₪ Académie Keimoo ₪

In a decade, will you be there ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 What I've done (PV Ayame)

Aller en bas 
AuteurMessage
Arata Masuda
♣ Université - 3ème année
avatar

Genre : Masculin Capricorne Cochon Age : 22
Adresse : Hiryuu - 3 rue de la chance - Immeuble Legends - App. 14
Compteur 46
Multicompte(s) : Haruhiko Nakamura | Sportif

KMO
                                   :

MessageSujet: What I've done (PV Ayame)   Mer 28 Mar 2018 - 0:43


I'm breaking free from these memories, gotta let it go, just let it go.
I've said goodbye, set it all on fire. Gotta let it go, just let it go.

- Avril Lavigne



Un sifflement strident se fit entendre, résonnant dans toute la gare et accompagné d'une voix robotisée qui annonçait le départ du train. Le roulement du moteur ne tarda pas à faire son entrée tandis que les quais s'étaient vidés de monde. De l'autre côté, une foule attendait plus ou moins patiemment la venue du prochain départ annoncé, chacun se plongeant dans diverses occupations. Le regard alerte, tandis que son esprit cherchait une distraction, Arata attendait avec une trop grande impatience la venue de son propre train. Le cœur battant jusque dans ses tempes, il tentait de prendre son mal en patience tandis qu'il faisait les cents pas afin de dégourdir ses jambes, aux côtés de sa sœur cadette. Cette gare lui apportait son lot de souvenirs qu'il avait préféré occulter jusque là. Ce fameux jour où Reira avait décidé de les abandonner. Ce jour où le souvenir de son visage s'était mélangé à la noirceur de la nuit tombante, tandis que seul son air triste restait collé à sa rétine. Non, il ne portait pas cette garde et ce quai dans son cœur depuis ce jour où on lui avait volé l'une des personnes les plus précieuses de sa vie.
Pourtant il était là aujourd'hui aux côtés d'Ayame, attendant ce même train qui avait fait partir Reira à la géante Tokyo. Tout cela pour répondre à l'invitation de la jeune fille à venir passer quelques jours en sa compagnie dans la Capitale. Elle voulait leur montrer sa nouvelle vie, son nouveau chez elle qu'elle avait construit depuis ce jour fatidique, sans eux. La gorge nouée, Arata avait finit par accepter son invitation tandis que son égo en avait prit encore un coup. Égo sur lequel il était content de marcher juste pour l'idée même de pouvoir retrouver sa meilleure amie avec qui il parlait tous les jours quasiment. Cela avait prit un certain temps avant qu'ils ne commencent à échanger, afin de panser la douleur de la séparation, mais très vite ils s'étaient donnés des nouvelles régulièrement et avaient continué de communiquer ensemble, parlant de la pluie et du beau temps comme ils le faisaient autrefois.

Il ne voulait certainement pas l'avouer, mais le fait qu'Ayame soit là le soulageait grandement. Il se sentait intimidé de se rendre là-bas, de découvrir peut-être une nouvelle Reira tout comme il était devenu lui une autre personne avec le temps. Ils s'appréciaient pourtant toujours autant, il le savait. Mais il avait peur que le virtuel ne soit qu'une façade et que la mascarade tombe une fois rendus là-bas. Alors oui, il était soulagé qu'Ayame ait décidé de passer ces quelques jours de congés en cette fin d'année scolaire avec lui. Pour la douzième fois en moins de trente minutes, il consulta sa montre dans l'espoir que le temps ait passé plus vite... Ce qui ne fut bien évidemment pas le cas.

- Est-ce que tu veux quelque chose à boire ou à grignoter ? Je vais aller chercher de quoi, histoire d'occuper mes jambes.

Sa sœur devait certainement finir par avoir le tournis si elle l'avait observé faire les cents pas depuis tout à l'heure. Il s'agaçait lui-même à ne pas tenir en place. Une fois qu'il eut la réponse de sa cadette, il s'en alla dans le distributeur un peu plus loin afin de ramener des collations. Au moins, il allait pouvoir manger sa frustration et ce de manière concrète.

- Hmpf, j'espère que notre train n'aura pas de retard, ajouta-t-il tandis qu'il se laissa tomber aux côtés d'Ayame.

Il défit rapidement l'emballage de sa collation et l'enfourna dans sa bouche nonchalamment, grossissant ses joues comme un enfant trop pressé de manger son quatre-heure. Il remarqua alors du coin de l’œil le regard amusé de sa sœur. Tandis qu'il fronçait un sourcil, il tassa la nourriture dans un coin de sa bouche afin de pouvoir parler.

- Quoi ?, demanda-t-il semi-amusé tentant de se dérider un peu.

Oui, il avait l'air ridicule. Oui, il était pire qu'un enfant impatient à qui l'on aurait dit de patienter. C'était la première fois qu'ils montaient voir Reira à Tokyo après tout. Et dire que depuis qu'elle était partie, ils ne s'étaient revus que deux fois. Deux fois en trois longues années... Bien trop peu. Cela était sans parler de Ryûsuke dont ils n'avaient simplement plus aucun signe de vie, même pas sur les réseaux sociaux. Il se trouvait quelque part en Australie ou en Amérique, comme il l'avait toujours rêvé. C'est tout ce qu'il savait sur celui qui était autrefois son meilleur ami et l'élément duquel il était indissociable. Bien des choses avaient changé, depuis cette époque. Bien trop...


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« 'Cause I'm only a crack in this castle of glass.
Hardly anything there for you to see, for you to see. »
 
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10712-arata-masuda http://keimoo.forum-actif.net/t10758-carnet-de-bord-d-arata-masuda-u-c http://keimoo.forum-actif.net/t10715-livret-scolaire-d-arata-masuda
Ayame Masuda
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Féminin Sagittaire Dragon Age : 18
Adresse : Hiryuu - 3 rue de la chance - Immeuble Legends - App. 14
Compteur 220
Multicompte(s) : Satoshi Sakutaro/Sportif

MessageSujet: Re: What I've done (PV Ayame)   Mer 28 Mar 2018 - 16:26

Elle ne pouvait s’empêcher de le suivre des yeux, alors qu'il faisait les cent pas pour ce qui semblait faire une bonne demi-heure maintenant. Elle souriait simplement, en songeant que comme d'habitude, il ne serait pas fatigué avant un moment, et soupira en baissant enfin la tête. La gare se vidait et se remplissait a une vitesse folle, si bien qu'elle avait perdue le compte des gens depuis un long moment déjà. Assise sur un banc dans un coin du bâtiment ou ils se trouvaient pour attendre, elle grattait négligemment les cordes de sa guitare, dont la house se trouvait sous ses pieds.

Le voyage s’était organisé rapidement, Reira ayant semble t'il décidé d'inviter Arata pour lui faire visiter son univers. Ce que le garçon ne savait pas, c’était que c’était Ayame qui avait grandement encouragé son amie a le faire. Histoire qu'il n’apprenne pas la nouvelle au détour d'un sms lambda. Elle lui devait au moins ça. Elle n'avait pas voulue non plus lui annoncer elle même. Ce n’était pas vraiment a elle de faire ça, de son point de vu. Mais si elle pouvait le protéger, alors elle le ferait. Reira avait changé. Ce n’était plus la musicienne pleine de talent que la petite Masuda, âgée de onze ans, avait vénéré comme une déesse. Comme une star. Ce n’était plus qu'une jeune adulte plongé dans la vie Tokyoïte, préparant son avenir, et sans doute celui de ses futurs enfants.

- J'veux des beignets, a a framboise si y'a. Et euh....a boire.....du thé glacé, ce sera super, merci Ara-nii.

Elle le regarda s'éloigner d'un pas vif, elle pouvait sentir sa tension dans sa chair, comme si ils étaient liés. Ce qui était un peu le cas, finalement. Elle soupira, avant de sourire a deux adolescentes qui vinrent l'aborder pour lui dire bonjour, lui poser des questions sur ses prochains projets de musique, la date de son prochain concert. Rien d’inhabituel maintenant, elle se demanda simplement si a Tokyo, elle aurait une petite notoriété ou non. Elle ne tarderait pas a le savoir.

- Merci pour votre engouement. Je suis avec mon frère la. Si vous voulez, j'annoncerais toute les informations bientôt, continuez de me suivre, j'essayerais d’être meilleure encore la prochaine fois.

Elles se tournèrent vers le garçon et devinrent rouge comme des écrevisses, s'inclinant devant la jeune Masuda avant de déguerpir en vitesse. Un sourire narquois apparut sur ses lèvres. Classique, il faisait souvent cet effet la. Il revint rapidement, toujours aussi grognons, et alors qu'elle rangeait sa guitare, pour pouvoir manger son beignet, elle s'amusait de l'air agacé de son frère, qui le remarqua. Elle ouvrit sa boisson et bu une gorgée en haussant les épaules sans lui répondre directement. Elle aimait bien le faire attendre. Une fois fait, elle la posa par terre a coté de son pied, avant d'essayer d'ouvrir sa collation.

- Calme toi, on va juste se balader tout les deux pendant quelques jours, et le soir on ira dormir chez Reira qui nous fera visiter. La journée elle travaille. Sauf aujourd'hui, elle sera la toute l’après-midi. Et puis même si y'a des choses qui t'énervent, moi je serais la. Je suis toujours la, non ?

Elle lui sourit, avant de lui tendre le paquet pour qu'il lui ouvre, ce qu'il fit rapidement. Elle engouffra la nourriture dans sa bouche, imitant son frère a la perfection, alors même que ce n’était pas vraiment intentionnel. Elle macha rapidement, ronronnant presque de plaisir, alors que son téléphone vibra dans sa poche. Haneko. Elle l'ouvrit, et sourit en lisant le message de sa petite-amie. Elle jeta un bref coup d’œil a Arata, avant de répondre des banalités a son aînée. Elle referma l'appareil, avant de se lever :

- Le train arrive, Ara-nii. Dépêche toi de finir ton truc un peu.

Elle appuya sur sa joue comme pour le faire avaler plus vite, avant de le tirer par la main pour l'aider a se relever, en faisant contre-balance avec tout son poids, ce qui n’était même pas vraiment suffisant pour qu'il se lève sans qu'il lui donne un coup de main. Une fois en place, elle prit sa guitare, la ramenant dans son dos, comme a son habitude, recouvrant ainsi sa veste en jean qu'elle avait mise pour l'occasion, sur les conseils avisés de sa sœur. Au moment ou elle fit quelque pas, le bruit signifiant l'arrivée du prochain train. Elle lui fit signe de se dépêcher :

- J'veux aller a Big Boss, a Tokyo ! C'est un grand magasin de musique ! On ira hein ?


Elle n'avait rien besoin d'acheter, et n’achèterai rien. Mais c’était simplement pour le plaisir. Elle grimpa dans le train, a la recherche de leurs places, en route pour la capitale Japonaise.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10720-ayame-masuda http://keimoo.forum-actif.net/t10728-livret-scolaire-de-ayame-masuda
Arata Masuda
♣ Université - 3ème année
avatar

Genre : Masculin Capricorne Cochon Age : 22
Adresse : Hiryuu - 3 rue de la chance - Immeuble Legends - App. 14
Compteur 46
Multicompte(s) : Haruhiko Nakamura | Sportif

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: What I've done (PV Ayame)   Lun 2 Avr 2018 - 4:02

I know I can treat you better. Better than he can - Shawn Mendes



Son regard balaya avec rapidité les numéros de la machine, repérant les beignets sur l'étagère du bas et les boissons sur celles du haut. Il commença par les éléments comestibles avant de terminer par un thé glacé et une cannette de boisson énergisante pour lui. Ce qu'il réalisa comme étant une erreur lorsqu'elle tomba dans le réceptacle... Il était peut-être déjà assez énervé comme ça. Haussant les épaules, il fit retomber un autre thé glacé, se gardant la première canette en réserve pour plus tard. Jetant un regard dans son porte feuille, il constata qu'il lui restait bien assez de monnaie pour la pass de métro qu'ils devraient prendre tout à l'heure. Il glissa rapidement tout dans son sac, le replaçant bancalement sur les épaules avant de constater que sa sœur n'était pas seule. Il fronça les sourcils au premier abord, puis se ravisa d'une quelconque intervention, se rappelant que son image de future vedette pouvait en pâtir s'il faisait fuir la moindre personne s'approchant d'elle. Il ferait au moins un bon garde du corps.
Les deux filles eurent vite raison de se sentir gênées en le voyant arriver, son sourire charmeur sur le visage. Il appréciait étrangement mettre mal à l'aise les jeunes filles, leur offrant son sourire de con charmeur dont il avait le secret. Il suffisait parfois d'un seul sourire, sans mot, pour obtenir quelques numéros ou adresses mails. Une fois qu'elles furent parties, il s'installa avec nonchalance aux côtés de sa cadette, mauvaise humeur revenue, tirant des plans sur la comète concernant le retard du train.

- Est-ce qu'elles t'ont demandé ton autographe, une photo ? Pour les photos, faudra passer par moi. attention. J'autoriserai pas n'importe qui à en prendre.

Il lui lança un sourire sarcastique. Bien qu'il souhaiterait que les choses se déroulent ainsi, il savait bel et bien que le petit oiseau devait quitter son nid et qu'il n'aurait malheureusement bientôt plus le contrôle sur tout ce qui allait se passer dans sa vie. Même s'il avait hâte que le monde entier puisse admirer son talent, il redoutait grandement le moment où elle n'aurait plus besoin de lui.

- Ouais, soupira-t-il finalement. Heureusement que t'es là, Princesse.

Cette fois-ci, ce fut un sourire soulagé qui fit son apparition. Un de ces fameux sourires qu'Ayame était bien seule à admirer. Sans elle, il n'aurait jamais répondu à Reira. Sans elle, il se serait sûrement défilé. Était-il réellement capable de lui faire face de nouveau ? Après tant d'années à juste s'écrire quelques lignes entrecoupées de smileys, ils avaient changé. En mieux ? En pire ? Il ne savait pas trop. La vie de Reira semblait rythmée sur un papier à musique. Quelque chose qui n'attirait guère le jeune sportif au final dont la vie semblait aussi désordonnée que le fil des pensées qu'il n'arrivait pas à suivre.

- J'pense que sinon j'aurai explosé quelque part avant même de mettre un pieds dans le train. En fait non, j'me serai juste défilé j'pense.

Il soupira tandis que machinalement, il ouvrit la collation à sa sœur avant de lui tendre de nouveau, sans même s'en rendre compte le moins du monde. Englué dans cet état léthargique, le temps passa finalement à la vitesse supérieure si bien qu'il en reprit le fil quand Ayame se redressa subitement, annonçant le train qui approchait du quai de la gare au même instant. Sentant l'urgence monter en lui au même moment où sa cadette appuya sur sa joue, il avala tout rond, avalant de travers. Tandis qu'il luttait pour sa survie, il la suivit sans plus attendre ou plutôt il fut tiré aussi sec par la main de la jeune fille. Tandis qu'elle lui parlait de magasins de musique, Arata toussait frénétiquement afin de retrouver un semblant d'air et faire partir les derniers morceaux coincés dans sa bouche. Le train désormais face à eux, il continua de tousser en mimant à sa sœur de s'avancer tandis qu'il se mettait en ligne devant les traces jaunes d'entrée afin de laisser le monde sortir.

Il leur fallut une bonne quinzaines de minutes entre le temps que le train se vide, qu'ils trouvent leurs places et rangent leurs bagages aux endroits prévus à cet effet. Lorsque le dos du jeune homme rencontra le siège tant promis, il s'affala dedans, sortant sa canette de boisson énergisante de son sac afin de l'enfiler au plus vite. Le contenu l'importait peu -même s'il en buvait parfois un peu trop- du moment qu'un liquide venait apaiser l'irritation dans sa gorge.

- Bon sang, j'ai bien cru que ce beignet allait me tuer. C'est bien la preuve que je ne mangerai plus jamais de ces trucs.

Il soupira, pour la énième fois de la journée déjà. Croisant ses bras, il regarda sa cadette terminer de s'installer à son tour.

- Sinon, pour le magasin.... Ok. Mais c'est bien parce qu'on est loin de Keimoo. Prends ça comme une occasion très spéciale et n'en redemande pas trop.


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« 'Cause I'm only a crack in this castle of glass.
Hardly anything there for you to see, for you to see. »
 
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10712-arata-masuda http://keimoo.forum-actif.net/t10758-carnet-de-bord-d-arata-masuda-u-c http://keimoo.forum-actif.net/t10715-livret-scolaire-d-arata-masuda
Ayame Masuda
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Féminin Sagittaire Dragon Age : 18
Adresse : Hiryuu - 3 rue de la chance - Immeuble Legends - App. 14
Compteur 220
Multicompte(s) : Satoshi Sakutaro/Sportif

MessageSujet: Re: What I've done (PV Ayame)   Mer 4 Avr 2018 - 13:03

Elle ricana longuement, sans doute trop, a sa façon de vouloir encore la garder un peu avec lui. Elle savait qu'au fond, il était un peu peiné qu'elle ne soit plus aussi dépendante de lui. Il avait peu apprécié qu'elle trouve un manager, et même si elle l'avait depuis un bon nombre d'années maintenant, Arata ne l’appréciait toujours pas. A tord selon elle, car Jonathan était vraiment quelqu'un de bien. Enfin, aussi bien que ce que pouvait juger une fille qui appréciait absolument tout le monde.

- Ça va être compliqué alors. Tu sais qu'il suffit d'aller sur youtube et faire une capture d'écran pour avoir une photo de moi? Bon, je suppose que ce n'est pas la même chose que d'en prendre une directement avec moi, mais je vais a la même école qu'elles âpres tout. Comme la plupart des jeunes de la ville. Difficile de passer a coté. T’inquiète, si vraiment tu t’inquiète, je te ferais une dédicace que tu pourra te tatouer sous l'omoplate. Ce sera mignon.


Elle leva les yeux au ciel, en sachant pertinemment qu'il aurait bel et bien fuis si elle n’était pas venue pour le surveiller. Elle repensa aux paroles d'Haneko. « Laisse les gérer cette histoire, ils sont grands ». C’était vrai, mais elle ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour lui. Si elle n'avait pas forcément eu une vision impartiale des choses a l'époque, elle y voyait largement plus clair aujourd'hui, et surtout, avait la désagréable impression que Reira s’était un peu moquer de son frère. Elle n'avait pas forcément tout les détails, mais elle ne souhaitait surtout pas qu'elle recommence, surtout pour lui annoncer ce genre de nouvelles.

- Bien sur que je suis la, je le serais toujours, même dans les mauvais moment. Même si tu apprends des choses qui t'agace, ou te mette vraiment en colère, laboure moi la main ou l'épaule. Et surtout, surtouuuut par pitié, ne recommence pas a frapper dans un mur. Ne vas pas te casser la main pour passer ton énervement. Ça ne serait pas vraiment productif.


En montant dans le train, cherchant sa place, elle eu un sourire. Elle n’était quasiment jamais partie en voyage avec son frère. Quand elle bougeait, c’était une question musicale, et c’était maintenant toute seule, ou avec sa mère encore récemment. Pas le séjour le plus inoubliable. Celui ci, a Tokyo, elle l’espérait, le serait largement plus. Si Reira ne mettait pas directement les pieds dans le plat. Elle demanda a son frere de l'aider a mettre son sac dans les compartiments prévu pour au dessus, puis prit place tranquillement en soupirant d'aise. Elle n’était pas vraiment sportive, et rien que la marche rapide pour atteindre le train l'avait un peu essoufflée. Heureusement, elle courait un peu avec Haneko maintenant, et ce n’était plus autant qu'avant.

Le train se mit enfin en route. Elle observa la ville disparaître dans leurs dos, alors qu'ils se dirigeaient enfin vers leurs destination. Elle gloussa a sa remarque sur les magasins, en se disant qu'il la voyait encore comme une enfant. Elle utilisait l'argent de la famille, mais si elle avait vraiment voulue, elle aurait eu largement les moyens de se faire une petite folie dans les magasins avec ses propres revenus. En effet, entre les retours de ses concerts, ses pourboires dans les bars, et la monétisation de ses vidéos sur youtube, elle avait déjà un bon petit pécule.

- Ne te monte pas la tête, je veux pas te taxer, je veux juste un garde du corps. Fais pas trop le malin, c'est moi la star maintenant.

Elle essaya de lui lancer un regard sérieux, mais elle n'avait jamais réussit a se contenir quand elle plaisanter, donnant une forme étrange, entre la grimace et la crispation, a son visage. Elle tourna la tête vers la fenêtre le temps de retrouver une apparence normale, et s'étira un peu, avec une nouvelle question en tete. Tout en y pensant, elle sortit le walkman que lui avait offert Kaede, avec quelque cassettes de sa collection, dont celle de Queen qu'il lui avait offert avec :

- Eh, Ara-nii, tu penses que les gens vont me reconnaître a Tokyo ? Comme a Keimoo je veux dire. Dans un sens, j'aimerais bien, ça voudrait dire que je commence a être pas mal, mais en même temps, ça serait un peu chiant tu crois pas ?


Être pianiste et être idole, ce n’était pas la même chose niveau popularité. Sa mère pouvait être reconnue dans la rue, mais n’était pas la cible de la même hystérie que pouvait accompagner les vraies grandes idoles Japonaises qui faisaient la une des magasines et étaient visibles dans les pub, sur internet. La jeune Masuda était loin d'en être a ce stade. Elle ne serait sans doute jamais un mannequin, et n'avait aucune envie de faire la greluche dans des pub pour du shampoing. Cependant, elle n'avait pas vraiment la carrure pour affronter une ville comme Tokyo, quand déjà elle se surprenait a être parfois fatigué des sollicitations a Keimoo.

Son téléphone vibra dans sa poche et elle soupira en constatant que c’était Jonathan. Il lui avait dit d'aller voir quelques maisons d'éditions musicales pendant le séjour, et même si elle avait dit qu'elle avait d'autre choses a faire, il avait insisté. Il devait lui annoncer qu'il avait obtenu un rendez-vous, ou quelque chose du genre. Elle passa le téléphone a son frere :

- Tu peux répondre en lui disant que je verrais demain ? J'ai pas envie d'aller n'importe ou dés aujourd'hui. Je reste avec toi pour qu'on s'amuse.

Elle lui sourit, le laissant faire, en reportant son attention sur le paysage qui défilait rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10720-ayame-masuda http://keimoo.forum-actif.net/t10728-livret-scolaire-de-ayame-masuda
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: What I've done (PV Ayame)   

Revenir en haut Aller en bas
 
What I've done (PV Ayame)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le retour des flambeurs [Ayame, Aisya et Lin/Greed]
» Presentation d'ayame et chika
» Résultats du 2e Voice Actors Award
» La nature est tellement... sale? [Ayame]
» Ayame R. Merewood // Les amis sont la vie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: ₪ Vers l'infini et au delà ₪ :: ► Ailleurs-
Sauter vers: