₪ Académie Keimoo ₪

The Future is like a puzzle with missing pieces: difficult to read, and never, never what you think.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Récupération de fiche ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel
Invité
avatar


MessageSujet: Récupération de fiche ?   Sam 12 Déc 2015 - 10:19

Bonjour,
J'ai été membre sur Keimoo il y a quelques années.
Suite à un problème personnel, j'ai perdu absolument toutes les fiches que j'avais pu écrire jusqu'ici, donc j'essaie actuellement de les récupérer. J'aurai donc aimé savoir si vous aviez des archives, et notamment, parmi ces archives, la fiche d'un certain Gabriel Calloÿ ?

Merci d'avance, paix et amour sur vous :3
Revenir en haut Aller en bas
Yui Valentine
♦ Civil - Mirage | Directeur Adjoint
avatar

Genre : Masculin Capricorne Cochon Age : 33
Adresse : Quartiers Hebi
Compteur 1185
Multicompte(s) : Lei

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Récupération de fiche ?   Sam 12 Déc 2015 - 14:54

Bien le bonjour,

Gabriel demande, Gabriel obtient:

Code:

[quote="Invité"]<blockquote>
[justify]<div style="background-color:transparent; width:700px; text-align:left; padding:15px; margin: auto; border:#DCDCDC dashed 1px;-border-radius: 10px;-webkit-border-radius: 10px;"><div style="background:#DCDCDC"><div style="text-shadow:#635f5e 1px 1px 1px; font-family: Georgia; text-align: center; font-style:italic; color:#964D60; font-size: 25px">Gabriel Calloÿ</div></div>
[list]
.feat Kim Hwee Kang de Teen Spirit
[list]
• Sexe:  [ ♂ ]• Âge & Date de naissance : 19 ans ; le 23 mars 1992.• Origine(s) : Anglais.• Orientation sexuelle : [Homo][/list]
[list]
• Langue(s) : [ Anglais, Japonais ]• Année scolaire : [ 4e année ]• Groupe : Artistes• Club(s) : [ Aucun #Pour l'instant ?# ][/list]
[/list]
</div>

<div style="text-shadow:#635f5e 1px 1px 1px; font-family: Georgia; text-align: left; color:#964D60; font-style:italic; font-size: 20px">>>> Aspect physique</div><div style="background:#DCDCDC; color:#DCDCDC;">[size=6].[/size]</div>
[list]
• Physionomie : Depuis le temps qu’il traine ses guêtres d’un pensionnat à l’autre, il a bien grandit le petit Gabriel. Si on peut toujours le qualifier de mignon de visage, on tend de plus en plus à utiliser l’adjectif « beau ». Mesurant désormais un bon mètre soixante-quinze, il garde toutefois un air fragile et adorable dont il se sert le plus souvent : après tout, qui irait refuser quelque chose à quelqu’un d’aussi mignon ? Cette apparence est pourtant souvent contrariée par son caractère, beaucoup trop aguicheur pour qu’une surface aussi adorable reste bien longtemps : Gabriel aime séduire sans flirter, que ce soit par son attitude ou son physique. Ses grands yeux bleus d’européens, limpides et éclatants, font des ravages dans les pensionnats nippons et son minois d’ange aux traits doux, presque féminins attirent les regards intéressés. Complété par des cheveux noirs qu’il a laissé poussé et qui désormais effleurent son cou et ses épaules, coupés assez aléatoirement et aux mèches retombant devant ses yeux, son visage est tout à fait charmant, se démarquant quand même de la plupart de ses congénères asiatiques, ne serait-ce que par ses traits européens bien reconnaissables. Sa musculature quasiment inexistante lui ont valu quelques raclées mémorables lors de ses plus jeunes années en Angleterre, mais – heureusement pour lui – il se trouvait toujours quelqu’un d’assez chevaleresque pour venir au secours de ce pauvre garçon trop efféminé pour les autres anglais. Les années passant, le preux chevalier a vu son temps s’écouler et le brun a du apprendre à se défendre seul, esquivant lestement et développant plus une aptitude à éviter et courir vite qu’autre chose. Le changement de pays fut perturbant – les japonais sont si polis et serviables à ses yeux ! Bien plus que les européens, mais il s’est rapidement acclimaté, apportant sa bonne humeur et son enthousiasme pour les choses futiles. Comme les vêtements, ce qu’on nous allons voir plus bas…• Vêtements :  Gabriel adore les vêtements ; la plus mauvaise idée que quelqu’un pourrait avoir serait de l’emmener faire les magasins. Car on reconnaît bien là ce côté « gay » que l’on pousse souvent à outrance, ce petit quelque chose qui distingue des personnes des autres ; avec ça, Gabriel assume totalement le fait de se comporter « presque comme une fille ». Du moins pour cela. Ne vous avisez d’ailleurs pas à le comparer à une fille, il déteste prodigieusement cela. Donc, nous parlions de vêtements. Gabriel en a des tonnes et des tonnes, qu’il accumule en faisant rarement du vide. Parfaite caricature du jeune et riche anglais, il a la carte bleue magique qui a plein de sous sur son compte sans jamais être à découvert, instrument merveilleux qui a toujours fait ses preuves. Gabriel a de tout, veut de tout et exige presque tout. Tout en restant poli et mignon. Un vrai diable sous ses dehors d’ange… Il n’est jamais maquillé, portant quelques fois des bijoux – toujours une jolie gourmette offerte par son cher aimé.[/list]
<div style="text-shadow:#635f5e 1px 1px 1px; font-family: Georgia; text-align: left; color:#964D60; font-style:italic; font-size: 20px">>>> Aspect psychologique</div><div style="background:#DCDCDC; color:#DCDCDC;">[size=6].[/size]</div>
[list]
• Psychologie : Gabriel est un individu plutôt sociable, qui n'hésitera pas à aller vers les autres et à se mêler tout naturellement aux conversations, qu'importe les personnes, que ce soit le rang social lors de son enfance ou le "groupe" de ces personnes, dans ce nouveau pensionnat. Toujours enjoué et bavard, rarement taciturne, il n'est pas rare de le voir rire aux éclats avec des gens qu'il ne connaissait pas l'heure précédente. Très attentif aux autres, il l'est nettement moins en cours, surtout les scientifiques... En effet, si l'intelligence ne lui fait pas défaut, il trouve que toutes ces matières - mathématiques et autres joyeuseté - sont d'un ennui monstre, ce qui ne l'empêche pas de se maintenir tout juste à la moyenne pour la plupart d'entre elles. Généralement bavard durant les intercours, il se tient étonnamment à carreaux en cours pour éviter de se faire sortir de la classe. Très têtu, il lâche rarement le morceau, notamment quand il est persuadé d'avoir raison et que les autres ont tort... Même s'il sait reconnaître les siens quand on lui expose pourquoi. Assez insolent par moment avec les adultes, ses rapports avec ces derniers ont toujours été ponctués de situations étranges - quasiment haït par sa mère, méprisé par son grand-père et désormais en couple avec son amant -, l'amenant à avoir une certaine absence de respect pour eux, même s'il tente de réfréner cet aspect de son comportement. Capricieux, Gabriel a hérité de sa mère sa tendance à tout vouloir tout de suite, le rendant très agaçant - et même carrément insupportable par moment -, sa patience dans ces cas là atteignant très rapidement ses limites. Dans l'intimité, Gabriel se révèle être particulièrement patient et doux, faisant son possible pour ne pas brusquer son amant et ne pas l'énerver ; les colères de ce dernier étant des plus mémorables... Très tendre et étonnamment romantique, il a à cœur de préserver cette relation des autres, redoutant ce qui se passerait dans le cas où quelqu'un l'apprendrait. Il est très bon cuisinier, notamment dans tout ce qui concerne les desserts et qui contient du chocolat - Gabriel aimant énormément le chocolat et détestant tout ce qui est trop épicé. Il aime aussi... Acheter des vêtements, sport national féminin. Oui, bon... Il n'y peut rien : il adore essayer des vêtements, les acheter et les porter ensuite. Alors, comme en plus il a une carte bleue magique avec énormément de sous à disposition... C'est assez... Tentant ? A tel point que lui même ignore si finalement il fait ça parce qu'il a envie ou pour ennuyer sa famille. Sinon, ayant une très belle voix - légèrement plus grave qu'il y a quelques années, c'est vrai -, Gabriel adore chanter, ce qu'il fait le plus souvent quand il range ses affaires avec son casque sur les oreilles. Hum... Il déteste plus que tout quand son amant s'énerve, situation qui le fait généralement finir en larmes... Ce qu'il ne supporte pas non plus. Aaah, l'amour ~. Une grosse faiblesse dans son cas. Et même s'il est tombé sur un drôle de numéro, il ne l'échangerait pour rien au monde. Sinon, plus communément, il n'aime pas qu'on le prenne pour une fille ou qu'on le mette face à des mathématiques.• Particularités : On dit que les idiots n’attrapent jamais de rhume ? Le proverbe tant à se confirmer avec Gabriel : il n’est quasiment jamais malade. Bon, sans aller jusqu’à dire qu’il est idiot, il peut se montrer relativement enfantin parfois, et horriblement têtu. Question possessivité, il en connait un rayon lui aussi ; il connait l’attraction que peut parfois avoir Haru sur les autres, surtout les étudiantes… Et il déteste ça, piquant parfois des crises de jalousie au moment où on s’y attend le moins, juste parce qu’une adolescente a pris le parti de tenter de draguer l’homme qui n’a absolument rien remarqué… Pourtant, lui-même aime plaire et se sentir désiré, même s’il se refuse à tromper Haru, l’aimant trop pour ça. Il est toujours à chantonner, quoi qu'il fasse ; la musique, il l'a dans le sang. Même s'il se fait volontiers passer pour incapable de jouer d'un instrument, il a apprit le piano durant son enfance ; le souvenir de ces longues heures passer devant ce clavier aux touches noires et blanches l'a toujours marqué, et s'il ne joue plus désormais, c'est plus par opposition à ce souvenir que d'une envie de ne plus toucher ces touches qui l'attirent tellement pourtant. Il n'aimait pas ça. Jouer et se conformer aux règles dures et strictes du professeur... C'est un bon pianiste, et un excellent chanteur. Il est souvent inattentif et rêveur en cours, préférant griffonner dans un coin de sa marge, écrivant les paroles de la chanson qu'il a en tête plutôt que celles du professeur.  [/list]
<div style="text-shadow:#635f5e 1px 1px 1px; font-family: Georgia; text-align: left; color:#964D60; font-style:italic; font-size: 20px">>>> Biographie</div><div style="background:#DCDCDC; color:#DCDCDC;">[size=6].[/size]</div>
[list]
• Histoire : En théorie, une histoire commence dès la naissance. Mais pour Gabriel, le schéma s’est vu bouleversé d’une manière irrémédiable. Enfant non désiré, fruit de l’union d’une nuit entre une jeune Lady et un homme de passage, l’avortement proscrit le condamna à se frayer une route jusque dans cette réalité si cruelle qui l’attendait : on ne l’aimait pas. Sa mère le haïssait, et persuadée qu’il était la cause de tous ses problèmes, le condamna à une enfance privée d’attention et d’amour, le laissant à la charge de nourrices qu’il voyait défilé devant ses yeux d’enfants, ne s’attachant pas à ces substituts qui apparaissaient et disparaissaient d’un jour à l’autre. Sa seule famille se constituant de sa mère et de son grand-père – un vieil acariâtre au terrible caractère, Gabriel grandit seul avant qu’un soleil n’entre dans sa vie. Un soleil aux cheveux rouges et aux yeux d’une teinte absinthe renversante, qui lui ravit son cœur à l’aube de ses quatorze ans par un seul sourire et quelques mots. Si on lui demande, Gabriel avouera que c’est à ce moment là qu’il commença réellement à vivre. Sortant de sa prison dorée, l’amitié qu’il avait offert sans aucun regret à ce garçon, cet Evan qu’il aimait tellement, devient quelque chose de plus doux encore, se teintant d’une tendresse qu’ils expérimentèrent ensemble, se découvrant au fil des mois pour finalement donner un nom à cette relation particulière. Evan devint son premier amour, la personne qui lui fit accepter le fait d’être ainsi, d’aimer un autre garçon. Même si ça déplaisait à nombre de gens… Surtout son grand-père, en l’occurrence. Il se bâtit une carapace, ignorant les doux noms dont son aïeul l’affublait dans ses grands moments, devenant insolent et moqueur et ne restant le doux Gabriel qu’entre les bras de son petit ami. Et même si les sentiments amoureux s’essoufflèrent, ne laissant que deux adolescents qui s’aimaient désormais comme des frères, le bonheur restait pour Gabriel : Evan restait son soleil rouge, sa lumière dans cette maison si grande et si vide, cet endroit où les courants d’air portaient les murmures de mépris de chacun envers cet enfant, ce garçon qui n’aurait pas dû naître. Mais chacun le sait, même le plus doux des bonheurs a une fin, et celui-ci se stoppa brutalement le jour même de leur rupture. Repartant chacun de leur côté après la fin de cette relation qui n’était redevenue qu’une simple amitié d’une rare force, un appel le soir venu lui fit perdre tous ses repères : Evan était mort, renversé par une voiture. L’annonce faite par la voix glaciale de la mère de son soleil qui n’avait jamais admis cette relation frappa de plein fouet le garçon qui venait de tout perdre. Le soleil s’était éteint. Et plus rien ne le retenait ici… Une semaine après, il était à l’aéroport, un billet pour le Japon en poche grâce à un organisme d'échange d'étudiants Anglo-Nippon : il avait la chance d'étudier là bas, et un autre étudiant japonais viendrait ici pour ses études. Une aubaine pour le Gabriel... Souvent, avec Evan, ils avaient évoqués ce pays à l’air si enchanteur, se lançant même dans une course folle pour apprendre le japonais durant leurs années d'études au pensionnat, en Angleterre, négligeant parfois d'autres matières pour un jour s’y rendre. Aujourd’hui, il réalisait leur rêve. Désormais inscrit dans un pensionnat japonais, il fuyait l’Angleterre et ses rues étouffantes, la maison de ses quinze premières années d’existence qu’il haïssait tellement. Et surtout, il fuyait cette famille qui n’avait jamais cherché à le comprendre ne serait-ce qu’un peu, se contentant de le traiter comme un insecte désagréable mais duquel on doit s’accommoder. Oh, il aurait été tellement plus simple de le renier…  Mais un incident lors de l’accouchement avait rendu stérile à jamais sa chère mère, et l’idée d’adopter un enfant était tout simplement inconcevable aux yeux de l’aïeul ; ce rejeton tellement repoussé devrait hériter. Ils le laissèrent partir, espérant qu’un tel voyage loin de tout ce qu’il connaissait le rendrait plus sage, plus docile… Plus malléable.Bien mal leur en pris : Gabriel devient totalement incontrôlable et à seize ans à peine, comptait déjà de nombreuses infractions jamais découvertes par les surveillants, adolescent trop malin pour se faire prendre. En un an à peine, il s’était totalement acclimaté au Japon, malgré quelques erreurs de compréhension de la langue ; pour cela au moins il remerciait sa famille, dont l’argent lui avait permis de prendre des cours assidus de japonais, se plaisant à élucider les complexités de cette langue, restant toutefois bien moins à l’aise que dans sa langue maternelle à laquelle il lui arrivait de revenir dans des moments de stress. Ce fut dans cette ambiance là qu’il rencontra son second – et actuel – amour. Un amour qui n’existait pas au début, leur rencontre se résumant plus ou moins à une agression dans une salle de classe… Mais il y avait quelque chose, un « pardon » à peine entendu, un léger souffle qui lui vola le sien. Puis ils se revirent. Par hasard, parfois par envie. Avant de définir ce qu’ils étaient, cachant soigneusement cette relation aux yeux du monde, profitant de celle-ci dans une intimité des plus totales… Deux ans. Il fallut deux courtes années entrecoupées de ruptures et de blessures, de guérisons et de réconciliations, avant que ce si précieux secret soit éventé et révélé, forçant son homme à partir loin de lui. Mais à quoi bon rester s’il ne pouvait plus le voir, le toucher, l’aimer ? Gabriel refusait d’être loin de lui ne désirant qu’une chose : le rejoindre. Alors il le suivit, traversant l’île pour rejoindre celui qu’il voulait garder à ses côtés, transféré dans un pensionnat moins fréquenté que l’ancien. Ils y vécurent une année, se voyant entre les cours, le soir et le week-end, partageant toujours cette intimité ponctuées de séparations, alors qu’ils retournaient à chaque fois dans les bras l’un de l’autre, irrésistiblement attirés. Cette fois ci, il ne fallut qu’une année avant que ce fragile équilibre soit rompu. Le directeur de leur école soupçonné puis coupable d’avoir reçu des pots de vins et accusé d’autres fraudes arrêté, ils durent se déplacer à nouveau, faisant le maximum pour arriver à rester ensemble. Keimoo fut leur choix : Haru réussissant à retrouver un emploi et lui une académie qui l’acceptait en cours d’année. Et surtout… Un endroit où ils pourraient vivre ensemble, sans plus avoir à sortir en douce du pensionnat pour pouvoir rejoindre son amant. Durant toutes ces années, l'adolescent fit des retours en Angleterre - 2 fois par an en moyenne -, pour retourner quelques jours près des siens, toujours avec une mauvaise foi et une humeur noire évidente quand ces jours arrivaient.• Famille : • - Alicia Calloÿ : Sa mère. Âgée de 37 ans, c’est une sublime femme, aux traits très féminins et délicats, aux longs cheveux blonds et aux grands yeux d’un magnifique bleu océan - dont Gabriel a hérité -. Elle est du genre à faire tourner les têtes, et à s’en jouer. Elle n’a plus que mépris pour son fils - et un vague instinct maternel, vu qu’elle a consentit à signer les papiers pour le changement d’établissements de son fils -. Toutefois, elle passe plus de temps à courir après un nouveau mari qu’à se préoccuper de lui. Après tout, cet enfant n’est qu’une erreur. Issu d’une soirée avec un gigolo, parce qu’elle s’ennuyait… Un beau ténébreux, qu’elle ne revit jamais. Mais ce bébé, dans son ventre, il resta. Et si elle n’avorta pas, elle le détesta. Et encore plus quand elle surprit ce sale gamin à faire des « choses répugnantes » avec un autre garçon dans son salon…• - Edward Calloÿ : Homme de 70 ans, il est le grand père de Gabriel. Quand sa fille est tombée enceinte, il pensait faire du bébé, si c’était un garçon, son successeur, puisqu’il n’avait pas eut la chance d’avoir d’héritier. Malheureusement, le garçon fit rapidement déchanter l’ancien, en montrant un caractère plus ombrageux et réticent que prévu. Le tout se corsa quand l’adolescent entreprit de le faire chanter après avoir surpris de sombres manipulations dans l’entreprise, orchestrées par l’ancien en personne… Le prix ? Sa liberté contre son silence. Ce qui marcha, expliquant l’aisance de Gabriel : le vieux le laisse acheter ce qu’il désire - il n’a pas trop le choix non plus -, et le garçon se tait. Pourtant, il ne désespère pas d’en faire son héritier, malgré son mépris pour lui. Il reste persuadé que ce ne sont que des « conneries d’enfant », et que le garçon reviendra bien vite dans le « droit chemin ». [/list]

<div style="background-color:transparent; width:700px; text-align:left;padding:15px; margin: auto; border:#DCDCDC dashed 1px;-border-radius: 10px;-webkit-border-radius: 10px;"><div style="background:#DCDCDC"><div style="text-shadow:#635f5e 1px 1px 1px; font-family: Georgia; text-align: center; color:#964D60; font-style:italic; font-size: 25px">Derrière l'écran</div></div>
[list]
[list]
• Pseudo : Jigoku, Rakuen, Jikuen… Tous plein. Je brouille les pistes *fuit*. • Âge : 18 ans.• Serez vous actif ? Pendant toutes les vacances ! Pour la rentrée, on avisera… Je vous tiendrais au courant.• Comment avez-vous connu le forum ? Par Evan ! Vu qu’on cherchait une maison pour Haru & Gabriel… <3. • Commentaires, remarques, critiques? : Votre blanc me brûle la rétine X_X. Mais le design est joli 8D. • Avez-vous quelque chose à ajouter ?[/list]
[/list]
[/justify]
</blockquote></blockquote>
[/quote]

Aperçu:
 

__________________________________________________
"Je suis l'Empereur, l'empereur de rien mais Empereur quand même."

Avatar: Yui vu par Shiki
Carte de visite du Salon par Naoko Tanaka

Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t9308-yui-valentine http://keimoo.forum-actif.net/t10362-valentine
Gabriel
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Récupération de fiche ?   Sam 12 Déc 2015 - 17:19

Merci merci merci merci merci ><
Revenir en haut Aller en bas
 
Récupération de fiche ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ADMIN+MODO] Passation et récupération du compte fondateur
» ["programation"] récupération var. pour traitement
» Les persos mythiques de la Nouvelle Ekoï [récupération V1]
» On les a retrouvés [ Jingle World, Rang B, CP, Arrestation et récupération de documents ]
» (Endor) Récupération (PV République)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: ₪ Administration ₪ :: ► Communication :: FAQ-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: