₪ Académie Keimoo ₪

The Future is like a puzzle with missing pieces: difficult to read, and never, never what you think.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Footing matinal [Pv Zakuro Fea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Footing matinal [Pv Zakuro Fea]   Dim 26 Juin 2016 - 17:29


~ Eyes of Tiger ~


Chambre 9...
Cinq heure du matin, heure de Tokyo. Djenna, n'avait pas su dormir de la nuit à cause de l'excitation grandissante, il y avait trop de nouveauté autours d'elle. Oui, pour la plupart des choses qu'elle lisait, entendait, elle n'y comprenait rien... Et alors ? Elle se sentait comme une petite fille la veille de Noël, sauf qu'ici, elle allait faire sa rentrée... Dans un pays presque inconnu, personne ici ne la connait, aucune réputation, aucun préjugé ! C'était un peu comme une renaissance. Lorsque son réveil sonna, le soleil matinal pointait déjà par delà l'horizon. Il est tôt, trop tôt pour certains mais pour Djenna, c'est l'heure de son footing rituel, nécessaire pour ôter ce surplus d'énergie qui la rendrait ingérable toute la journée autrement. La française était encore sous l'effet du décalage horaire, puisqu'elle n'est arrivée que la veille après tout.

Mais déjà...
Elle voulait baptiser de ses baskets neuves (Addidas blanche rayé noir), le stade qu'elle avait aperçu hier et qui lui a fait de l’œil. Une fois prête, vêtue d'un short et d'un t-shirt, ses cheveux attachés en une queue de cheval habituel. La gazelle avalait une simple barre de céréale puisque le déjeuné serait pour plus tard, et elle n'emportait que son IPod shuffle et sa bouteille d'eau. Silencieusement, elle quittait l'internat et d'un pas rapide, elle traversa le campus... Il faisait frais en ce début de matinée, parfait pour courir et se défoulée un peu. Le levé du Soleil sur la ville, donnait le sentiment qu'une belle journée devrait se profiler.

Arrivée au stade.
Il était vide... Normal au vu de l'heure, mais pourtant, en venant, Djenna avait tout de même croisé quelques travailleurs et étudiants matinaux. Ce qui l'avait vraiment dépaysé, c'était de voir des vieillards accompagné de disciple pratiquer le Taï Chi... C'est pas à Neuilly qu'elle aurait vu ça... Le matin, c'est plutôt les alcoolo qui marche péniblement pour rentrer chez eux, du moins, essayer. La région parisienne et Keimoo ? Quel contraste et encore, elle était persuadée de ne pas avoir tout vu... Ce n'était que le début de son premier jour au Japon. Qu'allait-il réserver d'autres comme surprise dépaysante ?

Sur la piste.
Elle alluma son Ipod et choisit comme titre pour se mettre en douceur dans le rythme, un bon classique... AC/DC "Thunderstuck". Motivée, sourire aux lèvres, Djenna démarrait ses tours de piste. Comment ça vous vous attendiez à un bon morceau de rap bien lourd ? Han, ce préjugé ! Et donc, tout les japonais n'écouteraient que du shamisen ou des groupes de rock japonais, de la K-pop ? Djenna, elle écoute de tout et pour cause, vivre dans un HLM qui regroupe énormément d'ethnie différente et avoir une meilleure amie japonaise... Après quelques mètres, l'athlète avait trouvé son rythme de croisière.

Et elle s'amuse !
Revenir en haut Aller en bas
Zakuro Fea
▼ Université - 2eme Année - Comité des Elèves
▼ Université - 2eme Année - Comité des Elèves
avatar

Genre : Masculin Lion Coq Age : 24
Adresse : 3, rue la Chance, app. 11, quartier Hiryuu
Compteur 1517
Multicompte(s) : Kami Otagame - Emmanuel Kokei

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Footing matinal [Pv Zakuro Fea]   Mer 29 Juin 2016 - 19:05

    Les reins arqués au dessus d'un drap clair, froissé, je ramène mes cheveux en arrière, les projetant au dessus de mon épaule. Joshua s'est endormi, mais il est maintenant trop tard pour que je songe à me coucher. Mes doigts viennent embrasser la forme de son épaule, et j'effleure, un instant, les reliefs aiguës d'une clavicule marquée sous sa peau. La journée débute, le cadran marque quatre heure trente, et je ne suis pas assez fatigué pour dormir. En repoussant la couverture inutile, je sors du lit, l'abandonnant dans son sommeil et sa chaleur trop séductrice.

    (…)

    L'extérieur d'une matinée, quoiqu'estivale, n'avait rien de la chaleur du lit et du corps blanc que je venais de quitter. Lèvres mordues sous la pression d'une oxygène gelée, je sors en silence de la résidence dans laquelle habite Joshua. Kojiro n'est pas rentré depuis hier soir, et en ouvrant mon portable, j'apprends, par un sms de sa part, qu'il a passé la nuit à travailler à l'Académie, et qu'il rentrera probablement tard dans la matinée. Il me demande, dans des idéogrammes à la syntaxe polie, si j'ai passé du temps avec Joshua, cette nuit. Un sourire se dessine sur mes lèvres, tandis que que je remonte mes manches, pour tromper la fraîcheur de cette heure trop matinale. J'ai passé la nuit avec lui, en effet. À tout faire sauf me les congeler et m'ennuyer à réviser la théorie pour des examens lointains, contrairement à Kojiro. Remontant l'allée en ricanant, je fiche le portable dans ma poche, et sors mes écouteurs. Un corbeau, serres crochetés sur une ligne à haute tension, darde son regard sur moi, tandis que je passe au petit trot sous les lignes électriques. Mes prunelles suivent son envolée, tandis qu'il fonce vers le ciel. Moi, dans des foulées qui s'agrandissent progressivement, je projette mon énergie dans une course sans but particulier. Juste un besoin naissant de courir quelques temps. La ville est en éveil, tout doucement.

    (…)

    Endorphine véhiculée en des flux sanguins qui atteignent progressivement leur imminence, je parviens jusqu'au terrain d'athétisme situé près du stadium. Les mâchoires crispées sous les premières décharges d'acide lactique, je parviens jusqu'aux couloirs de course, avant de lentement cesser de courir, ralentissant mon mouvement jusqu'à une marche dynamique, mais courbaturée. Je serre les dents. Ça fait peut-être un peu trop longtemps que je n'ai pas couru, songé-je, en venant appuyer mes reins contre la barrière encerclant la piste de course. Mes yeux parcourent le ciel encore violacé, et je viens, en levant la main, frotter de mes phalanges mes propres cernes, mauve parme d'une fatigue qui commence à se faire ressentir.

    Puis, du coin de l'oeil, je capte le mouvement d'un coureur qui s'approche. En tournant ma face vers la gauche, direction de course de la piste, je reconnais la silhouette trop déhanchée d'un individu féminin. Haussant les sourcils, je considère le fait qu'elle est plutôt haute, pour une femme. Le second détail me le justifie ; tandis qu'elle s'approche, je m'aperçois que sa couleur de peau n'est pas le coloris typique des japonais du coin. Elle est noire, étrangère aux gigantesques cheveux épais. J'ai un sourire distrait, et j'attends qu'elle parvienne à ma hauteur pour lui envoyer un sourire poli.

    « Bon matin. »

    Je quitte avec difficulté la barrière à laquelle je suis accoudé, et viens me ranger dans le couloir 2. Mes muscles sont endoloris, et je m'abaisse lentement, jusqu'au sol, m'asseyant finalement, dans l'espoir de détendre muscles et nerfs. Venant étirer consciencieusement mes jambes, je projette mes yeux jusqu'à la fille. Elle est taillée pour la course, et même si ses baskets sont neuves, je ne doute pas qu'elle soit une adepte du running. Intrigué, je bascule vaguement la tête sur le côté, appréciant les détails du tendon qui ressort sur sa cuisse.

    « Tu cours depuis longtemps ? »

__________________________________________________

Le bleu. Tu es le ciel qui surplombe la terre, qui grise le regard des gens en quête de réponses ou d’atmosphère. Tu es l’intemporalité qui veille sur la planète, qui transcende l’existence sans pour autant la manipuler, sans pour autant se l’approprier. » K. J. M
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t9740-zakuro-fea-fiche-2-0-maj?highlight=Zakuro+Fea+2 http://keimoo.forum-actif.net/t8720-zakuro-fea
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Footing matinal [Pv Zakuro Fea]   Lun 4 Juil 2016 - 15:52

Djenna...
Courait maintenant un rythme régulier. Elle pouvait tenir une heure ou deux comme ça, sans se fatiguer, tel une machine bien huilé et rodé. Cependant, c'est la fatigue psychique qui se manifestait le plus souvent avant la fatigue physique. Surtout avec le décalage horaire, le stress des cours... Ici plus de réputation, elle était purement nouvelle, étrangère et devait faire ses preuves sous le regard de chacun. C'était une bonne chose, mais à la fois... Stressant. Djenna le prenait comme un nouveau véritable défis, impressionnant, mais carrément possible ! Elle était sur-motivée, la preuve par cet entrainement très matinal qui visait justement à évacuer ce surplus d'anxiété.

Soudain...
Le cœur de Djenna ratait un battement et elle faillit perdre son rythme, lorsqu'elle remarquait que quelqu'un était arrivé et l'observait. En temps normal, ça lui aurait fait ni chaud, ni froid mais là... Difficile de rester de marbre face à la taille de l'individu, qui n'a que pour égal, sa longue crinière sombre attaché. C'est... Un japonais ? Vraiment ? La jeune sportive avait du mal à l'imaginé ou le croire, même si il a bien sur son visage, les traits asiatique typique. En tout cas, il était intimidant... Djenna n'était pourtant pas du genre à être impressionnée par qui que ce soit, son quartier de Noisy lui en aillant montré des vertes et des pas mûres.

Intimidant mais...
Souriant ! Elle avait décelé son sourire en s'approchant de lui et elle répondit par le sien, naturellement, Djenna répondit par le sien. Non loin de lui, la montagne l'abordait.

« Bon *****. »

La sportive grimaçait.
Probablement qu'il la saluait, alors, à son tour elle répondit dans un japonais maladroit.

_ Au haïo !

Le jeune homme.
Aussi matinal qu'elle, quittait la barrière où il s'était posé pour se rapprocher et s'installer dans un couloir de course. Sous le regard stupéfait de Djenna, il étirait ses jambes aussi longue que des perches, mais forte. C'est quelqu'un de sportif à ne pas en douter et le contrarier serait une mauvaise idée. Les regards de chacun se croisent et Djenna ralentie son rythme pour se préparer à l’arrêt.

« Tu ******** notion de temps ? »

Reprend l'étranger.
Djenna s'arrête non loin de lui et l'imite, s'étirant tout en réfléchissant à ce qu'il a bien pu lui dire. Mal à l'aise, elle se mordille les lèvres, baissant le regard... C'est moche d'être débutante dans une langue, c'est encore plus moche quand on est déjà dans un pays étranger. La jeune sportive ne baissait pas les bras, il doit demander l'heure, sans doute. Elle s'approche de lui et lui montre sa montre numérique, incapable de lui dire l'heure en japonais. Ensuite, elle éteint son lecteur de musique afin qu'il constate qu'il a bien toute son attention et que malgré la barrière linguistique, elle est motivée à communiquer avec. Puisqu'en japonais c'est foutue, elle tentait de l'anglais... C'est mieux que rien du tout.

_ Je suis française. Je suis nouvelle. Tu es grand garçon. Vraiment japon, toi ?


Elle espérait.
Qu'il comprenne, un peu... Sinon, au pire, il va se foutre de sa gueule. Elle ne s'en vexera pas, c'était déjà un phénomène dans son ancienne classe d'anglais.
Revenir en haut Aller en bas
 
Footing matinal [Pv Zakuro Fea]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Footing très matinal [Olivier]
» Réveil matinal [Pv]
» Promenade matinal {Caruso}
» Baignade matinale [Libre]
» Rend visite à sa mère { Luna }

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: Archives Rp's :: Rp's 2016-
Sauter vers: