₪ Académie Keimoo ₪

In a decade, will you be there ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Reason to believe (PV Chrissy)

Aller en bas 
AuteurMessage
Haruhiko Nakamura
▼ Université - 3ème Année - Capitaine Basket
▼ Université - 3ème Année - Capitaine Basket
avatar

Genre : Masculin Capricorne Cochon Age : 23
Adresse : 6 rue Oméga (Quartier Bougu) - Immeuble Sarugaku, Appartement 1
Compteur 206
Multicompte(s) : Arata Masuda | Populaire

KMO
                                   :

MessageSujet: Reason to believe (PV Chrissy)   Lun 25 Juin 2018 - 2:01




Quelle putain d'idée. Non vraiment, pourquoi s'était-il seulement questionné sur la question ? Pourquoi se retrouvait-il comme un con à faire les cents pas sur le sable de la plage, au quartier Hebi ? Non-loin, l'on pouvait voir les néons du grand Aquarium éclairé la pénombre tombante et indéniablement, ce lieu lui ramenait des souvenirs dont il aurait voulu ne pas se préoccuper aujourd'hui. Il commença à se demander si le destin ne lui jouait pas des tours... Il prenait cette décision et voilà que le contact qu'on lui avait donné lui offrait une première rencontre ici. Ses mains accotées dans les poches arrières de son jeans, tapotaient en rythme depuis plusieurs minutes déjà. L'envie de s'en griller une lui reprit à la gorge et il se fit violence en se rappelant qu'il avait arrêté.

La seule chose qu'il trouva à faire fut de taper du bout de ses chaussures dans les petites butes de sable, faisant voler ce dernier plus loin. Il s'était pointé bien trop tôt, cela ne lui ressemblant pas. Pourtant, il sentait l'urgence de la situation le brûler jusque dans ses tripes. Il avait fait le premier pas, il ne fallait pas qu'il se dérobe... Comme toujours. Une discussion pourtant banale l'avait mené jusqu'ici, pourtant... Un revirement de situation plutôt inattendu.

Il s'était décidé à sortir un peu, tandis que la solitude de Keimoo finissait toujours par le ronger. Il aimait énormément revenir ici, bien plus qu'il n'avait aimé revenir à Kumanoo des années avant. Mais en dehors de sa mère à l'hopital, sa soeur et de quelques connaissances, il n'avait plus beaucoup de contacts ici-même. La plus part des gens de son âge avait déjà fondé sa famille, leur mariage... avaient leurs maisons. Et toute la panoplie de la parfaite petite vie réussie en plus de ça. Pourtant, il n'avait pas à se plaindre. Il vivait de sa passion et son succès était encore fulgurant.

Mais il se sentait seul.

Personne ne vivait à ses côtés, ce n'était pourtant pas faute de s'essayer. Mais rien n'était aussi authentique que ce qu'il avait pu vivre avec elle. Elle continuait de le hanter dans l'ombre de leur passé. Sa carrière allait bien, mais les années passaient... La trentaine était déjà entamée depuis deux ans déjà et son coach commençait déjà à lui suggérer des reconversions ou carrément une retraite définitive. C'était dur de penser à une retraite lorsque l'on a tout juste trente ans. Une retraite sans femme, sans enfant... Il s'était rendu compte après cette discussion d'à quel point il pouvait se sentir seul dans sa vie.

Alors, il était sorti suite à l'appel d'une connaissance de l'Université, pour l'inviter à boire un coup. Et de fil en aiguille, de sujets de conversations en sujets de conversations, le thème de la famille avait été abordée. Un homme à ses côtés lui témoigna de son histoire, l'inspirant soudainement. Il avait adopté un des enfants à l'orphelinat clandestin. Il y avait de nombreux enfants qui vivaient dans l'attente d'une vie meilleure. L'idée germa si fort en lui qu'il prit contact avec la Responsable dès le lendemain matin. Mais dès alors, les doutes l'assaillirent. Que savait-il exactement du rôle de père ? En serait-il seulement capable ? Comment gérer un enfant alors qu'il n'avait même pas d'épouse à ses côtés...? Mais sa principale préoccupation fut : Pourquoi n'ai-je pas eu l'idée plus tôt ? Leur couple existerait peut-être encore...

Quand enfin il entendit du bruit derrière lui, il jeta un coup d'oeil rapide à sa montre. C'était l'heure. Il se retourna, le coeur battant et ses convictions dans les chaussettes pour découvrir une femme blonde aux grands yeux clairs. Il fut surprit de ne pas trouver une quinquagénaire brune aux allures nippones en premier lieu, puis ce sentiment se dissipa bien rapidement.

- Êtes-vous la personne que je dois rencontrer, pour... Pour les enfants ?

Haruhiko se redressa et racla sa gorge pour se donner meilleure allure. Il ne savait pas trop quels étaient les critères pour être admissible, mais il souhaitait mettre toutes ses chances de son côté. Tandis qu'il attendait de savoir à qui il avait à faire exactement, il passa une main dans ses cheveux pour les replacer. Réflexe qu'il n'avait jamais perdu.


__________________________________________________


Falling in love
Every single days.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/MichiyoPictures http://keimoo.forumactif.com/t10287-haruhiko-nakamura-le-ballon-dans-la-peau http://keimoo.forum-actif.net/t10292-carnet-de-bord-d-haruhiko-nakamura http://keimoo.forum-actif.net/t10343-livret-scolaire-d-haruhiko-nakamura
Chrissy O'Connor
♣ Université - 2ème année
avatar

Genre : Féminin Taureau Tigre Age : 20
Compteur 52

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Reason to believe (PV Chrissy)   Lun 25 Juin 2018 - 18:32

Chrissy regarda l'heure dans le coin de son ordinateur et évalua ce qu'il lui restait encore à faire. Elle ne pourrait pas tout finir, mais elle avait déjà bien avancé. Il allait lui falloir se préparer. La directrice était un tantinet nerveuse. Elle avait rendez-vous avec un potentiel adoptant qui avait pris contact avec elle quelques jours plus tôt grâce à un couple en qui avait adopté à l'orphelinat et avec qui tout s'était bien passé. Elle avait encore des contacts avec eux, régulièrement, prenant de leurs nouvelles et des nouvelles de l'enfant. Tout se passait à merveille, elle avait eu raison de leur faire confiance.

Cependant, à chaque nouvelle personne qui prenait connaissance de l'orphelinat, Chrissy était nerveuse, méfiante. Elle avait peur d'être trahie ou que les personnes qui en parlaient le fasse sans le savoir à quelqu'un de mal intentionné. Pas qu'elle doutait de son réseau, loin de là. Mais on était jamais trop prudent. C'est aussi pour ça qu'elle ne donnait jamais rendez-vous à l'orphelinat lors du premier contact. Jamais. Toujours à l'extérieur et si possible assez loin de l'établissement. Ce soir là ce serait à Hebi, sur la plage.

Elle ferma le dossier qu'elle était entrain de traiter et rangea le tout dans les tiroirs de son bureau. Elle éteignit son ordinateur et gagna ses appartements pour pouvoir se changer. Paraître la plus naturelle possible. La danseuse mit un petit haut en soie blanc, veillant à ce que les épaisses bandes de tissus qui servaient de bretelles passent au bon endroit dans son dos pour pouvoir camoufler l'encre des lettres du prénom de sa fille. Elle y ajouta une mini-jupe patineuse rose pâle dans laquelle elle rentra son haut. Elle chaussa ses talons aiguilles blancs, attacha sa chevelure en une longue queue de cheval blonde et se mit en route.

Lorsqu'elle arriva aux alentours de la plage, Chrissy ralentit le pas pour tenter d'apercevoir son contact avant d'aller à sa rencontre. L'homme a qui elle allait avoir à faire était déjà là et faisait les cents pas dans le sable. Ponctuel et nerveux. C'était déjà une bonne chose.

L'écossaise s'avança et retira ses chaussures lorsqu'elle posa les pieds dans le sable, les tenant dans une main. Elle approcha silencieusement de l'homme qui finit par se retourner. Il sembla surpris en voyant Chrissy, sans doute ne s'attendait-il pas à voir une femme si jeune, et encore moins une étrangère. Cependant il reprit vite contenance et demanda si il avait à faire à la bonne personne concernant les adoptions.

Chrissy hocha la tête et s'approcha encore davantage pour tendre la main à son interlocuteur. Il était beaucoup plus grand qu'elle, avoisinant la taille de Kaede à première vue. Mais cela n'impressionnait nullement la directrice de l'orphelinat. Avant peut-être mais plus maintenant.

_ En effet, c'est bien moi. Que diriez-vous d'aller marcher pendant que nous discutons ?

Elle n'attendit pas sa réponse et commença à marcher, s'éloignant de la berge pour gagner le bord de l'eau. Elle avançait lentement, à la fois pour ne pas le distancer mais aussi pour se calmer. Car malgré son apparence parfaitement calme, la jeune femme était elle aussi nerveuse et avait plein de questions à poser à l'intéressé.

Alors qu'il la rattrapait, Chrissy se retourna en marchant vers l'arrière pour regarder le potentiel futur papa, l'encourageant d'un léger sourire.

_ Chrissy O'Connor, pour vous servir. Et vous êtes ? Parlez moi un peu de vous. Qui êtes-vous ? Comment avez-vous eu vent de l'existence de l'orphelinat ? Pourquoi m'avez-vous contactée ? Quelles sont les raisons qui vous ont amenées à le faire ? Nous allons commencer par là, dîtes-moi.

C'était des questions banales, auxquelles Chrissy avait déjà la plupart des réponses. C'était en quelque sorte pour le tester. Voir ce qu'il allait lui répondre et la façon dont il allait le faire. L'écossaise était intransigeante, surtout au premier contact. Elle faisait attention à tout, la tenue, la façon d'être, les mots utilisés, chaque détail comptait à ses yeux pour décider si elle pouvait faire confiance à son interlocuteur et aller plus loin dans la discussion et par après dans les démarches ou pas. Elle ne laissait rien au hasard et n'avait pas le droit à l'erreur, surtout concernant les enfants.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forumactif.com/t11019-chrissy-o-connor-de-la-perfection-a-l-ame-mei http://keimoo.forumactif.com/t11024-livret-de-chrissy
Haruhiko Nakamura
▼ Université - 3ème Année - Capitaine Basket
▼ Université - 3ème Année - Capitaine Basket
avatar

Genre : Masculin Capricorne Cochon Age : 23
Adresse : 6 rue Oméga (Quartier Bougu) - Immeuble Sarugaku, Appartement 1
Compteur 206
Multicompte(s) : Arata Masuda | Populaire

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Reason to believe (PV Chrissy)   Lun 14 Jan 2019 - 2:40




Marcher? Ce n'était selon dire pas une mauvaise idée... Peut-être même que cela permettrait à l'impatience dans ses jambes de se calmer et à son esprit de se concentrer sur la démarche de son corps. Il adressa un sourire à la jeune femme tandis qu'il emboîtait son pas.

- Excellente idée, ah ah!, rit-il la gorge encore nouée.

Ne sachant que faire de ses mains, il les accrocha l'une dans l'autre en arrière de son dos, espérant que cela lui donne une allure plus décontractée. Ce qui n'en était bien évidemment pas le cas, mais Haruhiko préféra de pas y penser plus, continuant d'avancer. Il s'appuya sur le sourire de la jeune femme, laissant ses espoirs garder le cap.

Ses sourcils se froncèrent alors... Il ne s'était même pas présenté en personne. Le jeune homme se senti coupable, se sentant des plus mal polis. Il se hâta à lui répondre au plus tôt, ouvrant à demi la bouche, mais se ravisa alors qu'elle continua de lui poser d'autres questions. Qui étaient toutes les plus légitimes les unes que les autres. Il faillit se sentir insulter de voir qu'elle ne semblait pas le reconnaître mais il calma son égo en songeant que cela pourrait lui être plus profitable.

- Excusez-moi! J'aurai dû prendre le réflexe de me présenter immédiatement à vous... Je suis Haruhiko Nakamura, termina-t-il en s'inclinant légèrement avec son buste.

Il releva son regard en sa direction, l'air désolé sur le visage. Bon sang... Il fallait qu'il se calme. Il allait commencer à perdre pied avec tout cela. Ce n'était pas le moment pour que toutes ses insécurités adolescentes ressurgissent. Il ferma les yeux quelques secondes, prenant une grande respiration. Ses cours de gestion du stress lui étaient encore d'un grand secours.

- À vrai dire... Je n'ai jamais eu la chance de pouvoir fonder une famille. Je me suis confié à l'un de mes proches, qui était apparemment l'un de vos clients? Si je peux dire... Client? Je ne sais pas trop comment nommer ça de manière politiquement correcte, ah ah ah.. Pardon!

Il soupira, lâchant un maigre sourire sur ses lèvres. Il ne perdrait jamais sa fâcheuse habitude de trop parler. Se redressant alors, il se racla discrètement la gorge pour continuer à se présenter.

- Je... Mes principales raisons sont comme je l'ai dis tout à l'heure, je dirai? J'ai été longtemps avec une femme. Mais nous n'arrivions pas à avoir d'enfants. Ça a brisé notre couple, d'une certaine manière. Le temps m'a fait comprendre qu'en dehors de tout cela, il existait sûrement d'autres alternatives... D'autres chemins? Je n'étais pas assez mature pour les voir, je pense.

Il s'arrêta un instant, le cœur rempli d'une nostalgie certaine.

- Maintenant, je me sens prêt. Mais personne avec qui partager cette expérience malgré tout... Plus le temps passe, plus mon âge avance... Et, ah ah..., il s’interrompit, gêné, avant de reprendre : Quand j'ai entendu le témoignage de mon ami, j'ai eu une réalisation... Plutôt que d'espérer quelque chose qui ne viendra jamais, je pouvais peut-être donné la chance à un enfant, qui n'en a pas eu? Je veux dire... Avoir ses propres enfants, c'est une chose... Mais je pense que tout ce dont j'ai besoin, c'est de partager de l'amour.

Le rouge lui monta aux joues, tandis qu'il mit sa main devant sa bouche et ses joues, cachant ce sentiment qu'il avait rarement révélé.

- Enfin de l'amour... Dans le sens familial! L'amour avec une femme, aussi mais... Enfin, là je parlais d'amour familial! Pardon, je m'embrouille dans ce que je dis, je pense...

Soudainement ses pieds lui semblèrent quelque chose de fabuleusement intéressants.

- Je ne peux décidément par renoncer à mon rêve d'être père, finit-il en relevant finalement les yeux.

Avec tout cela, il en avait complètement oublié les présentations standards...

- Avec tout ça je me rends compte que je n'ai rien dit sur moi!! Je... J'ai 32 ans. Je suis né dans le Kansaï -ça se remarque encore à mon accent...- mais je vis depuis longtemps sur Keimoo. Et...

Si elle ne l'arrêtait pas, il continuerait à tourner en rond encore pendant longtemps.

__________________________________________________


Falling in love
Every single days.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/MichiyoPictures http://keimoo.forumactif.com/t10287-haruhiko-nakamura-le-ballon-dans-la-peau http://keimoo.forum-actif.net/t10292-carnet-de-bord-d-haruhiko-nakamura http://keimoo.forum-actif.net/t10343-livret-scolaire-d-haruhiko-nakamura
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reason to believe (PV Chrissy)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reason to believe (PV Chrissy)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» give me a reason to trust you ? ft. marcus.
» The reason [PV CHASE]
» USA humiliates Toyota internationally for no reason
» Elisez vos meilleurs Rps
» HISTOIRE [Yuuki] -The reasons why one can't laugh from the heart, it's a simple reason ; that's life. | EN PAUSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: ₪ Event ₪ :: ► See you in ten years :: Dans 10 ans-
Sauter vers: