₪ Académie Keimoo ₪

The Future is like a puzzle with missing pieces: difficult to read, and never, never what you think.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 영원히 젊은 - H.K.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HAN Yun-Jin
♦ Civil - Consultant ponctuel aux urgences psychiatriques de l'Hôpital de Keimoo
avatar

Genre : Masculin Scorpion Serpent Age : 28
Compteur 323
Multicompte(s) : Ivory Lancaster

KMO
                                   :

MessageSujet: 영원히 젊은 - H.K.   Ven 24 Fév 2017 - 1:05

Il n'allait pas vraiment à l'aquarium tous les dimanches sans faute. Mais s'il n'avait pas d'obligations, c'est effectivement là qu'il venait se ressourcer. Son travail et ses collaborations lui prenaient un temps considérable, il ne pouvait plus se permettre de partir en vacances. Cela faisait très longtemps qu'il n'avait pas fait de la plongée sous-marine et le monde marin lui manquait énormément. De plus en plus. L'aquarium était un moyen de substitution plus ou moins efficace.

Aujourd'hui, il n'y avait pas beaucoup de monde. Le soleil avait béni le week-end de sa présence et les familles ont préféré en profiter plutôt que de s'enfermer ici. Il ne pouvait pas s'en plaindre. Assis devant le grand bassin, il attendait, gardant à l'esprit que peut-être tout ceci n'était qu'une farce. Mais si tel était le cas, il n'aurait quand même pas perdu son après-midi.
Il laissa son esprit dérivé, aspirant au calme et à la plénitude que pouvait lui procurer le silence des eaux chaudes du pacifique. Il se souvenait.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/fiches-validees-f234/han-yun-jin-finie-en-charge-set-t5512.htm#165987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/planning-t5852.htm
Shiki Katsuragi
♦ Civil - Réceptionniste au Pachinko Palace Hotel | Yakuza
avatar

Genre : Masculin Lion Singe Age : 25
Compteur 994
Multicompte(s) : Cammy Logan / Erik Thornberg / (Ryosuke Saitô (†) )

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: 영원히 젊은 - H.K.   Ven 24 Fév 2017 - 11:45

L'art du mignon petit Trolling. ♥:
 


"Par respect pour votre courage et votre démarche".

C'est tellement tout le contraire. Il y a fort à parier qu'à l'instant même où Yun-Jin posera les yeux sur lui... C'est probablement la colère qui animera son regard. Comme le soir de Noël en 2013. Shiki a peut-être besoin de ça. Que Yun-Jin lui dise qu'il en a fini avec lui et qu'il est passé à autre chose. Qu'il a rencontré quelqu'un, une femme respectueuse qu'il va épouser.

"Je ne suis ni intimidant ni méritant de tant d'attention"

Tellement tout le contraire.

A l'intérieur de l'établissement clair-bleuté par endroits, Shiki s'est glissé dans un coin relativement sombre d'où il peut voir arriver tout le monde. Le coeur en pagaille avant, il manque un arrêt en voyant le coréen pénétrer l'aquarium. Se mêlant presque à une famille, mimant un intérêt pour des coraux, il attend le meilleur moment, celui où plus personne ne se retrouvera dans l'espace décerné. A part eux deux. Le temps passe.

***


Les évènements de l'année précédente - l'incendie du nouveau bâtiment des clubs - n'a pas permis aux deux hommes de mettre les choses à plat dans leur histoire. Ce soir là, Shiki s'était délibérément jeté dans les flammes pour venir en aide à des étudiants. Il était prêt à tout. Lorsque les portes se sont enfin ouvertes, la cohue a séparé le Coréen du Japonais. Et Shiki avait vite été embarqué par le clan sous les yeux d'une Satsuki en larmes en compagnie de son oncle. Le wakagashira s'était déplacé en personne dans l'espoir de revoir son subordonné ressortir du bâtiment en un seul morceau, et autant que possible, en vie. Lorsque Shiki s'était enfin retrouvé dehors, son hakama et sa peau noircis par les cendres, les mains rougies et une partie de sa chevelure dévorée, Masanori Kuge n'avait pas permis à une ambulance de l'emmener. Cette dernière ne s'était pas faite prier. L'ex-étudiant avait juste eu le temps de jeter un oeil en arrière, espérant accrocher une dernière fois celui de son binôme attitré de la soirée avant de se faire avaler par la berline de son boss, particulièrement aux petits soins avec lui.

Mais Shiki n'avait pas regardé dans la bonne direction. Il n'a plus revu Yun-Jin depuis ce fameux soir. Il aura simplement préféré garder pour lui le souvenir de la main ferme du Coréen sur son poignet, se laissant guider au milieu d'une foule en panique.

***


La salle est vide. Son estomac le tiraille.
Il comprend pourquoi rien ne l'effraie au sein du clan. Pourquoi il supporte si facilement l'irezumi sur son corps. Pourquoi il parvient à relever tous les défis qu'on lui a imposé.
Parce qu'il n'y a rien de plus effrayant, de plus douloureux, de plus insurmontable que de faire face à la personne que vous chérissez le plus au monde.
D'autant plus, lorsque cette personne n'a pendant un temps éprouvé que mépris, amertume et rancune à votre égard. Est-ce encore le cas ?

Des regards se croisent.  Shiki ne lui laisse pas le temps de parler en premier.

- C'est le seul moyen que j'ai trouvé pour te contacter.

Il s'incline.

- Pardonne-moi, Yun-Jin.

Histoire d'Initiales:
 

__________________________________________________
Multicomptes: Cammy Logan & Erik Thornberg.

Fermeture du club de Kyudo !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t7034-shiki-katsuragi-transfert-du-lycee-universite-a-valider#188987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/once-upon-a-time-t5863.htm#173856
HAN Yun-Jin
♦ Civil - Consultant ponctuel aux urgences psychiatriques de l'Hôpital de Keimoo
avatar

Genre : Masculin Scorpion Serpent Age : 28
Compteur 323
Multicompte(s) : Ivory Lancaster

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: 영원히 젊은 - H.K.   Mer 1 Mar 2017 - 14:16

L'esprit au bout des nageoires, Yun-Jin tentait de ne pas creuser trop profond dans la cave de sa mémoire. Il occupa son esprit à deviner l'allure de l'inconnue. Les clichés des shojo s'imposaient et le faisaient sourire quand il partait trop loin dans les yeux gigantesques et les fleurs dans les cheveux. Qui prenait encore ces stéréotypes en référence ?
Il pianota sur sa cuisse, la demoiselle se faisait attendre.
"d'ailleurs, je me doute bien que tu as déjà quelqu'un dans ta vie". La blague. Ce quelqu'un a travaillé dur pour ne pas faire partie de sa vie. Il soupira légèrement. Ce n'était pas le moment.

Et puis il le vit. D'abord l'incrédulité, cet effet étrange et vertigineux parce qu'on vient de penser à un fantôme et qu'il apparaît devant nous. Yun-Jin se leva, prêt à lui dire bonjour et se réjouir secrètement d'un tel hasard. Exit la demoiselle.

Mais aux premiers mots, son enthousiasme retomba. Amertume.
Bien sûr.
Évidemment.

Aaah. Ça faisait bien longtemps que personne l'avait pris pour un con comme ça.
Putain. Mais c'est pas possible d'être aussi con .... Jusqu'au dernier moment en plus ...

Shiki se courba pour le saluer. S'excuser? Yun-Jin retint un souffle sarcastique. A la place, il inspira doucement et se pencha aussi, pour le saluer.

- Bonjour, Shiki.

Il verrouilla son agacement et l'amer cynisme qui risquerait d'en découler. Il verrouilla encore plus cette attirance magnétique qui ne lui avait attiré que des ennuis. Cette période de sa vie où Shiki le menait par le bout du nez était finie. Il ne le laisserait plus avoir une emprise sur lui comme avant.

- Et bien, je suis là maintenant, dit-il avec un sourire poli. L'auteur de la lettre disait vouloir parler avec moi. L'aquarium possède un café, nous pouvons y aller si tu veux.

Aucun doute que c'était le seul contenu véridique dans cette lettre. Il ne savait pas ce que voulait Shiki, réellement, et ne tenta pas de le deviner. L'effort serait vain, il tomberait à côté de toutes façons. Yun-Jin n'avait plus de cartes à jouer avec Shiki depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/fiches-validees-f234/han-yun-jin-finie-en-charge-set-t5512.htm#165987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/planning-t5852.htm
Shiki Katsuragi
♦ Civil - Réceptionniste au Pachinko Palace Hotel | Yakuza
avatar

Genre : Masculin Lion Singe Age : 25
Compteur 994
Multicompte(s) : Cammy Logan / Erik Thornberg / (Ryosuke Saitô (†) )

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: 영원히 젊은 - H.K.   Mer 1 Mar 2017 - 23:28

Il n'avait pas d'autre moyen de le contacter, et le hasard est trop aléatoire.
C'était probablement une mauvaise idée. Shiki l’a compris à l’instant même où Yun-Jin a ouvert la bouche. Ce salut formel, malgré la familiarité par l’emploi du prénom, simplement en écho à celle de ses excuses.


***


- Shiki, il y a une personne à qui tu penses, n'est-ce pas ? Qui compte pour toi. Plus que Masa, plus que moi. Plus que le clan.
- Qu'est-ce qui vous fait dire ça, Kuge-san ?
- C'est tellement évident. Tu n'es pas heureux. Et puis....répondre à ma question par une autre question, c'est comme si tu avais dis "oui" clairement.


Ce commentaire, elle aurait pu s'en passer. Quand bien même elle peut quasiment tout se permettre avec lui.

- Ca va être la Saint-Valentin, peut-être que la chance te sourira !
Ne pas penser à la Saint Valentin.
- Kuge-san.
- Oh ça va, j'ai compris, si on ne peut plus plaisanter. Mais dépêche-toi. Bientôt, il sera trop tard. Tu ne le sais que trop bien.

***


Vint cette sorte d'organisation évènementielle. L'idée était folle. Non, elle était pire que ça. Mais au point où il en était. Des lettres d’amour, des déclarations… il en avait lu à la pelle lorsqu’il était de ces “Populaires” durant ses années lycées.

Alors en reproduire une…
Y glisser des fautes. Tenter d'attirer la curiosité quand même, donc... pas trop.
Les excuses, un peu d'honnêteté quand même.

En fait, ça n'était pas si difficile de se mettre dans la peau d'une midinette. Sa fierté en avait pris un coup. Mettre le petit sticker en forme de coeur était la pire épreuve. Là, Shiki Katsuragi s'était dit qu'il avait touché le fond.

Et puis....

" Katsuragi-San. "

Une réponse. Il ne savait pas s'il devait s'en réjouir ou le contraire. Les mots étaient clairs, Yun-Jin était courtois dans sa sublime calligraphie. Shiki avait senti sa main trembler en lisant la lettre de Yun-Jin en réponse à la sienne. Un vrai "chevalier servant". Le Japonais jalouse cette autre, cette "H.K.", avatar féminin qu'il abhorre parce qu'il ne sera jamais "elle".

L'aquarium n'est pas la propriété du clan. Ce n’est même pas un endroit que les membres fréquentent souvent.
Dans la finalité...le Coréen repartirait bientôt.


***


Shiki a imaginé la surprise de Yun-Jin. Incliné, il ne pouvait pas la voir. Il l’a senti se courber aussi. Légèrement. Juste la politesse. Si froid. Ses poings se serrent sur la toile de son pantalon bien repassé. Si Shiki pouvait lire dans les pensées de Yun-Jin, il lui affirmerait que loin de lui était l’idée de se rire de lui. Dans l’hypothèse où ce serait le cas, n’importe qui n’aurait en aucun cas voulu perdre une miette de la mine déconfite que n’importe quel “con” aurait tiré dans ce genre de cas.
Toutefois, ce n’est pas le genre du Japonais. Jamais. Il se relève, ose regarder Yun-Jin. Cette attitude…

Volontiers.

Oui, il est là pour parler. Parce qu’il a perdu son temps à ne pas l’avoir fait lorsqu’il en avait eu l’occasion. Maintes et maintes fois.

Il a quelque part la sensation de le revoir pour la première fois. Comme en cette journée de portes ouvertes. Il ne pleut pas, mais l’atmosphère est humide.

Il sait que c’est trop tard. Pourtant, devant la prestance charismatique du Coréen que seul Shiki peut voir, il ne peut que fondre à nouveau.
Sauf...qu’il n’y aura pas de chocolat chaud aujourd’hui. Ni de coordonnées griffonnées sur une leaflet à la volée. De cette entrevue, Shiki prendra une décision importante, sans retour en arrière possible. Pour l’heure… il ne sait toujours pas quoi faire.

Encore une fois, comme presque huit ans auparavant, c’est vers Yun-Jin qu’il se tourne pour l’aider dans sa décision. Yun-Jin ne l’avait jamais rappelé. Par hasard, ils se sont revus au bal de la Saint Valentin. “ Le hasard n’existe pas. “
Il n'attendra pas des mois cette fois. Il ne guettera pas son téléphone comme si sa vie en dépendait. Il n'y aura plus de doute quant à son choix lorsqu'il quittera l'aquarium.

Shiki ne se leurre pas. C’est trop tard. Depuis longtemps déjà.
Mais au moins les choses seront dites.


__________________________________________________
Multicomptes: Cammy Logan & Erik Thornberg.

Fermeture du club de Kyudo !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t7034-shiki-katsuragi-transfert-du-lycee-universite-a-valider#188987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/once-upon-a-time-t5863.htm#173856
HAN Yun-Jin
♦ Civil - Consultant ponctuel aux urgences psychiatriques de l'Hôpital de Keimoo
avatar

Genre : Masculin Scorpion Serpent Age : 28
Compteur 323
Multicompte(s) : Ivory Lancaster

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: 영원히 젊은 - H.K.   Jeu 2 Mar 2017 - 14:27

Marquant la réponse de Shiki d'un signe de tête, il les guida vers le dit-café, laissant le japonais le suivre à travers les différentes salles.
L'endroit était désert, sauf pour un client unique dans un coin. Yun-Jin jeta son dévolu sur une table pour quatre aux côtés d'un petit bassin où une multitude de petits poissons exotiques de toutes les couleurs vivaient leur vie loin des tourments des humains.

Un serveur les approcha, Yun-Jin commanda un thé blanc et laissa Shiki prendre ce qu'il voulait.

De là, Yun-Jin garda le silence, attendant après Shiki que ce dernier veuille bien commencer à dire ce qu'il était venu lui dire.

Yun-Jin n'avait rien à dire à Shiki. Ils avaient déjà échangé des mots, ils avaient déjà terminé leur histoire dans la salle de bain, chez Lun, il y a des années de ça. Et s'il s'était laissé surprendre par la situation lors de l'incident à l'académie, ça n'augurait aucun changement dans leur relation actuellement inexistante. Le trauma émotionnel lié à Shiki était réel, avait laissé plus que des traces, qui aujourd'hui l'empêchait d'envisager de construire quelque chose avec quelqu'un. Avec le temps, peut-être, il saura être assez en paix avec ce trauma pour espérer mener une vie sentimentale satisfaisante.
Il n'avait rien à dire à Shiki.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/fiches-validees-f234/han-yun-jin-finie-en-charge-set-t5512.htm#165987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/planning-t5852.htm
Shiki Katsuragi
♦ Civil - Réceptionniste au Pachinko Palace Hotel | Yakuza
avatar

Genre : Masculin Lion Singe Age : 25
Compteur 994
Multicompte(s) : Cammy Logan / Erik Thornberg / (Ryosuke Saitô (†) )

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: 영원히 젊은 - H.K.   Jeu 2 Mar 2017 - 15:55

Ils se posent à une table circulaire pour quatre. la distance des hommes s'en retrouve plus éloignée que s'ils s'étaient trouvés à une table pour deux. Ce n'est pas comme s'il y en avait pas de disponibles. Bref.

Shiki commande un double expresso corsé, sans sucre. Son estomac lui fera comprendre plus tard, une fois de plus, que le café n'est pas son ami. La boisson du Coréen est plus noble, plus douce, plus coûteuse.
Plus tendre aussi. Lorsque le serveur amène la petite théière, il ne peut s'empêcher d'étirer un sourire. Les poissons à côté, le cadre...  C'est trop. Le sourire s'efface.

Pas un mot n'est prononcé. Shiki stresse.

Il avait anticipé trois options:

I. Yun-Jin parlerait ne serait-ce qu'un peu. Shiki lui répondrait, une conversation s'engagerait et le Japonais lui dirait ce qu'il a sur le coeur, ce qu'il garde en lui depuis des années. La plus belle des versions. La plus improbable aussi.
II. Yun-Jin ne parlerait pas; alors il tenterait de noyer maladroitement le poisson (hum). Au final, il tournerait en rond, et la conversation finirait comme un coup d'épée dans l'eau. La plus inutile des options, puisqu'elle reviendrait au point de départ, engendrant agacements et perte de temps.
III. La plus douloureuse. Celle dont il ne connaitrait l'issue. La décision qu'il ne veut pas prendre, mais dont il en a le devoir. A la suite, le trouble total, la déchéance peut-être. Shiki était incapable de savoir ce qu'il en découlerait.

Il prend la théière, et verse - avec un petit sourire-  la boisson dans la tasse du Coréen. Le rictus automatique d'antan, celui qu'il sert difficilement aujourd'hui. C'est réservé aux clients de l'hôtel, aux politiciens que Masanori Kuge reçoit. A ses côtés, il a plus l'impression d'être une "Ane", qu'un de ses subordonnés. Et les regards qui pèse sur lui dans ces moments lui donnent la nausée. Il n'est pas une femme. Ni une femmelette.
Ni une pédale.

Après avoir reposé la théière, il prend l'anse de sa tasse et, après avoir délicatement effacé son rictus pour mieux souffler du bout des lèvres la surface de sa boisson sinistre autant que robuste, il en sirote une gorgée sans bruit. Peu après il repose la tasse sur la soucoupe, et annonce sans détour l'option 3.

- Je vais me marier.

Il relève lentement les paupières pour affronter le regard de son ex-amant.
Pas question de fuir cette fois.

__________________________________________________
Multicomptes: Cammy Logan & Erik Thornberg.

Fermeture du club de Kyudo !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t7034-shiki-katsuragi-transfert-du-lycee-universite-a-valider#188987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/once-upon-a-time-t5863.htm#173856
HAN Yun-Jin
♦ Civil - Consultant ponctuel aux urgences psychiatriques de l'Hôpital de Keimoo
avatar

Genre : Masculin Scorpion Serpent Age : 28
Compteur 323
Multicompte(s) : Ivory Lancaster

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: 영원히 젊은 - H.K.   Jeu 2 Mar 2017 - 16:37

Le silence s'étira. Longuement.
Le serveur eut le temps de préparer leur commande, de la leur apporter.

Et plus encore. Ce silence ne semblait pas avoir de fin. Si Shiki comptait sur lui pour le briser, ils étaient mal partis. Yun-Jin avait une excellente résistance au silence, même les plus gênés, sa profession l'y avait formé à la dure.
Le japonais n'avait plus rien de cette époque courte et bénie où ils profitaient encore l'un de l'autre sans se soucier des conséquences. Enfin, du moins c'est comme ça qu'il avait vécu la chose. Nul doute que Shiki voyait les choses sous un autre angle.

Il ne cilla pas quand Shiki se mit en tête de lui servir son thé. Ne bougea pas d'un pouce quand ce dernier prit une gorgée de son café. Et resta complètement bloqué, soutenant son regard lorsqu'enfin, il parla.

Il baissa les yeux.
Sa tête acquiesça doucement.
Mais il ne savait que dire.

Il soupira légèrement et posa son regard ailleurs. Non, en fait, il n'avait plus envie d'écouter ce que Shiki avait à dire. Il n'allait pas toucher à son thé. Il n'avait plus envie de rien. Il ne comprenait pas. Pourquoi ? Pourquoi le lui dire. Son regard revint vers ses mains qui se tordaient les doigts sous la table.

- Shiki ...

Le reste mourut dans sa gorge. Vaine tentative.

- Qu'est-ce que tu attends de moi ? Pourquoi tu me dis ça ?

Il secoua légèrement la tête, incapable de relever le regard.

Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/fiches-validees-f234/han-yun-jin-finie-en-charge-set-t5512.htm#165987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/planning-t5852.htm
Shiki Katsuragi
♦ Civil - Réceptionniste au Pachinko Palace Hotel | Yakuza
avatar

Genre : Masculin Lion Singe Age : 25
Compteur 994
Multicompte(s) : Cammy Logan / Erik Thornberg / (Ryosuke Saitô (†) )

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: 영원히 젊은 - H.K.   Jeu 2 Mar 2017 - 17:16

Est-ce la première fois ?

...

Oui.
Pour la première fois, HAN Yun-Jin baisse les yeux devant lui. Evidemment. Shiki n'a aucune raison de dire de tels propos s'ils ne s'avèrent pas. Le Japonais ne détourne pas le sien. Ce n'est pas le moment. Il prend une autre rasade de son café brûlant puis penche la tête un peu comme un demeuré. Il en a marre. Alors l'option trois, devient l'option une.

- N'est-ce pas évident, Senpai ? Je voulais que tu sois le premier informé.

Il redresse la tête. C'est le sourire qui lui est réservé qu'il étire. Parce que le fait que Yun-Jin refuse d'affronter son regard; le fait qu'il ne part pas comme il s'y attendait au fond; le fait qu'il lui pose cette simple question, ce simple "pourquoi". C'est la dernière fois qu'il pourra s'armer de courage. Du moins, c'est bien mieux que de se faire passer pour  cette "Hitomi" qu'il ne sera jamais.

-  Si c'est évident Yun-Jin, c'est parce que je t'aime. Depuis toujours.

A-t-il vraiment prononcé ces mots ?  Ou les a-t-il imaginés ?
Là, dans cet endroit. Dans ces circonstances.
En ce jour. Ce n'est pas parce que c'est le 14 février. Ca aurait pu tomber un 28 novembre que ça aurait été pareil. Il voulait le dire sept ans auparavant. C'était trop tôt. Après... c'était devenu trop malsain.

Et enfin, c'était devenu trop tard.

Il ne pouvait le dire que maintenant. Sans entrave, sans masque, sans musique assourdissante. Sans maison des parents, sans cadre idyllique, sans incendie, sans alcool. Sans chocolat.

- Alors vas-y. Engueule-moi, sors-moi tous les noms d'oiseaux. Prétends ce que tu veux, ça m'est égal. Je doute que tu aies quoi que ce soit à me dire de toute façon, sinon tu l'aurais déjà fait.

Ça fait mal. C'est intense, ça lui déchire les entrailles. Il a envie de vomir, mais tiendra bon.

- Enfin, tu peux toujours dire que je ne suis qu'un lâche qui ne sait pas ce qu'il veut, je le sais déjà. Ça ne changera rien au fait que je suis désormais engagé. Et même si ça n'est pas ce que je veux... je fais juste ce qu'on attend de moi.  

Hors de question de baisser les yeux.

- Voilà "pourquoi". Quant à ce que j'attends de toi, c'est simple. Je n'attends plus rien. Tu as été clair là dessus, chez Lun y'a trois ans.

__________________________________________________
Multicomptes: Cammy Logan & Erik Thornberg.

Fermeture du club de Kyudo !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t7034-shiki-katsuragi-transfert-du-lycee-universite-a-valider#188987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/once-upon-a-time-t5863.htm#173856
HAN Yun-Jin
♦ Civil - Consultant ponctuel aux urgences psychiatriques de l'Hôpital de Keimoo
avatar

Genre : Masculin Scorpion Serpent Age : 28
Compteur 323
Multicompte(s) : Ivory Lancaster

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: 영원히 젊은 - H.K.   Jeu 2 Mar 2017 - 18:27

Il ne se posait même pas la question de savoir si ce mariage était réel, avec qui il se mariait, pourquoi il le faisait. Ça n'avait pas d'importance. Shiki faisait ce qu'il faisait sans le considérer dans l'équation. Comme d'habitude. Et de ce fait le japonais ne répondait pas à ses questions.
Les trois mots le firent lever le regard.
A quoi ça servait de le dire maintenant ?

Il le laissa finir. C'est Shiki qui avait quelque chose à lui dire, pas l'inverse. Peut-être qu'il n'aurait rien du dire tout court. Ravaler ses questions et laisser Shiki lui déballer son laïus sans broncher. Peut-être avait-il besoin de lui faire comprendre qu'il fallait enterrer le passé au plus profond pour être sûr que rien n'éclabousse son futur mariage. C'était inutile, ils ne se voyaient même plus.

- Tu m'aimes, tu te maries, c'est déjà décidé, tu n'attends rien de moi. Et maintenant ?

De nouveau, un soupir.

- J'ai attendu des années que tu me dises ça ... Et tu me les dis dans un contexte où je ne peux même pas être sûr de leur véracité, au moment où tu ne me connais plus, où je ne te connais plus. Au moment où tu vas t'éloigner encore plus de moi et où tu ne me laisses pas le moyen d'inverser le cours des choses.

C'est complètement gratuit. Cruel et gratuit. Tu vas disparaître encore une fois et je vais devoir faire face à mon chagrin parce que l'amour de ma vie se marie avec quelqu'un d'autre que moi.

Il rebaissa les yeux vers ses mains.

- Est-ce que tu te rends compte du mal que tu me fais ... Comment ça se fait que tu puisses encore me faire mal à ce point ...
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/fiches-validees-f234/han-yun-jin-finie-en-charge-set-t5512.htm#165987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/planning-t5852.htm
Shiki Katsuragi
♦ Civil - Réceptionniste au Pachinko Palace Hotel | Yakuza
avatar

Genre : Masculin Lion Singe Age : 25
Compteur 994
Multicompte(s) : Cammy Logan / Erik Thornberg / (Ryosuke Saitô (†) )

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: 영원히 젊은 - H.K.   Jeu 2 Mar 2017 - 19:41

Un autre sourire s'étire, une autre gorgée de café fait son chemin entre les lèvres du métis jusqu'à son estomac. C'est dégueulasse. Shiki n'a jamais aimé le café.

"Et maintenant ?"

Yun-Jin a raison. Il ne se connaissent plus. En sept années, ils ont eu le temps d'évoluer. Shiki avait jeté son dévolu sur Yun-Jin bien avant ce dernier, même s'il l'ignorait lui-même. Les coups de foudre ne s'expliquent pas, surtout lorsqu'ils sont tus.

- Que je sache, Yun-Jin. Toi non plus, tu n'as rien dit. Je suis venu à toi par deux fois, rappelle-toi. C'était certes des impulsions sur le coup... mais c'est justement lorsque je ne réfléchis pas que je suis le plus sincère. Et quand bien même le fait que je n'ai jamais assumé le fait d'être tombé amoureux d'un garçon, et que par conséquent je suis une grande partie responsable de l'échec de notre relation... Je dirais que toi aussi, tu as ta part de responsabilité. Après tout, ce sont les silences qui nous ont séparés.

Une énième gorgée de café, et la tasse est vidée.

- Mes parents sont au courant, d'ailleurs. Et ils ne m'ont pas reniés, bien au contraire. Donc forcément, ça ne me convient pas. Après tout, je suis "leur enfant". C'est pour ça qu'ils tolèrent le fait que j'ai couché avec un mec.

Shiki soupire. Jamais il n'avait prononcé ces mots de façon singulière à haute voix. Pas même à ses parents. Il avait juste dit à sa mère qu'il aimait Yun-Jin, et Julie avait deviné le reste. Satori ne lui avait pas adressé la parole pendant un moment, mais ce n'était pas parce qu'il avait honte, ou était en colère. Katsuragi-père n'avait tout simplement pas trouvé les mots. A la place, il avait envoyé son fils en France. Shiki avait compris par la suite que ce n'était pas une punition, mais l'inverse : il permettait à son fils aîné de se libérer de la pression. Seulement son retour au Japon avait provoqué tout le contraire : Yun-Jin disparu de sa vie,  autant que cette sévère figure paternelle pour le remettre sur "le droit chemin", il ne pouvait que dériver. Seulement, Masanori Kuge avait remplacé l'autorité quie Shiki recherchait pour le guider.
Il expire en rivant son regard vers le bassin tout proche.

- Tu as le droit de ne pas me croire.

Ca finira dans les journaux de toute façon. Que l'héritier des Katsuragi devienne également celui des Masanori ne risque pas de passer inaperçu dans l'historique de l'Académie Keimoo elle-même.

- Je ne te laisse donc "pas le moyen d'inverser le cours des choses" ? En as-tu seulement envie, Yun-Jin ? Tu dis que je te fais du mal ? Pourquoi faut-il que tu me dises ça maintenant ? Quand bien même je ne suis pas très locace, une communication ne se fait pas à moins de deux. Il n'y a qu'à voir : j'ai dû user de subterfuge pour te contacter. Si tu avais voulu en faire autant, ça aurait été bien plus facile pour toi. Dis-moi qui de nous deux a le plus souffert de l'éloignement de l'autre ? Qui est, pour la troisième fois, allé vers l'autre ?

Ce n'est ni cruel, ni gratuit. Mais la vérité blesse, c'est un fait.
Yun-Jin ne pourra pas reprocher à Shiki de ne pas s'être ouvert à lui. Enième soupir, puis un autre sourire.

- Je ne t'ai pas contacté pour qu'on se dispute. Il y a des choses qui appartiennent au passé, d'autres au futur. Pourrait-on se concentrer sur le présent, tant qu'il est là ? Parle-moi, Senpai.


__________________________________________________
Multicomptes: Cammy Logan & Erik Thornberg.

Fermeture du club de Kyudo !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t7034-shiki-katsuragi-transfert-du-lycee-universite-a-valider#188987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/once-upon-a-time-t5863.htm#173856
HAN Yun-Jin
♦ Civil - Consultant ponctuel aux urgences psychiatriques de l'Hôpital de Keimoo
avatar

Genre : Masculin Scorpion Serpent Age : 28
Compteur 323
Multicompte(s) : Ivory Lancaster

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: 영원히 젊은 - H.K.   Jeu 2 Mar 2017 - 20:31

Il croisa les bras sur son torse, bloquant ses mains contre lui pour arrêter de les martyriser. Même si les paroles de Shiki portaient une part de vérité, Yun-Jin ne savait qu'en faire. Oui, ils avaient leur part de responsabilité pour le passé, il était terriblement complexe à démêler qu'il était probablement vain d'essayer. Oui c'était inutile d'en parler, ce n'était pas vraiment le souhait de Yun-Jin, présentement. Ce n'était pas un concours de douleur non plus, et Yun-Jin serait bien aise si Shiki ne venait pas rouvrir les plaies aussi facilement.

Il soupira aussi, son visage incapable de tirer un seul sourire. Shiki disait tout et son contraire. Il le mettait devant le fait accompli et lui reprochait à la fois de ne rien faire. Ce n'était pas une dispute qui risquait de s'engager mais un dialogue de sourd.

- Que je te parle de quoi ?

Il refoula une envie terrible et immature de tout foutre en l'air, serrant un peu plus ses bras.

- Que veux-tu savoir ?
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/fiches-validees-f234/han-yun-jin-finie-en-charge-set-t5512.htm#165987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/planning-t5852.htm
Shiki Katsuragi
♦ Civil - Réceptionniste au Pachinko Palace Hotel | Yakuza
avatar

Genre : Masculin Lion Singe Age : 25
Compteur 994
Multicompte(s) : Cammy Logan / Erik Thornberg / (Ryosuke Saitô (†) )

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: 영원히 젊은 - H.K.   Jeu 2 Mar 2017 - 21:13

Le sourire s'efface. Malgré tous ses efforts, Shiki a cette désagréable sensation qu'ils sont inutiles. Doit-il lui dire que la chose qu'il désire c'est "accordons-nous une autre chance" ? Il regarde ses mains, ses auriculaires. Devra-t-il se séparer d'une partie ou de la totalité de l'un d'eux un jour ?

Il place ses coudes sur la table, les mains levées paumes face à son visage pour finalement glisser les doigts à la base de son front, puis au travers de ses cheveux. Il se courbe pour ne pas montrer son visage cette fois. Ses paupières se closent.

- Peu importe !!! Dis moi que tu t'y opposes, j'en sais rien ! J'ai vraiment la sensation que t'en n'as rien à foutre !!

Sa voix tremble, ses mains se resserrent violemment contre son cuir chevelu. La droite vient alors cogner la table tandis que la gauche descend masquer son visage. Ce n'est pas le moment de flancher alors qu'il a réussi à prendre sur lui tout ce temps. Il prend une grande inspiration.

- Combien de temps vas-tu m'en vouloir ?

Sa voix ne tremble plus. Il souffle.

- Oh et puis tu sais quoi ? Laisse tomber.  En fait, je pense que je nous ai fait perdre du temps.

Il ouvre les paupières à nouveau et se lève.

__________________________________________________
Multicomptes: Cammy Logan & Erik Thornberg.

Fermeture du club de Kyudo !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Shiki Katsuragi le Lun 26 Juin 2017 - 10:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t7034-shiki-katsuragi-transfert-du-lycee-universite-a-valider#188987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/once-upon-a-time-t5863.htm#173856
HAN Yun-Jin
♦ Civil - Consultant ponctuel aux urgences psychiatriques de l'Hôpital de Keimoo
avatar

Genre : Masculin Scorpion Serpent Age : 28
Compteur 323
Multicompte(s) : Ivory Lancaster

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: 영원히 젊은 - H.K.   Mer 15 Mar 2017 - 15:39

La violence dans la voix de Shiki fut l'émotion qui parvint à percer la muraille que Yun-Jin érigeait entre lui et le japonais depuis les premiers mots échangés. Il posa enfin décemment les yeux sur lui, pour voir qu'il ne le regardait plus.
Il sentit une pointe d'angoisse plus forte que le reste surgir dans sa poitrine.

Il flancha au poing sur la table, sentant son coeur se serrer.
Il s'en voulait. D'être assez immature pour avoir besoin que Shiki sorte de ses gonds pour daigner réagir. Il se voyait faire et ça ne lui plaisait pas, ils étaient censés être à même d'être honnête l'un envers l'autre.

- Oh et puis tu sais quoi ? Laisse tomber.  En fait, je pense que je nous ai fait perdre du temps.

Yun-Jin se leva en parfait mimétisme.

- Ne pars pas. Je n'en ai pas rien à faire. Je suis désolé ... S'il te plaît.

Il baissa les yeux, retint un soupir. Les mots ne semblaient pas vouloir s'organiser. Il se rassit, enjoignant Shiki à faire de même.
" Dis-moi que tu t'y opposes ".
Il ne pouvait pas être sérieux ... C'était tellement tordu comme façon de faire. "Je vais me marier. Empêche-moi". Mais pour quel résultat ? Et si Yun-Jin dit ces mots, est-ce que Shiki dira ceux qu'il a envie d'entendre ? Unlikely.

Son visage trouva le chemin de ses mains. Ne venait-il pas de dire qu'il ne se laisserait pas mener par le bout du nez ? Il avait tellement l'impression d'être une poupée aux mains de Shiki ... Que pouvait-il faire ?

- Ok. Je vais arrêter d'essayer de présumer ce que tu veux, clairement je ne comprends pas.

Il dégagea son visage en un soupir.
Par où commencer, maintenant ? Il devrait probablement prouver qu'il n'en avait pas rien à faire ? Peut-être ?

- Ça ne me plait pas que tu te maries.

C'était peu dire, même. En regardant le visage de Shiki, il se rendit compte. A quand remontait la dernière fois qu'ils s'étaient dit les choses, vraiment ? A quand remontait la dernière fois que Yun-Jin lui avait fait comprendre qu'il l'aimait ?

- Shiki .... Tu-

Putain, c'était dur. Pourquoi n'arrivait-il pas à surmonter sa peur ?
Il allait se marier. Ça ressemblait à une dernière chance, cette entrevue. Une dernière chance pour une dernière tentative ? Vraiment?
Il avait l'impression que tout avait été déjà dit, et cela n'avait rien changé. Que pouvait-il dire de plus ?

- Je préférerais pouvoir m'endormir près de toi tous les soirs, partir en vacances avec toi, aller au cinéma ou à l'opéra avec toi ... Vivre avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/fiches-validees-f234/han-yun-jin-finie-en-charge-set-t5512.htm#165987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/planning-t5852.htm
Shiki Katsuragi
♦ Civil - Réceptionniste au Pachinko Palace Hotel | Yakuza
avatar

Genre : Masculin Lion Singe Age : 25
Compteur 994
Multicompte(s) : Cammy Logan / Erik Thornberg / (Ryosuke Saitô (†) )

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: 영원히 젊은 - H.K.   Ven 17 Mar 2017 - 11:29

Il amène sa main droite à son bras gauche qu'il serre. Shiki allait vraiment partir, mais ici aussi, il a espéré que Yun-Jin lui demande de rester. Comme avant, il compte sur le Coréen pour faire ses choix, comme si tout dépendait de lui. Ca ne l'avait pas empêché de le quitter, pourtant. Alors que Yun-in n'avait rien fait pour ça. Au contraire, tout ce qu'il lui avait apporté durant les quelques mois de leur relation n'avait été que...pur bonheur.

Ca semble remonter si loin. Plus que sept années, plus d'une décennie. Leur voyage au Ryokan avait été une aventure extra-temporelle ; Shiki a longtemps chéri ces moments avant qu'ils ne deviennent trop douloureux, affecté par le manque. Tout comme le manque de la main de Yun-Jin sur son bras. Pas de contact cette fois. Le Coréen s'est simplement levé, puis s'est rassis, l'invitant à faire de même. Toujours sans contact. Le Japonais ne desserre pas la poigne de sa main sur son propre bras, bien au contraire. Il ajoute les éléments qui lui font défaut pour ne pas se ruer sur cet homme qu'il aime à en perdre toute notion de raison.

Ah oui, la raison. Comment réagirait Yun-Jin s'il savait ce qu'il faisait pour gagner sa vie ? En se mariant, il n'aurait pas à s'inquiéter de cela, puisque sa promise est dans le milieu. Tout semble tellement facile lorsque ce sont les autres qui prennent les décisions pour vous. Vous vous dites qu'ainsi, vous n'êtes pas responsable des choix que vous faites, surtout si ce ne sont pas les bons. Satori Katsuragi avait imposé ce rythme à son fils dès le départ, raison pour laquelle il ne lui a jamais reproché d'avoir fini par s'écarter de la route qu'il lui semblait la meilleure. Il a toujours désiré le meilleur pour son aîné, et a malheureusement été témoin de son déclin.

Shiki serre les dents tout en reprenant place sur sa chaise. Il refuse d'affronter à nouveau le regard de Yun-Jin. Il a cessé de se comporter comme ce lâche qu'il a toujours été, mais ne se sent pas encore prêt à affronter le regard que pourra lui porter Yun-Jin.

"Je n'en ai pas rien à faire. Je suis désolé ... S'il te plaît."

Il a senti l'accent coréen résonner au travers de ces mots. Légèrement. Ce n'est qu'un détail, mais il tambourine dans la tête de Shiki comme une réminiscence. Ca aussi, ça lui avait manqué. Shiki sent tout son être au bord de la rupture, comme un ballon de baudruche qu'on gonflerait trop. Le silence pèse et s'appuie avec force sur sa nuque, le café lui tiraille l'estomac. Il lui faut partir.
Puis Yun-Jin reprend enfin la parole, posément. Quand bien même d'eux deux Shiki a toujours été celui qui masquait le mieux ses émotions, c'est Yun-Jin qui avait le monopole de leur contrôle. Yun-Jin manifeste son désaccord, puis murmure presque son prénom. Shiki frissonne, desserre l'emprise de sa main pour mieux se resserrer sur la manche de sa veste. Une carpe koi plus loin s'agite. Elle lui rappelle celle qui désormais ne le quittera jamais plus.
Le silence après chaque phrase du Coréen est pénible. Shiki respire avec difficulté. De l'air...

"Je préférerais pouvoir m'endormir près de toi tous les soirs, partir en vacances avec toi, aller au cinéma ou à l'opéra avec toi ... Vivre avec toi."

- ...

Sa respiration se coupe un instant.
Puis il expire avec difficulté, l'émotion le submergeant. Ca ressemblerait presque à un sanglot. "Mon fils, tu es un grand garçon. Et tu es fort. Ne dévoile pas tes faiblesses."
Shiki n'est pas un homme qui pleure. Ca ne lui est arrivé qu'une fois, devant Saki concernant le premier départ de Lun qui l'avait rendu presque inconsolable. L'Anglais a à nouveau disparu, mais Shiki a terminé depuis bien longtemps de forger cette armure qui lui permet aujourd'hui de ne pas afficher ses angoisses à l'idée qu'on lui tourne le dos. C'était pour ça qu'il avait quitté Yun-Jin, à son grand regret. Il avait choisi de le faire, avant que le Coréen ne le fasse. Tout le monde finit par le faire. Vérité l'a fait, Lun l'a fait, Saki avait fini par le faire. Shiki est solitaire, mais il déteste la solitude. Il avait fini par mettre un point final à cette histoire, avant que Yun-Jin ne le fasse aant lui. C'était là une décision qu'il avait prise de lui même. Elle n'était certes pas la bonne, mais pas la pire.

Shiki Katsuragi n'aurait pas supporté que Yun-Jin le quitte. Cette passion qu'il ressentait pour lui était destructrice. Aujourd'hui...les choses sont différentes maintenant qu'il lui a tout avoué.

Ces derniers mots que Yun-Jin a prononcé va au delà de toute ses espérances. Mais...
Il tourne son regard aux pupilles dilatées vers cet homme qu'il désire.

- Ca n'est pas assez...Dis m'en plus, Yun-Jin. Dis-moi tout, je...

Il serre cette fois ses deux bras contre lui-même. Il a froid.

- Ce n'est qu'un mariage arrangé. Ni elle, ni moi ne le désirons. Mais je le ferai si tu ne me dis pas ce que je veux entendre. Fais-moi renoncer, Yun-Jin.

Renoncer à toi, ou à ce stupide mariage.









__________________________________________________
Multicomptes: Cammy Logan & Erik Thornberg.

Fermeture du club de Kyudo !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t7034-shiki-katsuragi-transfert-du-lycee-universite-a-valider#188987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/once-upon-a-time-t5863.htm#173856
HAN Yun-Jin
♦ Civil - Consultant ponctuel aux urgences psychiatriques de l'Hôpital de Keimoo
avatar

Genre : Masculin Scorpion Serpent Age : 28
Compteur 323
Multicompte(s) : Ivory Lancaster

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: 영원히 젊은 - H.K.   Ven 17 Mar 2017 - 15:08

S'il avait eu du mal à le regarder au début de leur conversation, maintenant il ne pouvait plus détacher ses yeux de lui. Il était en train de se rendre compte. Se rendre compte que Shiki baissait les armes et qu'il était accessible maintenant. Qu'en un instant, il venait de retourner une situation que Yun-Jin pensait acquise depuis des années. Après tout ce temps, après toutes les fois où ils s'étaient pris la tête, après tous ces sentiments négatifs ... Est-ce que enfin il pouvait espérer avoir une vraie chance de relation avec Shiki ?

Le silence du japonais après ses mots était terrible. Interminable. Yun-Jin se dit déjà que ça va tourner en eau de boudin, que quelque chose quelque part aura décidé que non, eux deux ne pouvaient pas être ensemble dans cet univers et ce cosmos, point.

Était-ce un sanglot, ce souffle laborieux ?

- Ce n'est pas assez...Dis m'en plus, Yun-Jin. Dis-moi tout, je...

Le sien mourrut dans sa gorge. Pas assez. Est-ce qu'on pouvait entendre son organe tambouriner dans sa poitrine ?

- Ce n'est qu'un mariage arrangé. Ni elle, ni moi ne le désirons. Mais je le ferai si tu ne me dis pas ce que je veux entendre. Fais-moi renoncer, Yun-Jin.

Il le voyait, à peine un mètre devant lui, le corps exprimant une souffrance qu'il se prenait en pleine face. Il aurait voulu être ailleurs, avec lui. Un endroit où personne n'aurait pu les voir. Il aurait pu contourner cette table et l'embrasser. Il en avait terriblement envie. Le prendre dans ses bras, le rassurer.

"Je vais me marier, empêche-moi."
"Je suis là, empare-toi de moi."

Voilà ce que Shiki attendait de lui ? Qu'il soit le héros en armure venant enlever la princesse ? Dans d'autres circonstances, ça l'aurait fait sourire. Oui, c'était dans ses cordes.
Il hocha la tête, doucement, imperceptiblement presque, ne se détachant plus de ces yeux qu'il avait cherché si longtemps.

- Ne te marie pas avec elle. Reviens-moi.

Ils .. Ils pouvaient y arriver, n'est-ce pas ? Ils étaient adultes, plus matures, ils sauraient mieux gérer les pièges d'une telle relation, n'est-ce pas ?

- Il n'y a que toi, Shiki. T'avoir à mes côtés est ce que je désire le plus au monde. Et si tu ... Si tu veux bien essayer, je te promets de tout faire pour ne plus jamais te laisser partir.

Il avança sur son siège, maîtrisant au mieux ce besoin impérial de contact. Il présenta sa main à Shiki, paume ouverte, sans détourner son regard de lui.

- Saranghae.

A peine murmuré.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/fiches-validees-f234/han-yun-jin-finie-en-charge-set-t5512.htm#165987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/planning-t5852.htm
Shiki Katsuragi
♦ Civil - Réceptionniste au Pachinko Palace Hotel | Yakuza
avatar

Genre : Masculin Lion Singe Age : 25
Compteur 994
Multicompte(s) : Cammy Logan / Erik Thornberg / (Ryosuke Saitô (†) )

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: 영원히 젊은 - H.K.   Ven 17 Mar 2017 - 23:34

Carpe koï: Force, courage, persévérance.

______________

Malgré ce que Yun-Jin lui avait dit précédemment, il restait persuadé qu'il y aurait toujours un "mais". Je veux vivre avec toi, vraiment, mais... je t'en veux encore, j'ai peur que tu me quittes à nouveau, je n'ai plus confiance en toi. A cette pensée, Shiki avait fini par baisser les yeux à nouveau. Il ne veut pas entendre ça.

"Ne te marie pas avec elle. Reviens moi."

Ce n'est pas possible. A-t-il vraiment prononcé ces mots ? Mais ce n'est pas terminé. La suite brise les vestiges d'une armure trop longtemps martelée, ne laissant que les débris d'un masque qui peinent à se maintenir à la surface d'un visage autrefois trop lisse pour en deviner les intentions , les sensations, les émotions. Marionnette dont les fils ont été sectionnés par le mouvement net d'un seul coup de sabre coréen, le jeune Katsuragi pourrait simplement se laisser fondre à même le sol. Il se force malgré tout à rester assis tandis que la main de son vis-à-vis glisse sur la surface clean de la table de la cafétéria. Il y pose les yeux, vers ces doigts qui l'appâtent. Mordre à l'hameçon est presque tentant pour cette carpe koï qui remonte le fleuve à contre-courant.


Mais il sent des milliers d'yeux se poser sur lui. Cela ne se fait pas. Il ne faut pas.
Ce n'est pas bien. Ou plutôt, cela ne se fait pas. Pas ici.

"Saranghae"

Shiki lève alors la tête vers Yun-Jin, sans toutefois faire de mouvement vers cette main en attente. Toutes les mauvaises voix se sont tues dans sa tête, ou plutôt, il les a fait taire.
Il ne comprend pas la langue coréenne. Mais ce mot là, il le connait pour l'avoir recherché lui-même. Il se voit encore derrière le comptoir de l'hôtel, pianoter sur son téléphone, un soir qu'il s'ennuyait et que le couple qui venaient d'effectuer son check-in était d'origine coréenne. Au départ, il avait juste recherché "Shibal". Et c'est sur ce mot que vient de prononcer Yun-Jin,et ses variantes, qu'il s'était retrouvé avant qu'on ne l'interrompe pour aller gérer la salle de pachinko.

Il avait rêvé de ce murmure. Il l'avait imaginé chuchoté au creux de son oreille, au milieu d'une étreinte sauvage et indécente.

Shiki ignore, de manière manifeste cette fois, la main tendue et se lève brutalement. "Ce n'est encore pas suffisant", pense-t-il.
Pense-t-il ?
Sa chaise bascule lentement. Lorsqu'elle heurte le sol, Shiki arrive près de Yun-Jin. Ses mains viennent délicatement et simultanément se poser sur les joues du Coréen tandis qu'il se penche.

- Nado saranghae, Senpai.

Un toussement s'élève dans l'air, Shiki l'ignore, le regard rivé sur les sombres iris de l'être aimé. Le toussotement aérien se fait plus persistant encore lorsque les lèvres du Japonais se posent sur celles de Yun-Jin. Il s'en balance royalement.
Plus rien d'autre ne compte.

Force, courage, persévérance.

__________________________________________________
Multicomptes: Cammy Logan & Erik Thornberg.

Fermeture du club de Kyudo !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Shiki Katsuragi le Dim 7 Mai 2017 - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t7034-shiki-katsuragi-transfert-du-lycee-universite-a-valider#188987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/once-upon-a-time-t5863.htm#173856
HAN Yun-Jin
♦ Civil - Consultant ponctuel aux urgences psychiatriques de l'Hôpital de Keimoo
avatar

Genre : Masculin Scorpion Serpent Age : 28
Compteur 323
Multicompte(s) : Ivory Lancaster

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: 영원히 젊은 - H.K.   Lun 17 Avr 2017 - 22:13

Son cœur sombra face à Shiki qui ne lui prenait pas la main, qui n'était toujours pas satisfait. Que fallait-il faire ? Qu'il s'ouvre la poitrine et lui sacrifie son organe vital ? L'Absurdité était désormais son seul recours.

Il était debout, devant lui, il s'était levé brutalement. Yun-Jin s'attendait à ce qu'il parte, qu'il lui tourne le dos. C'était le scénario par défaut accroché à Shiki, un garçon qui lui tournait le dos. Qui l'abandonnait encore et encore. Sa paume était encore ouverte, ses yeux toujours rivés dans les siens.

La gorge serrée, le souffle prisonnier de son poitrail douloureux, il se sentit brûler d'une incrédulité traître lorsqu'il sentit le froid des mains de Shiki sur ses joues. Lourdes de toutes les émotions intensément insoutenables, ses paupières peinèrent à s'agrandir lorsque sa langue natale lui fut renvoyée.

- Nado saranghae, Senpai.

Il avait 20 ans à nouveau. Ils étaient seuls à nouveau, seuls à vraiment exister dans la grisaille du moins pire de la vie. Les paupières closes, les lèvres exaltées, Yun-Jin se leva à son tour, s'assurant une main posée sur la nuque que Shiki n'irait nulle part le temps qu'il consomme pleinement ce qu'il lui offrait à cet instant. Depuis quand en rêvait-t-il ? Depuis quand se lamentait-il d'en avoir perdu la sensation ? Il les goûta, retrouvant leur pulpe, s'enivrant de cette douceur retrouvée. De cet amour retrouvé. Il l'aimait, n'est-ce pas ? L'odeur du japonais n'était pas la même, beaucoup de choses avaient changé en lui, mais le soulagement viscéral d'être au plus près de lui était le même. Il rompit le baiser rapidement, ses yeux venant automatiquement cerner les orbes verts. Il caressa le nez de Shiki du bout du sien et déposa un baiser au coin de ses lèvres.

- Shiki, murmura-t-il ...

Il voulait l'emmener ailleurs, quelque part où ils pourraient baigner dans leur intimité retrouvée, où ils n'auraient pas à se soucier d'autre chose que d'eux-mêmes. Il ne savait pas comment l'exprimer, de peur de l'effrayer. Il fallait déjà quitter ces lieux.

- Viens avec moi.

Il y avait tant à rattraper, tant à reconstruire. Les doigts sur la nuque caressèrent doucement la peau avant de venir caresser la joue. Il était tellement beau, il voulait l'admirer toute la nuit, toute la vie.

- Juste toi et moi et rien d'autre.

Toujours en murmure, les lèvres si proches des siennes.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/fiches-validees-f234/han-yun-jin-finie-en-charge-set-t5512.htm#165987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/planning-t5852.htm
Shiki Katsuragi
♦ Civil - Réceptionniste au Pachinko Palace Hotel | Yakuza
avatar

Genre : Masculin Lion Singe Age : 25
Compteur 994
Multicompte(s) : Cammy Logan / Erik Thornberg / (Ryosuke Saitô (†) )

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: 영원히 젊은 - H.K.   Lun 26 Juin 2017 - 18:11

La sensation est à la fois un souvenir, comme une découverte, familier comme étranger. Shiki et Yun-Jin ont évolué de leur côté, ils sont des adultes accomplis désormais mais pour le Japonais, contre les lèvres du Coréen en cet instant, il a la sensation d'avoir à nouveau 17 ans, mais avec l'esprit de l'homme qu'il est devenu aujourd'hui. Shiki a encore des craintes, mais plus de doutes. Ses actes sont réfléchis alors que sept ans plus tôt, ils étaient impulsifs. Désormais il sait ce qu'il veut, quand bien même il lui sera difficile de l'obtenir. Vient alors une part de regret qui ne fera que s'agrandir maintenant qu'il a perdu sa liberté de mouvement.

Une romance n'était pas prévu dans son programme. Maudite Satsuki, maudit Yun-Jin. Maudits car la première n'aurait pas dû lui mettre cette idée de clarifier sa situation avec Yun-Jin, quand bien même elle ignore tout de ses aventures sentimentales, notamment de ce petit détail à peine insignifiant qu'est le caractère homosexuel de la relation. Ha. Quant au deuxième, si seulement il ne ressentait plus rien pour lui, si seulement il avait passé outre leur histoire... Han Yun-Jin est une personnalité relativement populaire, Shiki le savait. Il avait eu vent de ses aventures, il avait vu l'intérêt qu'il suscitait autant auprès des hommes que des femmes. Une certaine australienne aurait même pu tomber dans ses filets, si les circonstances avaient été autres. Le coréen pouvait refaire sa vie, il en avait les capacités.

Lui....avait renoncé à tout, en renonçant à Yun-Jin. D'où le fait d'accepter un mariage arrangé, surtout avec la nièce de son boss. Il se sentirait toujours redevable envers ce dernier. Un homme de pouvoir, la quarantaine approchant, sans épouse ni héritier légitime. Et qui ressemblait un peu trop à Yun-Jin, tant d'un point de vue physique, que dans ses manières. Shiki devait lui être loyal jusqu'au bout, et pourtant il s'apprête à le trahir en refusant un mariage.

"Viens avec moi. Juste toi et moi et rien d'autre".

Ah oui. Rien d'autre, signifie "laisse donc tes pensées". Shiki a toujours été un garçon torturé dans ses choix. Entre le bien et le mal, la passion et la raison, le devoir et le désir.... Sa vie est un dilemme. Il n'a toujours eu en tête que les conséquence de ses actes. Et là, il sait très bien que s'il traine à suivre Yun-Jin, il serait absent à la réception de l'hôtel en fin de journée. Il lui faut être un peu plus direct.

Il se mordille les lèvres, un bref instant. Il ne peut plus se défiler maintenant qu'il a compris ce qui compte le plus pour lui. Il ne veut plus faire souffrir l'être qu'il chérit le plus au monde. Il assumerait les conséquences, même si pour l'heure, ses choix sont purement et simplement égoïstes.

- Je prend mon service à 20h.

Il lève les yeux vers lui. Il était décidé.

- Emmène-moi chez toi.

Ils ont quelques heures devant eux, mais ça ne sera jamais assez pour rattraper le temps perdu.
Ils avaient trop de choses à dire et bien plus d'étreintes à partager.

__________________________________________________
Multicomptes: Cammy Logan & Erik Thornberg.

Fermeture du club de Kyudo !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t7034-shiki-katsuragi-transfert-du-lycee-universite-a-valider#188987 http://keimoo.forum-actif.net/chronologies-f123/once-upon-a-time-t5863.htm#173856
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 영원히 젊은 - H.K.   

Revenir en haut Aller en bas
 
영원히 젊은 - H.K.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: ₪ Keimoo ville et quartiers ₪ :: ► Hebi :: Long Beach :: Ningyo Akoi: l'aquarium.-
Sauter vers: