₪ Académie Keimoo ₪

The Future is like a puzzle with missing pieces: difficult to read, and never, never what you think.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand deux distraits se croisent.. [PV Haneko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nori Yamagachi
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Masculin Poissons Chat Age : 18
Adresse : Second étage , chambre 204
Compteur 60

KMO
                                   :

MessageSujet: Quand deux distraits se croisent.. [PV Haneko]   Jeu 18 Aoû 2016 - 18:57

Quinze heures. Le jeune homme a simulé un mal de ventre pour éviter le cours de mathématiques. Même si son professeur est fort sympathique , ça ne passe pas. Les algorithmes , les suites , les équations...il n'y comprend rien , strictement rien. Pourtant , ce n'est pas comme si il n'essayait pas de comprendre. Enfin. Il tentait de ne pas s'endormir , et si il commençait à papillonner , Hayden-san le rappelait immédiatement à l'ordre. Les exercices proposés sont trop compliqués pour Nori. Lui , quand il trouve la solution , il ne sait pas expliquer comment il a fait , ce qui lui vaut des notes catastrophiques et une convocation à un cours de soutien qui ne l'a pas passionné non plus.
Ses résultats empiraient ces temps-ci , car l'enfant n'avait plus le goût du travail. Il était fatigué , dormait dès qu'il rentrait des cours et séchait de plus en plus d'heures. Il ne se sent pas bien dans les salles de classe. Trop de bruit , trop d'agitation , de l'effervescence permanente , et aucun moment de répit. Ce qui l'exaspérait le plus , c'était l'esprit de compétition. Quand il savait qu'il était noté , c'était le syndrome de la page blanche. Tout d'un coup , il ne savait plus rien. Si ça continue , il pourrait bien recevoir une délicate invitation du proviseur adjoint pour un petit tête à tête dans son bureau , ce qui ne l'enchantait pas franchement. Il n'avait pas trop envie de se retrouver avec des cours de soutien chaque jour ou pire , de se faire virer. Il était bien ici , et il ne voulait pas changer d'établissement.

Espérons que le professeur n'ira pas vérifier qu'il s'est bien présenté à l'infirmerie.Là il a juste envie de sortir , d'aller se balader en ville. Il veut une peluche. Et il doit acheter du matériel de dessin. Et des cookies. Bref , il faut qu'il traverse cette grande étendue d'herbe traversée par un petit chemin , mais étrangement , malgré l'heure , il y a foule. Trop occupé à regarder son téléphone , il heurte violemment une jeune fille en face de lui. Au sol , l'enfant soupire , il a mal à la cheville. Pour le reste , quelques écorchures. Malheureusement , son pantalon koala est bon pour la poubelle . Il remarqua alors que la demoiselle avait deux prothèses , et se dit qu'il avait été idiot , sur le coup , et il espérait qu'elle ne s'était pas trop fait mal. Il tente de d'asseoir , tenant sa cheville des deux mains et en profite pour regarder à quoi ressemble l'inconnue. Sûrement un peu plus petite que lui , quoique c'est normal pour la gente féminine , de longs cheveux noirs , typiquement japonais. Elle est élégante , quoique vu la chute , sa chemise d'écolière parfaite risquait d'être quelque peu endommagée.

- Navré pour votre chemise.

Parfois , il était vraiment bête , quand-même.

- Pardon...excusez moi..je suis..désolé...rien de cassé ?
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10448-9668nori-yamagachi9658 http://keimoo.forum-actif.net/t10508-chronologie-de-nori-yamagachi http://keimoo.forum-actif.net/t10450-livret-scolaire-de-nori-yamagachi#228453
Haneko Igarashi
♣ Université - 1ère année
avatar

Genre : Féminin Poissons Rat Age : 21
Adresse : 12 Rue de la Chance, Quartier Hiryuu
Compteur 86

MessageSujet: Re: Quand deux distraits se croisent.. [PV Haneko]   Jeu 18 Aoû 2016 - 19:50

Il y avait quelque chose d’agréable à pouvoir simplement s’y balader comme ça. Sans réfléchir à une destination ou à ce qu’elle aurait besoin de faire plus tard dans la journée, simplement se balader pour le plaisir de se balader.
Haneko devait être une des rares personnes à marcher dans la cour dans le seul but de marcher dans la cour. C’est qu’elle était encore dans l’euphorie de son retour, ou c’est ainsi qu’elle avait choisit de l’interpréter en tout cas. Depuis quelques jours, elle prenait plaisir à redécouvrir chaque parcelle de l’académie dans laquelle elle avait grandie et qu’elle avait quittée pendant deux ans. Elle-même avait ignorée jusque là combien de souvenirs étaient liés à cet endroit, mais il lui avait suffit d’y remettre les pieds pour qu’elle en soit assaillie. Au début, elle avait trouvé que c’était un peu trop et la nostalgie, accompagnée d’une certaine tristesse, n’avait pas tardé à la rejoindre. Mais en plus des souvenirs, elle avait aussi retrouvé des visages familiers, la plupart surpris de la revoir, mais beaucoup heureux aussi. Ce n’était pas tous des amis, beaucoup de connaissances en fait, mais cela lui avait fait plaisir.

Bien sûr, elle avait aussi surpris de nombreux regards un peu étrange à ses prothèses, y compris aujourd’hui puisqu’elle portait une jupe accordée à sa chemise, c’est à dire d’un noir intégrale, mais la jeune femme avait appris à ne plus y faire attention. Les rires et les conversations un peu vide et amusantes qu’elles entretenaient avec quelques filles de sa classe suffisaient à lui faire apprécier la vie à l’Université. Cela faisait des mois qu’elle s’en était privé et elle n’avait jamais eu conscience d’à quel point cela lui avait manqué jusqu’à maintenant. Le groupe avait eu cours toute la matinée mais se retrouvait avec un après-midi complètement vide, plutôt que de rentrer chez elles, elles avaient décidés de paresser un peu dans l’enceinte de l’université, pour converser de tout et de rien. Haneko comptait de toute façon passer au club de cuisine en fin de journée alors elle était reconnaissante aux autres de rester avec elle.

Pour ainsi dire, une journée en apparence simple mais qui revêtait un côté extrêmement agréable à la limite du parfait pour la fille Igarashi. À telle point qu’au moment où les salles de classe se vidaient pour un changement et qu’elles durent traverser le petit chemin de la cour, brusquement devenu bondé, elle n’hésita pas une seule seconde. Pourtant, elle n’était plus très à l’aise dans les foules depuis l’accident, non pas peur des gens mais simplement par crainte de tomber ou de percuter quelqu’un, de donner un coup de pied malencontreux avec une prothèse, ce genre de chose. Aujourd’hui, elle n’y pensa presque pas, et s’élançait presque joyeusement vers l’avant, sans but précis sinon de rejoindre l’autre côté de la cour, près du lycée, pour s’y installer et y discuter en paix.

Une fille de sa classe attira son attention pour lui parler de quelque chose, au sujet du professeur d’économie apparemment et elle se tourna vers elle pour répondre. Une autre camarade les interpella alors, mais trop tard. En face, une autre personne devait être tout aussi distraite et le choc était inévitable. Haneko ne ressentit qu’une vague poussée, et elle ne tenta même pas de conserver l’équilibre, exercice rendu encore plus difficile par ses prothèses. Au lieu de cela, elle écarta immédiatement les mains pour amortir sa chute, ce qui ne l’empêcha pas de tomber lourdement sur les fesses avec un grognement contrarié.

Sonnée seulement quelques secondes, elle se réveilla aux sons des jeunes filles qui lui tendaient des mains pour l’aider à se relever, mais elle secoua la tête, sa bonne humeur effacée pendant un bref instant. En face d’elle, Haneko pouvait voir l’autre responsable de la collision. Un jeune homme aux cheveux bizarres, rouges, et à l’air un peu perdu. Elle l’entendit s’excuser pour sa chemise mais c’était bien le dernier truc dans sa liste de priorité. Grognant toujours, elle commença par épousseter soigneusement ses deux prothèses, l’une après l’autre. Le plastique à la teinte de porcelaine n’avait rien, les arabesques noires intactes et quelques grains de poussières furent rapidement effacés du dessin de plume sur les deux.


- Je vais bien, répondit-elle un peu sèchement autant à l’homme qu’aux filles qui l’accompagnaient.

Elle entreprit de se relever ensuite, toujours en refusant l’aide de celles qui l’entouraient. Pourtant, à la fois hésiter, ce n’était pas facile. Malgré l’articulation du genou qu’elle avait toujours, une prothèse ce n’était pas une jambe et l’équilibre était différent. Elle n’avait pas de plante de pied qu’elle pouvait utiliser pour se balancer correctement et fut obligée de compenser maladroitement en utilisant ses mains. Même debout, il fallut qu’elle écarte les bras au maximum pour finalement réussir à se balancer correctement d’un pied sur l’autre. À ce moment-là, son sourire était revenu, bizarrement satisfaite d’elle-même.

Son regard revient alors au garçon qui l’avait bousculée, il semblait encore s’en vouloir et affichait une mine désolée. Elle hésita pendant un temps à partir dans une des colères dont elle se savait encore capable, mais décida finalement d’afficher un sourire innocent et compatissant, pendant qu’elle époussetait sa chemise.


- Je vais bien, répéta-t-elle plus gentiment. Rien de cassé pour vous ?


Dernière édition par Haneko Igarashi le Jeu 18 Aoû 2016 - 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10719-haneko-igarashi http://keimoo.forum-actif.net/t10733-haneko-igarashi
Nori Yamagachi
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Masculin Poissons Chat Age : 18
Adresse : Second étage , chambre 204
Compteur 60

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Quand deux distraits se croisent.. [PV Haneko]   Jeu 18 Aoû 2016 - 21:07

Bon. Elle s'est relevée. C'est déjà ça. Le jeune homme était lui , toujours assis par terre , agrippant sa jambe de ses deux mains. Il observait son pantalon déchiré , ses mains râpées. Son sac de cours s'était déversé sur le petit chemin de terre. Ses cheveux étaient sales , son petit haut tâché. Comment va-t-il expliquer sa petite aventure à Natsu ? Puis sans parler de son charmant colocataire , il va bien croiser un membre du personnel dans les couloirs en allant à l'infirmerie si c'est nécessaire et il a des doutes sur le succès de sa tenue auprès de l'équipe éducative.

Sa cheville lui faisait mal.Pourvu qu'il n'ait rien de cassé , déjà qu'il est maladroit , si il a des béquilles , il risque de devenir une catastrophe ambulante. Il s'en voulait. Elle a des prothèses. Elle a dû avoir un accident. Et lui , il fait son asocial sur son téléphone et lui rentre dedans. Elle ne s'est pas fait mal , dit-elle. Au moins il n'a pas aggravé son cas.

Si il était allé en cours , il serait dans un état larvaire sur une chaise , mais il irait bien. Il se serait ennuyé , mais il irait bien. Il doit se relever , juste pour voir si ce n'est pas grave. Bon sang , il sait qu'il est faible physiquement , mais il n'est pas en sucre non plus. Il devait l'aider en priorité. Lui , ça sera après. Bon. C'est un peu gonflé , mais il peut bouger légèrement sa cheville.

- J'ai mal à la cheville. Ce n'est sûrement pas grave , ne vous inquiétez pas.


Les élèves commençaient à se masser autour d'eux , dans un brouhaha incompréhensible. Ils ricanaient. L'enfant était comme transparent. Tous voulaient savoir l'état de la demoiselle. A cause de ses prothèses , sûrement. Mais le gosse qui tentait de soulager sa douleur , on s'en foutait. Pourtant... il pouvait difficilement passer inaperçu à cause de son style vestimentaire et de sa couleur de cheveux. Il voulait que rien ne se soit passé. Qu'il soit en cours , à griffonner sur son cahier , regardant fixement la pendule , mais pas assis au beau milieu de la cour , offrant un spectacle comique aux étudiants curieux.

- Je suis désolé de vous avoir bousculé. Je suis Nori Yamagachi , en troisième année.

Il se sentait ridicule. Il tenta de se relever seul , mais retomba rapidement sur les fesses. De plus en plus ridicule.

- Aidez moi s'il vous plaît , je n'arrive pas à me relever.


L'infirmier ou l'infirmière allait se moquer de lui quand il connaîtra les circonstances de sa blessure. Mais bon , il avait l'habitude de paraître un peu distrait , sur ses bulletins figuraient " il travaille mais sa tête est ailleurs." Ailleurs oui , loin des algorithmes et des caractères à apprendre par coeur , des subtilités de la langue , des noms de peintres et des tours de terrain à l'odeur de sueur.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10448-9668nori-yamagachi9658 http://keimoo.forum-actif.net/t10508-chronologie-de-nori-yamagachi http://keimoo.forum-actif.net/t10450-livret-scolaire-de-nori-yamagachi#228453
Haneko Igarashi
♣ Université - 1ère année
avatar

Genre : Féminin Poissons Rat Age : 21
Adresse : 12 Rue de la Chance, Quartier Hiryuu
Compteur 86

MessageSujet: Re: Quand deux distraits se croisent.. [PV Haneko]   Jeu 18 Aoû 2016 - 22:15

Sitôt relevée, la jeune fille s’était sentie assaillie de toute part. Elle n’avait que eu le temps de demander au garçon qu’elle avait percuté si il allait bien, avant que la même question ne lui soit renvoyée par de multiples personnes. Elle avait pourtant répété déjà deux fois qu’elle allait bien et qu’il n’y avait pas à s’inquiéter, mais elle savait aussi qu’il était difficile de convaincre les gens d’une chose pareille quand on était dans sa situation.
En premier lieu, il y avait bien sûr le petit groupe de fille de sa classe, qui s’était immédiatement attroupé autour d’elle. Cela aurait sans doute été comparé à un mouvement défensif d’une quelconque armée si cela avait été conscient mais dans les faits, c’était juste leur façon de montrer leur inquiétude. Plus étonnant pour Haneko, de nombreuses personnes aux alentours, même celles qui s’étaient trouvés loin du mini évènement, s’étaient tournés vers elle et l’interrogeait soit verbalement soit du regard.  Il n’était bien sûr pas difficile de comprendre la source de cette inquiétude chez des gens qu’elle n’avait jamais rencontré ou même croisé plus d’une fois. Non seulement elle était une jeune femme, mais elle portait des prothèses de façon assez ostentatoire. En général, cela attirait des regards curieux, voir surpris, mais dans un cas comme celui-là, les gens se rappelaient soudainement de leur éducation et s’inquiétaient pour elle.

Elle se sentait rosir un peu bêtement. Elle n’était pourtant pas étrangère à être le centre d’attention, elle faisait même fureur dans ses années lycées et avec Kujaku, ils s’amusaient à attirer ainsi les regards. Cette fois, c’était différent tout de même. Ces gens la regardaient avec une forme de pitié, une inquiétude pour son état né uniquement de sa différence. Les premières fois, cela l’avait blessé mais avec le temps, elle avait finit par accepter cette transformation. Elle ne pouvait pas vraiment attendre de tout le monde qu’ils la traitent comme n’importe qui alors qu’elle arborait ainsi des cicatrices d’un accident. La majorité des gens allait avoir tendance à se montrer plus protecteur vis à vis d’elle, c’était ainsi.

Occupée à rassurer ceux qui lui demandent, Haneko arrive à peine à entendre la réponse du garçon aux cheveux rouges. Elle comprend cependant à son ton que ça a l’air d’aller. Pourtant, il ne se relève pas à son tour. Un détail que les gens autour d’eux ne semblent pas relever, à moins qu’ils s’en fichent. Haneko remarque elle, et pour cause : si une fille estropiée a réussi à se relever avant lui, c’est qu’il y a sans doute quelque chose qui cloche. Elle réussit donc à repousser une de ses nouvelles amies avec un sourire pour diriger ensuite son regard sur l’homme aux cheveux rouges. Juste alors qu’il s’excuse une nouvelle fois et en profite pour se présenter. La jeune femme n’était pas sûre que ce soit le moment idéal mais la surprise passée, elle fit de même en inclinant fort poliment la tête.


- Je suis Haneko Igarashi, en première année. Désolée de vous avoir percuté.

À la mention de son nom, elle sent quelques regards changer et des murmures s’échanger. Peut-être parce que sa mésaventure d’il y a deux ans a laissé des marques à Keimoo, mais plus probablement car il y en est certain ici qui devinent que c’est le même Igarashi que celui de Masamune Igarashi. Le PDG n’est pas si célèbre que ça, mais comme c’est d’abord un homme d’affaire originaire de la région, de la ville même, il n’y a rien d’étonnant à ce que certains le connaissent. Après tout, il est habituel de croiser des fils ou filles de personnalités importantes dans l’Académie. Haneko préfère ne pas relever, d’autant que le jeune homme tentait encore de se relever sans succès. Cela commençait à devenir grave et elle vit enfin que sa cheville ne semblait pas dans un état normal.

Il demandait de l’aide mais elle n’était pas certaine d’être la plus à même de lui fournir. Comme il avait l’air d’avoir mal et qu’elle ne pouvait pas rester sans réagir, la jeune femme demanda poliment à l’une de ses amies de l’aider. À elle deux, elles réussirent sans trop de peine à soulever Nori du sol et à le remettre debout sur ses pieds. Haneko lui avait bel et bien tendu la main pour se faire, mais elle avait eu besoin de plier un genou, tendant l’autre jambe dans une position un peu bizarre, comme si elle s’apprêtait à parcourir un sprint. En réalité, c’était simplement pour s’assurer le meilleur équilibre alors qu’elle tirait un poids vers elle. Et sans son amie, une jeune fille plus petite et plus jeune qu’elle, elle n’aurait sans doute pas réussi à soulever Nori comme ça.

Une fois le trouble-fête stabilisé et debout, elle reprit la parole avec le même ton poli.


- Ça va ? Voulez-vous que l’on vous accompagne à l’infirmerie ?


S’il était blessé, c’était un peu leur obligation. D’autant qu’elles n’avaient pas cours cet après-midi, donc aucune excuse pour l’abandonner à son sort.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10719-haneko-igarashi http://keimoo.forum-actif.net/t10733-haneko-igarashi
Nori Yamagachi
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Masculin Poissons Chat Age : 18
Adresse : Second étage , chambre 204
Compteur 60

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Quand deux distraits se croisent.. [PV Haneko]   Ven 19 Aoû 2016 - 19:07

Il n'avait pas besoin d'aide. Depuis tout petit , on lui a appris à être courageux , car il est un garçon , évidemment. Alors il va faire comme si il ne s'était rien passé , sourire à l'assemblée réunie pour l'occasion , remercier le plus gentiment les jeunes filles venues à son secours et s'excuser encore de sa maladresse. Si la douleur persiste , il ira peut-être à l'infirmerie , si elle est ouverte. Ou il ira en boitant trouver une pharmacie dans le centre ville. Peut-être. Au pire , il s'est pas évanoui de douleurs , donc ça va à peu près.

Mais non , à présent , la demoiselle s'inquiétait pour lui. Foutaises. Si il tenait debout , précairement , mais si il tenait debout , il devrait être en capacité d'aller seul à l'infirmerie. Dans le pire des cas , il s'étalerait gracieusement par terre et le cercle vicieux du maladroit recommencerait. Mais maintenant , il serait mieux de retourner en cours. Ca éviterait la gentille convocation du directeur adjoint pour absences répétées et injustifiées. Il est censé être à l'infirmerie , alors peut-être que si il tente un sprint , il arrivera à l'infirmerie à tant , et avant que quelqu'un vienne vérifier qu'il est bien là bas et pas en vadrouille.

Le jeune garçon n'était pas étonné qu'on ne s'inquiète pas autant pour lui que pour Haneko. On ne le connaît pas beaucoup , dans l'académie. En cours , il est transparent , il ne déjeune jamais avec ses camarades , leur parle le moins possible. Avec ce comportement de sa part , il comprend que son état de santé soit le cadet de leurs soucis à ce moment là , ils sont sûrement en train de parler d'autre chose.

Des jeunes filles , toutes bien habillées , se sont hâtées autour d'Haneko , alors qu'une seule a daigné aider la demoiselle pour relever Nori. C'est sûr qu'il ne faudrait pas qu'elles abîment leur jupe bien repassée , leur chemise toute lisse. Et c'est sûr que la vue d'un énergumène aux cheveux rouges, couvert de gravillons , avec des vêtements enfantins déchirés , c'est sûr qu'en ayant à ses côtés une demoiselle bien propre sur elle , on a vite perdu un peu de popularité.

- Je peux y aller seul , regardez.

Et en tentant de faire un pas , il s'étala par terre , comme il le redoutait. Bon , il allait devoir être aidé. Pourtant , il avait juste envie d'être seul , son taux de sociabilité pour la journée ayant déjà battu son propre record. Mais là , il ne peut pas marcher seul...tant pis.

- En fait , je vais peut-être avoir besoin d'aide.

Et il sourit aux deux demoiselles qui lui ont gracieusement porté secours. Il soupira. Dans quel pétrin s'était-il mis..
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10448-9668nori-yamagachi9658 http://keimoo.forum-actif.net/t10508-chronologie-de-nori-yamagachi http://keimoo.forum-actif.net/t10450-livret-scolaire-de-nori-yamagachi#228453
Haneko Igarashi
♣ Université - 1ère année
avatar

Genre : Féminin Poissons Rat Age : 21
Adresse : 12 Rue de la Chance, Quartier Hiryuu
Compteur 86

MessageSujet: Re: Quand deux distraits se croisent.. [PV Haneko]   Sam 20 Aoû 2016 - 5:28

Pendant que le jeune homme se remettait doucement de sa chute, Haneko se questionnait un peu sur ce qui venait de se passer. Une chute de ce genre, cela n’avait rien d’exceptionnel, cela n’arrivait pas à tout le monde tous les jours, pour sûr, mais n’importe qui pouvait passer par là à n’importe quel moment. Les gens en avaient fait une petite sensation surtout parce qu’elle avait eu lieu en plein milieu d’un passage très emprunté, et parce qu’une des deux victimes s’avéraient porter des prothèses suggérant que cela aurait put être grave pour elle. Manque de chance, il s’avérait que ce soit l’inverse qui s’était produit, c’est Nori Yamagachi qui peinait à se relever, là où la jeune Igarashi s’était débrouiller sans trop de problèmes.
Cela l’inquiétait un peu. Pas tant parce qu’elle n’avait rien eu, après tout ce n’était qu’une petite collision suivit d’une brève chute, rien qui devrait l’inquiéter, mais parce que le jeune homme semblait avoir bien du mal à encaisser. Il était plus grand qu’elle, sans doute plus robuste, pourquoi serait-il à ce point blessé par quelque chose d’aussi bête ? Inari, la jeune fille qui l’avait aidé à relever Nori, était toute aussi perplexe.

Pourtant, aucune des deux ne protesta quand le jeune homme en question tenta de se dégager de leurs bras en annonçant qu’il pouvait se rendre à l’infirmerie tout seul. Pour Haneko comme pour tout le monde, cela signifiait la fin de l’incident et le retour à la routine habituelle : personne n’avait été blessé gravement et le seul blessé pouvait se faire examiner rapidement. Pas de quoi s’inquiéter en aucune façon donc. Certaines silhouettes commençaient déjà à s’éloigner des lieux, les cours reprendraient bientôt après tout. Évidemment, cela ne dura pas vraiment. Il n’eut même pas le temps de finaliser un pas que le jeune homme s’effondra de nouveau sur le sol.

Inari et elle amorcèrent en même temps un geste pour l’arrêter, puis pour le relever, mais d’autres lycéens s’avancèrent cette fois-ci. Des visages inconnus de la jeune femme, qui remirent bientôt le ben étrange rouquin sur pied. Haneko laissa échapper un léger rire, clair, non pas moqueur mais là pour dédramatiser la situation. Plus le temps passait, plus ce Nori Yagamachi semblait mal à l’aise. Et il est vrai que s’étaler généreusement deux fois de suite devant un public, cela avait de quoi gêner un peu. La jeune Igarashi tentait de le rassurer à sa façon, dont en évitant les moqueries à son égard.


- Je ne suis pas sûre que vous en soyez capable, Yagamashi. Nous allons vous accompagner si vous acceptez notre aide.

La décision avait été prise de manière univoque. C’était simplement la solution la plus évidente pour Haneko, et il n’y avait aucune raison que d’autres soient embêtés avec ça. Plusieurs lycéens lui jetèrent un regard intrigué à cette déclaration soudaine, mais elle se contenta de répondre avec un beau sourire.

- Vos cours vont reprendre. Nous avons terminés, on peut s’en charger, n’est-ce pas Inari ? Et puis, c’est un peu ma faute.

La confiance avec laquelle la fille Igarashi asséna cette vérité sembla suffire à la majorité des gens. Après tout, si elle désirait s'encombrer avec ça, personne ne semblait très intéressé par l'idée de faire un détour par l'infirmerie, pas si d'autres se portaient volontaires pour y aller. L’autre jeune femme, plus menue qu’Haneko, semblait hésiter elle-aussi, mais ce n’était pas peur de perdre du temps ou par rejet de Nori. La raison était beaucoup plus pragmatique et elle n’hésita pas à l’exprimer directement.

- Tu es sûre, Haneko ? Avec tes jambes ?
- Elles tiendront bien si on y va toutes les deux. On vous rejoint plus tard.


Elle s’était adressé successivement à son amie et à son petit groupe, pas gênée le moins du monde par la question sur ses prothèses. Il était naturel qu’Inari s’inquiète un peu pour elle. C’était une chose de réussir à marcher avec cet attirail, c’en était une autre que de supporter le poids de quelqu’un d’autre avec. La plus jeune des étudiantes sembla assez rassérénée par ces paroles et s’avança vers Nori pour suppléer l’un des lycéens dans la tâche de le supporter. Haneko fit un dernier signe au groupe qu’elles abandonnaient avant d’aller suppléer l’autre lycéen.
Ainsi formé, le petit cortège ne payait vraiment pas de mine. Deux jeunes femmes pas franchement imposante en terme de carrure, tentant tant bien que mal de soutenir un jeune homme heureusement pas bien lourd. Elles s’étaient campées de chaque côté, Haneko héritant du bras droit.


- Vous êtes prêt ? Un, deux… trois.

La jeune femme entama un premier pas tandis que le petit attroupement formé autour de la zone de collision se dispersait progressivement. Inari et elles imprimaient toutes les deux un effort sur les manches du jeune homme pour l’emmener avec elles vers l’avant.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10719-haneko-igarashi http://keimoo.forum-actif.net/t10733-haneko-igarashi
Nori Yamagachi
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Masculin Poissons Chat Age : 18
Adresse : Second étage , chambre 204
Compteur 60

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Quand deux distraits se croisent.. [PV Haneko]   Sam 20 Aoû 2016 - 19:06

C'est vrai que si il était au mieux de sa forme , Nori ne serait pas tombé ainsi. Il a l'impression d'être une brindille vacillant dès qu'elle est frôlée par quelqu'un et quelque chose. Il avait mangé un peu ce matin pourtant. Pas ce midi. Il devait travailler sur un projet d'art , la seule matière qui l'intéresse encore , même si le professeur a remarqué qu'il était ailleurs en ce moment , que ses travaux étaient brouillons. Il n'était plus satisfait de ses dessins , alors qu'auparavant , ça arrivait. Rarement mais ça arrivait. Là , il s'installe dans sa chambre si le dortoir est ouvert , sinon il va dans la salle des clubs et se met sur le tabouret en bois un poil ancien. Là il dessinait durant la pause déjeuner , si besoin il y avait un peu d'eau du robinet , et c'est tout. Ca lui suffisait , il était au calme , personne ne venait l'embêter à part le concierge qui passait quelques fois. Il lui souriait , puis continuait à passer le balai. Un brave homme. Après cet intermède artistique , il réfléchissait rapidement à si il était en capacité d'aller en cours. Souvent , quand il s'ennuyait trop , dès la première heure de l'après-midi , il simulait des nausées et retournait dans sa chambre , attendant le retour de Natsu , vers onze heures du soir. Il n'était jamais là , celui ci. Toujours à traîner autre part que dans la chambre. Mais il était gentil.

Il en avait marre de cette journée , être la risée des autres et rester serein , c'était difficile pour lui. On chuchotait , on le montrait du doigt. "Alors , Yamagachi , on a un peu bu ?" "Fais attention quand-même , tu aurais pu lui faire mal , la pauvre". Il voulait aller pleurer dans sa chambre , tranquillement mais ce n'était pas prévu au programme pour l'instant. Il allait donc devoir se présenter à l'infirmerie sous bonne escorte et craignait qu'il ne soit pas question seulement de sa petite chute mais aussi de son état de santé général. En effet , le jeune homme est bien à sa place sur le banc de touche en sport. Ca lui laisse plus de temps pour dessiner , et ne nous le cachons pas , certains camarades sont très drôles sur le terrain. Plus maladroits que lui , et oui ça existe. Il est vrai que le matin , sortir du lit était compliqué , et le plus dur , c'était les escaliers. Monter , descendre , chaque heure. Ensuite un peu de répit durant le cours , même si il devait s'efforcer de garder la tête à une hauteur correcte pour qu'on ne croit pas qu'il profitait de la simplicité de la leçon pour faire un petit somme. Le pire , c'est quand le professeur l'interrogeait. " Forcément , Yamagachi , que vous êtes perdus. Ecoutez donc un peu , au lieu de griffonner des choses qui ne vous serviront à rien." Cette phrase , il l'entend tous les jours. Non , il n'avait pas envie de répondre au professeur , il ne pouvait pas comprendre qu'un élève soit intimidé par les autres , si ?

Bien sûr que si , il pouvait aller à l'infirmerie seul. Si on ne le prenait pas pour un malade prêt à s'évanouir , si on le laissait se concentrer , il pourrait puiser dans ses forces et y aller seul. Ou ne pas y aller. Et ses cours , là , il s'en fiche un peu. C'est l'heure des clubs , si il est absent , tant pis.

- Je préfère être accompagné , oui. Je suis un peu fatigué , en plus de ma blessure.

Les deux jeunes filles l'aidèrent à faire un premier pas , et ils commencèrent leur longue marche vers l'infirmerie.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10448-9668nori-yamagachi9658 http://keimoo.forum-actif.net/t10508-chronologie-de-nori-yamagachi http://keimoo.forum-actif.net/t10450-livret-scolaire-de-nori-yamagachi#228453
Haneko Igarashi
♣ Université - 1ère année
avatar

Genre : Féminin Poissons Rat Age : 21
Adresse : 12 Rue de la Chance, Quartier Hiryuu
Compteur 86

MessageSujet: Re: Quand deux distraits se croisent.. [PV Haneko]   Sam 20 Aoû 2016 - 21:05

Les choses commençaient enfin à se calmer un peu pour la jeune femme. Les élèves et étudiants reprenaient leur petite routine, cette brève interruption sera bientôt oublié des esprits de chacun. Comme par magie, la foule se dissipa alors que les jeunes se dirigeaient vers divers bâtiments pour reprendre les cours, aller en club ou simplement rentrer chez eux. Le petit groupe des étudiantes en économie adressèrent un dernier regard à Haneko et Inari tandis qu’elles s’éloignaient en soutenant Nori. La plus jeune des deux avait semblé un peu circonspecte vis à vis de cette idée mais avait décidé de se montrer coopérative et encourageante. Elle offrit un grand sourire au jeune homme et se présenta.

Haneko se concentrait de son côté sur le chemin qu’ils allaient avoir à parcourir à trois. Ce n’était pas si loin que ça : elle se souvenait que l’infirmerie du lycée se trouvait au rez de chaussée justement pour en faciliter l’accès. À bien y réfléchir, elle se rendit compte qu’elle ignorait si l’Université bénéficiait d’une salle semblable mais compte tenu de la proximité des deux bâtiments, ce ne serait pas très utile de toute façon. Jamais elle n’avait apprécié ce choix de placement plus qu’aujourd’hui. L’idée de grimper un ou plusieurs étages tout en soutenant un poids lui faisait un peu peur. Normalement, ses prothèses étaient conçues pour lui permettre de fonctionner comme à peu près tout le monde, mais on lui avait tout de même recommander de faire attention à ce qu’elle faisait. Dans ces conditions, difficile d’avoir confiance en ces morceaux de métal et de plastique qui remplaçaient ses jambes.

D’ailleurs, soit dit en passant…


- Je suis encore désolée, Yamagachi. Pensez-vous que je vous ai donné un coup de pied en tombant ? Mes jambes sont peut-être plus dures que les vôtres, ça aurait put faire mal.

Elle cherchait surtout à comprendre comment il avait put se retrouver dans un pareil état après une simple chute. Même en étant mal tombé, elle ne voyait pas trop pourquoi ce serait la cheville qui aurait encaissé le choc. Dans cette optique, il était facile d’imaginer qu’une prothèse aurait put frapper sa cheville et faire les dégâts qu’ils observaient maintenant.

- Je pense pas, Haneko. On l’aurait vu ou entendu.

Inari cherchait sans doute à la déculpabiliser, car dans la confusion du moment c’était le genre de chose qu’ils auraient put tous rater, y compris Haneko et Nori. Il était cependant vrai qu’ils ne pourraient sans doute jamais savoir. Et puis, le jeune homme avait aussi mentionné qu’il se sentait fatigué. Comme ça, le rapport n’était pas évident mais on avait tendance à se blesser plus facilement quand on était pas dans un état optimal. Cela pourrait expliquer qu’il ne l’ait pas vu arriver devant lui. Sans trop savoir pourquoi, la jeune femme tournait et retournait ces divers scénarios et idées dans sa tête, sans que ça ne l’avance beaucoup sur cette histoire. Au final, ce n’était qu’une banale chute. Elle allait déposer le lycéen à l’infirmerie et ils repartiraient de leurs côtés respectifs. Sans rien de cassé, ou du moins on pouvait l’espérer.

- Peut-être… Donc, Yamagachi, vous êtes au lycée, c’est ça ?

Il n’avait mentionné qu’être en troisième année, mais elle avait décidé de partir de l’idée qu’il était au lycée. Il avait l’air un peu plus jeune qu’elle après tout et il venait de ce bâtiment, non ? Cela ne semblait pas être une raison suffisante pour abandonner une politesse un peu excessive chez la jeune femme.

- Si vous êtes fatigué, vous devriez peut-être en parler à l’infirmier aussi. Vous couvez peut-être quelque chose…

Elle se fendit d’un petit rire, qui se voulait rassurant plus qu’autre chose. Haneko ne voulait pas lui dicter sa conduite ou l’inquiéter, simplement donner un petit avertissement pas trop méchant. Et c’est sur ce ton qu’elle entama une petite conversation avec ses deux compagnons sur le chemin vers l’infirmerie. À ce rythme, ils avaient du temps en effet.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10719-haneko-igarashi http://keimoo.forum-actif.net/t10733-haneko-igarashi
Nori Yamagachi
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Masculin Poissons Chat Age : 18
Adresse : Second étage , chambre 204
Compteur 60

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Quand deux distraits se croisent.. [PV Haneko]   Dim 21 Aoû 2016 - 19:10

L'infirmerie était au bout de l'allée en terre , dans le bâtiment principal. Le bâtiment n'étant pas de plein pied , quelques marches risquent de retarder leur arrivée. Mais bon , il était bien escorté. Une fois arrivés , il leur dirait gentiment de partir , et essayerait de se dépêtrer des griffes du membre du personnel assigné à ce sympathique poste. Il tenterait de le convaincre que la fatigue c'est à cause de la difficulté des cours.

- Non non , c'est entièrement de ma faute , Igarashi. Je regardais égoïstement mon téléphone portable sans tenir compte des autres personnes qui circulent sur cet axe particulièrement fréquenté. Navré.

Enfin. C'est évident. La fatigue y était pour quelque chose. Certes , le contact avec Haneko avait provoqué sa chute , mais sa fatigue l'avait aggravé. A vue d’œil , il faisait le même poids que les deux demoiselles. Il mangeait , en ce moment. Il prenait son petit déjeuner avant tout le monde , dès l'ouverture du réfectoire. Un fruit , un yaourt , et il cachait quelques fruits dans son sac pour son déjeuner et son dîner , et un morceau de pain si il a vraiment faim. Le midi et le soir , il ne prenait pas la peine de se rendre au réfectoire. Trop de monde. Si il pleuvait , il y allait soit dès la sonnerie , soit juste avant de retourner en cours. Et le soir juste avant que ça ferme. Il ramenait parfois quelque chose à Natsu , trop occupé à courir , nager ou faire du basket. Il n'en sait rien.

- Oui , en troisième année de lycée. Je ne couve rien , c'est juste la fatigue des cours.


Après dix minutes de marche compliquée , ils arrivèrent enfin. L'enfant salua les deux jeunes filles qui l'avaient gracieusement accompagné.

         -----------------------------------------------------
Quinze minutes. Vingt minutes. Il y a juste trois chaises. Il est seul , à présent. Il attend sur ses chaises peu confortables. Sa jambe lui fait mal. La porte s'ouvre.

- Bonjour , entrez.


Une pièce blanche. Un mini-hopîtal , quoi. Un bureau , un ordinateur , une chaise pour le personnel , deux chaises pour les gens qui viennent. Un lit.

-Qu'est-ce qui vous amène ?

- Je... en bousculant une fille , je suis tombé. J'ai mal à la cheville.

La personne hoche la tête , va chercher des béquilles , un bandage. Silencieusement , elle lui enroule le bandage sur sa cheville gonflée , lui tend les béquilles.

- Vous m'avez l'air maigre , Yamagachi. Venez sur la balance.


Et mince. Il voulait éviter ça , raté. Bon , avec des sous vêtements , ça devrait aller. Il avait perdu un kilo , ce n'est rien , c'est normal.

- Bon , juste un kilo. Mais mangez plus , Yamagachi. Vous avez l'air fatigué.

-Merci , au revoir.

Et il repartit , descendant les escaliers. Avec ses béquilles , ce n'était pas simple. Il consulta son téléphone une fois arrivé en bas. 17 heures. Les cours étaient finis. On n'allait techniquement pas l'embêter sur sa longue absence. Le jeune homme rentra dans sa chambre et se laissa tomber sur son lit. Epuisé.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10448-9668nori-yamagachi9658 http://keimoo.forum-actif.net/t10508-chronologie-de-nori-yamagachi http://keimoo.forum-actif.net/t10450-livret-scolaire-de-nori-yamagachi#228453
 
Quand deux distraits se croisent.. [PV Haneko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand deux ne font qu'un
» Quand deux destins se croisent
» Quand deux destins se ressemble et s'assemble...
» Deux routes qui se croisent [PV : Jonhattan] [Terminé!]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: ₪ L'académie Keimoo ₪ :: ► Campus :: En plein air ! :: Les espaces verts-
Sauter vers: