₪ Académie Keimoo ₪

The Future is like a puzzle with missing pieces: difficult to read, and never, never what you think.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Min-Soo Li || Médecin scolaire [en charge : Mei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Min-Soo Li

avatar

Genre : Masculin Taureau Singe Age : 25
Compteur 1

MessageSujet: Min-Soo Li || Médecin scolaire [en charge : Mei]   Sam 12 Aoû 2017 - 22:41



I. IDENTITÉ


• NOM : Li
• PRÉNOM : Min-Soo
• GENRE :
• ÂGE, DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 25 ans || 14 mai 1992 || Séoul
• GROUPE : Artiste ▲ Personnel

• ANNÉE D'ÉTUDES OU PROFESSION : Médecin scolaire
• CLUBS (2 obligatoires pour les étudiants) :
• ÉTAT CIVIL (pour les citoyens et collaborateurs) : Célibataire
• LANGUE MATERNELLE : Coréen
• AUTRES LANGUES : Français → Maternel || Japonais → Courant || Anglais → Expérimenté || Latin → A les bases… Et encore. || Grec → cf Latin


• PERSONNAGE DE VOTRE AVATAR (la réservation se fera automatiquement si pas encore effectuée): V de Mystic Messenger


II. DESCRIPTIONS.


◊ PHYSIQUE

• Anatomie, marques, expressions, allure, gestuelle : (soyez le plus précis possible! )

Comment te décrire? Tu es un jeune adulte bien singulier, tu as tout de même 25 ans bien que physiquement tu ne les fait absolument pas. Tu touches difficilement les 1m70 (167cm exactement) et tu pèses 61 kilogrammes. Non, tu n'es ni en surpoids, ni trop mince, de quoi en faire rêver certains. Ton corps est svelte, tu as des muscles là où il faut et comme il faut suite au fait que tu fasses pas mal de sport en dehors de tes heures de travail. Tes épaules légèrement carrées montrent que tu fais de la natation, tes douces et fines mains montrent que tu es un pianiste et tes jambes élancées montrent que tu cours souvent quand le temps est clément. Ta démarche est leste, parfois un peu rapide, comme si tu avais toujours peur d'être en retard mais, il t'arrive aussi de prendre ton temps, de marcher lentement. Mais tu sembles toujours avoir une attitude gracieuse, la façon dont tu marches, comment tu te tiens quand tu es debout... Tu as eu des cours de bonne manière, cela se voit. Cela se voit aussi sur ton visage, un visage mince et arrondi au niveau du menton. Ton visage qui est comme le reste de ton corps, plutôt pâle mais tu ne peux pas énormément bronzer suite au faible taux de mélanine que tu possèdes. Et cela, tu le tiens de ta mère. Ton visage est rassurant, une expression joyeuse et réconfortante s'y trouve très souvent.

Sur ton visage, tes cheveux tombent. Tes magnifiques cheveux qui, suite à une coloration, sont bleu clairs, Mint pour être plus précis. Tes cheveux qui sont ondulés, tu en as une sacrée masse, ils sont épais. Bien qu'ils ne soient pas longs, ils te portent chaud. En effet, tes cheveux descendent un peu en dessous de tes oreilles et tu as une mèche balayée vers la gauche qui te cache une partie de ton front, tombant jusqu'à devant ton œil. Ils ont du volume tes cheveux, alors c'est une vraie galère pour te les sécher au sèche-cheveux, donc, le fait que tu les laisses sécher à l'air libre font qu'ils ne sont jamais parfaitement coiffés, mais cela te vas bien, ne te recoiffe pas!

Tes cheveux cachent ton front qui est plutôt petit mais pas trop, ton front est bien proportionné avec le reste de ton visage. Et puis, tes cheveux mettent en valeur tes yeux bleus que tu tiens de ta mère également. Ces yeux bleus vifs qui reflètent ta sincérité et ta bienveillance, tu en es plutôt fier, ils t'ont ramené pas mal de monde dans ton plumard durant ton adolescence.

Le reste de ton visage est plutôt bien proportionné, ton nez fin, très légèrement retroussé te donne un air adorable et tes lèvres fines, mettant en valeur tes pommettes et ta petite fossette à droite lorsqu'un sourire se dessine sur ton visage.

• Tenue vestimentaire, accessoires, tatouages,  etc.

Au niveau de ta tenue vestimentaire, tu n'es pas le genre de personne à faire des folies. Pour le travail tu portes un T-shirt ou un Pull foncé, près du corps. Tu ne mets pas de gilets puisque tu as ta blouse qui t'attends à l'infirmerie. En bas?
Rien de spécial, un pantalon généralement foncé bien qu'il t'arrive de mettre des bas clairs.
Quand tu es chez toi et que tu ne fais pas de sport, tu es habillé approximativement pareil qu'au travail sauf que tu portes souvent un gilet gris clair ou blanc.

Néanmoins, que tu sois au travail ou chez toi, tu as toujours une chaîne avec des plaquettes autour du cou. Sur ces plaquettes, on peut lire ton prénom ainsi que le prénom deBoo-Ja... En tout cas, tu ne quitteras jamais ce collier, peu importe ce que tu fais ou l'heure, tu le gardes constamment.

Mis à part cela, tu n'as aucun tatouage ni aucun piercing.


◊ PSYCHOLOGIQUE

• Mentalité, attitude envers autrui, philosophie personnelle: (Soyez le plus précis possible ! )

Tu es une personne cultivée, tu adores apprendre de nouvelles choses, dans n’importe quel domaine. Bien que tu passeras beaucoup plus de temps avec quelqu’un parlant de médecine ou de musique.  Tu es toujours à l’écoute des gens,  à les conseiller, les aider, les réconforter… On t’a déjà beaucoup demandé si tu étais heureux, tu répondais toujours la même chose : « Si la personne qui me le demande est heureuse, alors je suis heureux ». Altruiste ? Complètement. Tu es un peu trop généreux, donnant parfois trop. Tu es le genre de personne qui fait passer les autres avant toi.

Le fait qu’une fille, appartenant à ton passé te manque encore montre que tu prends chaque rencontre comme un signe du Destin, comme si vous avez quelque chose à vous offrir, quelque chose à échanger. Que ce soit un service, un bien ou juste un sourire, tu gardes tout dans ta mémoire, notant tout dans un petit journal afin de n’oublier personne. Tu es heureux de pas grand-chose, quand on t’offre un cadeau, tu ne déchires pas l’emballage puisqu’après, tu reconstitues le cadeau rien qu’avec le papier. Alors, dans ton appartement, il y a une pièce avec tous les papiers cadeaux que l’on t’a offerts depuis la dernière fois que BooJa a fait le ménage. Car elle jette tout cela. C’est vraiment triste. BooJa  et toi, vous êtes totalement différents hein ? Pourtant, quelque chose vous relie. Oui, la musique. Toi tu es le pianiste tandis qu’elle, c’est la guitariste.

Tes parents ont des métiers de rêves, ils sont riches et très intelligents. Donc ils ont toujours été sévères. Pourtant, toi, tu n’hausses jamais la voix, tu trouves toujours la manière la plus ludique d’apprendre ou de faire comprendre quelque chose à quelqu’un. Très empathique, tu n’es pas le genre de médecin à, quand il voit un élève fréquemment, le renvoyer de l’infirmerie. Même si il sèche. Tu essayeras de parler avec lui, de lui faire comprendre que ce n’est pas bien et que si l’élève est en « danger », tu seras le premier à le défendre, qui que ce soit, tu chercheras toujours les points positifs afin de le sauver ou qu’il ait la punition la moins grave.

On te reproche souvent d’être trop gentil mais, c’est comme cela que tu t’assures que les élèves viennent se confier à toi au lieu de faire des bêtises comme devenir dépressif, tomber dans l’alcool ou la drogue et de foutre leur scolarité en l’air. Tout ce qui se passe dans l’infirmerie, reste dans l’infirmerie.

Quand tu n’as rien à faire, il t’arrive de te perdre dans tes pensées, vagabondant dans tes souvenirs et/ou pianotant une mélodie sur une quelconque surface. Alors, si tu pianotes sur une table, je n’explique même pas comment tu es en joie quand tu tombes sur un piano de rue ou que tu n’as rien à faire et que tu es chez toi. Tu ne peux pas t’empêcher d’aller jouer un ou deux morceau… Pire qu’un enfant quand il s’agit de musique.

Il n’y a pas qu’au niveau de la musique où tu es un enfant. Quand il s’agit de nourriture aussi. Tu détestes tout ce qui est trop amer, le café, le chocolat trop noir… Tu adores néanmoins tout ce qui est sucré, les gâteaux, les bonbons, le chocolat chaud avec une tonne de sucre… Par contre, tu interdits les boissons énergisantes et tout ce qui est alcool de tes repas, c’est mauvais pour la santé ! Car, tu es tout de même médecin,  alors tu fais très attention à ta santé et à celle des autres.
• Signes particuliers, manies, obsessions, phobies (etc.) :

Tu es nyctophobe, tu as peur du noir. Cette peur te prends au ventre dès qu’il fait tout noir, alors, même pour dormir, tu as toujours quelque chose d’allumer. Mais tu n’as pas peur du noir quand quelqu’un est à côté de toi.
Au niveau des TIC, tu te touches toujours le nez quand tu réfléchis ou que tu es gêné, quand tu rougis tu te mords la lèvre inférieure et  tu regardes ailleurs.
Mais le TIC qui revient le plus souvent chez toi, c’est le petit bruit que tu fais lorsque tu es content, tu clignes des paupières rapidement durant 2-3 secondes et comme tu es souvent content…
Sinon, dans tes manies, tu mordilles tout le temps ton stylo lorsqu’on te pose une question, tu pianotes sur les tables quand tu n’as rien à faire et tu joues souvent avec tes cheveux qui tombent sur ta nuque lorsque tu es concentré.


III. MÉMOIRES.




• Histoire : (Soyez le plus précis possible ! )

Tu es né à Séoul le 14 mai 1992. Ta mère, Sarah Li, professeur de piano et de chant, était allongé sur le lit de la maternité avec deux petits bouts de choux qui dorment après avoir poussés leur premier cri. Deux ? Oui, toi et ta sœur jumelle. Vous vous ressembliez comme deux gouttes d’eau. Vos cheveux bruns, presque noirs viennent de votre père,  Chae-Woong Li, chirurgien neurologique. Vos yeux bleus viennent de votre mère et de ses origines françaises.

Vous avez toujours vécu dans une grande maison avec des chiens, des chats, des oiseaux et plein d’autres animaux. Vous êtes nés à Séoul mais vous habitiez à côté afin d’avoir la place pour le manoir dans lequel vous viviez. Votre mère, étant professeur de piano et de chant enseigna à toi et ta sœur à jouer et à chanter. C’est ainsi que vous chantez et jouez du piano depuis vos 4 ans. Ta mère voulait faire de vous des grandes stars de la musique, que vous soyez célèbres par votre chant et votre musique mais… Ton père avait une toute autre ambition pour toi. Oui, juste toi, Min-Soo. Il voulait que tu prennes sa suite en tant que neurochirurgien puisque tu t’intéressais à son travail, à ses livres…

Tu n’es jamais allé à l’école, ta mère vous payais des précepteurs pour toutes les matières. Maths, français, japonais, coréen, anglais, sciences, histoire et j’en passe.  De ce fait, vous viviez chez vous, vous n’aviez pas énormément de contact avec le monde d’extérieur, presque pas d’amis. Tu en avais un. Ryeowook. Il est le fils de l’un des clients de ta mère et aussi, le fils d’un riche PDG et d’une actrice. Alors il venait à vos cours comme vos parents étaient amis. C’est ainsi que tous les trois, Ryeowook, Soo-Yun (ta jumelle) et toi, vous faisiez les quatre cents coups, vous avez grandis ensemble, passant les nuits dans l’une ou l’autre demeure ou communiquant par lettres quand vous ne pouviez pas vous voir pour X raisons. Jusqu’au jour où tu pus aller à l’école. Tes précepteurs ne suffisaient plus, tu voulais voir ce que cela faisait d’aller dans une classe, avoir des amis et tous les plaisirs d’être entourés de gens de ton âge. Donc, pour ta première année de lycée, toi, Soo-Yun et Ryeowook réussirent à être dans la même classe. Rapidement tu fus populaire et Soo-Yun et Ryeowook de plus en plus proche.

Tu brillais en musique et en sciences tandis que ta sœur, elle brillait dans les langues et dans le chat, vous étiez les jumeaux les plus populaires de ton lycée, vous étiez heureux. Mais, lors de ta deuxième année tu finis tout seul. Et oui, Ryeowook et Soo-Yun avaient fini par sortir ensemble. Tu ne savais pas pourquoi mais tu en voulais à ta sœur de t’avoir volé Ryeowook, tu étais jaloux, tu ne savais pas pourquoi, surement car c’est ton meilleur ami  mais que, pour toi, il était bien plus qu’un ami

Tu commenças ta crise existentielle, tu ne voulais plus être considéré comme « Le jumeau de Soo-Yun » ou qu’on te compare avec ta sœur. Alors, pour la première fois de ta vie tu séchas les cours et tu allas chez le coiffeur. Après tout, si vous ne vous ressemblez plus, on ne peut plus vous comparer. Du coup, tu coupas tes cheveux qui te tombaient au niveau des épaules et tu te les teints en bleu, la même couleur que tes yeux.  Quand tu rentras, tu te fis vraiment engueuler mais, tu étais content, tu n’étais plus comme ta sœur, tu te sentais enfin Min-Soo Li, fils du grand neurochirurgien. D’ailleurs, alors que tu étais à table, tu annonças une grande nouvelle.

-Père, mère, Soo-Yun, pour mes études supérieures, j’irais au Japon. A Tokyo plus précisément, il y a l’une des meilleures écoles de médecine.

Là, tu as eu deux réactions. Ton père qui sauta de joie, tu pouvais presque le voir danser tellement il était heureux d’avoir son fils qui souhaitait devenir médecin. Et, du côté de ta mère, elle était rouge de colère.

–PARDON ?! Je refuse. Tu deviendras un pianiste professionnel et tu vivras de ton piano. Je n’ai pas élevé un génie du piano pour qu’il devienne un médecin.

Ceci était de trop. Alors, calmement, tu poses tes couverts et tu montes dans ta chambre. Tu prends des affaires et tu fais ton sac. Puis, sans un mot tu quittes la maison par la porte de derrière. Personne ne t’a entendu tellement que tes parents se disputaient. Tu marchais, ton sac sur le dos, tu ne voulais plus rentrer, tu ne voulais plus revoir ta mère, tu en pleurais.

-Excusez-moi ? Vous allez bien ?

Tu relèves la tête et tes yeux rencontrent ceux d’une jeune fille, elle a ton âge. Des yeux bruns clairs, de la couleur du miel, des cheveux bruns comme du chocolat et une adorable frimousse…  Ton cœur loupa un battement quand tu la vis. Elle était vraiment mignonne.

-Je vais bien, merci. Et vous ?

-Vous pleurez… Venez, je vous paye une boisson chaude au café de mes parents ! Vous avez fugué ?

Elle t’emmena alors dans le café de ses parents, elle te servit un chocolat chaud et tu lui racontas tous tes problèmes. Elle te conseilla de rentrer. Alors, c’est ce que tu fis. Mais, après t’être fait encore une fois engueulé, tu redevins le jeune homme sage, à fond dans ses études d’avant. Bien que tu gardes tes cheveux bleus, cela te vas bien.

Un jour, tu étais sur le chemin du retour avec ta sœur et Ryeowook quand vous passèrent devant le café de la jeune fille. Alors tu laisses les deux tourtereaux avancer sans toi tandis que toi, tu entres dans le café. Elle n’était pas là mais elle devait encore être au lycée du coup… Donc tu pris place, tu commandas le même chocolat chaud que la dernière fois et tu commences à faire tes devoirs et à lire tes livres de médecines. Après tout, les demandes d’orientations étaient pour bientôt, il ne te restait plus qu’une année en Corée.

Alors que tu étais plongé dans l’anatomie humaine, les muscles du dos précisément, deux mains couvrirent tes yeux puis un doux rire vint à tes oreilles. Tu le reconnus aussitôt. Cette jeune fille. Alors, elle s’assit à côté de toi et vous vous remettez à parler ensemble. Elle s’appelle BooJa et elle est aussi en deuxième année. Elle est dans une école de fille et elle veut être professeur de Japonais/coréen au Japon.

Après cela, tous les soirs tu passes par son café afin de lui parler, c’est devenu une routine. Si bien que pendant ta troisième année, tu passais la prendre à son lycée, vous étiez vraiment proche. Vous vouliez aller tous les deux étudier au Japon une en Fac de langue et  l’autre en médecine, votre condition était qu’il fallait que les deux Fac ne soient pas trop loin l’une de l’autre. Sur le même campus universitaire était le must. Mais… Tokyo était trop cher. Alors vous avez cherché autre part. Et vous êtes tombés sur Keimoo. Donc, en première année de médecine pour toi et de langue pour BooJa que vous êtes arrivés ici. Vous avez fait votre scolarité sans problème, étant colocataires dès que vous l’avez pu. Et maintenant, tu es médecin scolaire à Keimoo et BooJa est prof de Japonais/Coréen à Keimoo également.


• Relations proches et familiales : (qui vous a élevé / avec qui vous vivez, etc.):

Tu as vécu chez toi avec ton père,  Chae-Woong Li  un homme qui, maintenant à 61 ans mais qui est parfaitement conservé. Ton père n’est plus neurochirurgien mais professeur à l’université. Il y avait ta mère, Sarah Li, une magnifique femme de 57 ans, elle est toujours professeur de piano et de chant. Sans oublier ta sœur jumelle, Soo-Yun, 25 ans, comme toi. Elle est  mannequin et elle s’est mariée avec  Ryeowook  il y a 3 ans. Elle a un fils, Jun, de 2 ans. Ryeowook  a pris la suite de son père, alors il est PDG. Il a 25 ans aussi.

Tu vis avec BooJa, la professeure de Japonais/Coréen de Keimoo, vous vous tournez autours depuis votre deuxième année de lycée mais, comme des idiots, personne ne fait le premier pas. Ou alors, peut-être que le premier pas a été fait mais que vous êtes trop idiots pour vous en rendre compte.


IV. DERRIÈRE L'ECRAN.

TON PSEUDO ? Sao
QUEL ÂGE ? 17
COMMENT NOUS AS-TU DECOUVERT ? Partenariat
TES IMPRESSIONS ? J'aime beaucoup **
SOUHAITES-TU ÊTRE ACCOMPAGNÉ ? (cf. parrainage) Why not?
QUELLE HEURE EST-IL CHEZ TOI ?
Validé ! ♥ 22h41 /PAF


FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Revenir en haut Aller en bas
Mei Shiozaki
► Université - 4ème année - Vice Capitaine Natation
► Université - 4ème année - Vice Capitaine Natation
avatar

Genre : Féminin Taureau Cochon Age : 22
Adresse : Résidence B8 - Quartier Daikanyama
Compteur 279

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Min-Soo Li || Médecin scolaire [en charge : Mei]   Dim 13 Aoû 2017 - 15:15

Coucou ! Bienvenue et merci de t’être inscrite sur notre forum ~
Je vais m’occuper de ta fiche et ce sera assez rapide puisque je n’ai à voir que quelques points avec toi.

De manière générale, tu as un style très agréable on arrive à lire ta fiche avec une grande facilité, ça fait plaisir et le nombre de mots est respecté partout. :)


PSYCHOLOGIE -
De ce qu’on comprend Min Soo est un jeune homme très gentil, attentionné, doux, attentif en soit un être agréable à vivre.
Néanmoins, il est un peu trop « lisse », n’a-t-il pas de réels défauts (au moins deux) ? Etre trop gentil n’en est pas vraiment un. Creuses davantage.

Développe un peu sa relation avec les autres. Tu soulèves le souci d’élèves qui passent souvent à l’infirmerie, comment réagit-il face à ceux qui y vont uniquement pour sécher les cours par exemple.
S’entend-il bien avec tous ses collègues ?
Quelle image ces derniers, ainsi que les élèves, ont de Min Soo ? (il a des cheveux mint, est jeune et coréen).
Que pensent-ils de ses parents qui ont toujours été très exigeants et très regardants, a-t-il une certaine rancœur envers eux ?

HISTOIRE –
Tu mélanges des fois le passé et le présent, fais attention.
Lorsque Min Soo décide vraiment de devenir médecin, qu’en a pensé sa mère qui se montrait franchement contre au repas ?
Ses parents l’ont laissé partir au Japon avec Boo Jo sans aucune difficulté, quand est-il de ses parents à elle ?
Est-ce qu’ils se sont tous les deux bien adaptés à la société japonaise ?

Je te laisse modifier tout cela, n'hésites pas à m'envoyer un MP pour toutes questions !

__________________________________________________
I wandered endlessly
To the entrance of the world


Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forumactif.com/t10569-throughmyeyes-co-jp#229738 http://keimoo.forum-actif.net/t10520-shiozaki-mei-enchantee-en-charge-zakuro http://keimoo.forum-actif.net/t10546-exister-et-perdurer http://keimoo.forum-actif.net/t10522-livret-scolaire-de-shiozaki-mei
 
Min-Soo Li || Médecin scolaire [en charge : Mei]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Programme national de cantine scolaire...
» [SdA] "La charge du Rohan" – 1000 points
» Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]
» Charge à partir d'un bâtiment vers la rue.
» La Charge des Mûmakils!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: ₪ Administration ₪ :: ► Les personnages :: [ Inscrivez-vous ICI ]-
Sauter vers: