₪ Académie Keimoo ₪

The Future is like a puzzle with missing pieces: difficult to read, and never, never what you think.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It's tea time ! Take a pic ! [PV Naoko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maku Morichi
♠ Lycée - Troisième année
avatar

Taureau Chat Age : 18
Adresse : 18, rue de la Chance, Quartier Hiryuu
Compteur 75

KMO
                                   :

MessageSujet: It's tea time ! Take a pic ! [PV Naoko]   Mer 1 Juil 2015 - 16:26

« Onii-san, dépêche-toi ! On doit y être le plus vite possible !
- Je sais. Mais on ne va pas courir non plus.
 »

Je souriais à ma jeune sœur. Décidément, quand cela concernait un travail du club, qu'est-ce qu'elle pouvait être enthousiaste ! C'était tout à son honneur. Mais je vous avoue que je n'avais pas encore compris où est-ce qu'elle allait chercher toute cette motivation.

Au club de Photographie, la tâche qui nous a été demandé était de photographier l'activité des autres clubs. Chacun avait pu décider de quel club il s'occuperait, formant parfois des groupes de deux. Ce fut le cas pour moi. En regardant la liste des clubs, j'avais décidé de m'occuper du club de la cérémonie du thé, me disant que ce serait assez simple. Miyuki avait décider de venir avec moi pour que le travail soit fait convenablement. Sur le coup, je ne savais pas si c'était juste de l'inquiétude ou juste parce qu'elle ne me croit pas capable... ou qu'elle avait une autre idée. Mais je n'avais pas refusé son aide.

Ainsi, lors du jour indiqué, nous étions repassé par la salle du club pour récupérer un appareil photo chacun puis, après une prise de parole du président du club, nous nous séparions chacun de notre côté. Miyuki voulait alors que nous arrivions là où se déroule les activités de ce club le plus vite possible.

« Pour savoir comment prendre les meilleurs photos, le mieux est de se renseigner sur le sujet ! » me déclarait-elle pendant le trajet. Elle se mit alors devant moi et me pointais du doigt. « C'est là que tu interviens. Tu interrogeras un membre afin de mieux connaître ce club. J'irais interroger leur président aussi, mais deux points de vue valent mieux qu'un, et tu es meilleur que moi dans ce domaine ! »

Je m'arrêtais soudainement, regardant ma sœur avec un air surpris. Bon, déjà, elle avait prévu le tout. C'était la raison qui a fait qu'elle était venue avec moi ? Peut-être. Je finissais par sourire, avant de reprendre la marche.

« Tu as tout prévu, toi.
- Bien sûr ! Je veux faire les meilleurs photos possible ! Non, les meilleurs photos tout court !
 »

Je la regardais alors, tournant ma tête vers elle. Je voyais son expression déterminée. Décidément, elle cherchait vraiment la perfection dans ce qu'elle faisait. Je me demandais si elle me dépasserait par rapport aux devoirs. Avec sa détermination, elle en était peut-être capable.

Nous arrivâmes quelques minutes plus tard devant la salle de cuisine, là où s'effectuait les activités de ce club du thé... enfin de la cérémonie du thé... J'étais un peu perdu à ce propos, mais ce qu'avait dit Miyuki était vrai : c'était une bonne occasion d'en apprendre plus. Ainsi, après avoir frappé à la porte, nous entrâmes et nous présentâmes ainsi que la raison de notre présence. Miyuki, via son dynamisme habituel, comptait sur les membres de ce club. Puis je m'occupais ensuite de regarder la salle et les différents membres. Je décidais alors de parler avec quelqu'un au hasard. Cette fille aux cheveux noirs et aux yeux... marron ? Il me semblait qu'ils étaient marrons. Elle semblait un peu en retrait... Mais je m'étais approché d'elle avant de prendre la parole.

« Excusez-moi, puis-je me permettre de discuter avec vous ? Avant de prendre des photos, j'aimerais en apprendre un peu plus sur ce club, vous pouvez m'y aider ? »

Je lui souriais, ayant prononcé mes paroles avec un ton léger et poli. Manipuler les mots et l'expression de mon visage était un art que je commençais à maîtriser. Je pensais ainsi pouvoir commencer mon travail pour mon club de la bonne façon. Puis cela me permettra aussi de savoir si je pourrais la photographier après.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10190-fiche-eleve-de-morichi-maku http://keimoo.forum-actif.net/t10238-morichi-s-relationships http://keimoo.forum-actif.net/t10525-livret-scolaire-de-maku-morichi
Naoko Tanaka
▼ Université - 1ère année
▼ Université - 1ère année
avatar

Genre : Féminin Scorpion Buffle Age : 19
Adresse : 15 Rue du Tatami, Quartier Hebi
Compteur 747

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: It's tea time ! Take a pic ! [PV Naoko]   Jeu 2 Juil 2015 - 1:17

Je n’avais rien contre l’été d’habitude. Mais disons qu’aujourd’hui, le pic de chaleur tombait plutôt mal.

Partageant comme toujours mon temps libre entre les cours, mes trois clubs et mon job au café, autant dire que je n’avais qu’assez peu de temps pour souffler. En soi, ça ne me dérangeait pas plus que ça, puisque je trouvais toutes ces activités plutôt enrichissantes.

Mon adhésion forcée au club de karaté s’était montrée bénéfique, déjà pour ma condition physique qui s’améliorait, et ensuite, parce que c’était une discipline qui me plaisait. N’ayant jamais testé ce sport, ça avait été une agréable découverte. Et j’avoue que de pouvoir à nouveau courir et faire pleinement confiance à ma jambe me rendait plutôt heureuse. Bien sûr, ça avait été dur au début, surtout pour le renforcement musculaire, mais ça en valait la peine.  Bientôt deux ans après l’accident, et je retrouvais mes capacités perdues, ce qui n’était pas dû, vu que d’après le médecin, j’avais une chance sur deux que mes os et muscles se reconstruisent solidement et correctement.

Du coup, pour le karaté, c’était presque une partie de plaisir. La cuisine, c’était une autre paire de manche. J’adore cuisiner, à tel point que je considère assez sérieusement de continuer plus tard sur cette voie. Mais bon, être aux fourneaux dans une salle sans climatisation, alors qu’il fait déjà bien 30°, je peux vous dire que vous le sentez passer. Bien sûr, cela fait partie des inconvénients du métier, mais parfois j’aimerais bien y rester un peu plus longtemps dans la chambre froide lorsque je vais y chercher les ingrédients.

Mon dernier club était le moins chronophage des trois, puisque secondaire au club cuisine. Au début, j’y étais inscrite par obligation d’un club tradition. Ce n’est que récemment que celle-ci a été levée -à la rentrée en l’occurrence-. J’aurais pu arrêter, mais comme ça ne me déplaisait pas, je m’étais dit que je pouvais bien continuer au moins pour cette année. Enfin, ça ne me passionnait pas non plus, mais c’était assez intéressant d’apprendre à confectionner le thé dans les règles de l’art et dans le respect de la tradition. Bon, si ça pouvait être un peu moins procédurier, ça m’aurait arrangé, mais vu que c’était le principe même de la discipline… Honnêtement, la plupart du temps, je préférais regarder, vu que c’est assez esthétique.

Toujours est-il qu’aujourd’hui, début de semaine, était le jour consacré au club de cérémonie du thé. Et que le thermomètre affichait presque 35°. En plein après-midi, à la fin des cours, je me présentais donc dans la salle de club, accolée à celle du club de cuisine, dans l’aile des cuisines de l’établissement.
La salle n’était pas forcément très spacieuse, décorée simplement dans un style japonais classique, et recouverte de tatamis sur le sol. Dans le respect de la tradition, toujours. Et pas de climatisation ici non plus, forcément.

Bien qu’habillée légèrement, je pouvais sentir la lourdeur de l’air, ce qui me pompait toute mon énergie. Et j’avouerais que j’avais l’envie de ne rien faire. Juste de m’asseoir dans un coin de la salle près d’une fenêtre, et de regarder les autres mourir de chaud autant que moi.
Alors que les quelques membres présents commençaient à s’affairer dans la salle de cuisine pour préparer ce dont ils auraient besoin pour les exercices d’aujourd’hui, moi je restais dans mon coin à attendre. Attendre quoi ? Bonne question, peut être que des ovnis viennent me kidnapper pour m’emmener sur Pluton. Loin du soleil. Et de la chaleur.

Prise dans mes rêveries de fraîcheur, je fus interrompue par l’arrivée de deux personnes, et semblait la seule à les avoir remarqué. Sûrement des nouveaux membres. Ça n’avait pas grand intérêt, alors je décrochai assez rapidement mon attention d’eux et me remis à rêvasser. Ce fut sans compter que l’un deux, Nouveau_Membre_Masculin vienne directement vers moi. Il me veut quoi ? Je suis en charge de rien du tout moi.

Il prit la parole d’un ton assez amical tandis que je le toisais d’un regard impassible. Ok donc, il voulait prendre des photos du club, par conséquent, ce n’était pas du futur membre. Et il voulait des infos. De moi. La blague. J’étais sûre qu’il y avait plein de gens présents dans cette pièce qui auraient été ravis de répondre à ses questions. Mais pas moi honnêtement. Et je ne pensais pas être la mieux placée, ni la mieux renseignée pour ça, en plus.

Je le fixai alors quelques longues secondes, réfléchissant intérieurement à la meilleure manière de gérer ça sans trop me fatiguer. Tournant la tête, je pu apercevoir au loin Swanster, le président du club –et accessoirement, celui du club de cuisine aussi-, et décidai toute seule que c’était son boulot ce genre de chose, et que donc, je n’avais pas à m’en occuper. Sans un mot pour PhotoMan, je me dirigeai vers le président pour lui indiquer qu’on avait besoin de lui, et de ce fait, en plantant l’amical visiteur sur place.
Mais à peine arrivée à lui que la visiteuse n°2, PhotoGirl donc, sauta presque devant moi pour aborder Swanster avec un enthousiasme presque épuisant. Attendant mon tour, j’appris qu’elle voulait apparemment aussi des infos et des photos, et qu’elle et son binôme souhaitait aussi interroger un autre membre du club.

Et pendant une fraction de seconde, j’eu un mauvais pressentiment. Suivant mon instinct, je me préparais à rebrousser chemin et à m’écarter, mais on m’interpella avant.

« Tanaka, des membres du club de photographie veulent faire une interview, je te laisse t’en charger, d’accord ? »

Je me décomposai alors sur place, comme si j’avais le choix de refuser maintenant que c’était une requête du président ! Revenant sur mes pas en traînant les pieds et en tirant une tête blasée comme pas possible, je maugréais intérieurement sur le fait d’être coincée dans quelque chose que je ne voulais absolument pas faire.
Être interviewée, ça veut dire parler à des gens, ça veut dire être dans une situation sociale, et rien que ça, c’est un calvaire.  Soupirant longuement, je retournai donc auprès de PhotoMan, en me disant que plus vite ce serait fait, et plus vite je serais tranquille. Arrivée à sa hauteur et ayant repris mon impassibilité légendaire, je décrochais difficilement quelques mots d’un ton froid :

« Qu’est-ce que vous voulez savoir ? »

Déjà, j’étais obligée de me coltiner ça en plus des travaux de club, alors fallait pas non plus me demander d’être agréable en prime. Quand même !

__________________________________________________


La consécration:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t8896-pas-d-attroupement-naoko-tanaka-fait-son-entree http://keimoo.forum-actif.net/t9713-boite-a-souvenirs http://keimoo.forum-actif.net/t9675-livret-scolaire-de-naoko-tanaka
Maku Morichi
♠ Lycée - Troisième année
avatar

Taureau Chat Age : 18
Adresse : 18, rue de la Chance, Quartier Hiryuu
Compteur 75

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: It's tea time ! Take a pic ! [PV Naoko]   Jeu 2 Juil 2015 - 13:48

Arrivés au club du thé – bon d'accord, de la cérémonie du thé, mais est-ce que c'est vraiment important ? – Miyuki et moi-même nous présentions ainsi que la raison de notre présence. Comme j'avais convenu avec ma sœur, une fois cela fait, je me dirigeais vers un membre – ou en l’occurrence une membre dans la situation actuelle – afin d'en apprendre plus sur ce club. Je demandais alors poliment et avec la manière de l'aide à la jeune fille pour mon travail. Elle me fixait silencieusement pendant plusieurs secondes pendant lesquels je n'avais pas perdu mon sourire. Je laissais le temps à celle-ci de répondre, mais au bout de ces quelques secondes, elle se dirigeait vers... un autre jeune homme, qui fut abordé par ma sœur. Le président, donc. Miyuki avait dû demander qui était le président du club à un membre et s'était donc occupée de lui parler de suite. Coupant au passage le chemin que semblait emprunter la jeune fille.

Celle-ci se retournait alors, et mon expression de surprise, que j'ai eu quand elle s'était écarté, était toujours sur mon visage. Elle fut alors interpellé par le président qui lui demandait de nous aider. Bon bah... Au moins, elle allait me répondre, désormais. Mon expression passait à une sorte de semi-gêne. Je ne savais pas pourquoi, mais cela semblait embêter la jeune fille. Elle revenait vers moi et demandait ce que je voulais savoir... d'un ton froid. Cela me surpris. Répondre à mes questions concernant le club auquel elle participait l'ennuyait à ce point ? Je me grattais la joue, assez gêné sur le coup. Je préférais que l'ambiance soit meilleure... Mais comment y parvenir. M'excuser peut-être ? Hmm... Je pensais que c'était la meilleure solution pour le moment, afin d'essayer de détendre l'atmosphère.

« Désolé pour cela, si me répondre vous dérangeait autant, vous auriez dû me le dire... Mais du coup... Bah, désolé du dérangement. »

J'eus un sourire d'excuse, espérant qu'elle serait compréhensive malgré tout, avant de reprendre ma concentration pour m'occuper de ce que j'avais à faire. Vu que désormais, j'avais toute son attention, et ce malgré le fait qu'elle manque visiblement de motivation à ce propos, autant commencer à poser des questions. Donc... Qu'est-ce que je voulais savoir ? Tout, je suppose. Oh, je savais comment commencer. Vu que je n'y connaissais pas grand chose, autant que j'en apprennes les bases. Comme la raison d'être de ce club.

« Donc, pour commencer... Est-ce que vous pouvez m'expliquer en quoi consiste les activités de ce club ? »

Je ne cernais, en effet, pas réellement les activités ce club qui se faisait appeler « Cérémonie du thé ». C'était le côté cérémonial que je n'étais pas sûr de comprendre. En quoi le thé était cérémonial... Peut-être lors du service ? Est-ce que c'était juste une pratique traditionnelle ? Je ne savais pas. Et donc, pour représenter au mieux le club via des photos, mieux connaître de quoi il s'agit était la meilleure façon d'avoir une idée de quoi photographier. Finalement, Miyuki avait bien raison. Elle avait vu rapidement comment procéder, et c'était certainement la meilleure façon de faire.
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10190-fiche-eleve-de-morichi-maku http://keimoo.forum-actif.net/t10238-morichi-s-relationships http://keimoo.forum-actif.net/t10525-livret-scolaire-de-maku-morichi
Naoko Tanaka
▼ Université - 1ère année
▼ Université - 1ère année
avatar

Genre : Féminin Scorpion Buffle Age : 19
Adresse : 15 Rue du Tatami, Quartier Hebi
Compteur 747

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: It's tea time ! Take a pic ! [PV Naoko]   Dim 5 Juil 2015 - 1:48

Il s’excusait. Et je soupirais intérieurement. Pas pour lui, cette fois, mais pour moi. Ce pauvre garçon avait l’air gentil. Et sous prétexte que j’étais mal lunée, je me retrouvais à être désagréable avec lui.
En plus, il semblait être un peu plus jeune, ça faisait donc de moi sa senpai. Je donnais là un bien mauvais exemple. Même si en soi, ces conventions-là me passaient bien au-dessus de la tête.

C’est ainsi que, décidant de faire une bonne action, et donc un effort, je me repris pour essayer de donner une meilleure image du club, et des élèves de classe supérieure.
Bien sûr, il ne fallait pas trop en demander non plus, je ne pouvais pas d’un coup lui sourire jusqu’aux oreilles. C’était complètement impossible. Mon visage, peu importe ce que j’essayais, restait la plupart du temps impassible. Les changements qui pouvaient se lire dessus étaient quasiment toujours indépendants de ma volonté. Et j’étais absolument incapable de faire une expression volontaire, sans que cela ne se termine en grimace, avouons-le, assez effrayante.

Toujours est-il qu’après ses plates excuses, qui semblaient sincères, ma bonne conscience me fit marmonner quelques mots plus ou moins intelligible.

« Non, non… c’est moi. »

Ce n’était pas très clair, mais j’espérais par là une tentative d’excuse. Assez bidon, il faut le dire, mais pour ma défense, ça ne m’arrivait pas souvent et je n’en n’avais pas l’habitude !

Puis il sembla se concentrer, et je l’observais de bas en haut, comme à mon habitude. Il était… normal. Et j’aurais presque pu être surprise, vu le nombre de cas qu’on pouvait croiser à Keimoo. L’excentricité était normalité. Alors voir quelqu’un d’un peu banal, ça faisait du bien, de temps en temps.

« Donc, pour commencer... Est-ce que vous pouvez m'expliquer en quoi consistent les activités de ce club ? »

Je le fixais en haussant un sourcil. Sa question soulevait plusieurs de mes questions. Même avant d’arriver ici et de faire partie du club, je savais au moins ce qu’étais la Cérémonie du thé, bien que je ne savais pas la pratiquer. Peut-être que ce n’est plus pratiquer par certaines familles qui se veulent modernes, et qu’il venait d’une de celles-ci. Ou peut-être qu’il n’était tout simplement pas japonais. A y regarder de plus près, même si il semblait avoir quelques caractéristiques nipponnes, il avait tout de même des airs d’occidental. Il était half, peut-être ?

Ou alors, peut-être qu’il connaissait, mais que ça restait vague. Je réfléchissais un instant. Je ne voulais pas m’étaler, mais il me fallait donner assez de détails en restant concise. M’éclaircissant un peu la voix, je lui répondis d’un ton bas et posé.

« Hum… ici au club, on apprend comment mener en tant qu’hôte, ou à recevoir en tant qu’invité une cérémonie du thé traditionnelle. On s’exerce à maitriser parfaitement les gestes et les coutumes des différentes variantes de cérémonies. Qui sont pratiquées à des occasions diverses. »

J’étais plutôt satisfaite de moi, pour une fois. Et je n’avais ni trop buter sur les mots, ni parler de manière trop froide ou agressive. Il y avait de l’amélioration ! Lancée sur la bonne voie, je continuais donc.

« C’est difficile à décrire sinon, parce que c’est assez large comme discipline… Vous… Tu n’as jamais assisté à une cérémonie ? »

Il me semblait que c’était pourtant courant dans les grandes familles importantes. Et vu que Keimoo était peuplé à 90% de gosses de riches, ça m’étonnait que s’il était japonais, personne dans sa famille n’ait jamais pratiqué.

Je m’étais permis de le tutoyer, en espérant que ça ne le dérangeait pas. Parler le keigo* était fatiguant, il fallait réfléchir à la tournure des phrases, alors si je pouvais au moins m’enlever cette contrainte, autant en profiter.

HRP:
 

__________________________________________________


La consécration:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t8896-pas-d-attroupement-naoko-tanaka-fait-son-entree http://keimoo.forum-actif.net/t9713-boite-a-souvenirs http://keimoo.forum-actif.net/t9675-livret-scolaire-de-naoko-tanaka
Maku Morichi
♠ Lycée - Troisième année
avatar

Taureau Chat Age : 18
Adresse : 18, rue de la Chance, Quartier Hiryuu
Compteur 75

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: It's tea time ! Take a pic ! [PV Naoko]   Lun 6 Juil 2015 - 20:34

Il était désormais temps de commencer... ce qui pourrait presque s'apparenter à un interview, c'est vrai. J'allais en effet récupérer des informations sur ce club de la Cérémonie du thé. Tout cela dans le but de trouver le meilleur moment pour photographier l'activité. Je comptais sur ma sœur pour trouver le moment, à moins d'un éclair de lucidité de ma part. Je m'étais cependant excusé envers la dénommée Tanaka – j'avais mémorisé le nom donné par le président – qui avait marmonner ce qui ressemblait à un retour d'excuse. Je penchais légèrement la tête, un sourcil levé. Est-ce qu'elle essayait de se forcer de se rattraper ? C'était l'impression que j'avais. Mais je n'en fis pas plus attention. Cela n'avait plus vraiment d'importance, désormais.

Je voyais la jeune fille m'observer, du moins, elle m'en donnait l'impression. Est-ce qu'elle me jaugeait ? Non, inutile de me faire des idées. Cela ne m'importait que peu, en plus. Je lançais alors ma première question afin de ne pas tarder. Ce à quoi je la vis me regarder comme si j'avais dit quelque chose de bizarre. Peut-être que cette Cérémonie du Thé était connue ou... très pratiqué ? Je m'avouais que je n'en avais pas vraiment idée. Mais je ne montrais aucun signe d'inquiétude. J'allais en apprendre un peu plus, après tout.

Elle m'expliquait alors que ce club permettait d'apprendre la gestion de cette cérémonie. Mais... mener ? En tant que hôte ? Et recevoir en tant qu'invité ? Recevoir, genre qui reçoit le thé ? Je supposais. Cela me semblait la seule logique. J'essayais de garder ces informations en tête. Elle expliquait que ce club permettait d'apprendre les gestes et les coutumes des cérémonies... Parce qu'il n'y en avait pas qu'une ? Tout cela me semblait compliqué. Mais aussi, cela ne m'aidait pas vraiment sur quand prendre la photo. Je me mordillais légèrement la lèvre inférieur, réfléchissant à tout cela. Elle même me disait, peu après, que c'était difficile à décrire. Sur le coup, j'avais envie de me frapper la tête contre la table. Pourquoi avait-on décidé de photographier les activités de ce club ? Cela me semblait si compliqué... Elle me demandait ensuite si je n'avais jamais pratiqué, décidant au passage de me tutoyer. Un détail dont je me fichais, préférant aussi tutoyer les autres. Il me restait à répondre à sa question.

« Non, jamais... Ma famille n'est pas riche depuis très longtemps... Enfin, mes parents. Donc tout ce qui touche à ce genre de pratique des familles nobles ou riches... On ne connaît pas vraiment. Même s'il est vrai qu'on a déménagé à Keimoo justement pour en apprendre plus de ce monde. »

J'eus un sourire d'excuse, mais aussi de gêne. J'espérais que je n'allais pas avoir des commentaires à ce propos. Et qu'elle serait du coup compréhensive. Elle me montrerait ainsi comment faire... Oh, oui, peut-être ça. Je pouvais lui demander de me montrer. Peut-être qu'avec la vue de la pratique, j'aurais une meilleure idée de quoi prendre en photo. Enfin... Il fallait aussi espérer qu'elle sache le faire. Normalement, oui, je pense, mais sait-on jamais. Ainsi, je lui posais la question d'un ton assez hésitant :

« Est-ce que tu pourrais me montrer cette cérémonie ? Cela m'aiderait peut-être plus facilement pour comprendre... le tout. »
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10190-fiche-eleve-de-morichi-maku http://keimoo.forum-actif.net/t10238-morichi-s-relationships http://keimoo.forum-actif.net/t10525-livret-scolaire-de-maku-morichi
Naoko Tanaka
▼ Université - 1ère année
▼ Université - 1ère année
avatar

Genre : Féminin Scorpion Buffle Age : 19
Adresse : 15 Rue du Tatami, Quartier Hebi
Compteur 747

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: It's tea time ! Take a pic ! [PV Naoko]   Mar 7 Juil 2015 - 2:46

Alors comme ça, c’était un nouveau dans le showbiz. Bah, je m’en fichais un peu -totalement en vrai-. Ça ne changeait pas grand-chose pour moi, vu que je m’en fichais déjà moi-même de la fortune de mes parents. Bien sûr, ça avait ses avantages, mais tant qu’on vivait confortablement, ça m’allait. Je n’avais pas besoin de luxe et d’abondance pour être heureuse. Juste assez pour ne pas avoir à s’en soucier.

Je savais que ce n’était pas le cas pour tout le monde. Surtout ici, où la normalité était de vivre avec des capitaux plus importants que les PIB des pays d’Afrique. Du coup, on pouvait être témoin de vrai concours de bite, si je puis dire. A celui qui aura la plus grande. Sauf qu’en l’occurrence, l’appareil masculin était remplacé par le dernier truc à la mode, ou une voiture de luxe. Tous les moyens étaient bons pour prouver que l’un était plus riche que l’autre. Et ça me faisait soupirer à chaque fois. Sans parler de la pauvreté dans le monde et de la distance que ces gens prenaient par rapport aux vraies préoccupations de la vie, il fallait le dire, ce genre de personne était vraiment désagréable à fréquenter.
Encore plus pour moi, qui ai déjà du mal à côtoyer des gens corrects parce que je suis trop asociale. J’étais censée m’améliorer en restant à Keimoo, et même si j’avais fait quelques micro progrès -j’avais un ami quand même, et… j’étais en bons termes avec d’autres, c’était déjà pas mal !-, il fallait avouer qu’il n’y avait pas matière à me décerner une médaille non plus.

Bref, pour en revenir à l’interviewer, je me décidais de ne pas faire de commentaire, puisque, je n’avais rien à y dire. Après tout, il aurait très bien pu être boursier aussi. Dans tous les cas, il ne connaissait apparemment absolument pas la cérémonie du thé, et ça, c’était déjà plus problématique, parce que j’allais devoir tout reprendre avec lui. Et que même si je voulais être gentille, ça allait quand même être chiant. Le mieux aurait été de lui faire une démonstration avec des explications mais…

« Est-ce que tu pourrais me montrer cette cérémonie ? Cela m'aiderait peut-être plus facilement pour comprendre... le tout. »

Ha. Ha. Ha. J’espérais qu’il ne me demande pas. Je n’étais pas particulièrement à l’aise dans le rôle d’hôte, encore plus pour montrer à quelqu’un. J’essayai donc de m’esquiver.

« Je sais pas trop… Il faudrait peut-être demander à quelqu’un de… plus expérimenté. »

Plus à l’aise avec les gens, moins gourde, moins maladroite, plus digne, plus charismatique, aussi. Je parcourais la salle du regard dans l’espoir qu’il s’accroche sur un candidat mieux qualifié pour ce travail. Malheureusement, tous semblaient occupés dans leur coin. Je soupirai discrètement en baissant les yeux, mais les relevait aussitôt en entendant un raclement de gorge. Celui du président.

« Ecoutez tous. Aujourd’hui nous recevons des membres du club de photographie, et ils auraient besoin de faire quelques clichés. Je vous propose donc de mettre à profit votre entrainement. »

Un mini-sourire d’afficha sur mon visage. Yes, si c’était un exercice commun, j’allais pouvoir m’y soustraire d’une manière ou d’une autre.

« Tout le monde devra participer. Et en tenue formelle. »

Sourire qui se décomposa presque immédiatement. Adieu espoir et tranquillité. Et bonjour humiliation. En tenue en plus. L’horreur. Le kimono traditionnel, c’était une vraie torture à cette température. Je jetai un regard d’appel à l’aide à Swanster, qui y répondit par un sourire. L’enflure.
Je me retournai donc vers le photographe en herbe, dépitée.

« Bon bah… je vais me changer. Tu pourras prendre des photos des autres, vu qu’on le fait tous. »

Tu pourras prendre des photos SEULEMENT des autres, j’aurais dû dire. Me dirigeant d’un air las vers la salle voisine, salle vide transformée en vestiaire des filles improvisé, j’étais presque en train de me liquéfier sur place.

Après avoir galérer comme pas possible à enfiler le kimono d’usage, aidée par des camarades de clubs qui s’était sentie obligée en me voyant faire, nous sommes retournées dans la salle, retrouvant les membres masculins qui eux s’étaient changés ailleurs. Essayant de me faire la plus petite possible, et presqu’au bord de l’asphyxie dans je ne sais-combien de couches de vêtements, j’espérais ne pas croiser le regard d’un des photographes, pour me faire oublier.
Pendant ce temps-là, certains des membres s’étaient mis en place et avait commencé à répéter les gestes précis de la cérémonie de type Obon temae, la plus simple. Lorsqu’ils avaient fini, les groupes tournaient, formé d’un hôte et de deux invités.

Je savais que mon tour allait arriver, mais j’espérais une aide des dieux. Après-tout, comment espéraient-ils que je fasse quoi que ce soit dans une chaleur pareille, c’était à peine si je pouvais respirer.

__________________________________________________


La consécration:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t8896-pas-d-attroupement-naoko-tanaka-fait-son-entree http://keimoo.forum-actif.net/t9713-boite-a-souvenirs http://keimoo.forum-actif.net/t9675-livret-scolaire-de-naoko-tanaka
Maku Morichi
♠ Lycée - Troisième année
avatar

Taureau Chat Age : 18
Adresse : 18, rue de la Chance, Quartier Hiryuu
Compteur 75

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: It's tea time ! Take a pic ! [PV Naoko]   Sam 18 Juil 2015 - 11:32

Je ne savais pas si c'était juste une coïncidence ou si c'était ma sœur qui avait un très bon timing, mais pour la seconde fois, le président de ce club de la Cérémonie du thé avait su répondre à la demande que j'avais formulé envers la jeune fille avec qui je discutais. Même si la première fois, cela l'obligeait plus à répondre à mes questions, cette fois-ci, alors que je lui demandais de m'expliquer comment cela se passe, ou plutôt de me montrer cette cérémonie, elle m'avait dit qu'il valait mieux que je demande à quelqu'un d'autre avant que le président de décide de faire un exercice général. Ce qui ne semblait pas plaire à mon interlocutrice. Elle me disait, inutilement, que je pourrais prendre des photos des autres. Ce dernier détail passait à la trappe : tout le monde sera photographié, j'en étais certain. Je la laissais donc partir se changer, tandis que je revenais vers ma sœur.

« Tu sais quel moment sera à prendre en photo ?
- Pas vraiment. C'est pour cela que j'ai demandé s'il y avait possibilité qu'ils fassent des démonstrations. On photographiera beaucoup. Mais reste concentré.
 »

Conseil inutile, je n'avais de toute façon pas l'intention de me laisser distraire. Ainsi, pendant que les autres se changeaient, je discutais avec Miyuki sur ce qu'on allait faire. Elle était plus experte que moi, donc j'attendais ses ordres, en gros. Elle m'expliquais alors qu'il valait mieux que chacun soit à l'opposé. Elle me disait de faire attention à ma position, de trouver le bon angle, ainsi que du zoom, pas mal de détails classiques dont j'avais entendu parlé plusieurs fois quand notre président du club de Photographie nous l'expliquait. Après tout, j'étais un amateur, mais comme pour les cours, je retenais les explications.

Les démonstrations commencèrent ensuite. De ce que nous expliquait le président de ce club, il y avait l'hôte, celui qui recevait donc, et deux invités. Ma sœur et moi-même se placèrent chacun d'un côté de la ''scène'' si je pouvais utiliser ce mot, et bien que je fus tenté de regarder le premier groupe passer pour savoir ce qu'ils faisaient, je me décidais de le faire en partie, et via l'objectif de mon appareil photo. Pendant que la cérémonie se déroulait, je regardais faire les trois acteurs, tout en prenant plusieurs photos. Une fois leur cérémonie faite, un autre groupe de trois prenait leur place. Je voyais un bon avantage à cela, mais aussi un inconvénient : plusieurs groupes qui se suivaient faisaient que nous, Miyuki et moi, pouvions assister à la cérémonie plusieurs fois, et nous pouvions prendre ainsi différents clichés ou être plus précis sur certains moments. Mais l'inconvénient, c'est que certains pouvaient faire des erreurs. Le fait de ne pas avoir de cérémonie qui servait de modèle, c'est-à-dire une cérémonie ''parfaite'', ne nous permettait pas de savoir où étaient les erreurs. Pouvoir prendre plusieurs cérémonies en photo diminuer l'impact de cet inconvénient, car nous pouvions voir plus tard les photos à supprimer, mais cela restait embêtant.

Néanmoins, c'était un exercice de club, donc chacun avait son compte : nous faisions ce que nous étions venu faire, et les membres de ce club s'entraînaient ainsi. Je regardais chaque groupe qui passait. Je n'avais pas encore vu la fille avec qui je discutais. Finalement, c'était le tour du dernier groupe. Elle allait donc passer. Je me demandais si tout se passerait bien pour elle, car elle me semblait en manque de confiance...
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10190-fiche-eleve-de-morichi-maku http://keimoo.forum-actif.net/t10238-morichi-s-relationships http://keimoo.forum-actif.net/t10525-livret-scolaire-de-maku-morichi
Naoko Tanaka
▼ Université - 1ère année
▼ Université - 1ère année
avatar

Genre : Féminin Scorpion Buffle Age : 19
Adresse : 15 Rue du Tatami, Quartier Hebi
Compteur 747

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: It's tea time ! Take a pic ! [PV Naoko]   Lun 20 Juil 2015 - 5:21

Je déglutissais difficilement. C’était mon tour, j’étais anxieuse, je mourrais de chaud et je n’étais absolument pas motivée. En plus, le kimono allié au stress m’empêchait presque de respirer. Et cerise sur le gâteau, le hasard avait voulu que je sois hôte. Génial.

M’avançant à petit pas -parce qu’avec la camisole qu’est un kimono, je peux vous dire que vous n’êtes pas très libre de vos mouvements-, je sentais la tension monter au fur et à mesure que je m’approchais de l’endroit prévu pour la répétition. Alors que je m’asseyais en Seiza* face aux invités, j’avais l’impression que tous les regards étaient braqués sur moi, même si en réalité, la plupart des autres élèves ne devaient en avoir rien à faire. Ajouté au fait que des intrus soient là, qui plus est munis d’appareils, me crispait au haut point. La moindre de mes erreurs allait pouvoir être capturée, et ça me mettait une pression énorme.

Voyant que je mettais plus de temps que prévu pour commencer, l’un des invités me lança un regard insistant. Il fallait que je me concentre. Prenant une grande inspiration tout en fermant les yeux, je les ouvris ensuite en expirant longuement. C’était simple. J’avais déjà vu et pratiqué de nombreuses fois. Tout ce que j’avais à faire, c’était de déclencher des automatismes, et me laisser porter par ce que j’avais en mémoire.

Dans un premier temps, je me saisis de la louche en bambou, du bout des doigts. Comme il est de coutume, je la présentais aux invités en la faisant pivoter habilement, puis la repris en son bout. Ouvrant délicatement de mon autre main la bouilloire en fer, je rempli la louche d’un fond d’eau chaude, et, toujours avec des gestes amples et lents, la versai dans le bol à thé. Je refermai la bouilloire et déposai la louche sur son socle.
Prenant le Chakin* dans une main, je le manipulai avec minutie pour effectuer le nettoyage du bol, puis le replia et le reposai. Je pris ensuite le Fukusa* en main, le dépliai en formant un petit carré, essuyai circulairement le couvercle du Natsume* ainsi que l’Écope à thé* 3 fois, puis repliai le tissu précautionneusement et le déposai sur le côté.

Maintenant que le nettoyage rituel était terminé, je pouvais passer à la confection du thé à proprement parlé. Toujours extrêmement concentrée, mes gestes étaient languissants et précis, telle une chorégraphie, au millimètre prêt.

Reprenant l’écope à thé en main, dans des gestes répétitifs qui devaient être exécutés de cette manière, je dosais la quantité de poudre et la déposais dans le bol, sans en laisser un grain. Puis, je me saisis à nouveau de la louche, la présentai aux invités, et la remplie, cette fois-ci entièrement d’eau bouillante, que je vins verser dans le bol. Le son de l’eau coulant sur le thé était à ce moment-là la seule musique hypnotisante qui emplissait la pièce. Personne ne parlait plus, dans le respect de la cérémonie. Et alors que je n’y prêtais plus attention, cette fois-ci, tous les yeux étaient réellement tournés vers moi.
Continuant le ballet calculé de mes gestes, j’avais maintenant le Fouet* en main, et était en train de battre délicatement le thé afin qu’il mousse, juste assez. Ni trop, ni trop peu.

Enfin, me saisissant à nouveau du Fukusa que je positionnai sur le rebord du bol, je le tendis au premier invité afin qu’il puisse le déguster, toujours traditionnellement. Celui-ci le passa ensuite au deuxième invité, qui réitéra les mêmes gestes et les mêmes paroles que son prédécesseur, avant de me rendre le bol. Dans une dernière danse, je reposai le bol maintenant vide au côté des autres ustensiles, avec la même rythmique tranquille qu’au départ.
Enfin, de concert avec les invités, j’effectuai le salut de fin en me prosternant au sol, puis me levai.

Alors que je me tenais debout sur mes jambes, je repris un peu le sens des réalités et sorti automatiquement de ma concentration qui avait été sans faille jusqu’ici. Voyant les regards ahuris de mes camarades, pas habitués à une telle performance de ma part, je ne pus m’empêcher de me sentir extrêmement gênée. Mes joues commençaient à s’empourprer et j’eu une bouffée de chaleur. J’aurais voulu me cacher dans un trou de souris, mais heureusement pour moi, l’attention se dissipa assez vite. Etant le dernier groupe, cela signait la fin des activités de clubs, donc la plupart des membres commençait déjà à partir se changer pour pouvoir vite déguerpir.

Saisissant l’occasion, j’observais les alentours pour pouvoir trouver un chemin dans lequel me faufiler, et disparaitre bien vite. Et alors que je me retournais, mes jambes, trop serrées dans le kimono, et engourdis par le seiza, ne me suivirent pas comme je le voulais. Et maladroitement, mon pied vint cogner contre la bouilloire, qui vacilla dangereusement. Je n’eu pas le temps de réagir que son contenu se vida sur les tatamis, et vint couler avant de s’arrêter de justesse aux pieds de… je vous le donne dans le mile, le gars du club photo !

Ayant échappé de peu à une catastrophe, même si clairement, j’allais être de corvée de nettoyage, je m’accroupie pour ramasser la bouilloire tandis que j’entendais Swanster pousser un soupir exaspéré. Relevant les yeux sur mon kōhai, je m’enquis alors, un peu inquiète :

« Hum… Ça va ? Tu n’as rien… ? »

Au fond de moi, je paniquais un peu. Si je blessais encore quelqu’un de l’établissement, j’allais finir par avoir de graves problèmes.



HRP : Du vocabulaire illustré :
 

__________________________________________________


La consécration:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t8896-pas-d-attroupement-naoko-tanaka-fait-son-entree http://keimoo.forum-actif.net/t9713-boite-a-souvenirs http://keimoo.forum-actif.net/t9675-livret-scolaire-de-naoko-tanaka
Maku Morichi
♠ Lycée - Troisième année
avatar

Taureau Chat Age : 18
Adresse : 18, rue de la Chance, Quartier Hiryuu
Compteur 75

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: It's tea time ! Take a pic ! [PV Naoko]   Mer 22 Juil 2015 - 15:46

Les démonstrations – ou plutôt les exercices, car je ne pouvais être certain que l'une des cérémonies soient parfaites ; et en plus, ni moi ni ma sœur ne connaissait comment se passait réellement une de ces cérémonies du thé – se suivaient, par groupe de trois. Miyuki et moi-même prenions autant de photo que nous pouvions afin d'avoir un maximum de choix. Forcément, il y aura une séance de tri à faire après, mais pour le moment, nous n'avions pas la tête à cela, mais plutôt aux démonstrations. Et désormais, c'était au dernier groupe de passer, qui contenait la fille avec qui j'ai discuté tout à l'heure.

Ce dernier groupe mis du temps à venir. Je me sentais plutôt inquiet quant à la jeune fille. Le dernier groupe apparut finalement et se mirent en place. Apparemment, ma précédente interlocutrice jouait l'hôte. Je vis ma sœur me regarder, signal auquel j'acquiesçais : j'étais prêt. Je présentais l'appareil photo devant moi, mon œil regardant à travers l'objectif. J'étais désormais concentré dans mon travail, comme lorsque je faisais mes devoirs : j'oubliais le superflu. Je pris une première photo quand elle présenta la louche. Doucement, je changeais de position pour prendre deux photos quand elle faisait passer l'eau chaude de la théière à la louche puis de la louche au bol. Je fis de même lors des différents nettoyage.

Je trouvais cela étrange qu'elle présentais la louche et la... cuillère ? Cela ressemblait à une cuillère, mais différemment. Je n'avais aucune idée du nom de cet ustensile. Était-ce pour que les invitais puissent voir qu'ils sont propres ? Peut-être.

Elle remplissait ensuite le bol avec de... la poudre de thé, certainement, ce qui valu une nouvelle photo. La jeune fille était très concentré sur son travail, et je sentais que mon inquiétude n'était finalement pas légitime. Elle semblait très bien se débrouiller. Je pris une nouvelle photo quand elle versa l'eau dans le bol. Puis quand elle utilisait le fouet. Lorsque les invités se mirent à boire, je m'étais à nouveau déplacé pour gagner un bon angle et prendre une photo à chaque fois. Puis ce fut le salut. Je dé-zoomais au maximum afin de prendre les trois acteurs en même temps.

Les membres du club de la cérémonie du thé commencèrent à se disperser ensuite, non sans avoir regarder la jeune fille. J'avais pu noter de la surprise dans leurs yeux. Quant à moi, je souriais simplement, content de voir que mon inquiétude n'avait pas eu lieu d'être... Du moins, c'est ce que je pensais. Alors que je m'occupais de vérifier mes photographies, un son comme si quelqu'un venait de se cogner attira légèrement mon attention. Alors que je descendais mon appareil un peu plus bas, je vis la théière tomber sur le tatami et se vider. D'un réflexe, je reculais, car c'était dans ma direction, mais le liquide continuait de couler, jusqu'à arriver très près de mes pieds. Je reculais alors à nouveau avant de regarder devant moi : celle qui l'avait renversé – accidentellement – c'était mon interlocutrice de tout à l'heure. Elle me demandait si j'allais bien. Je lui souriais pour la rassurer.

« Je vais bien, ne t’inquiète pas. Belle performance, au fait. »

Ce compliment était sincère, bien qu'aidé par le regard des camarades de club de la jeune fille. Je m'étais dit que le faire lui permettrais de la mettre plus à l'aise... peut-être. J'avais entendu ma sœur regarder la jeune fille et l'eau de la théière en disant un « Quel gâchis », déçue de voir une bonne performance finir sur un accident. D'ailleurs, par rapport à l'eau... J'aurais bien proposé de l'aider, mais avec ma sœur à côté, je ne pouvais malheureusement pas proposer de l'aide, vu que nous avions encore du travail à faire de notre côté.

« Bon... bah merci pour tout... Tanaka-san. »

Je me rappelais avoir entendu appeler la jeune fille ainsi plus tôt. Je lui souriais à nouveau avant de retourner vers ma sœur. Nous nous inclinions devant le président de ce club avant de repartir vers notre local. Nous avions encore un peu de travail de tri de photos à faire, désormais...
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t10190-fiche-eleve-de-morichi-maku http://keimoo.forum-actif.net/t10238-morichi-s-relationships http://keimoo.forum-actif.net/t10525-livret-scolaire-de-maku-morichi
Naoko Tanaka
▼ Université - 1ère année
▼ Université - 1ère année
avatar

Genre : Féminin Scorpion Buffle Age : 19
Adresse : 15 Rue du Tatami, Quartier Hebi
Compteur 747

KMO
                                   :

MessageSujet: Re: It's tea time ! Take a pic ! [PV Naoko]   Mer 22 Juil 2015 - 20:08

Au compliment, mes joues se teintèrent d’un léger rose incontrôlable et je baissais les yeux, gênée. Décidément, je n’étais pas habituée à être le centre de l’attention, et même si le fait que ma prestation ait été appréciée me flattait, ça m’embarrassait plus qu’autre chose. Il n’y avait pas à dire, je préférais mille fois passer inaperçue !
Le regard tourné vers la tâche d’eau qui heureusement ne s’infiltrait pas dans le tatami à cause d’un revêtement sûrement imperméable, je marmonnais un remerciement à peine audible. A vrai dire, je n’étais même pas sûr qu’il l’ait entendu, mais je me voyais mal le répéter.

Et alors que je me relevais pour aller chercher une serpillière dans un des placards de la salle, je l’entendis discuter avec sa camarade de club. Je n’écoutais pas, puisque ç’aurait été malpolie de me mêler des conversations d’autrui. Ainsi, ce n’est que lorsque je fis coulisser le panneau en bois et papier qui servait de cache-débarras, la voix du photographe en herbe résonna un peu plus fort. Je me retournai alors vers lui, et penchais la tête. Je ne savais pas vraiment pourquoi il me remerciait moi en particulier, puisque j’aurais pensé que ce genre d’honneur revenait plus logiquement à Swanster. Cependant, il s’éloignait doucement vers la sortie, alors je me résolvais à lui faire un léger signe de main pour lui dire au revoir.

Fixant durant quelques secondes la porte qui était à présent refermée, je laissais s’échapper un soupire dans la salle maintenant vide. Il était sympa, fut ma première pensée. Avant de me dire qu’il finirait par se faire marcher sur les pieds ici. Mais bon, ce n’était pas mes affaires, après tout. Me débarrassant des couches superflues du kimono cérémonieux, je me retrouvais maintenant en Nagajuban*. Bien que je savais que ce n’étais pas vraiment correcte de me balader ainsi, c’était tout de même bien plus confortable pour pouvoir bouger comme j'en avais envie. Et comme il fallait que je nettoie.
C’est ainsi que, un sceau dans une main et une serpillière dans l’autre, je rattrapais avec diligence ma maladresse.

~~~

Une courte semaine plus tard, je déambulais sans grande motivation dans les couloirs du bâtiment des clubs. Alors que je me ressassais les événements qui avaient eu lieu ces derniers temps, mon passage devant la salle de cérémonie du thé fit remonter les souvenirs de la remontrance à laquelle j’avais eu le droit. En effet, Swanster, qui n’avait pas vu l’accident jusque-là, avait pénétré dans la salle alors que j’étais en pleine dissimulation de mes méfaits. Et ainsi, malgré ma bonne performance à l’exercice, j’avais récolté un malus pour ne pas avoir pris soin du matériel, et failli l’endommager. Même si au final, une fois le ménage terminé, tout était aussi intact qu’avant.

Je soupirais en continuant de trainer les pieds. Je ne savais pas exactement ce que je venais faire là puisque je n’avais aucune activité de club, mais je m’ennuyais, et mes pas m’y avaient trainé sans que je ne m’en rende compte. Comme il y avait très peu de monde, c’était agréable. Du moins, plus que dans le lycée ou les couloirs étaient bondés et bruyants. Alors, pour passer le temps, mon regard glissait sur les portes parfois ornées d’écriteaux et les murs décorés de tableaux d’affichage.

Et alors que j’apercevais à quelques mètres  la porte de la salle de photographie, ma curiosité me fit m’approcher avec intérêt. Après tout, après le passage des deux membres, nous n’avions pas eu de nouvelles, et nous n’étions pas vraiment au courant de ce qu’ils avaient fait des photos, au final. Durant l’exercice, j’avais été tellement concentrée que j’aurais été incapable de dire s’il y avait une quelconque trace de moi sur leurs cartes mémoires.
Et alors que j’étais devant la porte coulissante  qui était entre-ouverte, je pu remarquer que des clichés avaient été affichés. Pénétrant timidement dans la pièce après avoir constatée qu’elle était vide, je me plantais devant le mur des créations que je devinais celle des membres. On pouvait voir sur celles-ci les différents clubs de l’Académie, et j’eu peu de mal à retrouver celui de cérémonie du thé.

J’encaissais cependant un hoquet de surprise quand je constatai que, sur les nombreux clichés qu’ils avaient dût prendre, la photo sélectionnée n’était autre qu’une de moi. Je m’approchais à quelques centimètres du cliché et le détaillais. C’était à ça que je ressemblais pendant l’exercice alors ? J’avais du mal à me reconnaitre, tellement j’avais l’air concentrée et sérieuse là-dessus. Et tout en baissant la tête, je soufflai longuement, les joues rouges, puis me dépêchais de quitter la salle avant que quelqu’un ne m’y surprenne. Et tout en marchant, je ne pouvais m’empêcher de penser que mon visage était épinglé à la vue de tous, comme travail pratique de club.

J’avais honte, mais, je crois qu’au fond de moi, ça me faisait plaisir. Mais juste un peu. Un tout petit peu !

__________________________________________________


La consécration:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://keimoo.forum-actif.net/t8896-pas-d-attroupement-naoko-tanaka-fait-son-entree http://keimoo.forum-actif.net/t9713-boite-a-souvenirs http://keimoo.forum-actif.net/t9675-livret-scolaire-de-naoko-tanaka
 
It's tea time ! Take a pic ! [PV Naoko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» It's tea time ! Take a pic ! [PV Naoko]
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
₪ Académie Keimoo ₪ :: ₪ Archives ₪ :: ► Disparition :: Archives Rp's :: Rp's 2015-
Sauter vers: