois.

Haruki Murakami
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forumactif.com/t10766-ethel-dawkins-v2 http://keimoo.forumactif.com/t11134-ethel-dawkins http://keimoo.forumactif.com/t9691-livret-scolaire-de-ethel-dawkins
Invité
Invité
Anonymous


Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins] Empty
MessageSujet: Re: Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins]   Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins] EmptyVen 2 Mar 2012 - 18:45

Nikita observait la rouquine pendant un moment, en fonction de sa réaction il supposait qu'elle s'attendant pas à voir quelqu'un d'autres ici.

« Je ne suis jamais seule, dans la nature. Il y a bien trop de vie pour se promener seul ! »

La réponse de la fille n'était pas ce qu'il s'attendait, mais lui semblait pourtant logique. Il semblerait qu'elle aimait la nature et les animaux tout comme lui. Il devinait aussi qu'elle était plus âgée que lui.

- C'est vrai, il y a de vie partout. C'est agréable.

Agréable il venait de dire que c'était agréable... Cela était bien la première fois que c'était vrai pour lui... enfin, pas tout à fait. Mais comme en général il était soit seul, fatigue et avait faim ou bien en compagnie de son père auquel cas il en voyait bien des animaux tomber à terre il ne pouvait que très rarement en profiter de la beauté de la nature. Mais aujourd'hui il en profitait, seul ou pas seul cela l'importait peu. Et encore moins parce que le daim de tout à l'heure s'approchait de lui, il pouvait donc le caresser. c'était bien la première fois qu'il pouvait s'approcher ainsi d'un animal de ce genre tout en pouvant l'admirer et le toucher. Bien que ne montrant aucun signe de ses sentiments il était content.

Alors qu'elle lui tendait sa main, il faisait de même ne savait pas trop s'il devait tenir la sienne ou non, elle semblait plutôt contente, le genre qui était heureux dans sa vie. Ici tout le monde montrait ses sentiments, c'était normal, ses soeurs aussi avait l'habitude de le faire... en tout cas il se souvenait de ses sourires heureuses, alors pourquoi ? Pourquoi cela ne lui avait jamais rien apporte de bien ? Ah oui... c'était vrai...
Bien qu'il ne sourie quasiment jamais il finit par en afficher une lorsque ce dernier se présentait. Donc elle s'appelait Ethel ? Il avait aussi remarqué qu'elle lui tutoyait.

- Je m'appelle Nikita et oui vous pouvez me tutoyer si vous le désirez. Cela ne me dérange pas.

Ne sachant plus quoi dire il remarqua sa maniéré de s'habiller et d'associer les couleurs, il se rappelait encore la maniéré dont elle avait évoque le fait qu'elle n'était pas seule. Elle lui faisait penser à l'aine de ses grandes sœurs. Lui aussi portait des vêtements plutôt colores, mais c'était parce que c'était des vêtements traditionnelle de son pays, ce qui le rendait plutôt mignon à voir.

- Vous êtes plutôt créative non ?

Pendant qu'il parlait avec la fille le daim qu'il avait caresse commençait à intéresser à son sac militaire. En mettant la tête dedans, l'animal faisait tomber une peluche en panda qui avait encore des dégâts de brûlures. En effet il l'avait emmené en voyage. Ce n'est pas qu'il ne faisait pas confiance à ses colocataires de l'académie dont seulement l'un des deux est resté là-bas, mais cette peluche avait une certaine importance pour lui. De plus il ne connaissait pas la fille avec qui il partageait la chambre pendant le voyage, mais le garçon il le connaissait déjà parce qu'il partageait la chambre avec Rei déjà à l'académie. Lorsqu'il s'était rendu compte que son panda était parterre il faisait d'abord sortir la tête du daim gentiment de son sac puis se dépêchait de récupérer son panda en espérant que la fille ne l'avait pas vu.
Revenir en haut Aller en bas
Ethel Dawkins
♦ Civil - Œnologue
Ethel Dawkins

Genre : Féminin Verseau Coq Age : 25
Adresse : Quartier Hiryuu, Immeuble Sakura, Appt 33
Compteur 443

KMO
                                   :

Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins] Empty
MessageSujet: Re: Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins]   Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins] EmptyVen 16 Mar 2012 - 18:03

Un peu de tranquillité [...]
« Nikki & Ethel»



- C'est vrai, il y a de vie partout. C'est agréable.

Ethel eut un petit rire gentil. Oui, c’était surement cela « agréable ». Mais Nikita semblait alors sous-entendre que la nature n’était présente que dans la forêt. Pourtant, même dans sa propre chambre, la vie était dominante. Des plantes vertes aux noms étranges, des animaux dans sa maison natale – non à Keimoo – et de temps en temps quelques insectes qui venaient passer la nuit, lorsqu’elle oubliait un gâteau sur son bureau. Elle se faisait souvent engueuler dans ce genre de cas, mais elle recommençait le lendemain, ne comprenant pas la peur de certaine pour les araignées ou les punaises. Avoir peur des vaches, ça d’accord. Mais d’une petite araignée inoffensive ?

- Je m'appelle Nikita et oui vous pouvez me tutoyer si vous le désirez. Cela ne me dérange pas.


Elle remarqua tout de même que s’il l’autorisait à la tutoyer, il se bornait à la vouvoyer. Surement une convention à laquelle il était attaché, elle le pouvait le blâmer pour cela. Même les japonais étaient très à cheval sur ce genre de conventions, et quel que soit le pays d’origine du jeune garçon – qui n’avait pas réellement des traits japonais – il s’agissait peut-être de la même chose.

« Je m’appelle Ethel, ravie de te rencontrer ! Tu dois faire partie du groupe de Keimoo, non ? »

Voilà sûrement le défaut de la rouquine. Elle n’était pas observatrice. Capable de louper un panneau « C’est ici » En cherchant une maison pendant des heures. En contrepartie, si elle ne faisait pas attention à son environnement, elle avait un regard pouvant porter très loin, et connaissait bien les expressions humaines. Une espèce de naïveté visuelle faisait juste qu’elle préférait regarder les bourgeons en train de fleurir sur un arbre ou un chat courir sur le trottoir plutôt que la route à suivre ou la bagarre au coin de la rue.

- Vous êtes plutôt créative non ?

Faisait-il référence à ses vêtements ? Il n’avait pas réellement d’autres éléments pour dire cela. Se regardant d’un air surpris, elle entreprit de réfléchir à sa question. Etait-elle créative ? Se considérait-elle comme créative ? Pour la jeune fille, la plupart de ses tableaux ressemblaient bien souvent à des gribouillis, surtout quand elle les peignait dans un certain état. Et vu celui où elle était actuellement, à savoir que les arbres commençaient à tourner sur eux-mêmes et les animaux à faire des grimaces, elle aurait peint une toile digne de Dali, la folie encore plus ajoutée, et le talent en moins.

- Je suis surement plus créative que la plupart des personnes, mais bien moins que ce que je le voudrais, et bien moins que la nature.


A cet instant, le sac de Nikita s’ouvrit, une petite peluche sortant. Poussant un cri attendrit, Ethel le prit dans ses bras et l’amena à hauteur de son visage. Le panda était légèrement calciné, mais gardait le charme propre à sa race. Souriant aussi niaisement que lui permettait son caractère enfantin et la drogue qu’elle venait de prendre, elle tourna des yeux étoilés vers le jeune garçon.

« C’est à toi ? Elle est trop chou ! »

Ethel, on ne prend pas les affaires des autres, Ethel, on respecte les autres enfants. Enfant directe et franche, elle avait souvent été réprimandée par ses parents. Mais comment lui mettre un panda sous les yeux et s’attendre à ce qu’elle reste de marbre ? Autant demander de rester stoïque face à un beignet au chocolat ou un mouton. C’était de l’ordre de l’impossible, pire, de l’inimaginable.






__________________________________________________
Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins] 9885011de24598f900765f774eea646531ec0d

Si je t'ai blessé, c'est que ta blessure est aussi la mienne.
Alors, ne m'en veux pas.
Je suis un être inachevé.
Bien plus que tu ne le crois.

Haruki Murakami
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forumactif.com/t10766-ethel-dawkins-v2 http://keimoo.forumactif.com/t11134-ethel-dawkins http://keimoo.forumactif.com/t9691-livret-scolaire-de-ethel-dawkins
Invité
Invité
Anonymous


Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins] Empty
MessageSujet: Re: Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins]   Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins] EmptyVen 16 Mar 2012 - 19:37

« Je m’appelle Ethel, ravie de te rencontrer ! Tu dois faire partie du groupe de Keimoo, non ? »

La fille continuait à le tutoyer, mais comme il lui avait dit auparavant cela ne le dérangeait pas. Il semblait que c'était plus naturel pour elle de tutoyer que de vouvoyer, Peut-être était ce à cause de ses origines ? Après tout elle non-plus n'avait pas un air asiatique et son prénom n'était pas asiatique non plus... ça faisait plus européenne. Elle avait devine vrais, ce n'était peut-être pas si étonnant... C'était ce qu'il y avait de plus logique... ils était toutes les deux étrangers dans ce pays.

- Ravie de vous rencontrer aussi. Oui c'est bien le cas, comme vous je suppose. Mais je suis nouveau depuis cet année et j'espère bien en profiter du temps que je passe à Keimoo.

En observant la fille il se disait qu'elle ne s'attendait surement pas à cette question qu'il avait pose par la suite... Elle semblait plutôt surpris. En quoi était cela surprenant ? Il la regardait pendant un moment pensant à nouveau à sa grande sœur, elle avait toujours été pressente un peu comme une mère jusqu'à ce qu'il était plus ou moins oblige de s'éloigner d'elle... Elle n'avait certainement pas compris, mais au moins il avait pu la voir avant de partir au Japon.

- Je suis surement plus créative que la plupart des personnes, mais bien moins que ce que je le voudrais, et bien moins que la nature.

Il écoutait sa réponse en silence, chacun avait une part de créativité en eux n'est pas ? Mais certains était plus créative que d'autre... voir beaucoup plus...

- C'est seulement que vous me rappelez quelqu'un que je connais... Enfin, ce n'est pas bien important. En général les artistes ne sont jamais 100 % content de leur création... mais en y réfléchissante bien la nature est en effet la meilleure création que je n'ai jamais vue ailleurs.

Il réfléchissait un moment à ce qu'il venait de dire en espérant que sa réponse ne risquait pas de la rendre trop déçu... En effet bien qu'il était normalement intelligent il avait cet fâcheux tendance à répondre sans réfléchir. Ce qui peut parfois être blessant selon la sensibilité des autres. Il n'était pas en traine de dire qu'elle ne valait rien, il voulait seulement souligner le fait qu'on ne peut pas comparer l'art fait par l'homme et l'art fait par la nature... Il n'y avait rien de mal à cela. Il ne pensait pas qu'elle réagirait mal non plus vu qu'elle-même l'avait dit en premier.

Alors qu'il voulait récupère son panda qui est tombé elle avait été plus rapide que lui... Eh zut... que allait-il lui dire ? Ce n'était pas de son âge... Mais étonnamment elle ne semblait pas se moquer de lui... bien au contraire... Elle semblait sourire, lui aussi l'aurait voulue... mais au fond il n'arrivait pas...

- Oui, c'est le mien. Un souvenir de ma grand-sœur, c'est elle qui me l'a fait lorsque c'était petit. Notre première maison avait pris feu, mais j'avais retrouve mon panda qui semble avoir survécu.

Il était totalement conscient qu'il était en traine de lui mentir, mais en même temps il ne pouvait pas non plus lui dire que c'était son père qui l'avait jette au feu... ce se dit il aurait très bien pu ne rien dire aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Ethel Dawkins
♦ Civil - Œnologue
Ethel Dawkins

Genre : Féminin Verseau Coq Age : 25
Adresse : Quartier Hiryuu, Immeuble Sakura, Appt 33
Compteur 443

KMO
                                   :

Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins] Empty
MessageSujet: Re: Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins]   Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins] EmptyDim 18 Mar 2012 - 15:00

Un peu de tranquillité [...]
« Nikki & Ethel»



Il ne lui avait pas donné son nom. C’était la première pensée qui lui vint à l’esprit. Timidité ? Il était hors de question qu’elle insiste en lui demandant, s’il ne voulait divulguer ce genre d’information des plus basiques, tant pis. Quel surnom pouvait-elle lui donner ? Panda. En hommage à la peluche que la jeune fille serrait toujours tendrement. Et parce que d’une certaine manière, le ton hésitant du jeune garçon lui faisait penser à un petit panda. Un animal qui semblait fort et grand, mais qui allait bientôt disparaitrait à cause de l’idiotie d’une race se croyant supérieure. Un petit panda donc, tant qu’elle ignorerait le prénom véritable de son interlocuteur, il demeurerait cela.
Encore un sensible à la nature ? Différemment du dernier qu’elle est pu rencontrer ? Jani était tout en éloquence, Panda demeurait légèrement clos, appréciant la nature dans un silence. La tête de la rouquine commença à tourner, elle lui rendit la peluche, sans pour autant s’excuser de l’avoir prise. Ce n’était qu’une peluche ?

- Oui, c'est le mien. Un souvenir de ma grand-sœur, c'est elle qui me l'a fait lorsque c'était petit. Notre première maison avait pris feu, mais j'avais retrouve mon panda qui semble avoir survécu.

« Oh. »

C’est tout ce qui sortit de la bouche désolée de la jeune fille. Le genre de malheur qu’elle n’avait jamais vécu et ne pouvait donc jamais comprendre entièrement. Tout perdre ainsi devait être terrible. Elle baissa la tête d’un air triste, compatissant. Si sa maison Anglaise avait brulé, ne laissant de ses plus beaux souvenirs que des cendres, elle aurait surement un trou profond au cœur, comme un vide impossible à remplir. Etait-ce cela pour Panda ? Elle n’osait lui demander, de peur de la réponse. Alors elle n’ajouta rien, s’asseyant contre un arbre et le regardant avec un sourire gentil. La drogue commençait à faire sévèrement effet, et Niki se flouta légèrement pendant que la terre commençait à tourner.

Sensation tant recherchée depuis qu’elle avait commencé. Le moment où elle perdait pieds et s’enfonçait dans la cime des arbres en courant après les nuages. La sensation arrivait peut être un peu trop tôt, elle aurait préféré que personne n’assiste à ça. De la honte ? La dépendance n’était jamais facile à montrer. Posant sa tête lourde entre ses mains, elle poussa un soupir douloureux, tentant de contenir un instant le tourbillonnement de son esprit. Devait-elle s’enfuir ? Assumer serait le plus courageux des choix, mais le courage avait tendance à la quitter lorsqu’elle séjournait dans cet état. Comme une maison qui lui avait semblé accueillante, dans laquelle elle était entrée en refermant la porte et jetant la clef. Seulement, à l’intérieur, toutes les pièces étaient sans fenêtre et lumières, et le sol était si vieux qu’elle s’y prenait les pieds à chaque pas. Depuis bientôt deux ans elle se cachait de cela. Il avait fallu qu’un étudiant de Keimoo la voit ainsi.

« Panda… Je reviens dans quelques minutes, désolé. »

C’était surement un mensonge, dans son état, elle n’aurait pas la force de revenir sur ses pas avant un petit bout de temps. Sans lui laisser l’occasion de parler, elle se leva faiblement tout en se maudissant et partit aussi rapidement qu’elle le pouvait – ses pieds trahissant le sol à chaque branche – pour disparaître derrière un arbre. S’assurant d’un coup d’œil brumeux qu’il ne la suivait pas, elle tenta encore de faire quelques pas, et renonça bien vite, laissant le monde tourner sui lui-même dans une danse angoissante, ne sachant même pas si elle pourrait se souvenir de la tête du jeune garçon à son réveil. Y’a des jours où on tombe au mauvais moment…





RP CLOS

__________________________________________________
Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins] 9885011de24598f900765f774eea646531ec0d

Si je t'ai blessé, c'est que ta blessure est aussi la mienne.
Alors, ne m'en veux pas.
Je suis un être inachevé.
Bien plus que tu ne le crois.

Haruki Murakami
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forumactif.com/t10766-ethel-dawkins-v2 http://keimoo.forumactif.com/t11134-ethel-dawkins http://keimoo.forumactif.com/t9691-livret-scolaire-de-ethel-dawkins
Contenu sponsorisé




Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins] Empty
MessageSujet: Re: Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins]   Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins]
» L’école capitaliste en Haïti : les failles de la loi portant régulation des frai
» L'arnaque du déblocage de la participation
» Le cake aux saint-Jacques et tomates cerises
» Undisclosed Desires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: Archives Rp's :: Events :: Event2012~Halloween/Shikotsu-Toya :: Event2012~Shikotsu-Toya-
Sauter vers: