₪ Académie Keimoo ₪

In a decade, will you be there ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Okinawa - Jour 1 (club de natation)

Aller en bas 
AuteurMessage
Hayden Yoshida
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
♥ Professeur de Mathématiques {Lycée}
avatar

Vierge Dragon Age : 29
Adresse : 3 rue de la chance - Apt 22
Compteur 164
Multicompte(s) : Hisaka Rika

KMO
                                   :

MessageSujet: Okinawa - Jour 1 (club de natation)   Jeu 6 Aoû 2015 - 19:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’heure du voyage a sonné pour tous les inscrits du club de natation. Alors que Chris dort encore dans la chambre voisine – c’est les vacances d’été après tout – je boucle ma petite valise sur roues et vérifie une dernière fois que je n’ai rien oublié d’important. Maillot de bain, chemises, chaussures d’extérieur, casquette, crème solaire, je crois que je suis paré pour l’aventure. Après avoir laissé un petit mot à mon frère cadet lui rappelant qu’il devra se débrouiller seul pour les prochains jours – bien que je doute que cela le dérange vraiment – je passe la porte de l’appartement, ferme derrière moi et descends les escaliers jusqu’à sortir du bâtiment. Il est cinq heures du matin, le soleil tarde à se lever aujourd’hui et je peux encore profiter de la fraîcheur de l’aube. La démarche guillerette, je traverse les rues de Keimoo, une ville qui ne dort jamais réellement si on prend en compte les activités du quartier Bougu. Seuls quelques courageux émergent pour aller au travail dans la rue de chance. Hiryuu est bien calme ces derniers temps, les départs en vacances de la plupart des étudiants du campus doivent y être pour beaucoup.

Quelques minutes de marche et un trajet en bus jusqu’au centre-ville plus tard, j’arrive de la gare où je suis censé rejoindre les élèves dans le hall. Je profite de ma taille pour repérer les adhérents du club et faire un signe de main à ceux qui sont déjà sur place. Nous devons prendre un train à grande vitesse dans une vingtaine de minutes, sortir à Hiroshima où nous embarquerons dans un ferry pour Okinawa. Cette fois-ci, c’est vraiment différent de la sortie au musée que j’ai pu faire, accompagné de Seth et Elliott, je suis seul pour gérer les élèves. Certes, nous ne sommes qu’une dizaine et les étudiants inscrits me semblent déjà plus motivés et matures, mais méfions nous : les apparences sont trompeuses. Je passe mes mains sur mon visage et laisse échapper un long bâillement, je suis encore un peu dans la lune à cette heure, espérons qu’aucun d’eux n’ait prévu de me faire tourner en bourrique. Je lance un regard fatigué à l’assemblée, ils n’ont l’air plus réveillés que moi, ça me rassure. Un « Yoshida-senseeï ! » sauvage surgit alors derrière moi. J’esquisse un faible sourire, encore trop épuisé pour ce genre de choses. Le compte est bon, nous pouvons partir.

---------

Des heures de pur bonheur à profiter du confort des transports communs japonais. Notre groupe s’est séparé en deux à notre arrivée dans le train, je suis donc resté dans un wagon avec six de mes élèves. Alors que nous émergions, j’ai pu admirer le paysage défiler sous mes yeux à travers la vitre, passer d’un cadre urbain de Keimoo à un autre du genre rural. Pour le moment, le trajet s’est fait sans encombre de mon côté en sachant que nous sommes tous arrivés sains et saufs sur le ferry qui doit nous emmener sur l’archipel Okinawa. Plus que quelques heures et le voyage cliché deviendra une réalité. Pour ma part, je n’ai encore jamais mis les pieds dans les sables blancs et chauds des plages de l’île, j’ai hâte de découvrir la ville et bien sûr, je meurs d’envie de me baigner dans ces eaux bleues qui ont fait la réputation l’île. Impatient d’y être, je n’ai pu m’empêcher de quitter ma place de passager pour rejoindre le pont où d’autres personnes prennent déjà des photos. Les vacances n’ont pas encore commencées, mais les gens sont déjà en train de créer des souvenirs.


---------

Il semblerait que personne ne m’ait menti sur le charme de cet archipel. C’est indéniable, Okinawa offre réellement un paysage paradisiaque. L’ancre à peine jetée, je suis retourné auprès de mon groupe et nous avons débarqué sur la plage, rapidement accueillis par un guide embauché par l’hôtel. Le sourire aux lèvres, j'invite les membres du club à suivre la marche jusqu’à l’immense bâtiment vitré qui va nous abriter pour les prochains jours. Seules dix pauvres minutes nous séparent des plages, de quoi être tenté de prendre un bain de minuit. On dirait bien que je vais devoir garder l’œil ouvert ces prochaines nuits. Avant de rentrer dans le hall où notre accompagnateur se charge de prendre les clés des chambres que l’académie a loué pour nous, j’adresse quelques mots à mes élèves.

« Apparemment c’est 2 personnes par chambre, je vous laisse le choix pour vous organiser. Il est treize heures, un repas nous attend au réfectoire d’ici trente minutes. Vous avez toute l’après-midi pour vous reposer, visiter un peu les alentours, mais à seize heures, je veux voir tout le monde sur la plage. Aujourd’hui, vous aurez le choix entre de la plongée ou du surf. On verra le reste plus tard. Allez, filez ! »

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rejoignez le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Natsu Nakagawa
♠ Lycée - Quatrième année
avatar

Gémeaux Tigre Age : 20
Compteur 21

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: Okinawa - Jour 1 (club de natation)   Ven 7 Aoû 2015 - 0:03

Les choses avaient donc tourné ainsi. Natsu venait tout juste d'intégrer le club de natation et s'il avait choisi ce club c'était pour une seule raison : L'individualité. Après tout ce n'était pas un sport où il était forcé de côtoyer des gens constamment, le jeune homme avait la chance de pouvoir nager seul. Ce n'était pas un grand nageur, il connaissait les bases et savait surtout ne pas couler. La plupart du temps, le lycéen restait en maillot de bain et s'asseyait au bord de la piscine, un livre dans les mains. Son regard se perdait sur les autres membres du club qu'il observait quelques secondes avant de retourner dans sa lecture. Lorsqu'on lui faisait une remarque, Natsu faisait tout de même l'effort de faire quelques longueurs avant de retourner vers sa précieuse distraction. Néanmoins, ce voyage d'intégration n'était pas du tout prévu au programme.

Jusqu'à présent, il avait réussit à être seul... Mis à part pour le projet de français... Hormis cela, Natsu n'avait pas de colocataires, pas spécialement de camarades de classe, ni même d'amis. Comme à son habitude, il s'était enfermé dans la solitude... mais ce voyage changeait considérablement ses plans. Au départ, le jeune homme n'avait pas prévu d'y aller. Ce genre de sortie... ce n'était pas son truc. En réalité, il ne pouvait pas savoir si c'était « son truc » ou non puisqu'il n'avait jamais participé à un événement de ce genre-là. Quoi qu'il en soit, sa sœur aînée, Mira, avait malheureusement entendu parler d'Okinawa.  A croire qu'elle avait des contacts cachés à l'intérieur de l'académie qui la mettait au courant de tout ce qui s'y déroulait. C'est ainsi que Natsu Nakagawa s'était retrouvé embarqué dans son premier événement scolaire.

****

La préparation de ses bagages avait été plutôt rapide. Bien qu'il n'eut pas besoin de grand chose, Natsu avait malgré tout choisi de s'encombrer d'un sac de camping. Se disant qu'il pourrait acheter des vêtements sur place, le jeune homme avait décidé de troquer chemises et pantalons contre des livres. De la poésie s'il se trouvait dans une soirée mélancolique, du fantastique pour égayer ses journées, un thriller pour faire travailler son cerveau et bien sûr... un tout petit livre intitulé « les bases de la sociabilité » ou comment se faire des amis. Le lycéen se trouvait tellement ridicule d'avoir acheté ça qu'il avait enfoui l'ouvrage au plus profond de son sac, enroulé dans son maillot de bain, lui même enroulé dans son pyjama (seul vêtement qu'il avait concrètement apporté). Simple précaution.

Le trajet, quant à lui, avait été tout bonnement merveilleux. Natsu n'était pas du genre démonstratif, mais dès qu'il posa un pied sur le ferry, il eut l'impression d'être un homme nouveau. N'ayant jamais voyagé, c'était la première fois qu'il montait sur ce genre de transport... La mer, l'odeur de l'eau salée et surtout cette étrange sensation lorsqu'une vague s'écrasait sur la coque du bateau. Si cela n'avait tenu qu'à lui, Natsu se serait mis à courir en criant « C'est la mer ! C'est la mer ! », mais il se retint, gardant ses pupilles clairs sur l'infinie mer de larmes.

Malheureusement, l'arrivée arriva bien trop vite et il fallut descendre du Ferry... recommencer à fixer le sol. Le jeune homme était comme un mouton, il suivait le groupe sans faire attention à l'endroit où ils allaient. C'était sûrement à cause de cela qu'il allait finir par se perdre, comme à son habitude. De ce qu'il entendait, un guide était en train de les mener à leur hôtel... Un hôtel hein. C'était bien la première fois qu'il dormait ailleurs que dans un « chez soit ». Même sa chambre étudiante était devenue en quelque sorte sa propriété. Alors qu'il était en train de penser à ce que ça ferait de dormir quelques jours dans un lit qui ne lui appartenait pas, les mots du professeur qui les accompagnait percutèrent son esprit.
Pour la première fois depuis le début du voyage, Natsu releva totalement la tête pour regarder l'accompagnateur. Il n'avait jamais réellement fait attention à lui et ne pouvait mettre sur sa tête qu'un nom et une matière. Néanmoins une chose était sûre : il venait de détruire la bulle dans laquelle le lycéen s'était enfermé. Une chambre pour deux... Allait-il falloir faire la conversation avec son camarade de chambre ? Et si personne ne voulait de lui ? Son regard se tourna vers les autres membres du club. Ils n'étaient qu'un petit groupe, mais c'était difficile de faire le premier pas vers eux. Le pire... ce serait après. Qu'allait-il faire jusqu'à seize heures ? Et que choisir entre la plongée ou le surf ? Tout prenait soudainement une tournure bien compliquée pour le jeune adolescent qui n'avait pas, en temps normal, à prendre ce genre de décisions.

Comme à son habitude, il attendrait tout simplement que la dernière personne qui n'ai pas de camarade vienne. C'était un choix par défaut, mais le jeune homme ne pouvait pas se permettre de faire le difficile, d'autant plus qu'il ne connaissait personne. Afin de paraître sympathique, le jeune Nakagawa se lança dans une tentative désespéré de sourire...Ce qui ne fit que lui donner un air crispé. Autant dire que le voyage commençait en beauté.

__________________________________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10267-9827-nakagawa-natsu-9827
 
Okinawa - Jour 1 (club de natation)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Club de natation.
» Inscriptions club de natation (2017/2018) !
» Club de medecine
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: ₪ Vers l'infini et au delà ₪ :: ► Ailleurs-
Sauter vers: