₪ Académie Keimoo ₪

In a decade, will you be there ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP libre] Soirée de réveillon 2017-2018

Aller en bas 
AuteurMessage
Hayden Yoshida
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
avatar

Vierge Dragon Age : 30
Adresse : 3 rue de la chance - Apt 22
Compteur 164
Multicompte(s) : Hisaka Rika

KMO
                                   :

MessageSujet: [RP libre] Soirée de réveillon 2017-2018   Dim 31 Déc 2017 - 0:44

La mairie de Keimoo organise sa grande soirée de réveillon le 31 décembre 2017. Cette année, c’est la famille Masuda qui a l’honneur de recevoir les citoyens dans sa grande demeure. Que vous soyez invité d’honneur, artiste animant la soirée, hôte ou clandestin, laissez-vous tenter par les différentes activités proposées (concert, avant-première d’un film, piste de danse…etc.), le buffet ou faites connaissance avec les autres invités. Ce soir, tout est permis.

Tenue de soirée exigée. La vérification des invitations se fait à l’entrée de la résidence.

Pour des réponses rapides, la princesse Naoko Tanaka nous offre le droit de faire des posts à 250 mots minimum au lieu de 400.


Je vérifie une dernière fois mon nœud papillon avant de saisir un paquet de cigarettes, mon téléphone portable, mon invitation et un briquet sur le comptoir de la cuisine. Arrivé devant la porte, je jette un coup d’œil hésitant en direction du salon puis éteins toutes les lumières. Ca fait un moment que je n’avais pas vraiment fêté la nouvelle année, mais ça fait encore plus longtemps que je n’avais pas été seul dans l’appartement, Chris étant parti chez nos grands-parents pour les vacances. Quelque part, ça me fait du bien, probablement plus que je ne devrais l’admettre.

Mes pas résonnent dans l’immeuble quasi-désert en ce jour de fête, je m’apprête à descendre les escaliers pour rejoindre le rez-de-chaussée, mais je freine au dernier moment, un peu hésitant. Demi-tour sur moi-même, quelques grandes enjambées mécaniques et je me retrouve chez mon voisin de palier, je sonne. Quelques secondes plus tard, la porte s’ouvre, mes lèvres s’étirent et j’affiche alors mon sourire le plus vendeur.

« Bonsoir Masuda-san. »

A l’extérieur, un klaxon retentit. Il va falloir faire vite.

(…)

La porte de la voiture de luxe se referme derrière moi alors que j’ajuste ma veste, le regard tourné vers le jeune homme que j’ai traîné avec moi pour la soirée. Je pourrais me sentir désolé pour lui, mais c’est une promesse que j’avais fait à sa sœur cadette, et les dieux savent à quel point cette fille peut se montrer convaincante. Le noiraud semble faire la moue. Je lui tapote doucement l’épaule avant de me tourner vers l’entrée de la résidence, me remémorant la première fois où je suis venu ici. Qui aurait cru, quelques mois plus tôt, que je reviendrai aussi régulièrement au quartier Hebi.

« Eh bien, allons-y. »

Dis-je, l’air jovial en m’avançant vers la foule, accompagné du fils cadet des Masuda. Nous dépassons rapidement la queue sous le regard (presque) bienveillant de Taki, le majordome reprenant son poste à l’entrée après avoir garé la voiture. Le portail dépassé, on me tend un dépliant où est inscrit le programme de la soirée en lettres d’or. Autour de moi, l’ambiance bat déjà son plein alors que nous ne sommes qu’au début des festivités.

Alors que je cherche du regard des visages familiers, une hôtesse vient me propose une flûte de champagne que j’accepte volontiers après l’avoir remerciée. Entre deux sourires, au loin, je crois apercevoir une silhouette que je connais bien. En passant par le buffet, deux petits-fours embarqués plus tard, je tente de rejoindre la fille aux longs cheveux ébène près de la scène principale. De dos, en tenue de soirée, j’ai un peu de mal à savoir s’il s’agit vraiment de la benjamine de la famille, mais je tente ma chance en posant ma main sur l’épaule de la jeune femme.

« Tiens, tu ne devrais pas être dans les loges ? »


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rejoignez le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Jun Aoki
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Féminin Bélier Dragon Age : 18
Adresse : chambre 02, rez-de-chaussée
Compteur 162
Multicompte(s) : Montaro Adkins

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: [RP libre] Soirée de réveillon 2017-2018   Dim 31 Déc 2017 - 18:52

Je sortais d’une pénible journée de cours, quand j’avais décidé de me rendre en ville, avant de rentrer à l’internat. Finalement, j’avais atterri dans un parc, où je m’étais installée pour faire quelques croquis. Sur le chemin du retour, je m’étais arrêtée sur un prospectus, qui annonçait une soirée qui s’annonçait plutôt chic, pour le réveillon… Et c’était la famille des Masuda qui invitait !

Évidemment, je connaissais cette famille de nom. Tout d’abord, il y avait Maya Masuda, qui m’avait secouru lors de l’incident au centre commercial. Mais il y avait aussi Ayame Masuda, qui étudiait aussi à Keimoo, mais à qui je n’avais jamais adressé la parole, bien qu’elle aussi était plutôt connue, et moi-même appréciais ses musiques. Et puis Adélaide Stein Masuda, leur mère, était aussi une artiste très reconnue. Bref, je mourrais d’envie de faire leur connaissance, et il se trouvait que je n’avais encore rien prévue pour le réveillon, qui approchait pourtant à grand pas.

C’est ainsi que je m’étais apprêtée comme il se doit, donc en tenue de soirée, avec une robe noire pailletée sur le corset qui moulait plutôt ma poitrine, avant de partir en évaser sur mes hanches, et s’arrêtant mi-cuisse ce qui me seyait plutôt bien. Pour le maquillage, un petit « smokey eyes » ferait son effet. Il fallait rester chic, sans trop en faire. Malgré mon envie de rayonner, il fallait tout de même que je puisse me fondre dans la masse si je ne voulais pas me faire prendre. Après tout, c’était juste le temps d’une soirée, et ce serait bien plus amusant que de passer le réveillon aux côtés de ma mère et ses amis.

Je décide de prendre un taxi pour me rendre sur les lieux des festivités. Une fois devant la grande et magnifique demeure des Masuda de laquelle s’émanaient quelques éclats de rire et de verres trinquant, je m’arrêtais. À vrai dire, j’ai beau m’être faufilée plusieurs fois dans des endroits interdits au lycée, je n’avais jamais pénétré une fête sans y être invitée. Je me suis cependant toujours arrangée pour l’être. Là par contre, je n’avais aucun contact assez proche de la famille pour m’inviter, et aucune connaissance qui m’avait annoncé qu’elle y serait.

J’allumais une cigarette que j’avais piquée à ma mère pour me donner un air plus sérieux, et me donner une raison de rester de dehors, afin de réfléchir à un plan. Il est vrai que je n’y avais pas du tout réfléchis en fait, comme si je pensais que les portes s’ouvriraient à moi à la vue de ma jolie robe. De plus, il y avait un vigile, j’avais intérêt à trouver un plan rapidement avant d’éveiller ses soupçons.
Il devait certainement y avoir une porte derrière, mais la famille étant riche, il était certains qu’ils disposaient de caméras, ou encore qu’ils y aient placé un autre garde. Je pouvais toujours tenter de feindre avoir perdue mon invitation, en me mettant à chercher dans un petit sac à main comme une folle, et en faisant parler mes talents d’actrice. Néanmoins, le vigile n’avait pas l’air commode. Je me plaçais donc un peu loin de lui, tout en continuant ma cigarette qui était déjà presque fini, et en regardant mon téléphone.

« Toujours en retard celui là ! »

Je lançais un signe de tête au vigile, l’air un peu agacée d’attendre mon ami imaginaire. Je soupirais enfin, m’avançant vers lui. Après tout, j’avais eu le culot de venir sans y être convier, un petit mensonge de plus ne pouvait pas me tuer.

« Excusez moi, j’attends mon ami qui a les invitations, mais voyez-vous, il fait un peu froid. J’ai oublié ma veste dans le taxi. Me permettez-vous de rentrer ? Je ne resterais pas loin de vous, je ne voudrais pas vous poser de problème dans votre travail. »

Un petit battement de cil, sans trop en faire. La clé, c’était la mesure. Le gardien finit par avoir pitié et… me refusa tout de même l’entrée. Décidément, il était coriace, et ça n’allait pas être si simple.

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forumactif.com/t10934-jun-aoki-en-charge-mei http://keimoo.forumactif.com/t10951-65325oshi-65325oshi http://keimoo.forumactif.com/t10937-livret-scolaire-jun-aoki
Akio Kimura
♣ Université - 3ème année
avatar

Genre : Masculin Taureau Buffle Age : 21
Adresse : chambre 02 RDC
Compteur 403

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: [RP libre] Soirée de réveillon 2017-2018   Lun 1 Jan 2018 - 21:32

Soirée de Réveillon

La fin d’année est proche, à la fin de cette nuit, 2017 sera terminée à tout jamais. Akio s’est bien habillé pour cet événement, il avait hésité à sortir son kimono mais il avait finalement décidé d’opter pour quelque chose de plus Occidental puisque Keimoo n’est pas une ville très traditionnelle. Il aura toujours l’occasion de le mettre quand il se rendra au temple le lendemain.

Ce réveillon n’est pas habituel, normalement à cette période, il rentre chez lui pour passé les fêtes avec sa famille, mais cette fois-ci, il n’avait plus les moyens de retourner à Hokkaido. À son entrée à l’université, Akio avait abandonné son petit travail, qu’il faisait pour gagner un peu d’argent, pour se concentrer uniquement sur ses études. Études toujours financées par le père adoptif de sa sœur jumelle Jun qui doit beaucoup insister pour qu’il ne s’arrête pas même si sa sœur n’assure pas en cours et qu’elle sèche la plupart du temps. Le blond ne sait pas ce qui se passe chez eux, mais Jun lui a assuré qu’il pourra terminer ses études… Quand il le pourra, il voudra les rencontrer, au moins pour les remercier.

Pour cette soirée, sa sœur l’a sorti de sa chambre pour l’emmener quelque part, bien sûr Akio n’est pas au courant, il se laisse surprendre par Jun, en espérant qu’elle ne finisse pas par le laisser seul à la fin comme elle fait à chaque fois.

« Où est-ce que tu m’emmènes Jun ? »

Elle le regarde en souriant et lui fait un clin d’œil puis elle lui répond de manière malicieuse.

« Tu verras, tu verras ! On va bien s’amuser ! »

Les jumeaux finissent par arrivée dans les alentours de la demeure des Masuda, elle est assez connue, et Akio avait entendu parler sur le journal qu’il organisait un réveillon important pour les plus grandes familles de la ville. Jun s’arrêta et commença à réfléchir en silence. Il ne comprenait pas pourquoi il était là…

« Jun ? Pourquoi tu nous as emmenés ici ? »

Il venait ni d’une famille riche, ni n’avait eu la chance de gagner une invitation à la loterie, c’était compliqué étant donné qu’il n’avait pas participé à cette loterie.

« Ben, on va au super réveillon, il y a un concert avec des artistes que j’aime bien. Je veux y assister et puis, ce n'est pas juste qu’on ne puisse pas y aller ! Je viens d’une bonne famille aussi ! »

Elle le regarda avec son visage de jeune fille innocente, il ne peut pas contester, il n’est pas assez fort pour résister.

« Comment comptes tu entrer si on n'a pas d’invitation ? »

Il se disait qu’elle ne trouverait pas d’idée pour rentrer et qu’ils feraient demi-tour, vers un autre projet pour cette fin d’année.

« On va s’infiltrer dedans par le derrière ! Y a une faille et y a plusieurs personnes qui sont passé par là ! »

Elle attrapa son bras et le tire vers le lieu dont elle parlait, Akio ne contesta pas. Il espère qu’ils n'auront pas de problème avec ça, mais il ne veut pas laisser sa sœur toute seul là-bas.
Ils se glissèrent donc dans la résidence dans l’illégalité la plus totale.
Une fois à l’intérieur, Jun disparus dans ses occupations et Akio se retrouva seul. Elle reviendra probablement le voir à un moment donné.
Il essayait de rester discret et observa pour le moment, il y a beaucoup de monde. Il n’était pas trop à l’aise au début. Il n’avait pas encore choisi ce qu’il allait faire encore, ça dépendra comment ce passe cette soirée.

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t8853-akio-kimura-lun#210731 http://keimoo.forum-actif.net/t9557-come-with-me-in-the-magique-world#217932 http://keimoo.forum-actif.net/t9674-livret-scolaire-d-akio-kimura#225327
Arata Masuda
♣ Université - 3ème année
avatar

Genre : Masculin Capricorne Cochon Age : 22
Adresse : Hiryuu - 3 rue de la chance - Immeuble Legends - App. 14
Compteur 46
Multicompte(s) : Haruhiko Nakamura | Sportif

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: [RP libre] Soirée de réveillon 2017-2018   Mar 2 Jan 2018 - 3:28


Spoiler:
 


Allez, encore une fichue soirée de « m’as-tu-vu » BCBG à supporter. Et il ne pouvait même pas compter sur le soutien anti-famille de sa sœur puisqu’elle s’était liguée avec le Prof de mathématique de Keimoo pour le forcer à venir… Fichu Yoshida. Il avait pourtant beaucoup d’estime pour cet homme là… Un voisin agréable à la résistance alcoolémique presque à toute épreuve. Un professeur à l’écoute et qui sait passer au dessus des caprices de l’adolescence. Un coach de natation rigoureux et attentif. Oui, cet homme aurait pu être qualifié de parfait par le fils cadet des Masuda s’il n’y avait pas eu l’ombre de sa famille sur ce merveilleux tableau. Depuis quelques jours, il semblerait que Yoshida et Masuda aient trouvé un intérêt mutuel chez la famille d’en face… Maya et Hayden en payant le prix. Tout ça pour dire qu’il se trouvait là en route pour la maison familiale pour célébrer la nouvelle année aux côté d’Hayden, n’ayant pas décidé à se forcer d’être agréable.
Sappé comme jamais (lol), Arata s’avança auprès de son mentor, dépassant la file avec nonchalance. Il ne manquerait plus qu’il ait à attendre en ligne pour rentrer chez lui. Il jeta un regard à Hayden puis au reste de la file, relativement longue, tout en se demandant ce que tous ces gens pouvaient bien faire ici. Il y avait sûrement de meilleures soirées ailleurs non… ? Celles où les faux-semblants ne font pas loi, où l’alcool coule à flot et où la musique nous rends sourd. Ici tout devait être parfait. Les habits, les comportements, les sourires… Même la musique devait être parfaite. Il soupira.

Avant qu’il ne passe la porte d’entrée, il entendit une conversation en arrière de lui. Une jeune fille semblait vouloir rentrer sans avoir d’invitations et à sa tête… La comédie n’était pas son fort. Etrangement, il repensa au culot d’Aslinn puis se dit que le gyrophare aurait certainement trouvé un moyen plus direct et composé de moins d’humains pour entrer. Cette pensée le fit sourire et il fut prit de compassion pour la jeune fille culotée. Qui sait, peut-être qu’il y aurait finalement des gens intéressants à la soirée ? Il recula de quelque pas, contournant le vigile dans son dos et s’avança vers elle, l’air faussement surprit.

- Shiro, t’es enfin là ! Je t’avais dis de directement rentrer, non ? Ne reste pas là, il fait froid.

Tout en ne lui laissant pas plus de choix, il l’attrapa par le bras et la traina avec entrain dans la soirée. Il salua le vigile à l’entrée d’un air entendu et passa devant tout le monde, non sans un grand plaisir que de trainer une autre victime de ce supplice avec lui. Une fois à l’intérieur, tout en gardant le bras au sien, il ajouta :

- Bien tenté, mais ça demande plus que ça pour le tromper. Tu aurais pu tenter d’escalader les clôtures, c’est un beau challenge aussi tu ne trouves pas ? Surtout quand on est bien habillé.

Arata ne se gêna pas pour détailler la jeune fille du regard non sans un plaisir accompagné. Il aurait sûrement payé cher pour la trouver en train d’escalader les clôtures dans cette tenue, c’était certain.



__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« 'Cause I'm only a crack in this castle of glass.
Hardly anything there for you to see, for you to see. »
 
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10712-arata-masuda http://keimoo.forum-actif.net/t10758-carnet-de-bord-d-arata-masuda-u-c http://keimoo.forum-actif.net/t10715-livret-scolaire-d-arata-masuda
Ayame Masuda
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Féminin Sagittaire Dragon Age : 17
Adresse : Hiryuu - 3 rue de la chance - Immeuble Legends - App. 14
Compteur 220
Multicompte(s) : Satoshi Sakutaro/Sportif

MessageSujet: Re: [RP libre] Soirée de réveillon 2017-2018   Mar 2 Jan 2018 - 20:30

Elle était surexcitée, intenable. Elle n'avait pas vraiment voulue que la fête ai lieu chez elle, a la base de l'idée. Elle voulait qu'il n'y ai que les amis proches, quelque part loin de ses parents. Mais finalement, cette histoire avec la mairie avait poussée la fête dans le manoir Masuda, et elle n'avait eu d'autres choix que d'improviser la suite des événements. Elle avait envoyé des invitations a une bonne partie des gens qu'elle appréciait, et aux gens que ses amis appréciaient. Et le jour J était arrivé.

Elle avait revêtue la première robe qu'elle avait portée dans un concert. Rien de bien extravagant, une couleur chaude pour refléter la joie de vivre qu'elle semblait générer continuellement la ou elle allait. Puis elle était descendue dans la salon. Elle avait longuement conversé avec Taki pour le convaincre qu'elle n'avait pas besoin de lui pour veiller sur elle ce soir la. Si il y avait beaucoup de majordome, chaque enfant Masuda en avait eu un plus dédié a sa personne que les autres. Pour elle, c’était Taki, qu'elle connaissait depuis sa naissance. Finalement, en dehors d'Arata et de ses sœurs, c’était sans doute lui qui s’était le plus occupé d'elle quand elle avait était plus jeune.

Elle s’était ensuite approchée de la scène qui se trouvait au fond de la grande salle de réception. Il n'y avait encore peu de gens, et elle observait les musiciens finir de préparer leurs instruments. Elle monta sans leur demander, et s'approcha du piano qu'elle observa, avant de donner deux ou trois conseils a voix haute, ce qui parut vexer le pianiste. Se faire conseiller par une gamine même pas sortie de l'adolescence, c’était pire qu'un affront. Et cette façon qu'elle avait de toujours sourire l'énervait encore d'avantage, mais il lui était impossible de dire quoi que ce soit a la cadette de la famille ou il jouait. Et en plus, et il en était malade de l'admettre, ses conseils n’étaient pas mauvais. Il ne disait rien, et Ayame finit par se détourner a son plus grand bonheur.

Elle sauta avec aisance, avant de se pencher pour réajuster sa robe. En se redressant, un sourire apparut sur son visage, en reconnaissant Hayden qui était venu directement lui parler. Elle combla la distance entre eux pour se mettre devant lui, jetant un coup d’œil autour d'eux pour voir si il y avait quelqu'un d'autre, comme une certaine Masuda, mais il n'en était rien.

- Contente de vous voir, Yoshida-sensei. Et je vois que vous avez réussit a le traîner ici.

Elle avait tout de suite aperçut son frère aîné, alors que son cœur bondissait de soulagement dans sa poitrine. Elle avait songé pendant un moment qu'il aurait peut être fallut qu'elle aille le chercher lui meme. Elle tourna la tete pour voir si il y avait déjà la trace de Reira, mais elle ne devait pas encore etre la, son train arrivait sans doute un peu plus tard, et le temps de venir, elle ne serait pas la avant un moment. Elle prit Hayden par le bras pour qu'il se penche vers elle, afin qu'elle puisse parler moins fort, comme si elle avait révéler une grande conspiration.

- Écoutez, une fille va arriver dans pas longtemps. Vous la connaissez peut être, elle était a Keimoo avant. Kyoshida Reira. Elle est tellement belle que vous ne pourrez pas la rater. Et lui non plus. Je l'ai invitée en secret. Si il la voit, il va sans doute essayer de partir avant qu'elle ne le rencontre. Je compte sur vous pour m'aider a ce que cela n'arrive pas.


Elle lui relâcha le bras en souriant, avant de lui dire un « on se voit plus tard ? Je crois que mes sœurs sont vers la cuisine ». Elle avait appuyée sur cette dernière phrase en le regardant d'un air entendu, avant d'aller droit vers Arata. Qui n’était pas seul. Elle s'en moquait, et arrivant dans le dos du garçon, elle lui sauta dessus, grimpant comme un petit chimpanzé pour s'accrocher a ses épaules, bien loin de l'image gracieuse qu'une fille Masuda aurait du avoir a tout moment de la soirée :

- Ara-nii, je suis contente que tu sois la ! Pendant une seconde, j'ai pensée que je devais envoyer Taki.

Elle détailla celle qui etait a ses cotés, et la reconnue rapidement. Jun Aoki, qui etait dans la meme section au lycée qu'elle. Elle pencha son visage, toujours perché sur son frere, en lui souriant :

- Oh, Aoki-chan, je ne pensais pas te voir ici, contente de te voir, j’espère que la fête sera sympa pour toi ! Ne t'approche pas trop du second salon, il y a tout les gens chiant la bas. C'est juste un conseil, hein Ara-nii ?
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10720-ayame-masuda http://keimoo.forum-actif.net/t10728-livret-scolaire-de-ayame-masuda
Hayden Yoshida
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
avatar

Vierge Dragon Age : 30
Adresse : 3 rue de la chance - Apt 22
Compteur 164
Multicompte(s) : Hisaka Rika

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: [RP libre] Soirée de réveillon 2017-2018   Sam 6 Jan 2018 - 21:57

Sur  place, Arata faisait la moue. Je savais déjà qu’il n’aimait pas les événements sociaux comme celui-là, mais au fond, je me dis que j’ai quand bien fait de l’emmener ici. Au moins pour Ayame, me dis-je en attrapant deux petits-fours avant de me glisser dans la foule jusqu’à une silhouette qui m’est maintenant bien familière. Au son de ma voix, la benjamine des Masuda fait un tour sur elle-même pour finalement me faire face et me saluer, me faire savoir qu’elle est contente de me voir et surtout qu’elle a constaté que j’ai réussi à traîner son aîné jusqu’à la soirée. Je ris de bon cœur et engloutis une mignardise alors que la lycéenne scrute les alentours, à la recherche d’une personne dont j’ignore encore l’identité.

« Ca n’a pas été une mince affaire, mais je crois qu’il ne peut rien vous refuser au final. »

Je marque une pause en attendant une réaction de sa part, mais voyant que ses iris sont toujours en train de scanner la zone, je me permets de l’interroger à ce sujet.

« Vous cherchez quelqu’un ? »

Elle saisit brusquement mon bras et me fait signe de me baisser. J’ai un peu de mal à comprendre pourquoi elle souhaite que je fasse cela étant donné qu’il y a suffisamment de brouhaha autour pour que personne ne nous entende, mais je finis par me prêter au jeu. Tel James Bond recevant un message de son informateur, je l’écoute me parler d’une fille dont j’ignorais complètement l’existence. Kyoshida Reira. Apparemment, elle pourrait faire fuir Arata rien que par sa présence…et Ayame a quand même trouvé le moyen de l’inviter en secret. Et maintenant elle me demande de l’aider à en faire en sorte qu’ils ne se croisent pas de la soirée. Un litige amoureux sans doute, me dis-je en me redressant, l’air pensif.

« J’imagine que je n’en saurai pas plus ce soir sur cette histoire, mais c’est entendu. »

Même si la description faite par la jeune fille est l’une des plus vagues que j’ai pu entendre de toute ma vie. Enfin, j’imagine que Maya doit connaître cette fille elle aussi ? Je lui demanderai si elle a des caractéristiques plus fines que « être tellement belle qu’on ne peut pas la rater ». Et comme si la petite Masuda avait lu dans mes pensées, elle m’indique que ses sœurs sont dans la cuisine.

« Amusez-vous bien et à tout à l'heure ! »

Dis-je lui adressant un bref signe de main alors que sa silhouette disparaît entre le buffet et l’entrée de la résidence. Avant de rentrer dans la demeure luxueuse, je déguste le second petit-four et vérifie que ma tenue est toujours propre, lisse, impeccable. Maya avait bien insisté sur le dress code chic en me parlant de la soirée. Et vu que ses parents sont là aussi, autant ne pas les froisser. Mon cœur bat un peu plus fort dans ma poitrine, cela faisait longtemps que je n’avais pas eu une relation comme ça, bien qu’elle ne soit pas du tout officielle et qu’il ne s’est encore techniquement rien passé. Enfin, le fantôme du bar LGBT du quartier Hebi semble avoir disparu au fond de mon cœur.

En me dirigeant vers l’entrée principale de la maison, je croise une tête que je connais(sais) bien quelques années auparavant. Au Japon, ce n’est pas très courant de voir des têtes blondes, presque aussi courant que de voir des yeux verts comme les miens, alors doutez-vous bien que j’ai retenu son faciès. Je regarde l’heure. Il est encore assez tôt pour que je m’autorise un petit détour. Je m’avance ainsi vers le jeune Kimura, qui semble perdu entre un groupe d’hommes politiques et un membre du personnel des Masuda.

« Bonsoir Kimura-san ! C’est bon de vous revoir, que devenez-vous depuis la fin du lycée ? »

J’accompagne mes mots par une poignée de main. Le jeune homme semble légèrement déboussolé, mais pas non plus mal à l’aise. Je lui adresse un sourire bienveillant, attrape une flûte de champagne sur un plateau et lui tends.

« Vous buvez avec moi ? »

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rejoignez le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Akio Kimura
♣ Université - 3ème année
avatar

Genre : Masculin Taureau Buffle Age : 21
Adresse : chambre 02 RDC
Compteur 403

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: [RP libre] Soirée de réveillon 2017-2018   Dim 7 Jan 2018 - 20:51

Soirée de Réveillon
Dans son observation, il essayait de voir si il y avait des personnes qu'il connaissait plus ou moins. Après quelques instants de recherche, il n’avait vu personne de son lycée ou de sa promo. Pour s’occuper un peu et remplir son estomac vide, il s’approcha du buffet pour grignoter des petits fours. Une grande quantité était bien présentée sur de la vaisselle brillante et impressionnante pour Akio. C’est la première fois qu’il assiste à ce genre de fête qui ne soit pas par rapport à l'Academie, elle sent la richesse et la haute société. Ça ne déplaît pas au blond, mais il ne se sent pas vraiment à l’aise dans cette soirée. Peut-être qu’il n’a pas encore l’habitude de cette vie.
En attendant il espérait juste que personne ne remarque qu’il n’est pas censé être là. Il allait devoir jouer le jeu pour ne pas se faire griller. Il n’est pas vraiment bon comédien. Il pouvait toujours se servir du père de Jun pour se fondre dans la masse si jamais quelqu’un lui demandait de quelle famille importante il vient. Ce dire ça le rassurer vraiment, il aimait prévoir les choses et il savait quoi faire si un inconnu se présentait à lui et qu’il commençait à lui faire la conversation.

Un peu plus serein, il avait décidé de retrouver sa sœur alors qu’il repartait de là où il venait, il se fit interpeller.

« Bonsoir Kimura-san ! C’est bon de vous revoir, que devenez-vous depuis la fin du lycée ? »

Il se tourna vers son interlocuteur, il savait très bien qui s’était. Son ancien professeur de math était devant lui, la dernière fois qu’il l’a vu remontait à un certain temps. Alors qu’il venait de se convaincre qu’il pourrait jouer un rôle pour éviter les problèmes, cette pseudo-confiance n’était plus possible. Son Sensei savait qui il était vraiment, c’était une trahison commis par son dossier scolaire.
Akio, d’un sang-froid naturelle, arrivait à se calmer pour ne pas qu’il comprenne que quelque chose n’allait pas. Il devait faire comme ci tout était normal, qu’il avait été invité tout simplement. Peut-être qu’il éviterait la question fatidique.

« Oh ! Yoshida-sensei ! Bonsoir ! »

Il accompagne ses salutations en s’inclinant vers l'avant.

« Vous aussi, je suis en 2e année à l’université de médecine »

Il se demandait s'il était en train de le juger en ce moment même. Il n’avait pas de quoi s’inquiétait, il faisait de brillantes études qui faisait bonne figure. C’était bien vu par la société contrairement aux études de sa sœur dans la musique. Lui, il n’en avait rien à faire, sa sœur faisait ce qu’elle aimait, mais ce n’était pas l’avis de tout le monde, elle lui avait raconté que son père avait protesté. Heureusement, il n’avait pas ce genre de problème, il n’aimait pas trop ça.
Ses pensées, qui dérivé vers un autre sujet, fut finalement brisé par le geste de Yoshida.

« Vous buvez avec moi ? »

Il fixa le verre de champagne puis fini par l’accepter. Il était majeur maintenant, il pouvait en boire, mais il a dû mal à accepter qu’il allât assister au Seijin-shiki cette année. Dans sa tête, c’est presque encore un enfant même s'il passe sa vie à étudier le corps humain.

« Euh… Oui, volontiers ! »

Il arborait son plus beau sourire puis lève son verre en lâchant avec entrain :

« Santé ! »

Il goûta alors ce liquide gazeux inconnu pour lui. Il essaya de ne pas grimacer lorsqu’il rentra en contact avec sa langue. Ça n’avait pas le goût qu’il avait imaginé. Il se dit qu’il fallait s’y habituer pour apprécier la boisson donc hors de question de gaspiller le verre, il allait le boire entièrement.
Il prit une deuxième gorgée tout en regardant l’homme, est ce qu’il devrait tenter de faire la conversation ? Il tenta.

« Et vous ? Vous travaillez encore au lycée ? »

Codage par Libella sur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Akio Kimura le Mer 10 Jan 2018 - 23:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t8853-akio-kimura-lun#210731 http://keimoo.forum-actif.net/t9557-come-with-me-in-the-magique-world#217932 http://keimoo.forum-actif.net/t9674-livret-scolaire-d-akio-kimura#225327
Edith C. Thompson
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Féminin Taureau Dragon Age : 18
Adresse : Chambre 02 - Rez-de-chaussée
Compteur 27
Multicompte(s) : /

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: [RP libre] Soirée de réveillon 2017-2018   Lun 8 Jan 2018 - 0:39

Edith épingla la dernière mèche de cheveux à son chignon bas, qu’elle trouvait plutôt élégant et réussi. Sa robe rose pâle était assez simple dans l’ensemble, sans fioriture mais pourtant habillée pour une soirée de ce genre. Elle avait reçu une invitation de sa nouvelle professeure de piano, la célèbre Adélaïde Stein-Masuda. La jeune américaine était flattée de recevoir une invitation pour une si grande soirée, surtout venant de sa professeure, avec qui elle prenait des cours seulement depuis peu. Aussi, Mme Stein-Masuda lui avait également donné un carton d’invitation pour son père, qui avait décliné l’invitation, ne se sentant pas à la hauteur pour se présenter à ce genre de réception. Elle quitta ainsi sa chambre, après avoir enfilé ses escarpins et revêtu son manteau, et la ferma soigneusement à clef.

L’allée qui menait à l’entrée était immense, et Edith crut ne jamais en voir le bout, tellement elle était stressée. En plus, elle espérait sincèrement ne pas rester seule tout au long de la soirée, bien que quelques visages ne lui seraient sûrement pas inconnus.  Arrivant face à la personne qui contrôlait les invitations, elle lui tendit la sienne, qu’elle avait soigneusement conservée. L’entrée lui était enfin permise, dans un lieu qu’elle découvrait pour la première fois. Au fond, sans l’avoir avoué à son père, elle souhaitait rencontrer des personnes avec qui devenir amie, vraiment. La solitude l’emparait encore parfois à l’Académie, où elle n’avait pas vraiment d’amis.

L’estrade où s’étaient installés les musiciens l’attira. De cet endroit, elle analysa la pièce. Jamais elle n’aurait pensé se retrouver un jour dans un lieu comme celui-ci, mais elle s’y sentait un peu perdu, sans aucun repaire. Elle cherchait des visages connus, croisés à l’Académie, sûre qu’il y en aurait, rentrés plus ou moins légalement, ça elle le savait. Tout le monde n’avait pas reçu d’invitation bien que beaucoup comptait venir, elle en avait entendu en parler au détour des couloirs, des chuchotements qui s’étaient perdus au creux de son oreille. Quant aux musiciens, derrière elle, ils avaient dû être choisis avec soin par la famille Masuda, surtout pour une famille telle que celle d’Adélaïde.

Rapidement la silhouette d’Ayame Masuda passa près d’elle. Seulement, Edith ne la connaissait pas assez pour aller lui parler, elles se fréquentaient uniquement pendant les cours. La blonde s’approcha finalement du buffet, où il serait peut-être plus évident de trouver une personne avec qui converser. Au passage, elle se saisit d’un petit-four présenté dans un plat finement orné.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forumactif.com/t10954-edith-charlie-thompson-mei http://keimoo.forumactif.com/t10988-edith-c-thompson#233642 http://keimoo.forumactif.com/t10955-livret-scolaire-d-edith-c-thompson#233331
Hayden Yoshida
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
avatar

Vierge Dragon Age : 30
Adresse : 3 rue de la chance - Apt 22
Compteur 164
Multicompte(s) : Hisaka Rika

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: [RP libre] Soirée de réveillon 2017-2018   Mer 31 Jan 2018 - 21:58

Assez naturellement, mes pas m’ont guidé jusqu’à mon ancien élève afin de le saluer avant de retrouver l’aînée des Masuda à l’endroit où Ayame me l’avait indiqué. Kimura se tourne rapidement suite à mon interpellation, comme s’il avait déjà reconnu ma voix. L’aurais-je tant marqué en tant qu’enseignant ? Je suppose que ça devrait me flatter dans une certaine mesure. Après m’avoir renvoyé des salutations, le jeune homme s’incline et s’empresse de répondre à la question que je lui ai posée plus tôt. 2ème année de médecine hein. Je fixe le vide un instant d’un air songeur. J’en oublie presque parfois qu’une partie des lycéens que je côtoie se destinent à des professions prestigieuses. Alors que j’étais son professeur principal trois ans plus tôt, je me souviens d’un garçon encore hésitant sur son avenir, ne sachant pas vers où aller à l’université malgré ses excellents résultats.

« Je suis heureux que vous ayez trouvé votre vocation, Kimura. »

Dis-je en lui adressant un sourire sincère, tout en lui tendant une flûte de champagne. Volontiers, me confirme-t-il malgré son expression remplie de doutes, la même que l’adolescent face à sa fiche d’orientation quelques années auparavant. Il y a des choses qui ne changent pas, ai-je pensé en laissant glisser le pied de verre entre ses doigts. Un sourire illumine alors son visage. « Santé » déclare-t-il , l’air à peine plus assuré, en levant sa boisson vers le ciel.

« A vos études ! »

Ai-je ajouté avant de porter la flûte à mes lèvres, appréciant tout d’abord le pétillant qui en émergeait. Je me surprends à laisser le liquide frais plusieurs secondes dans ma bouche : j’ai rarement goûté à un alcool de cette qualité dans la vie. Sans plus attendre, je reprends une gorgée, comme si mon palais ressentait déjà le besoin de retrouver les sensations procurées par ce champagne. « Vous travaillez encore au lycée ? » demande innocemment le jeune homme, ce à quoi je réponds par un bref hochement de tête, juste le temps d’avaler une autre gorgée de champagne.

« Oui. Disons que pour un enseignant, c’est difficile de viser plus haut que Keimoo actuellement. Et être autre chose que prof…je ne l’imagine même pas. »

Et pourtant, je joue plus que jamais avec le feu en fréquentant une étudiante de l’académie. Une étudiante à l’université qui aura son diplôme d’ici quatre mois certes, mais une étudiante quand même. Pas facile d’être un jeune professeur. D’ailleurs à propos de ça….

« Mais assez parlé de travail. Il n’y a pas que ça dans la vie. Dites-moi plutôt si vous avez trouvé l’amour. »

Sans doute beaucoup de japonais seraient choqués – ou outrés – par ma spontanéité ou plutôt ma curiosité doublée par le fait que je ne passe généralement pas par quatre chemins. Finissant cul-sec ma boisson, je dépose soigneusement le verre sur la table et me retourne vers mon interlocuteur, en espérant ne pas l’avoir fait fuir. Face à sa surprise, je tente de le faire relativiser et lui tapote gentiment l’épaule, puis de ma main libre, je lui montre tout un groupe de jeunes femmes resplendissantes (probablement de famille aisée) en tenue de soirée.

« Ne vous inquiétez pas. Si ce n’est pas encore le cas, vous avez toute la soirée pour le trouver. Ou devrais-je dire…vous avez jusqu’à l’année prochaine. »

Tout est permis à nouvel an après tout, surtout à son âge.



__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rejoignez le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Ayame Masuda
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Féminin Sagittaire Dragon Age : 17
Adresse : Hiryuu - 3 rue de la chance - Immeuble Legends - App. 14
Compteur 220
Multicompte(s) : Satoshi Sakutaro/Sportif

MessageSujet: Re: [RP libre] Soirée de réveillon 2017-2018   Lun 19 Fév 2018 - 14:16

Elle souffla un moment, avant de tourner la tete autour d'elle, au centre de la piece principale ou se bousculaient un peu la multitude d'invités. Il devait être vingt-deux heures passé maintenant, et la soirée battait son plein. Reira n'avait pas pointée le bout de son nez, et Ayame supposa qu'elle ne viendrait pas, finalement. Elle soupira carrément, avant de se diriger vers la sortie du salon, pour essayer d'atteindre l’extérieur. Il lui fallait un bol d'air frais.

Elle croisa beaucoup de gens qu'elle connaissait. Sa famille, des amis de ses parents, des amis a elle aussi, bien qu'elle n'en avait pas beaucoup. Simplement parce qu'elle n'avait pas beaucoup de temps a consacrer aux gens. Elle préférait composer, encore et toujours. Elle parvint a éviter Jonathan qui s’apprêtait a lui mettre le grappin dessus. Puis le directeur du conservatoire qui s'approchait d'elle, la mine un peu sinistre. Elle ne lui avait pas parlé depuis le concert improvisé lors de la soirée ou elle avait rencontrée Yuuta, et elle n'avait pas envie de commencer ce soir a nouveau.

Elle parvint finalement a atteindre l’extérieur, et respira un grand coup. Elle alla jusqu'au portail et sortit dans la rue. Il y avait quelque personne, qui fumaient ou discutés loin du brouhaha causé par l'orchestre. Elle reçu des gestes de la main, et décida simplement d'y répondre de loin en s'adossant au mur. Elle sortir son téléphone pour constater que pour une fois elle n'avait pas énormément de messages. Forcément, puisque toute les personnes susceptibles de lui en envoyer étaient a la soirée.

Elle décida qu'elle allait, elle, en envoyer un. Elle composa le numéro d'Haneko, et commença a pianoter tranquillement sur l'écran. «Coucou Hane-chan, comme tu le sais, y'a une grosse soirée un peu chiante chez moi, j'ai réussis a m’éclipser. J’espère que toi ta soirée se passe bien. J'viendrais peut etre sonner a ta porte a minuit, après tout c'est pas très loin, au moins cinq cents mètres ! Je plaisante, je sais bien que venir chez ton papa aussi tard, ça le dérangerait. Peut être. Peu importe. Tu me manque, comme d'hab, je te fais des bisous »

Elle fut plutot satisfaite de son message, et l'envoya, en regardant dans la direction de la maison d'Haneko. Si elle ne pouvait pas la voir d'ici, il suffisait de tourner un peu plus loin pour apercevoir les lumières venant de sa demeure. La petite Masuda leva alors les yeux vers le ciel en soupirant a nouveau. Et alors qu'un petit nuage de chaleur sortait entre ses lèvres, elle apprécia ce moment de fraicheur avant de retourner dans la fournaise familiale.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10720-ayame-masuda http://keimoo.forum-actif.net/t10728-livret-scolaire-de-ayame-masuda
Yuuta Fukuro
♣ Université - 4ème année
avatar

Genre : Masculin Poissons Singe Age : 26
Adresse : 01, allées Aki, Appartement D04
Compteur 75

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: [RP libre] Soirée de réveillon 2017-2018   Lun 19 Fév 2018 - 15:19

Yuuta n’y croyait pas, ça devait être une blague ! Comment était-ce possible de se faire pareillement engueuler pour si peu ? Ça devait faire deux heures que tout ce petit manège avait commencé et il n’avait pas arrêté de grimacer depuis le début.

Mais encore, s’il ne s’était que fait reprendre par Oba-san, ça aurait encore pu passer ; une petite heure à écouter les réprimandes, tête baissée, faisant oui de la tête à chaque "j’espère que tu te sens honteux". Au mieux, elle se serait calmée après l’heure et l’aurait laissé partir, au pire, elle l’aurait gardée encore un peu de temps pour le faire réviser l’histoire de la famille et ô combien les preuves de respect de celle-ci envers celles plus nobles avait assuré leur pérennité.

Mais là… C’était un nouveau type de punition, la pire qu’il avait pu vivre jusqu’à présent.

« Tiens tes bras droits. »

Sa tête partie en arrière, son corps en position de T, lâchant par la même occasion un soupir très audible.

« Et ne soupir pas comme ça ! Écoute ta grand-mère ! Tu en as déjà assez fais comme ça ! »

Il ne savait pas ce qui était le pire : le fait qu’on était en train d’ajuster un costard sur son corps ou le fait que sa mère participait à cette séance d’habillage, et de remontrance par la même occasion, via appel vidéo Skype. Comme si avoir Oba-san lui remonter, littéralement et figurativement, les bretelles ne suffisait pas, il fallait qu’en même temps il y ait la tête pixellisée de sa mère pour en rajouter une couche.

« Oba-san s’est démenée et a fait jouer ses relations pour t’avoir cette invitation. C’est maintenant à toi de faire la part des choses, de te présenter à cette soirée de réveillon et de faire tes excuses à la famille Masuda pour le tort que tu leur as créé ! »

Cette fois-ci, le soupir ne fut pas audible. Seul le tailleur qui s’occupait de son costume de pingouin l’entendant et ne pouvant s’empêcher de se mordre les lèvres pour ne pas rigoler.

« Mais m’man ! La p’tite Ayam… »

« Il n’y a pas de mais ! Tu iras et tu feras tes excuses ! Aux parents et à la jeune Masuda que tu as importunée à cette soirée du conservatoire ! C’est un ordre ! »

Et comme il n’y a rien de plus apeurant qu’une grand-mère en rogne et un tas de pixels donnant des ordres, c’est ainsi que Yuuta arriva bien plus tard à la soirée organisée par les Masuda, invitation en poche, cheveux plaqués en arrière et une furieuse envie de vite en finir avec tout ça bien ancrée dans sa tête.

Par chance, ou grâce à sa bonne étoile là-haut, à peine était-il arrivé qu’il vit de loin une des personnes auprès de qui il devait s’excuser : Ayame Masuda. Une aubaine ! Son esprit créant déjà un scénario parfait alors qu‘il s’avançait dans la rue en sa direction.

Avec du bol, je vais m’excuser, elle va se souvenir de moi, piquer la mouche et ordonner qu’on me refuse l’entrée !

Tout sourire, il fit de plus grande enjambée pour arriver à destination plus vite. L’idée qu’il avait en tête lui donnant espoir qu’il allait pouvoir rentrer à la maison plus rapidement et qu’Oba-san n’allait rien pouvoir dire car il s’était tout de même excusé auprès de la principale intéressée.

« Yo ! Long time no see, little birdie ! » Ok, ce n’était pas la meilleure façon d’interpeller quelqu’un, mais son esprit le poussait à expédier la chose ; plus vite il s’excuserait, plus vite il aura une chance de rentrer. « Remember me ? »

Il fit un sourire à la jeune fille, le même qu’à cette fameuse soirée qui lui valait d’être ici. Pour expliquer sa présence, il sorti par la même occasion le carton d’invitation et le montra à la jeune fille.

« Aussi étonnant que ça soit, j’ai un laisser-passer en bonne et due forme ! » Yuuta regarda la jeune Masuda, se rappelant la soirée qu’ils avaient passée ensemble ; le fun, la musique, les discussions. En soit ce n’avait pas été une horrible soirée. Seul ceux qui n’y avaient pas participé en disait le contraire. « Oh mais je ne suis pas ici pour profiter des petits fours et du défilé de pingouin. » Comme pour expliquer sa phrase, il lui montra son costard bien ajusté. Un peu d’autodérision ne faisait pas de mal, non ? « Par contre, je suis ici pour m’excuser. Auprès de vous et de vos parents, en mon nom et celui des Fukuro. »

Yuuta se pencha alors en avant, solennel et sérieux. Récitant l’excuse qu’Oba-san lui avait fait mémoriser sans pour autant donner l’impression que ça ne venait pas du cœur.

« Veuillez accepter mes excuses, Mademoiselle Masuda, pour le tort que j’ai créé pour vous, votre nom et votre famille lors de la Silent Night organisée par le conservatoire. Comprenez que ce n’était en aucun cas mon objectif d’amener honte et déshonneur sur votre personne. Ainsi, afin de réparer mon erreur, sachez que j’accepterais n’importe quel blâme que vous jugerez nécessaire afin de rétablir les relations entre nos deux personnes et nos deux familles. »

C’était tiré par les cheveux, oui, mais il n’y avait pas grand-chose qu’on pouvait refuser à une femme Fukuro en colère. Foi de mâle Fukuro.

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forumactif.com/t11008-yuuta-fukuro-mei http://keimoo.forumactif.com/t11076-record-shop-and-city-map http://keimoo.forumactif.com/t11010-livret-de-yuuta-fukuro
Ayame Masuda
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Féminin Sagittaire Dragon Age : 17
Adresse : Hiryuu - 3 rue de la chance - Immeuble Legends - App. 14
Compteur 220
Multicompte(s) : Satoshi Sakutaro/Sportif

MessageSujet: Re: [RP libre] Soirée de réveillon 2017-2018   Mer 21 Fév 2018 - 0:17

Elle ne baissa pas la tête immédiatement. Comme a son habitude, elle était totalement plongée dans ses pensées, et n'avait pas vraiment conscience de tout ce qu'il y avait aux alentours. Elle avait encore la tête dans le message qu'elle venait d'envoyer a son amie, la tête dans les étoiles. Elle souriait, de son air presque niais dans les circonstances externes que pouvait l’être quelqu'un qui l'observait. Elle soupira lentement, en songeant a la fête qu'elle allait devoir rejoindre a nouveau. Elle tourna la tête vers la maison.

- Araaaa-niiiii.


Elle s’arrêta, apercevant enfin le garçon, qui lui demandait déjà si elle se souvenait de lui. Ce n’était pas compliqué, cette histoire avait moins de quarante huit heures dans les pattes. Elle lui sourit en retour, d'un air détaché. Elle le salua en levant la main :

- Osssu.

Elle se pencha un peu en avant, les mains attachés dans le dos, de sa façon habituelle d'approcher son visage un peu plus proche et détailler son interlocuteur. Il sortit un carton d'invitation et elle fronça les sourcils. Elle n'avait aucune idée du fait que cette soirée était sur invitation. Elle avait vue Jun Aoki, elle avait aperçut Akio Kimura aussi. C’était sans doute pour ça qu'Haneko était pas la en fait.....non, vu qu'avec elle, elle serait rentrée comme elle voulait, peu importe. Elle haussa simplement les épaules :

- Euh, d'accord, je savais même pas. C'est marrant, j'ai pas eu d'invitation moi, je vais me faire toute petite, il paraît que les majordomes sont vraiment sévères ici.

Elle éclata de rire, de cette façon enfantine qu'elle avait souvent, bien loin de la chanteuse a la dimension énorme qu'elle avait quand elle se mettait dans ses « Aya-transe ». Elle se rendit compte qu'Arata n’était pas a coté, et elle avait donc appelé son nom pour rien. Elle allait reprendre la parole, il se mit a faire de grandes phrases pour s'excuser de elle ne savait pas quoi. Il parla de cette fameuse soirée, qu'il s'excusait au nom de sa famille, envers la sienne. Elle se mit a triturer une de ses mèches de cheveux, dans l'incompréhension la plus totale.

- Euh, je.

Elle n'avait pas souvenir d'avoir vécu un quelconque déshonneur une fois dans sa vie. Elle avait était assez énervée quand la grosse Ana lui avait piqué ses crayons de couleurs quand elle était en deuxième année de collège, mais c’était bien l'une des rares fois ou elle s’était vraiment mise en colère pour une quelconque raison. La plupart des temps, elle éclatait simplement de rire pour désarmer le conflit. Cette fois, elle ne savait même pas la cause de ce qui aurait du la mettre en colère. Alors elle leva simplement les épaules d'un air d'en avoir peu a faire.

- Ok, si tu le dis. Je te pardonne. C'est bon ?


Elle lui fit un sourire, lui fit un geste de la main, avant de s'étirer en expirant d'une façon peu gracieuse. Elle apercut Taki a l'entrée lui faire des gros yeux. Le majordome aimait bien quand sa « mademoiselle » faisait attention a son rang, le fameux rang de cadette de la famille Masuda. Mais en l’occurrence, elle lui tirait simplement la langue d'un air d'en avoir rien a faire. Et c'est exactement ce qu'elle fit cette fois également.

- Bon, tu veux l'utiliser ton carton, dont tu es si fier, ou tu es venu juste pour me dire ça ? Parce que si tu veux tout savoir, moi j'ai trouvé ça marrant. Mon père s'en fou, ma mère s'en fou, Maya m'a juste fait ses gros yeux habitués, et Léa et Arata m'ont félicités comme jamais. Donc comme je te le disais, je vais survivre. Et encore plus que ça, en ma qualité de...euh....grande descendante de la famille Masuda, j'accepte que toi, vassal de la famille Fukuro, te désaltère a l’intérieur avant de repartir. Ca ira comme ça ?

Elle n'en avait que faire, de la hiérarchie. Il était beaucoup plus vieux, et comme elle l'avait fait dés le début avec Hayden par exemple, elle n'en avait rien a faire. C’était pour ça que certain la trouvait absolument irrespectueuse, et que d'autre la trouvait amusante. Elle se retourna finalement, lui faisant signe de la suivre si il en avait envie.

♪ Toki no kodou ga mada hibiku aida  hadaka no kotoba mune ni tojikometa 
Kioku no iro ga nijimi hajimeru  yabureta sekai no sumi de 
Nani mo motomezu ni tada dakiyoseru  ima no boku ni wa sore shika dekinai 
Furueta tsuyogari demo PURAIDO ni mieru  hagureta kodomo no you ni ♪

Sans être extrêmement puissante, sa voix a capela sonnait avec douceur dans les oreilles de ceux qui pouvaient l'entendre en cet instant. Elle tapa sur l'épaule de Taki et le vieux majordome lâcha un peu « Un peu de tenu, mademoiselle Masuda, voyons ». Pour toute réponse elle lui fit un grand sourire. Il tourna le visage d'un air exaspéré, mais avec la tendresse d'un homme qui s'etait occupé d'elle depuis sa naissance, il ne pu s’empêcher de sourire un peu. Mais çà, Ayame, elle, ne put pas le voir.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10720-ayame-masuda http://keimoo.forum-actif.net/t10728-livret-scolaire-de-ayame-masuda
Yuuta Fukuro
♣ Université - 4ème année
avatar

Genre : Masculin Poissons Singe Age : 26
Adresse : 01, allées Aki, Appartement D04
Compteur 75

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: [RP libre] Soirée de réveillon 2017-2018   Lun 12 Mar 2018 - 16:09

HRP:
 

« Ok, si tu le dis. Je te pardonne. C’est bon ? »

Yuuta était plutôt heureux : bien qu’il ait cru que devoir s’excuser d’une pareille façon allait être long, laborieux et surtout le couvrir de honte, au final, c’était passé comme une lettre à la poste.

« Ça me va nickel et ça sera sûrement suffisant pour celle qui m’a envoyé m’excuser. Merci. »

Un poids s’étant enlevé de son cœur vis-à-vis de la jeune fille, un autre s’y fis une place lorsqu’il pensa qu’il allait devoir faire les mêmes courbettes et répété les mêmes vanités vers ses parents. Il semblait au jeune garçon que ceux-ci auraient moins l’air désinvolte face à ses excuses.

« Bon, tu veux l’utiliser ton carton, dont tu es si fier, ou tu es venu juste pour me dire ça ? Parce que si tu veux tout savoir, moi j’ai trouvé ça marrant. Mon père s’en fou, Maya m’a juste fais ses gros yeux habitués, et Léa et Arata m’ont félicités comme jamais. Donc comme je te le disais, je vais survivre. Et encore plus que ça, en ma qualité de… euh… grande descendante de la famille Masuda, j’accepte que toi, vassal de la famille Fukuro, te désaltère à l’intérieur avant de repartir. Ça ira comme ça ? »

Le jeune garçon aux cheveux blancs ne plus s’empêcher de sourire face à la petite blague de la jeune fille ; elle semblait avoir totalement compris dans quel pétrin il se trouvait du côté de ceux qui l’avaient envoyé pour s’excuser. Ça lui faisait du bien de savoir qu’il n’était pas le seul à avoir de la peine avec ces histoires de noms, d’honneur et tous ce qui gravite autour de ça.

« Yes ! Ouvre-la voie, little birdie nam nam. »

C’est pourquoi il était maintenant heureux de suivre la jeune Masuda jusqu’à l’intérieur de sa maison, espérant pouvoir s’y réchauffer, se désaltérer pour finalement faire ses dernières excuses et s’éclipser définitivement.

Cependant, il ne put s’empêcher de s’émerveiller de l’endroit alors qu’il entrait dans la demeure des Masuda, une nouvelle boule se formant dans son estomac alors qu’il enregistrait pleinement pourquoi sa grand-mère tenait tant à rester en bons termes avec eux : vu les richesses, les Masuda pesaient lourd dans la balance des pouvoirs financiers de la région.

Il y avait meilleurs temps de les avoir comme alliés plutôt que comme ennemis.

« Woaw ! » Restant un instant figé sur place, il fit signe à la jeune Masuda de continuer sans lui. « Je trouverai les boissons tout seul, pars devant, on se retrouvera plus tard, peut-être. Je vais juste visiter un peu avant d’aller voir tes parents. »

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forumactif.com/t11008-yuuta-fukuro-mei http://keimoo.forumactif.com/t11076-record-shop-and-city-map http://keimoo.forumactif.com/t11010-livret-de-yuuta-fukuro
Arata Masuda
♣ Université - 3ème année
avatar

Genre : Masculin Capricorne Cochon Age : 22
Adresse : Hiryuu - 3 rue de la chance - Immeuble Legends - App. 14
Compteur 46
Multicompte(s) : Haruhiko Nakamura | Sportif

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: [RP libre] Soirée de réveillon 2017-2018   Dim 18 Mar 2018 - 4:55




Il aurait dû lancer un pari avec quelqu'un. Ayame allait lui tomber dessus dès qu'il allait mettre les pieds à l'intérieur, il le savait et ce fut effectivement le cas. Même s'il adorait plus que quiconque sa petite sœur, elle avait parfois un don de repérage inhumain. Elle devinait toujours avec une facilité déconcertante les endroits où il allait. Ou alors peut-être qu'elle le connaissait un peu trop bien...

- Princesse, t'es milles fois plus effrayante que Taki. Crois-moi, il fait pas le poids. J'entends juste ''Ayame'' puis mon corps bouge tout seul pour obéir à cette diablesse. Le crois-tu ?!

Un sourire espiègle se dessina rapidement sur son visage tandis qu'il faisait passer le message de son mécontentement à sa petite sœur. Elle savait Ô combien il avait horreur des réceptions de ce genre. Bon chic, bon genre et toute la panoplie d'hypocrites qui allait avec. Et le pire dans tout ça c'est qu'elle savait pertinemment qu'il était incapable de lui refuser quoi que ce soit. Et ce même s'il savait qu'à un moment où un autre, leur mère allait demander toute l'attention pour jouer de la musique et forcer ses enfants à en faire de même. Ohh regardez comme on est une belle petite famille unie grâce à l'amour merveilleux de la musique ! Puis ils tenteraient pour la deux millièmes fois de le caser avec l'affreuse Fubuki. Il avait déjà le goût de vomir. Ayame sembla s'adresser à la jeune fille qu'Arata venait tout juste d'accoster, la prénommant Aoki. Dommage, ce n'était pas le bon Aoki. D'ailleurs où était-il celui-là ? Il lui avait assuré qu'il ne louperait jamais une telle soirée pour se trémousser et faire tomber toutes les filles. Quel idiot celui-là. Au moins les choses seraient un minimum intéressante s'il finissait par se pointer.

- Ouais. C'est l'endroit parfait pour s'endormir, par contre, railla-t-il sans aucune gêne.

Le sourire qu'il affichait indiqua qu'il était clairement fier de sa vanne, au moins. Il pouvait s'accorder le mérite d'être son propre bon public. Soudainement, son regard accrocha une tête blonde vénitienne un peu trop familière. Un nouveau sourire satisfait habita son visage tandis qu'il s'excusa auprès de la fausse Aoki et de sa sœur pour aller rejoindre le vrai Aoki.

- Excusez, Mesdemoiselles, j'ai quelqu'un à aller saluer.

Enfin une échappatoire digne de ce nom ! Qu'importait que le Coach sportif aime se faire mousser auprès de tout le monde en jouant aux jeux de la Haute Société, il y avait toujours quelque chose de différent avec lui. Un aspect beaucoup plus amusant en arrière de ces conversations barbantes ne faisant aucun sens. Arata lui faisait également confiance pour trouver un pari débile qui allait égayer le restant de sa soirée et qu'il relèverait avec plaisir. Il passa donc près d'une vingtaine de minutes auprès du blond avant qu'il ne soit hâpé par une journaliste voulant lui faire une mini interview en direct. Soupirant de voir sa distraction s'envoler, Arata se résigna et chercha du regard sa sœur. Ne la voyant pas dans son champ de vision, ni aux côtés de leurs géniteurs ou de Yoshida-sensei, il fronça les sourcils. Bon, il était temps de partir en chasse de l'Ayame aussi volatile que la brise. Il n'eut pas à chercher longtemps puis qu'il la vit entrer de nouveau et la trouva en compagnie d'un type qui ne lui disait rien qui vaille. Gardant son air sévère, il s'approcha d'eux mais il n'eut rien le temps de dire que le dit garçon s'en alla en direction du buffet...

- Il te voulait quoi, ce plouc ?, demanda-t-il tandis qu'il se plaçait nonchalamment à côté d'elle avec l'attitude désinvolte dont lui seul avait le secret.


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« 'Cause I'm only a crack in this castle of glass.
Hardly anything there for you to see, for you to see. »
 
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10712-arata-masuda http://keimoo.forum-actif.net/t10758-carnet-de-bord-d-arata-masuda-u-c http://keimoo.forum-actif.net/t10715-livret-scolaire-d-arata-masuda
Ayame Masuda
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Féminin Sagittaire Dragon Age : 17
Adresse : Hiryuu - 3 rue de la chance - Immeuble Legends - App. 14
Compteur 220
Multicompte(s) : Satoshi Sakutaro/Sportif

MessageSujet: Re: [RP libre] Soirée de réveillon 2017-2018   Lun 19 Mar 2018 - 13:31

Elle regarda Yuuta s'éloigner, un peu déçue qu'il la lâche comme ça. Elle avait espéré au moins avoir de la compagnie pour quelque temps. Elle se sentait un peu seule dans cette soirée. Et surtout, il semblait vraiment croire qu'il pourrait aller parler a ses parents. Ils avaient d'autres chats a fouettés, sans compter qu'elle ne voyait déjà plus sa mère nulle part. Avait elle déjà décidée de s’éclipser ? Peu probable dans une soirée pareille. Elle ne fut pas vraiment surprise de sentir la présence de son frère juste a coté d'elle, en parfait garde du corps, un peu détaché.

- Ce plouc....oh, tu parle de Fukuro-san. C'est le mec avec qui j'étais a la soirée la, tu sais, on en a parlé sur twitter pas mal.

Elle tourna la tête vers lui, le gratifiant de son sourire habituel. Maintenant qu'elle y pensait, elle ne lui avait pas vraiment donné tout les détails. Aussi elle lui passa son bras autour du sien pour se rapprocher, parlant moins fort, pour qu'il soit le seul a pouvoir l'entendre.

- Tu sais y'a eu cette soirée organisé par le conservatoire. J'ai étais invitée, mais en fait ils voulaient surtout que je glisse un mot sur eux a maman. Ils m'ont donnés une lettre et tout. C’était une soirée bizarre, la musique était dans des casques et chacun pouvait choisir ce qu'il écoutait. Une euh...Silent night je crois. Le genre de truc que je déteste. C’était pourri.

Elle semblait soudainement agacée, a la pensée de cette ridicule invitation qu'on lui avait fournit, et surtout, pour ce genre de soirée qu'elle trouvait atrocement ennuyeuse. Quand elle s'énervait un peu comme ça, elle gardait ses sourcils froncés tout en parlant plus vite que d'habitude. Elle serra son bras autour du sien, en regardant autour d'eux, comme elle le faisait quand elle était plus jeune. En retrait dans un coin de la pièce, s'amusant des blagues qu'Arata lui faisait a propos des convives.

- Et du coup lui la, Fukuro, il est venu me parler, et on a improvisé un concert avec d'autres gens qui étaient la. Tu les connais pas je pense. Au final plus personne n'utilisait les casques et ca a saoulé la direction il me semble. Et ca a fait le tour de twitter aussi. Bref, Fukuro est venu pour s'excuser, vu qu'il s'est fait engueulé apparemment. Il m'a dit qu'il voulait pas me...attends comment il a dit ça... « me déshonorer ». Le pauvre, il veux aller s'excuser auprès des parents, il va pas être déçu. Maman va lui faire sa spéciale, pencher la tête sur le coté, et lui couper la parole en lui faisant « tu es qui déjà ».

Elle gloussa un moment a cette pensée, un peu curieuse de voir ce que ça donnerait, mais en même temps un peu désolé pour le garçon, qui semblait vouloir bien faire. Elle tourna la tête vers la droite puis la gauche, remarquant le garçon qu'elle savait passer du temps avec son frère. Elle se remémora rapidement son nom, Aoki. Elle leva le tête et adressa un regard entendu a son frère :

- Je me demande bien pourquoi il est la lui. Étonnant même que tu m'honores de ta présence.


Elle relâcha son bras, mais ne s'esquiva pas pour autant, réstant a coté de lui. Elle n'avait personne d'autre a qui parler, a part Hayden a la limite. Et il semblait occupé avec sa sœur. Elle soupira. Avant de s'adresser a Arata une dernière fois :

- Je te préviens, je suis toute seule ce soir. Hane-chan a pas pu venir. Donc tu me lâche pas. J’vais parler avec ton pote, j'suis sur qu'il va m'adorer. Je vais lui faire ma blague sur le mec qui vend une guitare trop petite et sans cordes. Bon, elle est nulle, mais j'ai pas ton talent d'humoriste.


Elle ricana encore, en songeant qu'en restant avec lui, la soirée serait largement meilleure.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10720-ayame-masuda http://keimoo.forum-actif.net/t10728-livret-scolaire-de-ayame-masuda
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP libre] Soirée de réveillon 2017-2018   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP libre] Soirée de réveillon 2017-2018
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2017-2018 : NBA Europe - Second League
» Saison 2017-2018 NHL
» Sassuolo (Saison 3 - 2017/2018)
» Résultats UFA 2017-2018
» En avant première .... L'horaire 2017/2018

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: ₪ Keimoo ville et quartiers ₪ :: ► Hebi :: Quartier bourgeois-
Sauter vers: