₪ Académie Keimoo ₪

The Future is like a puzzle with missing pieces: difficult to read, and never, never what you think.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Taking one for the team [PV Hayden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arata Masuda
♣ Université - 3ème année
avatar

Genre : Masculin Capricorne Cochon Age : 21
Adresse : Hiryuu - 3 rue de la chance - Immeuble Legends - App. 14
Compteur 37
Multicompte(s) : Haruhiko Nakamura | Sportif

KMO
                                   :



Dernière édition par Arata Masuda le Mar 27 Sep 2016 - 19:30, édité 2 fois
MessageSujet: Taking one for the team [PV Hayden]   Lun 29 Aoû 2016 - 4:26


Coming through the window, I can hear the bass drum.


La chaleur était à son apogée tant la concentration de monde était élevée sur un espace relativement réduit. Non pas pour l’en déplaire. L'obscurité ambiante permettait aux quelques spots de lumière de tamiser l'ambiance et de la rendre plus mystérieuse. Il fallait devenir l'environnement, les formes, les personnes... Rien n'était dévoilé au premier abord. Tout se devinait, progressivement, laissant le temps aux yeux de s'habituer à chaque nouvelle image rencontrée. Babom. Babom. Le bruit des basses résonnaient, faisant vibrer les alentours jusqu’à sa cage thoracique. Cette ambiance le faisait planer, littéralement. Comme si le reste du monde avait simplement cessé d’exister.
Quelques corps déhanchés, des regards échangés. Une ambiance partagée. Les paroles n’étaient pas nécessaires. Nul besoin de s’étaler, d’être obligé de faire semblant de s’intéresser à l’autre personne. De faire semblant de vouloir en savoir plus. Ici, il pouvait aller à lé découverte de qui il voulait de la manière la plus pure qu’il estimait. Sans barrière. Sans préjugés. Juste deux corps à la rencontre l’un de l’autre… Se baladant en se faufilant parmi le groupe de la cuisine, il se saisit de deux saucisses cocktails qu’il grignota du bout de son cure dents, tout en cherchant les personnes qui se montreraient intéressantes pour la soirée. Boire était une chose, mais profiter des activités ou de la musique en était bien plus amusant accompagné de boissons.

- J’ai les verres à shot. On commence par quoi ?

La demande ne tomba pas dans l’oreille d’un sourd.

- Shi-fu-mi.
- Ah ah, allez !

Le petit groupe du salon où se trouvait le canapé s’installa de sorte à ce que la table soit dégagée pour les verres. Bien. Il ne restait plus qu’à commencer le jeu. Le but étant d’aller le plus vite possible, sans réfléchir, les équipes se sont composées de deux par deux, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’un seul joueur qui lui n’aura pas bu. Un jeu simple en soit, mais plutôt efficace. Bien que lorsqu’on gagne, c’est un peu plus ennuyant. Au moins, les personnes présentes semblaient motivées, ce qui donna un peu plus de piquant au jeu. A sa droite, il avait une fille, qui semblait plutôt discrète mais qui avait la descente facile. Il ne perdit jamais contrôle elle… Par contre, le gars sur sa gauche, c’était une autre histoire. Il avait beau réfléchir, changer d’avis au dernier moment, il ne le battu rien qu’une fois. Le jeu dura bien une vingtaine de minutes, dont une partie où il faillit être le gagnant, perdant lamentablement avec un ciseau sur la demi-finale.
Les deux personnes assises sur le canapé à ses côtés finirent par partir, lassés du jeu ou devant s’adonner à de nouvelles activités, il n’en avait que faire après tout. Le groupe c’était vidé, faisant retomber l’ambiance qui était pourtant en flèche montante. Alors, le regard déjà un peu embué, il se tourna en direction d’une des dernières personnes qui se trouvait encore sur le dit canapé.

- Hey, t’aurai pas un jeu de cartes ?

Non, il n’avait absolument pas réalisé qu’il s’adressait à l’un de ses anciens professeurs. Et c’était bien le cadet de ses soucis.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« En plus d'être cons; ils ont l'esprit de compétition. »  
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10712-arata-masuda http://keimoo.forum-actif.net/t10758-carnet-de-bord-d-arata-masuda-u-c http://keimoo.forum-actif.net/t10715-livret-scolaire-d-arata-masuda
Hayden Yoshida
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
avatar

Vierge Dragon Age : 28
Adresse : 3 rue de la chance - Apt 22
Compteur 109
Multicompte(s) : Hisaka Rika

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Taking one for the team [PV Hayden]   Mer 31 Aoû 2016 - 0:32

Peu à peu, l’immeuble Legends se remplissait, apportant plus de vie dans son train-train d’enseignant. Bien sûr, à la maison, Hayden avait son petit frère à gérer, mais il aimait faire de nouvelles rencontres. D’un naturel curieux, en bon animal sociable, l’américano-nippon n’avait aucun problème à se faire des amis. Seulement, depuis un moment déjà : le temps lui manquait. Entre les cours à préparer/donner et le club de natation qui prenait énormément de place dans sa vie, il avait un peu de mal à sortir pour s’aérer. Cette crémaillère avait donc été le prétexte parfait pour lâcher son rôle d’enseignant dans un lycée prestigieux, mais aussi son image de grand frère modèle et autoritaire. Il en avait parlé à Chris la veille, mais ce dernier ne lui avait pas répondu. Du moins, il n’avait pas entendu sa réponse. A sa guise, s’était dit l’aîné en baissant les bras. Il ne sera pas rejeté s’il vient, mais ce n’est pas une obligation pour lui de participer. Après avoir réglé quelques détails administratifs sur le campus, l’homme aux yeux émeraude était donc parti prendre une douche et se changer pour s’affranchir d’un style trop professionnel pour ce genre de soirée et miser sur une tenue décontractée. Chemise blanche, premiers boutons ouverts pour laisser entrevoir son torse et ravir les femmes de l’immeuble par la même occasion.

Depuis le déménagement, il n’avait plus croisé Hanako alors qu’ils étaient voisins de palier. A maintes reprises, il avait voulu toquer à sa porte pour s’assurer que tout allait bien, mais il s’était ravisé au dernier moment. Plusieurs fois, il s’était quand même demandé si elle ne lui avait pas menti concernant sa profession. Elle disait être fleuriste, mais il ne l’avait jamais vue en ville et dans le quartier, personne n’avait fait allusion à l’ouverture d’un nouveau commerce. Il en avait simplement conclu qu’elle ne voulait plus le voir et qu’elle avait accepté son aide par politesse…ou par opportunisme.

Lorsqu’il avait frappé à la porte de l’appartement du nouvel habitant, la fête avait déjà bien commencée. Musique d’ambiance, lumières tamisées, l’hôte de la soirée l’avait accueilli les bras ouverts. Chikayo, il s’appelait. Un japonais de pure souche à son apparence. Il avait rapidement sympathisé avec le jeune professeur et l’avait donc invité. De ce qu’il savait, son nouveau voisin était célibataire et vivait seul. Ils n’avaient encore jamais eu l’occasion de parler travail, mais en vue de la soirée qui les attendait : ça ne sera pas pour aujourd’hui. Chikayo lui fit brièvement visiter l’appartement, principalement la salle-de-bain, les toilettes, le salon et la cuisine. Parmi les invités, il repéra quelques têtes familières et les salua d’un signe de main en continuant de parler avec l’autre homme. Saucisse cocktail mangée à la volée, le jeune homme se rendit compte qu’il n’avait pas mangé chez lui. Bah, il profiterait bien des snacks qu’il y avait ici. La sonnette retentit dans l’appartement, Chikayo le quitta pour aller ouvrir.

Un peu plus tard, Hayden repéra un petit groupe près du canapé. Il était constitué essentiellement de femmes, mais quelques faciès masculins se fondaient dans la masse. A vue d’œil, ils avaient l’air d’avoir le même âge que lui en moyenne. Quelques uns plus jeunes – mais majeurs – d’autres plus vieux. Quand il arriva à leur niveau, il eut juste le temps de comprendre qu’ils étaient en pleine partie de Shi-fu-mi. Il s’assit sur le canapé. Certains avaient déjà l’air penaud après quelques shots. Au début il ne faisait que regarder. Hayden n’était pas du genre à finir ivre en général, mais il se laissa tenter. Juste une fois. Il n’était pas dans un bar de Bougu après tout, pas comme la dernière fois où il avait rencontré Swanster alors qu’il semblait au bout de sa vie. Aujourd’hui il sera un imbécile heureux, une éponge à tequila et tout ce qui traînait dans la pièce, le temps d’oublier son stress.

« 1…2…3 »

Il dévoila ce qu’il avait derrière le dos. Ciseaux. L’américano-japonais releva les yeux vers la main de son adversaire de comptoir. Pierre. Il gloussa avant d’attraper son shot sans le regarder. Et d’un.

(…)

De manière générale, Hayden résistait plutôt bien aux boissons alcoolisées pour un japonais. A l’université, on lui avait souvent dit qu’il avait une bonne descente. Il s’expliquait – avec humour – sur ses origines, mais ses camarades de beuverie étaient déjà partis loin, dans un autre univers. Les filles, plus sages, étaient souvent les dernières à lui tenir compagnie au milieu des bouteilles, vestiges d’une soirée bien remplie. Quand ils se réveillaient, la journée était déjà bien entamée, le soleil cognait sur les vitres. Petit à petit, le salon se vidait. De la même manière, les participants du Shi-fu-mi finirent par se lasser ou tomber ivres morts dans un coin de la pièce. La fête battait son plein, mais plus autour de leur table.

Aujourd’hui était une exception, il avait bu sur l’estomac vide. Même s’il tenait encore relativement bien sur ses pattes, ses tempes le faisaient souffrir, et la musique n’arrangeait pas son cas. Il entendit à peine un jeune homme lui demander s’il avait un jeu de cartes. Hayden plissa les yeux et secoua la tête. Non, il n’avait rien de ce genre. Il n’était même pas chez lui. Légèrement embrumé par l’alcool, il appela l’hôte en maugréant assez fort pour qu’il l’entende.

« Chi-kun, t’as pas un jeu de cartes ? »

Ce dernier sembla réfléchir un instant, son visage s’illumina après quelques instants. De son côté, l’aîné des Yoshida se laissa retomber sur le sofa en écartant les jambes, prenant toute la place disponible au milieu des corps inertes. Sans trop comprendre pourquoi, il rit en regardant son interlocuteur.

« T’es plutôt bon à ce jeu. »

Il le dévisagea un instant, croyant reconnaître un visage familier sous ses traits. Hayden fronça les sourcils, ce jeune homme lui disait définitivement quelque chose, mais il était loin de s’en préoccuper. Il est plutôt mignon, est la seule pensée cohérente qui lui vint à l’esprit, mais il ignora totalement son âge ou la question de son identité.

« La prochaine fois, on fera la belle. »

De quelle prochaine fois parlait-il ? Le professeur de mathématiques n’en avait absolument aucune idée. Il se contentait d’aligner des mots, former une phrase sans trop réfléchir au contexte. Il tendit le bras gauche pour attraper un shot encore plein sur la table basse. Il le but, cul sec et incita son interlocuteur à en faire de même en le défiant du regard, regard à moitié vitreux cela dit. Ils n’eurent pas le temps de se saouler plus longtemps, Chikayo arriva plus rapidement que prévu. Il devait être sacrément organisé pour se rappeler où il avait fichu un jeu de cartes dans ses cartons. A quelques mètres d’eux, un corps tressaillit avant de replonger dans l’inertie. Cela fit rire l’homme aux yeux verts, oubliant partiellement les dangers d’un possible coma éthylique. Hayden récupéra le jeu de cartes et remercia vivement l’autre homme et lui donnant une grande tape sur l’épaule. Par chance, les autres invités n’étaient pas en état de lui faire remarquer son comportement indécent pour un membre du personnel. Lorsque Chikayo s’éloigna, Hayden se retourna vers le jeune homme dont il ignorait encore le nom.

« Alors, qu’est-ce que tu voulais faire avec ça ? »

Et il lui balança le paquet de cartes à la figure avant de faire basculer sa tête en arrière. Il ferma les yeux et apprécia le calme puis il revint à la conversation qu'il avait entamée.

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rejoignez le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Arata Masuda
♣ Université - 3ème année
avatar

Genre : Masculin Capricorne Cochon Age : 21
Adresse : Hiryuu - 3 rue de la chance - Immeuble Legends - App. 14
Compteur 37
Multicompte(s) : Haruhiko Nakamura | Sportif

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Taking one for the team [PV Hayden]   Dim 11 Sep 2016 - 20:39



Il avait beau réfléchir, sa tête ne lui revenait pas. Comme si quelque chose d’infime lui échappait. Comme si ces yeux verts qui le scrutaient tentaient de lui dire quelque chose dans une langue totalement étrangère. Il avait l’impression d’avoir un miroir face à lui. Un peu déformé… Parce qu’ils n’avaient pas le même visage. Il était plus grand aussi, de ce qu’il pouvait constater. Mais il y avait ces yeux. Ces foutus yeux clairs pour accompagner sa gueule d’asiatique. Ces yeux qui étaient à la fois un atout autant qu’ils pouvaient être un supplice. Qui criaient au monde sa différente, clamant un « Regardez-moi ! », désiré ou non. Ce genre là, ça marchait beaucoup. Parce que ça sortait du lot de poupées conformes de cette société conformiste. Et parce qu’indéniablement, les yeux clairs ressortaient bien plus sur les bruns qu’ils étaient.

- J’me suis entraîné. Les gens finissent toujours par revenir au même signe, une fois que t’as compris ça, tu les pièges facilement ah ah

Quel entraînement… Il suffisait juste d’être observateur alors que les autres étaient simplement focalisés sur leurs prières pour être sûrs de remporter la manche. Ses yeux roulèrent vers son interlocuteur, prenant ses aises sur le sofa. Sa tête à lui pendait déjà sur l’arrière, observant la fenêtre. Belle vue sur le monde de la nuit. Chikaya était long, pour trouver ses cartes.

- Tu t’es bien défendu non ? Me semble t’avoir souvent vu sur les derniers tours de manches.. Va pour la belle.

Très vite, ils trouvèrent comme occupation commune de terminer les verres qui trainaient sur la table du salon. Accompagné d’un Cheers pour festoyer le breuvage en bonne compagnie. L’hôte de la soirée finit par revenir, offrant le paquet de cartes tant attendu. Ce qu’ils voulaient faire avec ça ? Oh. Oui. Il était l’initiateur de l’arrivée de ce paquet de cartes, il avait oublié. Avant même que ses capacités cognitives n’aient le temps de se souvenir de ce dont il était question, un paquet de cartes vola jusqu’à lui, le frappant sur la poitrine. Ses sourcils se froncèrent. Une attaque sournoise ?

- Hey.

Sa voix se tut tandis qu’il ramassait la boite contenant les cartes mollement.

- Apprends à viser.

Il étouffa un rire. Il ne savait même pas pourquoi il riait.

- Le ch… Ah, p’tin. C’est chiant à prononcer ce truc... Le Cheu-cheuille, c’ça.

Ils n’étaient plus nombreux à répondre à l’appel du survivant autour de cette table, mais au moins, ça serait suffisant pour garder un peu de peps dans le jeu. D’ailleurs Chikaya était même venus les rejoindre, s’asseyant au sol, en face d’eux. Le jeune homme dégagea la table de tout ce qui y traînait, accompagné par un mouchoir passé par l’hôte pour un pseudo nettoyage de surface. Bien. Arata sorti les cartes de l’emballage et les étala face cachées sur la table.

- Ecoutez bien, faut faire travailler la mémoire. Le but est simple : Au tour par tour, on va piocher des cartes. Chaque carte aura un effet différent sur nos actions.

Les cartes de 2 à 6 sont celles qui donneront le nombre de gorgées que l’on va devoir boire.
Le 7, le joueur précédent boit.
Le 8, le joueur suivant boit.
Le 9, un shooter cul sec.
Le 10, tournée générale, tout le monde boit.
Valet, tu choisis qui boit.
Dame, tu passes ton tour.
Roi, tu choisis une pénalité pour un autre joueur.
As, tu dois retirer un vêtement.


Pendant quelques secondes, il réfléchit. Histoire d’être sûr de n’avoir rien oublié. Un sourire adressé à son voisin de sofa, une fois que tout le monde semblait avoir compris les enjeux.

- A toi l’honneur ~



__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« En plus d'être cons; ils ont l'esprit de compétition. »  
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10712-arata-masuda http://keimoo.forum-actif.net/t10758-carnet-de-bord-d-arata-masuda-u-c http://keimoo.forum-actif.net/t10715-livret-scolaire-d-arata-masuda
Hayden Yoshida
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
avatar

Vierge Dragon Age : 28
Adresse : 3 rue de la chance - Apt 22
Compteur 109
Multicompte(s) : Hisaka Rika

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Taking one for the team [PV Hayden]   Dim 8 Jan 2017 - 1:30

Une stratégie pour le shi-fu-mi, sérieusement ? Ce type ira probablement loin dans la vie et surtout dans les bistrots. Qui sait, peut-être que dans cinq ans, il passera à la télévision au concours national. Ne sous-estimez pas la créativité nippone. En attendant, Hayden ne trouva rien de mieux à faire que de le dévisager, les pupilles dilatées et brillantes. Du coin du sofa, il fixait le jeune homme avec un sourire amusé sur les lèvres. Tous les autres avaient abandonné, mais lui, ne s’avouait pas vaincu. A l’instar d’une équation difficile, ce garçon lui tenait tête. Yoshida ne savait pas s’il était juste trop ivre pour lire en lui comme il lisait dans ses élèves, ou s’il avait un réel potentiel de mystère. Dans les deux cas, le professeur appréciait grandement les défis. Et celui de ce soir, ça sera d’en savoir plus sur son interlocuteur. Quoi de mieux pour délier les langues ? Les iris de l’enseignant se posèrent sur un verre encore bien rempli avant de revenir sur le visage d’ange de l’étudiant. Tous deux voulaient la même chose : rendre cette table basse vide d’alcool. Et pour ce faire, il va falloir l’ingérer.

« Bien défendu, ça se dit vite. »

Il avala un shot cul-sec avant de s’enfoncer sur le sofa, encore plus qu’il ne l’était déjà. Les paupières closes, les bras occupant toute la largeur du meuble, la tête jetée en arrière, il se laissa porter par un discours qui lui sembla bien trop philosophique pour la situation dans laquelle ils se trouvaient.

« On a beau donner une médaille au second. Au final, ce n’est pas son nom que l’on retiendra. »

Hayden rit à ses propres mots, comme s’ils avaient perdu leur sens au moment où il avait arrêté de parler. Très vite, il se redressa pour attraper un autre verre. Il n’allait quand même pas se laisser battre par un jeunot. Encore que, l’amoureux des mathématiques n’avait pas vraiment idée de l’âge que pouvait avoir son compagnon de beuverie. C’est à cet instant que Chikayo débarqua, coupant court à la possible discussion intéressante qu’il aurait pu échanger avec le jeune homme. N’ayant aucun indice sur ce que comptait faire son interlocuteur avec le paquet de cartes, l’enseignant se hâta de s’en débarrasser en jetant le jeu sur le plus jeune. Il visait sa tête, avec un air malicieux, mais il n’eut que son torse. Cela ne provoqua aucun sentiment de déception chez l’américano-japonais, qui eut le privilège de voir l’autre garçon se pencher pour ramasser les cartes tombées au sol.

« Je sais viser. »

Se défendit le professeur à l’attaque verbale que lui lançait le garçon. Ce dernier se mit à rire de manière incontrôlée. L’aîné des Yoshida ne comprit pas vraiment pourquoi, mais il ne tarda pas à le rejoindre, de manière plus discrète tout de même. Quoi qu’il perdit tout contrôle à la réplique suivante. Il explosa, hilare, réveillant au passage quelques endormis du jeu précédent.

« Le quoi ? »

Ce n’était vraiment pas pour se moquer de la prestation de son interlocuteur, mais il n’avait pas saisi le message qu’il voulait lui faire passer. Peu de temps après, il s’arrêta de rire quand il recommença à siroter un breuvage alcoolisé, une sorte de cocktail qui sortait de nulle part. Pendant ce temps, le jeune homme expliquait les règles du jeu sous les regards déroutés des derniers invités. L’hôte de la soirée finit même par les rejoindre en cours de route. Un jeu à boire. Chouette. C’est mon foie qui va être content, se dit le professeur en suivant tant bien que mal les explications de son cadet. Bon au pire, il réexpliquera quand on sera en situation, se dit Hayden. Les pupilles malicieuses de l’étudiant se posèrent sur le professeur. Sans plus attendre, il le désigna comme étant le premier joueur. Quelle surprise ! Il lui rendit son sourire avant de poser son index sur une des cartes traînant sur la table. Il la fit glisser doucement pour laisser planer la mystère, avant de la retourner devant les autres joueurs.

« 8 de cœur. »

Hayden se gratta l’arrière de la tête et plissa les yeux durant un court instant, tentant désespérément de se rappeler des règles du jeu énoncées tantôt par le jeune homme. Il orienta son regard vers ce dernier, l’air interrogateur. Ce n’est pas qu’il était perdu mais…En fait si, il ne se souvenait plus si c’était le joueur précédent ou le joueur suivant qui devait boire, ni de la quantité d’ailleurs. Il n'y a pas à dire, l'attention quand on est ivre, ce n'est vraiment pas ce qui fonctionne le mieux.

« Ca veut dire quoi déjà ? »

La question provoqua l’hilarité générale, bien qu’aucun membre de la petite assemblée – en dehors de son camarade de sofa – ne fut en position pour lui confirmer la règle. Dans tous les cas, il savait que ce n’était pas à lui de faire l’action. Reste à savoir dans quel sens ça va. Chikayo se leva pour chercher d’autres bouteilles. Cette soirée aura sans doute vidé son frigidaire, il ne pourra pas dire qu’on lui aura laissé beaucoup sur les bras. La notion du temps avait disparue dans cet appartement du quartier Hiryuu, et la dignité d'un enseignant était partie avec elle. Hayden n'avait aucune idée de l'heure qu'il pouvait être, mais une chose était sûre, ce n'était pas le lever du soleil qui allait l'arrêter.


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rejoignez le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Arata Masuda
♣ Université - 3ème année
avatar

Genre : Masculin Capricorne Cochon Age : 21
Adresse : Hiryuu - 3 rue de la chance - Immeuble Legends - App. 14
Compteur 37
Multicompte(s) : Haruhiko Nakamura | Sportif

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Taking one for the team [PV Hayden]   Aujourd'hui à 10:03




On a beau donner une médaille au second. Au final, ce n’est pas son nom que l’on retiendra. Cette phrase tourna en boucle quelques minutes dans l’esprit du jeune sportif. Comme un mécanisme rouillé qui n’arriverait plus à fonctionner correctement. Les sourcils froncés et le regard perdu devant lui, cette phrase sonnait comme un appel à la réflexion. Seulement, ces dernières ne semblaient pas venir… Alors, incapable de réfléchir convenablement, cette phrase se répétait en boucle, cherchant un aboutissement. Que quelqu’un le sorte de là ! Une diversion… Quelconque… Quelque chose qui le fasse changer de disque, il allait devenir fou. La philo’ n’était pas sa matière de prédilection et cet événement lui rappelait amèrement. Fort heureusement, son voisin de sofa lui sauva la mise en lui demandant de répéter de nouveau le nom du jeu. Arata plissa les yeux tandis qu’il sentait le mal de tête naître d’avance.

- Bordel, tu veux vraiment me faire répéter le nom de ce jeu ? … Le … Rah ! Le cheu-che… Bon. Toujours pas. Le cheu-cheuille ! Comme la chenille mais avec une feuille. Un moyen de … Némo-technique ? J’sais plus comment on dit ça. Putain, j’me soule rien qu’à parler en fait. Bon, pioche qu’on en finisse.

D’accoutume peu loquace, le jeune Masuda commençait à réaliser que son flot de parole était anormalement barbant. Fort heureusement, mettant fin à son calvaire, le jeune homme finit par piocher la première carte du jeu. Ils durent attendre un petit moment avant qu’il ne se résigne à demander de l’aide pour les règles. Etrangement, cela ne frustra pas le brun. Les règles de ce jeu étaient chiantes et il avait passé un bon nombre de parties avant de pouvoir les assimiler complètement.

- Ca veut dire quoi déjà ?

Le huit de cœur… Arata sembla fronça les sourcils, plongé dans tous les souvenirs qu’il avait, lié à ce jeu. Il avait beau connaître les règles par cœur, des moments semblaient plus compliqués que d’autres.

- J’m’en souviens plus, ajouta-t-il, le sourire moqueur. Tandis que les protestations se soulevaient, il leva les mains en signe de résilience : On s’calme, on s’calme ! Le huit c’est… Le joueur d’après qui boit. Merde, c’est moi ça !?

Il n’eut pas besoin d’attendre longtemps pour que tout le monde lui confirme qu’il était bel et bien le joueur qui suivait. Bon, son gage était donc définit et le jeune homme attrapa le verre qu’il bu avec autant d’entrain qu’un assoiffé en plein été. Il soupira avec aise, non sans avoir forcé le bruitage, avant de reposer le verre sur la table. Sa gorge et son torse au complet était en feu tandis que le goût sucré de l’alcool rendait déjà sa bouche pâteuse. Mais qu’importait ! La désinhibassions était déjà en marche. Alors, bien fier de son coup, il attrapa une carte en se penchant –non sans tanguer– jusqu’à la table basse.

- L’huit de trèfles.

Le regard du jeune homme roula sur sa droite, observant le prochain joueur affublé de ce même gage. Il ne se fit pas attendre pour descendre à son tour l’un des verres entreposés devant eux et se saisit d’une carte à son tour, impatient du résultat.

- C’est du cœur… ! Et j’ai le Roi !
- Mmh c’toi qui choisis une pénalité pour le joueur qu’tu veux là.
- N’importe qui ? Je peux déterminer un « genre » avec plusieurs personnes ?
- Ouais…, fit-il peu certain de ce qu’il comptait faire.
- Ok ! Ben tous ceux n’étant pas cent-pour-cent Japonais doivent boire à chaque fois qu’on tombe sur une carte rouge. Deux shots si c’est du cœur.
- T’cherches la guerre en fait !?

Tandis que des rires fusaient, ils se rendirent compte qu’ils étaient peut-être plus que prévu, à n’être pas totalement de nationalité japonaise dans la pièce et que le sujet faisait toujours autant polémique dans la ville hétéroclite de Keimoo. Tandis que les joueurs suivants prirent leurs cartes tour à tour, Arata tentait tantôt d’assommer avec un coussin le créateur de cette pénalité, tantôt de l’étouffer avec. Quel gage à la con.


__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« En plus d'être cons; ils ont l'esprit de compétition. »  
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10712-arata-masuda http://keimoo.forum-actif.net/t10758-carnet-de-bord-d-arata-masuda-u-c http://keimoo.forum-actif.net/t10715-livret-scolaire-d-arata-masuda
 
Taking one for the team [PV Hayden]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» [X] A morning in autumn [PV Hayden]
» Prospect & Farm team NYI
» Les "Team Trophée" à Neerpelt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: ₪ Keimoo ville et quartiers ₪ :: ► Hiryuu :: Village des traditions-
Sauter vers: