₪ Académie Keimoo ₪

The Future is like a puzzle with missing pieces: difficult to read, and never, never what you think.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mieux vaut écouter que rêver [Maku Morichi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nanami Takeda
♠ Lycée - Troisième année
avatar

Genre : Féminin Taureau Dragon Age : 17
Adresse : 2° étage - Chambre 202
Compteur 28

KMO
                                   :

MessageSujet: Mieux vaut écouter que rêver [Maku Morichi]   Sam 8 Aoû 2015 - 23:25

Ah ! Les cours ! Ce genre de moment où tout est plus intéressant que d’écouter ce que dit le professeur, surtout quand c’est dans un cours qui est tellement ennuyant : la géographie. Ce n’est pas que je n’aime pas cette matière, mais c’est la personne qui l’enseigne qui le rend inintéressant. Je me fiche totalement de savoir que la Yougoslavie est en Europe est a été partagée en plusieurs pays ; je me moque de savoir l’altitude du Mont Blanc est de plus de quatre mille mètres. Si déjà je savais bien situer Paris en France, je serais contente.  Le pire, c’est que l’on vient tout juste de commencer, il y en a encore pour une bonne heure. En plus de cela, il n’a aucun charisme, aucune envie de donner attention. J’ai souvent eu des professeurs comme ça, mais parler avec si peu d’intonation est horrible à écouter pour nous, élèves.

Je regarde par la fenêtre, quel temps de chien. Il n’y a absolument rien qui puisse me mettre de bonne humeur. Je jette discrètement des coups d’œil sur mes camarades, certains sont en train d’écouter attentivement, d’autres de faire comme si ça les intéressait, mais en réalité, ils font autre chose et enfin, il y a ceux qui rêvassent, voire même qui dorment ! Comment ils font pour ne pas se faire choper ? La dernière fois que j’ai voulu essayer, je me suis fait taper sur les doigts !

Ceux qui m’impressionnent sont quand même les bosseurs, les intellos quoi ! Ceux qui travaillent dur et qui, tout naturellement, ont des résultats. Comment ils font ? Comment ils font pour pouvoir rester concentrés dans telle ou telle matière ? Je pourrais presque les vénérer, mais je ne le ferai pas, parce que c’est ridicule.

Mais bon, je devais quand même écrire quelques petits trucs ou je serais coulée lors du prochain contrôle. Je prends mon stylo est essaie de me souvenir de deux, trois petits trucs du début de cours pour arriver à faire le lien avec ce qu’il dit actuellement, c’est assez dur.
En fait, je me rends compte que lorsque l’on se concentre, le temps passe beaucoup plus vite. D’une heure d’attente, je n’ai plus qu’une vingtaine de minutes à écouter, enfin essayer, car actuellement, je ressens un mal de crâne m’envahir. Je me tiens la tête comme si elle allait tomber. Je me suis trop concentrée, ou trop longtemps, je ne sais pas trop.

Je me remis à rêvasser pendant quelques minutes quand soudain, le professeur annonça quelque chose qui me sortit de mes pensées :
« Pour la semaine prochaine, vous allez devoir rendre exposé sur ce que nous avons vu aujourd’hui. Vous vous mettrez par binôme. » Il fallait bien sûr que ça tombe ce jour-ci. Avec qui je vais me mettre ? Je parcourais rapidement la classe et la plupart savaient avec qui ils se mettraient.

Combien sommes-nous dans cette classe ? 30 ? Donc à priori, comme je ne suis pas une quiche en maths, il y aura 15 groupes, donc, il y aura forcément une personne seule. J’espère juste que cette dite personne aura écouté le cours, parce qu’elle ne pourra pas compter vraiment sur moi qui risque d’être un fardeau. Je restais donc assise, attendant patiemment la fin du cours et chercher mon partenaire.

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10244-nanami-takeda http://keimoo.forum-actif.net/t10690-la-fille-aux-meches-blanches-nanami-takeda#230836
Maku Morichi
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Masculin Taureau Chat Age : 18
Adresse : 18, rue de la Chance, Quartier Hiryuu
Compteur 87
Multicompte(s) : Odoki Takuya

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Mieux vaut écouter que rêver [Maku Morichi]   Lun 10 Aoû 2015 - 17:45

Les cours étaient un monde que je connaissais bien mieux... Et même que je maîtrisais. Bon, je ne compte pas le sport dedans. Là-dessus, j'étais non seulement pas motivé, mais aussi plutôt nul. Mais le reste des cours, malgré le fait que j'ai rejoins un lycée d'élite, n'avais rien de compliqués. Malgré un premier mois à « rattraper » le retard de la première année, je n'avais eu aucun soucis à me hisser parmi les meilleurs de la classe. Évidemment, je ne faisais que travailler et créer des fiches de révisions qui m'aidaient à apprendre que l'essentiel. Cela avait toujours été ma méthode. Je ne me vantais, de plus, jamais de mes notes ou du fait que j'étais un des meilleurs de la classe. Je gardais un profil bas, mais je n'étais jamais contre l'idée d'aider mes camarades. Tout ce que je faisais, cependant, pour ne pas avoir le scénario de l'année dernière qui recommence, était que je leur apprenais à faire des fiches de révisions ou une certaine méthode, jusqu'à ce qu'ils comprennent. C'était tout. Il était hors de question de faire plus. Je pouvais aider plusieurs fois, mais quand je sentais que cela devenait trop, je gérais la chose différemment. Heureusement, cela ne s'était pas encore produit.

Le cours actuel était celui de Géographie. L'un des cours que j'appréciais le plus, car assez lié à l'Histoire. Et l'Histoire était ma matière préférée. Apprendre les cartes étaient tous aussi important que connaître l'histoire d'une époque ou d'une personne. Ensuite, je n'avais pas une mémoire visuelle, donc apprendre les cartes, c'était autre chose, mais je me débrouillais en règle général. Donc j'étais concentré, comme toujours, sur le cours, répondant aux questions que quand je voyais que personne n'avait la réponse, ou quand je me faisais interroger. La séance se terminait par l'annonce du professeur qui indiquait que le cours d'aujourd'hui ferait le sujet d'un exposé à rendre pour la semaine prochaine. Cet exposé allait devoir se faire, qui plus est, en binôme.

Je jetais un œil sur ma classe. C'était le souci, ça, par contre. Malgré les plusieurs mois passés, je n'avais pas eu de camarade avec qui je m'entendais assez bien pour le considérer comme un ami ou quelque chose du genre. Je me sentais presque comme un étranger, seulement atténué par mon côté sociale et les aides que je procurais à certains. Préférant du coup laisser les autres faire, j'attendais tranquillement la fin du cours. Une fois que le professeur signalait sa fin, je repris mes cours pour préparer ma fiche de révision. Je n'avais pas de temps à perdre par rapport à cela. Et comme cela, je laisserais un ou une camarade me choisir comme partenaire de devoir. De toute façon, nous étions un chiffre pair, donc quelqu'un me choisira forcément, de gré ou non. L'agitation qui en résultait ne me perturbait pas dans ma concentration. En fait, je n'avais pas du tout remarquer qu'au bout d'un moment, quelqu'un se tenait près de moi. Ce ne fut que quand cette personne m'adressait la parole que je me tournais vers elle. C'était une fille. Comment s'appelait-elle, déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10190-fiche-eleve-de-morichi-maku http://keimoo.forum-actif.net/t10238-morichi-s-relationships http://keimoo.forum-actif.net/t10525-livret-scolaire-de-maku-morichi
Nanami Takeda
♠ Lycée - Troisième année
avatar

Genre : Féminin Taureau Dragon Age : 17
Adresse : 2° étage - Chambre 202
Compteur 28

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Mieux vaut écouter que rêver [Maku Morichi]   Sam 15 Aoû 2015 - 16:11

Mon regard passait sur tous les élèves et je me rassurais en me disant que plus vite ils se choisiraient, plus vite je trouverais mon partenaire. Ainsi, je pouvais facilement repérer qui avait plus d’affinités avec qui. C’est alors que je me dis que j’aurais peut-être dû faire connaissance avec des gens de ma classe plus tôt, au moins, j’aurais su avec qui aller aujourd’hui !

Il y avait juste un souci : certains ne s’étaient fait qu’un regard ou un clin d’œil. Ensuite, d’autres discutaient. Comment pourrais-je savoir si c’est une simple discussion ou justement, une demande de partenariat ? Mon idée s’avérait plus complexe que prévu.

D’un coup, je me remis en question. Pourquoi étais-je seule ? Je suis du genre à aller vers les autres, mais là, rien. Que s’est-il passé ? Où est la jeune Nanami extravertie et sociable ? C’était comme si j’avais perdu mes moyens pour une raison totalement inconnue. Ce n’est pourtant pas la première école que je fréquente ! Si seulement Yune était là ! J’aurais été avec quelqu’un pour ce fameux travail !

Je rasais toujours les élèves de mon regard quand soudain, regardant dans la classe une nouvelle fois pour vérifier qu’il n’en reste pas avant de vraiment sortir,  j’en remarquais un qui n’avait sans doute pas vu le signal du professeur. Il dormait ? Apparemment non. De loin, j’essayais de voir ce qu’il faisait : il écrivait toujours, mais quoi ? Le cours était terminé. Je m’en approchais et regardais discrètement ce qu’il faisait : une sorte de résumé. Voilà ce qu’il me fallait : un bon élève ! Enfin, je suppose que c’en était un pour faire une telle chose…
Ne voulant trop le déranger, il avait l’air si concentré, je tapotais doucement sur son épaule et attendis quelques fractions de seconde qu’il lève la tête pour lui demander :

« Est-ce que tu as déjà un partenaire ou pas ? »

Me faisant un signe de tête pour me dire que ce n’était pas le cas, je souris. J’avais trouvé avec qui je travaillerais. Le tout, c’est qu’il soit patient, car je risquais de parler ! Ou pas en fait. Il ne faut pas que j’oublie que je risque de le souler si je parlais trop ! Il fallait que je reste calme et, peut-être, un jour, je pourrai me lâcher !

Au fait, comment s’appelait-il ? Je tournais mon cerveau dans tous les sens, mais je ne trouvais pas. Ah ! Nanami ! La prochaine fois, tu écouteras vraiment le cours ! Au moins pour savoir le nom de tes camarades, parce que du coup, tu risques de paraître idiote à le lui demander.

« Dis, comment t’appelles-tu ? »

Attend une seconde ! Si ça se trouve, il ne connait pas le mien vu que je me suis fait plutôt discrète durant les cours pour ne pas me faire interroger. Et puis même s’il le savait, je préférais le lui rappeler !

« Moi c’est Nanami Takeda, mais tu peux m’appeler Nana. »

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10244-nanami-takeda http://keimoo.forum-actif.net/t10690-la-fille-aux-meches-blanches-nanami-takeda#230836
Maku Morichi
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Masculin Taureau Chat Age : 18
Adresse : 18, rue de la Chance, Quartier Hiryuu
Compteur 87
Multicompte(s) : Odoki Takuya

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Mieux vaut écouter que rêver [Maku Morichi]   Dim 30 Aoû 2015 - 21:21

Il y avait un travail à faire à deux. Ce cours se terminait en effet sur cela : les binômes devaient être créés, et du coup, la classe bougeait. Pendant ce temps, je faisais ma fiche de révision. Je préférais attendre que quelqu'un me choisisse. Car, en fait, je ne m'étais pas vraiment lié d'amitié avec qui que ce soit actuellement. J'étais plutôt concentré sur mes études. Non, en plus, les vrais connaissances que je m'étais faits étaient hors de la classe... toujours via le club, d'une façon ou d'une autre. Assez ironique.

Malgré le bruit et les discussions, je restais concentré sur ma fiche de révision. On venait de terminer un cours de Géographie, et en plus, le projet tombait sur ce qu'on venait de voir. La fiche devait alors être des plus utiles. Si quelqu'un se décide à me choisir comme partenaire, il comprendrait probablement ce que je fais et me laisserais faire sans question. Du moins, c'est ce que je pensais, ce qui me semblait logique.

A un moment, je sentais une pression, un tapotement, sur mon épaule. Distrait, je regardais de ce côté. Je voyais une jeune fille qui me regardait. Ah, m'avait-elle choisi comme partenaire ? Sa question semblait suggérer que oui : elle me demandait si j'étais avec quelqu'un pour savoir si elle pouvait faire le projet avec moi. Je lui souriais alors tout en secouant doucement la tête, en signe de négation.

« Non, je n'en ai pas. Tu veux qu'on fasse le projet ensemble, je suppose ? »

Elle répondait affirmativement, évidemment. Je la laissais s'installer si elle voulait, mais je retournais sur ma fiche, en espérant que cela ne la dérange pas. Je ne voulais pas perdre le fil de mes pensées et devoir mettre du temps à revérifier où j'en étais. Puis la jeune fille posait une nouvelle question. Elle demandait mon nom. Je la regardais alors à nouveau, avant qu'elle ne se reprenne et se présente alors. Elle s'appelait Nanami Takeda, et me disait que je pouvais l'appeler Nana. Eh bien, si elle le propose, pourquoi pas. Je lui souriais. Au moins je me souvenais désormais de son nom.

« Enchanté Nana. Je m'appelle Maku Morichi. Tu peux m'appeler par mon prénom. » Puis je pensais à autre chose, me décidant au moins à éviter à paraître juste indifférent du fait que je faisais ma fiche de révision. « Au fait, si ça te dérange pas, je termine ma fiche de révision sur le cours. Ça nous aidera pour le projet. C'est surtout une habitude. »

Voilà, l'explication était terminée. Sur un dernier sourire, je me remettais à ma fiche, relisant rapidement le cours afin de prendre des notes, que j'écrivais sur cette fameuse fiche de révision. J'avais toujours fonctionné comme cela. Généralement, j'en avais pour un quart d'heure si je ne traînais pas. Cela dépendait des cours aussi. Pour la géographie, qui dépendait souvent des cartes, cela prenait moins de temps. Ainsi, cinq minutes plus tard, ce fut terminé.

« Voilà, fini, désolé de t'avoir fait patienter. Est-ce que tu te sens apte à commencer maintenant où tu préfères faire cela plus au calme, à un moment plus propice ? »

Car il est vrai que les heures de club allaient bientôt arriver, mais il y avait la possibilité de commencer à s'organiser de suite sur comment répartir le travail ou tout autre chose. Je voulais lui laisser le choix, car les deux m'allaient. Et puis, peut-être qu'elle en a un peu marre de la géographie sur le moment actuel, c'est possible aussi. Je ne voulais rien lui imposer.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10190-fiche-eleve-de-morichi-maku http://keimoo.forum-actif.net/t10238-morichi-s-relationships http://keimoo.forum-actif.net/t10525-livret-scolaire-de-maku-morichi
Nanami Takeda
♠ Lycée - Troisième année
avatar

Genre : Féminin Taureau Dragon Age : 17
Adresse : 2° étage - Chambre 202
Compteur 28

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Mieux vaut écouter que rêver [Maku Morichi]   Sam 3 Oct 2015 - 23:27


« Maku Morichi. » Voilà son nom. Pas très long, donc pas très difficile à retenir. Surtout qu’il me permettait de l’appeler par son prénom, ce qui serait encore plus simple à se souvenir. Mais en plus, il me semble avoir déjà entendu son nom la dernière fois que l’on nous a rendu une copie, il avait eu une bonne note. J’espère qu’il était tout aussi bon en Géographie, cela nous aiderait beaucoup.

Il venait de me dire qu’il devait finir une fiche de révision. Soit ! Si cela pouvait l’aider. Attend une seconde, une fiche de révision ? Cela pourrait nous être utile pour le projet. Je pense qu’il y avait déjà pensé, mais je le lui rappellerai, ainsi, je serai certaine qu’il est au courant. Mais il ne faudrait pas qu’il jette sa « feuille-brouillon » actuelle. Je ne pense pas qu’il recopiera tout sur sa nouvelle fiche, mais il devait très certainement y avoir des choses qui pourraient nous intéresser.

Je le regardais faire. Ses yeux qui allaient et venaient de la feuille du cours à sa fiche de révision. On aurait dit qu’il était dans une bulle et que rien ne semblerait le perturber. Il devait avoir l’habitude de faire ça, car mon attente ne fut pas très longue.

En tout cas, son travail est très propre, clair, tout le contraire de moi sur ce point de vue. Faisait-il la même chose dans toutes les matières ? Il fallait très certainement être très patient et très courageux, surtout lorsque l’on n’aime pas la matière, comme moi, pour avoir le courage de faire ça à chaque fin de cours.

Une fois qu’il eut fini, il me proposa soit de commencer maintenant ou bien plus tard. Personnellement, je commençais à en avoir par-dessus la tête de la Géographie, mais je pense que préparer juste un plan serait le mieux.

« On pourrait commencer à discuter de la façon dont nous procéderons pour cet exposé, qu’est-ce que tu en dis ? »

Personnellement, je n’avais aucune idée de comment nous allions nous y prendre, je compte principalement sur lui et j’espère que ce n’est pas ce qu’il pense : de compter sur moi, parce qu’on ne risque pas d’aller bien loin, surtout avec mon niveau misérable et mon enthousiasme de folie lorsque l’on parle de Géographie.

Je jetai un coup d’œil sur l’horloge de la classe et vit que bientôt ce serait l’heure des clubs. Mais bon, après tout, il ne nous faudra pas trois heures pour établir un plan, surtout à deux.

Je me demande ce qu’il fait lui. Du sport ? De l’art ? Était-il depuis longtemps ici ? Combien de temps comptait-il y rester ? Tant de questions que j’aimerais lui poser pour faire sa connaissance. Il faudra que je lui propose que l’on mange ensemble un jour pour pouvoir parler autre que Géographie. Peut-être même que l’on pourra pendant que nous préparerons cet exposé. Oui ! Un peu de rigolade n’a jamais tué personne, enfin je crois.

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10244-nanami-takeda http://keimoo.forum-actif.net/t10690-la-fille-aux-meches-blanches-nanami-takeda#230836
Maku Morichi
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Masculin Taureau Chat Age : 18
Adresse : 18, rue de la Chance, Quartier Hiryuu
Compteur 87
Multicompte(s) : Odoki Takuya

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Mieux vaut écouter que rêver [Maku Morichi]   Lun 12 Oct 2015 - 18:29

Ma camarade avait été patiente, visiblement. Alors qu'elle venait me voir pour le travail en groupe, je lui avais demandé, après m'être présenté en bonne et due forme, de patienter afin que je termine ma fiche de révision. Je travaillais alors dessus, la finissant aussi vite que possible, notant les informations les plus importantes et faisant différentes références nécessaires car la géographie présentait souvent des cartes sur le domaine en question et vu que je ne pouvais mettre ces fameuses cartes sur mes fiches... je devais alors en faire référence. J'indiquais alors la note de référence autant sur la fiche que sur la carte. Ainsi, je ne me perdais pas. Et une fois que j'avais vérifié toute ma fiche, je m'excusais de l'attente envers ma camarade. Il était temps de commencer sur le sujet qui nous intéressais.

Ainsi, je lui avais proposer de commencer maintenant ou plus tard si elle n'avait pas trop envie de parler de Géographie après le cours. Après tout, après les cours, certains élèves pouvaient en avoir marre de devoir s'occuper encore du cours. Ils faisaient ainsi leurs devoirs en soirée, leur permettait ainsi de souffler entre-deux. Je me demandais de quelle catégorie était Nanami. Sa réponse... semblait entre les deux : elle proposait de discuter sur la façon de procéder pour l'exposée dès maintenant. Je souriais et acquiesçais, respectant son choix.

« Très bien. Voyons. Le mieux serait de faire un plan de développement en deux parties. Voyons voir... Euh... »

Je regardais ma camarade qui était toujours debout puis ma table. Je me devais de faire de la place. Je déplaçais alors de façon ordonné mes affaires sur une moitié de la table, rangeant le superflu dans mon sac. Je voulais qu'elle puisse avoir de la place pour pouvoir noter et réfléchir avec moi. Je mettais d'ailleurs ma fiche de révision ainsi que la carte au milieu, afin que nous ayons tous les deux accès à ce dont nous avons besoin.

« Je t'en pris, assieds-toi. »

Je la laissais prendre une chaise et s'installait pendant que je prenais une feuille afin de préparer le plan de l'exposé. Je marquais alors « Intro » au début de la feuille, avant de mettre un « I - » quelques lignes plus bas. Je réfléchissais ensuite à la place nécessaire pour la première partie avant de décider finalement de mettre le « II - » au milieu de la feuille. Puis, à quelques lignes de la fin de la feuille, je marquais « Conclusion ». Ainsi, j'avais fait le début. Je regardais ensuite à nouveau Nana avant de lui sourire.

« As-tu des idées sur le sujet, pour une des deux parties ? » lui demandais-je alors pour la faire participer. Je savais très bien me débrouiller tout seul, mais c'était un travail à deux, et je ne voulais pas que mon binôme se sente mis à part, au contraire. Travailler à deux sera plus aisé pour un tel devoir. Je n'avais pas envie non plus que les autres pensent ''que j'avais tout fait'', et je voulais donc un exposé qui reflète nos travaux respectifs.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10190-fiche-eleve-de-morichi-maku http://keimoo.forum-actif.net/t10238-morichi-s-relationships http://keimoo.forum-actif.net/t10525-livret-scolaire-de-maku-morichi
Nanami Takeda
♠ Lycée - Troisième année
avatar

Genre : Féminin Taureau Dragon Age : 17
Adresse : 2° étage - Chambre 202
Compteur 28

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Mieux vaut écouter que rêver [Maku Morichi]   Lun 19 Oct 2015 - 0:13

Mon attente ne fut pas très longue, je pensais pourtant que ce serait le cas, mais en fait non. Il doit faire ça depuis bien longtemps pour aller aussi vite.

Suite à cela, il m’invita à m’assoir, ce qui n’était pas de refus, car rester debout, immobile, n’est pas trop ma tasse de thé. Je pris une chaise et me mis à côté de lui, pendant qu’il arrangeait ses affaires sur le bureau : les livres bien empilés dans un coin, refermer sa trousse, pousser les morceaux de gomme par terre. Sa chambre devait être en parfait état lorsque l’on voit à quel point il prenait soin de ses affaires.

Il posa sa carte entre nous deux et sa fiche de révision. Cette dernière était propre, claire et agréable à lire. Même sa carte, que nous avons pourtant faite en classe, était dans le même état que sa fiche, de quoi vous mettre le moral dans vos chaussettes quand vous essayez de tout faire pour que ce soit propre et que ce n’est pas le cas en voyant le travail d’un autre camarade.

Mais ce n’est pas le moment de penser à ce genre de sornettes, concentrons-nous sur l’exposé. Il avait déjà préparé les points "Intro", "I", "II" et "Conclusion" sur une feuille qu’il venait de prendre. Il écrit vraiment très bien pour un garçon.

La question qu’il me posa suite à cela me fit arrêter de laisser partir mes pensées ailleurs et me permis de revenir sur l’idée initiale : travailler sur le projet. Il me demandait comment nous allons procéder.

Je sortis mon cahier où j’avais pris quelques notes par-ci, par-là, uniquement ce dont je pensais que ce serait utile. Je relisais tout cela. Puis, je fis glisser sa fiche de révision jusque sous mes yeux pour pouvoir la lire. Une fois que j’eus fini, je proposais :

« On pourrait parler du relief et du climat dans la première partie et dans la seconde, la population l’industrie, le commerce et toutes ces choses-là. »

Le pays en question dont nous devons parler était l’Italie. Pourquoi parler d’un endroit aussi loin du Japon ? Je n’en ai absolument aucune idée, mais bon, on ne va pas s’en plaindre, c’est très beau là-bas, à ce qui paraît.

Il ne me fit aucun signe comme quoi il était contre. Je pris donc le crayon qu’il avait dans les mains et inscrivis, sur la feuille qu’il avait prise pour préparer le projet, ce que je venais de lui dire dans les bons endroits.

Il semblait suivre ce que je disais depuis le début. Faisait-il comme cela à chaque cours ? Avait-il ce courage pour rester attentif pendant une heure ? Très certainement que oui, puisque cela semblait naturel. En tout cas, cela n’empêche que c’est très agréable de savoir que quelqu’un vous écoute attentivement et ce n’est absolument pas négligeable. Je devrais peut-être essayer lors d’un prochain cours.

« As-tu d’autres idées ? Des choses qui pourraient être intéressant à mettre dedans mais dont nous n’avons pas dû beaucoup parler durant le cours ? »

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10244-nanami-takeda http://keimoo.forum-actif.net/t10690-la-fille-aux-meches-blanches-nanami-takeda#230836
Maku Morichi
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Genre : Masculin Taureau Chat Age : 18
Adresse : 18, rue de la Chance, Quartier Hiryuu
Compteur 87
Multicompte(s) : Odoki Takuya

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Mieux vaut écouter que rêver [Maku Morichi]   Lun 31 Oct 2016 - 11:47

Le plan était préparé, j’étais prêt à mettre les points pour chaque partie dès que nous aurions décidé de comment nous répartirons ce qu’il y avait à dire pour l’exposé. L’Italie étant le sujet, il fallait parler de ce pays dans sa globalité, tout en restant dans le domaine de la Géographie. Je questionnais cependant d’abord ma camarade d’exposée, car le but était quand même de travailler en groupe. Je pourrais tout faire seul, mais ce serait une insulte envers ma camarade. Je me devais de la faire participer, et de rendre un travail qui présente nos idées communes, pas juste les miennes. Je me fichais presque d’avoir une note plus basse derrière : je pouvais rattraper cela plus tard.

Nanmi proposait la séparation suivante : le premier point comprendrait le relief du pays ainsi que son climat, avant d’aborder, en seconde partie, la population, l’industrie et le commerce du pays. Je réfléchissais à l’idée en tapotant ma tête avec mon crayon, avant d’acquiescer et de lui sourire.

« Oui, cela me parait bien. »

Je la voyais prendre la feuille et y noter ce qu’elle y avait proposé. Je la laissais faire avant qu’elle ne me demande si j’avais autre chose en tête à y ajouter.

« Je n’ai pas encore d’autres idées, mais il faut d’abord décider de l’organisation des parties… Voyons… D’abord le relief, car celui-ci influe sur le climat, donc il sera plus logique de présenter les choses dans cet ordre… »

Je fini par ajouter mes propres notes sur la feuille. Je notais alors un premier tiret, et y mettait le mot ‘Relief’ dans cette première partie où elle avait noté ‘Relief et Climat’ à côté du ‘I-‘ avant de mettre des petits points, y notant alors les quelques données à y mettre, comme sa situation géographique – le fait que l’Italie soit entourée par la mer en quasi-globalité, ou les montagnes au nord du pays, notamment. Puis, sur un second tiret, je mettais ‘Climat’, avec un premier point où il faudra parler des conséquences météorologiques du relief du pays, puis un second point où on ajoutera des données moins liées au relief.

« Pour la seconde partie, il faut trouver le bon ordre… » Je réfléchissais à nouveau, réfléchissant à haute voix, afin de faire aussi cogiter ma camarade. « Le relief et le climat joue sur la localisation de la civilisation. Mais il faut d’abord définir si l’industrie ou la population vient en premier… ? » je savais la réponse, mais je réfléchissais à autre chose. Qu’est-ce qui définit cela, véritablement ? Le climat et le relief jouent beaucoup, évidemment. Mais il me semblait qu’il y avait autre chose…

« Ah ! »

J’avais failli oublier ! Quelque chose d’important pour une civilisation, une base pour l’industrie :

« Il faut aussi qu’on parle des ressources disponibles. Après tout, sans ressources, une civilisation ne grandit pas. »

Je notais alors un troisième tiret pour la première partie, et y mettait le mot ‘Ressources’, notant aussi qu’il s’agissait des minerais et des ressources maritimes et animales. On en avait pas beaucoup parlé en cours, donc je ferais mes recherches de mon côté. Puis je demandais à Nanami si elle avait la réponse de ma question. Je m’occupais alors d’affirmer ou de la rectifier, selon sa réponse :

« Comme je viens de m’en rappeler, les ressources sont importantes pour permettre à une population de vivre. Donc ils créent une civilisation à ces endroits. Donc, le mieux est de parler de l’industrie, nous permettant de rebondir sur les points de la première partie, avant d’enchaîner avec le reste. »

Je finissais donc ma prise de note puis la regardais.

« As-tu d’autre idée, ou est-ce que cela te semble bien ? »
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10190-fiche-eleve-de-morichi-maku http://keimoo.forum-actif.net/t10238-morichi-s-relationships http://keimoo.forum-actif.net/t10525-livret-scolaire-de-maku-morichi
 
Mieux vaut écouter que rêver [Maku Morichi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galaad - Mieux vaut se méfier de l'eau qui dort ! [Terminée]
» JAELYN (+) mieux vaut rater un baiser que baiser un raté.
» Mieux vaut tenir un lapin que poursuivre un lièvre [Sydney & Chase]
» Mieux vaut ne pas songer au passé, rien ne le peut changer.
» Mieux vaut tard, que jamais [PV Anya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: ₪ L'académie Keimoo ₪ :: ► Lycée :: Salles :: Salles de cours-
Sauter vers: